1. //
  2. // 13e journée
  3. // Hertha Berlin-Bayern Munich

Le Bayern à la conquête du monde

Hier soir avait lieu l'assemblée générale annuelle du Bayern Munich. Un absent de marque : Uli Hoeness, bien sûr. Mais le président des cœurs du club bavarois aura sûrement constaté que même en son absence, le Rekordmeister fait de très jolies choses, tant sur le plan sportif que dans le domaine économique. Big, bigger, Bayern Munich.

Modififié
7 12
Hier soir, il n'était pas là, pour les raisons que l'on connaît. Et il a manqué. Les 2 421 membres du Bayern Munich présents hier soir à l'Audi Dome le savent très bien : cette assemblée générale annuelle, c'est sa chose. Alors, quand au bout d'une heure de bavardages, le nom de Uli Hoeness a finalement été évoqué, tous se sont levés comme un seul homme et ont offert une standing ovation de deux minutes à leur président chéri. Car au fond d'eux, les fans du géant bavarois savent ce qu'ils doivent à l'actuel pensionnaire de la maison d'arrêt de Landsberg. Que de chemin parcouru depuis 30 ans. Que de chemin parcouru depuis que Hoeness, devenu manager du Bayern après un arrêt brutal de sa carrière de joueur, a décidé de vendre son pote Karl-Heinz Rummenigge à l'Inter Milan pour une somme comprise entre 10 et 11 millions de marks, permettant ainsi au club bavarois de sortir du rouge, financièrement parlant.

Plus riche que jamais


Tout cela est bien loin désormais. Aujourd'hui, le club est devenu une grosse machine de guerre, toujours plus puissante, avec des chiffres toujours plus flippants. Et c'est avec une certaine fierté que Karl-Heinz Rummenigge, président de la société d'actions du Bayern Munich (donc la section pro), a annoncé les chiffres que tout le monde attendait. Sur la période courant du 1er juillet 2013 au 30 juin 2014, le Bayern Munich a réalisé un chiffre d'affaires de 528,7 millions d'euros. L'année dernière, il n'était « que » de 432,8 millions. Le bénéfice net après impôts est de 16,5 millions d'euros. À titre de comparaison, le Borussia Dortmund a fait un chiffre d'affaires de 260,7 millions sur la même période, pour un bénéfice net de 11,97 millions. Autre chiffre pour montrer que le Bayern n'a pas de concurrence en Allemagne : les Bavarois ont vendu 1,3 million de maillots la saison dernière, soit autant que les 17 autres clubs de Bundesliga réunis. La construction de l'Allianz Arena, qui affiche complet pour chaque match à domicile depuis près de 10 ans, a été remboursée avec 16 ans d'avance. Le capital est aujourd'hui de 405 millions d'euros (contre 286,8 l'an dernier), et sur le fameux compte de dépôt à terme du Bayern (le « Festgeldkonto » ), il y a 186,9 millions qui sont bien au chaud, soit près de 50 millions d'euros de plus que l'an dernier. Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes bavarois, qui compte aujourd'hui 251 315 membres, soit plus que le Benfica Lisbonne (235 000) et le FC Barcelone (177 000). Même la section « amateurs » se porte à merveille : des titres en pagaille dans tous les sports (oui, les échecs sont un sport !), 10 millions d'euros d'excédents, soit une progression de 80%. Le Bayern, c'est furieux.

