Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 29e journée

Le Bayer et Dortmund régalent, Schalke solide

Après une semaine complètement folle marquée par l'annonce du départ de Jürgen Klopp, la démission du docteur Müller-Wohlfahrt et les déroutes des clubs allemands en Coupe d'Europe, la Bundesliga reprenait ses droits ce week-end. Avec une petite victoire du Bayern, un Bayer Leverkusen intraitable, un Schalke costaud et un Dortmund de nouveau séduisant.

L'équipe du week-end


Leverkusen ne blague plus depuis quelques semaines. En atomisant un Hanovre déjà très mal en point 4-0, le Bayer signe sa 7e victoire consécutive en Bundesliga et surtout chipe la 3e place au Borussia Mönchengladbach. Une troisième place synonyme de qualification directe en C1 qui arrangerait bien les hommes de Roger Schmidt. À noter que Leverkusen monte sur le podium grâce à sa différente de buts. Deux, c'est le petit nombre de réalisations qui séparent les deux clubs au classement pour le moment. Sachant que les deux équipes ne se sont toujours pas affrontées (elles le feront le 9 mai prochain), la bataille pour le podium s'annonce bien cool.

L'homme du week-end


... est aussi celui de la semaine. En annonçant son départ du Borussia Dortmund à la fin de la saison, Jürgen Klopp a tout simplement mis l'Allemagne sens dessus-dessous. Et pas seulement celle du foot. Pour preuve, le lendemain de l'annonce, l'entraîneur s'est retrouvé en une de tous les journaux du pays. Même le très sérieux Frankfurter Allgemeine Zeitung a titré sur le sujet. Ce départ, conjugué à l'arrivée prochaine de son « jumeau » Thomas Tuchel, rendait forcément chaque futur match du Borussia cette saison encore plus important. Ce samedi, face à Paderborn, Klopp est passé par toutes les émotions. La mélancolie devant la Südtribune avant le match, l'énervement suite aux ratés de ses ouailles en 1re mi-temps, le soulagement après le premier but et finalement la joie pendant la fin de match très réussie de son équipe. Jürgen était si heureux qu'il a même fait entrer sur le terrain Ciro Immobile. « Je sais que le jour viendra où je me rendrai compte que tout ça me manque » , a-t-il déclaré après le mach. Bon courage au prochain club qui accueillera Klopp pour remplacer dans son cœur le peuple jaune et noir.

Vous avez raté Wolfsburg-Schalke (et vous n'auriez pas dû)


Désireux de se refaire la cerise après avoir complètement craqué contre Naples, le VfL Wolfsburg a pris pas mal d'initiatives dès l'entame de match. Mais Schalke a retrouvé son ange-gardien en la personne de Ralf Fährmann. Freiné dans son ascension par une blessure qui l'a longtemps tenu éloigné des terrains, le portier du S04 a très vite montré pourquoi il était l'un des prétendants à l'équipe nationale. Pas contents, les Loups ont continué à harceler les Königsblauen en seconde période. Ricardo Rodríguez aurait pu inscrire l'un des buts de l'année sur une frappe croisée de 25 mètres, mais la barre transversale en a décidé autrement. Et puis Schalke s'est rappelé qu'il pouvait être fort face aux gros cette année. Mieux encore, les prendre à leur propre piège. Face à la meilleure équipe de contre-attaque en Bundesliga, Leroy Sané n'a pas douté, s'est fendu d'une course de près de 60 mètres après un corner, a bénéficié de deux-trois contres favorables et est allé ouvrir la marque. Énervé comme jamais, Wolfsburg a continué à pilonner les buts de Fährmann, qui a fini par s'incliner sur une frappe de Kevin De Bruyne. En fin de rencontre, Josuha Guilavogui a eu la balle de match, mais son pied droit l'a trahi. 1-1 score final ; Wolfsburg ralentit en cette fin de saison, tandis que Schalke 04 s'est rappelé qu'il était capable d'offrir une bonne opposition. Malheureusement pour les Knappen, pour la Ligue des champions, ça va être « knapp » (juste).

Vidéo

L'image du week-end


Parce qu'ils n'ont pas eu le temps de lui dire au revoir correctement, les ultras de Leverkusen ont rendu hommage à Emir Spahić, viré après s'être battu avec le service d'ordre du Bayer. Manque de pot, le reste de la BayArena a sifflé l'initiative de la Nordkurve...

Le geste du week-end


Voilà 1082 minutes qu'Admir Mehmedi, le joueur de Fribourg, n'avait plus marqué. Et samedi, contre Mayence, l'attaquant a de nouveau retrouvé le chemin des filets. D'ailleurs, la dernière fois qu'il avait marqué, c'était