Un fossé à combler


Concrètement, si son cœur bat à l'ouest, le football allemand a plus que jamais pour capitale Munich. Du coup, avec leurs poches remplies, les Bavarois peuvent tranquillement partir à la conquête du monde, dans laquelle ils accusent un certain retard. Et ça commence par la base, par les jeunes. « Nous avons besoin de structures plus professionnelles encore, déclare ainsi Karl-Heinz Rummenigge. Manchester City vient d'ouvrir un centre de formation qui a coûté 250 millions de livres. De livres, hein, pas d'euros. » Le football anglais – du moins ses chiffres –, le but à atteindre pour le Bayern, même si cela semble un peu difficile. Cardiff City a beau être descendu la saison dernière, ses droits télés étaient quand même 50% supérieurs à ceux du champion d'Allemagne. Sinon, là où le Bayern vient d'ouvrir un bureau à New-York, Manchester City (en compagnie des Yankees) vient de mettre 100 millions de dollars pour une nouvelle franchise made in NYC en MLS. United fait des tournées depuis un bon moment, notamment en Asie, là où le Bayern va ouvrir un fan-shop en Chine l'an prochain. Le Bayern a mis l'Allemagne à ses pieds, mais pour atteindre les chiffres d'affaires et l'aura des clubs anglais et autres grands de ce monde, il reste encore un peu de boulot. Et ça passe notamment par de nouvelles victoires sur le terrain, de nouveaux titres. Et avec huit titres en deux ans, et au moins les demi-finales de Ligue des champions sur les trois dernières années, il y a de quoi avoir confiance en l'avenir. Uli peut dormir tranquille. Du moins jusqu'à son retour.

Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

el peruano loco Niveau : Ligue 2
Ça commence aussi part un FIFA Ballon d'Or ! ^^
Rembourser son stade avec 16 ans d'avance...

C'est impressionnant!

maxlojuventino Niveau : Ligue 1
prendre exemple sur les investissements de City pour montrer que le foot anglais est l'exemple à suivre, je ne suis pas certain que ce soit très pertinent... A moins que le Bayern n'envisage de se faire racheter par un Qatari...

Aucun club vivant sans mécénat(en considérant que Real et Barça sont des clubs qui vivent sous le mécénat des banques espagnoles et de l'Etat) ne peut se permettre des investissements de plusieurs centaines de millions d'euros, pour acheter d'autres clubs étrangers... Pas même le Bayern, quand bien même est-il le club le mieux géré de la planète.

L'exemple à suivre c'est le Bayern, pas City, toute l'Europe est au courant...
Note : -1
Ils pourront tenter de conquérir le marché asiatique , tel un village d'irréductible Gaulois , ils auront jamais le Japon depuis que Kagawa a était " libérer " !!
Le BVB se console comme il peut , et effectivement le Bayern a plus aucun concurrent en Bundesliga depuis le pillage de son seul ( éphémère ) concurrent .

En Angleterre ils ont un top 4 voir un top 5 certains saisons , en Espagne un top 3 , et en Allemagne un top 1 !!
Afin de vendre des contrats télé mirobolants a l'étranger comme l'Angleterre , voir l'Espagne avec le match le plus suivit au monde jour de Clasico Barça-Real . >

Ne faudrait t'il pas un soupçon de concurrence en début de saison , ne serait ce que avec un seul club adverse ??
Ironie du sort , je valide avec le PSG .
Peut-on se poser la question de la pertinence de vouloir aller encore plus loin dans l'escalade des chiffres, des revenus, de l'argent brassé ?

Pourquoi ne pas penser, comme ça a été dit, que la popularité passera par encore plus de victoires sur le plan européen ?

J'ai du mal avec cette gloutonnerie économique, les types sont au top, ils ont des finances saines et veulent s'inspirer de clubs endettés jusqu'à l'os.
Note : 2

effectivement le Bayern a plus aucun concurrent en Bundesliga depuis le pillage de son seul ( éphémère ) concurrent .


Je ne sais quelle est cette mode qui veut que le Bayern ait pillé son unique concurrent. Peut-on décemment parler de pillage quand 2 joueurs seulement sur une vingtaine sont venus de Dortmund? (et encore, ils sont pas venus au même moment)...
On a même pour habitude de dire que le Bayern pille carrément les autres clubs allemands, mais les Ribéry, Shaqiri, Robben, Martinez et j'en passe sont carrément venus d'ailleurs, et une autre partie de l'effectif a été formé au club...
Et pour info, si je devais suivre un club en Bundesliga, je me sens beaucoup plus Dortmund...
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
" Manchester City vient d'ouvrir un centre de formation qui a coûté 250 millions de livres."

C'est vraiment vrai ça? 250M de livres juste pour un centre de formation?
Damn...
Note : -2
Message posté par Genius

effectivement le Bayern a plus aucun concurrent en Bundesliga depuis le pillage de son seul ( éphémère ) concurrent .


Je ne sais quelle est cette mode qui veut que le Bayern ait pillé son unique concurrent. Peut-on décemment parler de pillage quand 2 joueurs seulement sur une vingtaine sont venus de Dortmund? (et encore, ils sont pas venus au même moment)...
On a même pour habitude de dire que le Bayern pille carrément les autres clubs allemands, mais les Ribéry, Shaqiri, Robben, Martinez et j'en passe sont carrément venus d'ailleurs, et une autre partie de l'effectif a été formé au club...
Et pour info, si je devais suivre un club en Bundesliga, je me sens beaucoup plus Dortmund...


Quand pendant 2 ans tu es champion , et que tes joueurs les plus en vu du moment signe chez le concurrent directe , appelle tu cela un partenariat ?
Lewandowski était le protagoniste a l'attaque d'un BVB (et l'un des meilleurs 9 du moment ) , très sympa a voir dans son jeu , ou le jeune talent Gotze incarnait un joueur d'avenir de talent mondial !
Economiquement le Bayern peut offrir un salaire supérieur a Gotze ou Lewandowski , tout en restant en Allemagne sans aller a l'étranger !

Les Ribéry, Shaqiri, Robben, Martinez .. ne proviennt pas du Borussia Dortmund , mais d'autres clubs Européen donc hors d'Allemagne .
Pourtant j'avais bien préciser concurrent en Bundesliga , meme si le mot pillage est un peu galvauder exacte , mais meme l'ultra puissance économique Real Madrid a jamais signer les 2 meilleurs joueurs du Barça en l'espace de 3 ans !
Seul le juda figo est passé du coté obscure !
[citer id="1504467" auteur="El Xeneize"]

Je ne sais quelle est cette mode qui veut que le Bayern ait pillé son unique concurrent. Peut-on décemment parler de pillage quand 2 joueurs seulement sur une vingtaine sont venus de Dortmund? (et encore, ils sont pas venus au même moment)...
On a même pour habitude de dire que le Bayern pille carrément les autres clubs allemands, mais les Ribéry, Shaqiri, Robben, Martinez et j'en passe sont carrément venus d'ailleurs, et une autre partie de l'effectif a été formé au club...
Et pour info, si je devais suivre un club en Bundesliga, je me sens beaucoup plus Dortmund...[/citer]

Quand pendant 2 ans tu es champion , et que tes joueurs les plus en vu du moment signe chez le concurrent directe , appelle tu cela un partenariat ?
Lewandowski était le protagoniste a l'attaque d'un BVB (et l'un des meilleurs 9 du moment ) , très sympa a voir dans son jeu , ou le jeune talent Gotze incarnait un joueur d'avenir de talent mondial !
Economiquement le Bayern peut offrir un salaire supérieur a Gotze ou Lewandowski , tout en restant en Allemagne sans aller a l'étranger !

Les Ribéry, Shaqiri, Robben, Martinez .. ne proviennt pas du Borussia Dortmund , mais d'autres clubs Européen donc hors d'Allemagne .
Pourtant j'avais bien préciser concurrent en Bundesliga , meme si le mot pillage est un peu galvauder exacte , mais meme l'ultra puissance économique Real Madrid a jamais signer les 2 meilleurs joueurs du Barça en l'espace de 3 ans !
Seul le juda figo est passé du coté obscure !
[/citer]


Ouais ouais toujours la même chanson... Si Dortmund n'avait pas frôler la faillite ils seraient peut être pas obligés de vendre hein ;) Et Reus ils l'ont pillé d'où? Et Ramos? Et Ginter? Et Gundogan? Ils auraient pas été pillés à des clubs allemands par hasard?

Si Dortmund était plus intelligent, ils auraient mieux investis les millions de Gotze sur autre chose que l'aznavour du foot ou le Pagis italien au lieu de jouer les pleureuses...
[citer id="1504501" auteur="Bavarjoie"][citer id="1504467" auteur="El Xeneize"]

Je ne sais quelle est cette mode qui veut que le Bayern ait pillé son unique concurrent. Peut-on décemment parler de pillage quand 2 joueurs seulement sur une vingtaine sont venus de Dortmund? (et encore, ils sont pas venus au même moment)...
On a même pour habitude de dire que le Bayern pille carrément les autres clubs allemands, mais les Ribéry, Shaqiri, Robben, Martinez et j'en passe sont carrément venus d'ailleurs, et une autre partie de l'effectif a été formé au club...
Et pour info, si je devais suivre un club en Bundesliga, je me sens beaucoup plus Dortmund...[/citer]

Quand pendant 2 ans tu es champion , et que tes joueurs les plus en vu du moment signe chez le concurrent directe , appelle tu cela un partenariat ?
Lewandowski était le protagoniste a l'attaque d'un BVB (et l'un des meilleurs 9 du moment ) , très sympa a voir dans son jeu , ou le jeune talent Gotze incarnait un joueur d'avenir de talent mondial !
Economiquement le Bayern peut offrir un salaire supérieur a Gotze ou Lewandowski , tout en restant en Allemagne sans aller a l'étranger !

Les Ribéry, Shaqiri, Robben, Martinez .. ne proviennt pas du Borussia Dortmund , mais d'autres clubs Européen donc hors d'Allemagne .
Pourtant j'avais bien préciser concurrent en Bundesliga , meme si le mot pillage est un peu galvauder exacte , mais meme l'ultra puissance économique Real Madrid a jamais signer les 2 meilleurs joueurs du Barça en l'espace de 3 ans !
Seul le juda figo est passé du coté obscure !
[/citer]


Ouais ouais toujours la même chanson... Si Dortmund n'avait pas frôler la faillite ils seraient peut être pas obligés de vendre hein ;) Et Reus ils l'ont pillé d'où? Et Ramos? Et Ginter? Et Gundogan? Ils auraient pas été pillés à des clubs allemands par hasard?

Si Dortmund était plus intelligent, ils auraient mieux investis les millions de Gotze sur autre chose que l'aznavour du foot ou le Pagis italien au lieu de jouer les pleureuses... [/citer]

La faillite est bien loin , et a aucun rapport avec les ventes successifs des meilleurs joueurs du BVB les dernières saisons !
Le BVB est bénéficiaire depuis plusieurs années ( tout comme le Bayern , sujet de base avant que je sois moi meme hors sujet avec le BVB ) mais ne peut assurer des salaires aussi confortable que les clubs Européens en terme de puissance économique !
La masse salarial du BVB est " que " la troisième de Bundesliga , derrière Schalke et le Bayern , autant dire champion du monde de la gestion en ayant réussit l'exploit d'arriver en finale de ligue des champions , quand tu vois les achats de certains clubs .

Reus a était acheté a Gladbach , club qui lutte nullement pour le titre et qui dans une bonne saison peut se qualifier en Ligue Europa en réussissant l'exploit de se faire éliminer au tour préliminaire , Ramos au Herta tout comme Ginter de Fribourg , et Gundogan a Nuremberg , tous des clubs qui lutte pour exister en Bundesliga pour ne pas dire descendre , Nuremberg !

Facile de critiquer un recrutement , qui a d'ailleurs fait ses preuves , avec un pouvoir d'achat moindre par rapport au Bayern , mais tu proposes qui a la place du dernier meilleur buteur du championnat d'Italie et de l'ancien meilleur joueur du championnat Ukrainien ??
J'attend ta réponse :)
[citer id="1504613" auteur="El Xeneize"][citer id="1504501" auteur="Bavarjoie"][citer id="1504467" auteur="El Xeneize"]

Je ne sais quelle est cette mode qui veut que le Bayern ait pillé son unique concurrent. Peut-on décemment parler de pillage quand 2 joueurs seulement sur une vingtaine sont venus de Dortmund? (et encore, ils sont pas venus au même moment)...
On a même pour habitude de dire que le Bayern pille carrément les autres clubs allemands, mais les Ribéry, Shaqiri, Robben, Martinez et j'en passe sont carrément venus d'ailleurs, et une autre partie de l'effectif a été formé au club...
Et pour info, si je devais suivre un club en Bundesliga, je me sens beaucoup plus Dortmund...[/citer]

Quand pendant 2 ans tu es champion , et que tes joueurs les plus en vu du moment signe chez le concurrent directe , appelle tu cela un partenariat ?
Lewandowski était le protagoniste a l'attaque d'un BVB (et l'un des meilleurs 9 du moment ) , très sympa a voir dans son jeu , ou le jeune talent Gotze incarnait un joueur d'avenir de talent mondial !
Economiquement le Bayern peut offrir un salaire supérieur a Gotze ou Lewandowski , tout en restant en Allemagne sans aller a l'étranger !

Les Ribéry, Shaqiri, Robben, Martinez .. ne proviennt pas du Borussia Dortmund , mais d'autres clubs Européen donc hors d'Allemagne .
Pourtant j'avais bien préciser concurrent en Bundesliga , meme si le mot pillage est un peu galvauder exacte , mais meme l'ultra puissance économique Real Madrid a jamais signer les 2 meilleurs joueurs du Barça en l'espace de 3 ans !
Seul le juda figo est passé du coté obscure !
[/citer]


Ouais ouais toujours la même chanson... Si Dortmund n'avait pas frôler la faillite ils seraient peut être pas obligés de vendre hein ;) Et Reus ils l'ont pillé d'où? Et Ramos? Et Ginter? Et Gundogan? Ils auraient pas été pillés à des clubs allemands par hasard?

Si Dortmund était plus intelligent, ils auraient mieux investis les millions de Gotze sur autre chose que l'aznavour du foot ou le Pagis italien au lieu de jouer les pleureuses... [/citer]

La faillite est bien loin , et a aucun rapport avec les ventes successifs des meilleurs joueurs du BVB les dernières saisons !
Le BVB est bénéficiaire depuis plusieurs années ( tout comme le Bayern , sujet de base avant que je sois moi meme hors sujet avec le BVB ) mais ne peut assurer des salaires aussi confortable que les clubs Européens en terme de puissance économique !
La masse salarial du BVB est " que " la troisième de Bundesliga , derrière Schalke et le Bayern , autant dire champion du monde de la gestion en ayant réussit l'exploit d'arriver en finale de ligue des champions , quand tu vois les achats de certains clubs .

Reus a était acheté a Gladbach , club qui lutte nullement pour le titre et qui dans une bonne saison peut se qualifier en Ligue Europa en réussissant l'exploit de se faire éliminer au tour préliminaire , Ramos au Herta tout comme Ginter de Fribourg , et Gundogan a Nuremberg , tous des clubs qui lutte pour exister en Bundesliga pour ne pas dire descendre , Nuremberg !

Facile de critiquer un recrutement , qui a d'ailleurs fait ses preuves , avec un pouvoir d'achat moindre par rapport au Bayern , mais tu proposes qui a la place du dernier meilleur buteur du championnat d'Italie et de l'ancien meilleur joueur du championnat Ukrainien ??
J'attend ta réponse :) [/citer]

Autant je te rejoignais sur certains points mais dire que Dortmund n'a pas pillé d'autres clubs c'est faux , et dire que Gladbach ne joue "nullement" le titre ou n'a pas une équipe taillée pour, t'es carrémént à l'ouest !
en tout cas le Bayern a une super gestion financière tout comme Dortmund d'ailleurs...(gloire à Watzke)
Mais cette année le collectif est "mort" (même si j'espère chaque week end depuis octobre le match lanceur de la saison...). c'est trop tard maintenant pour le titre (et les coupes européennes, à moins d'un grand retournement, mais j'y crois pas trop pourtant je suis de nature très optimiste.. ).
Cette situation me pousse à penser que les joueurs majeurs ne partiront pas cette année, la galère ils vont la surmonter ensemble , et bien sur avec notre Kloppo.

Auf geht's BvB
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 12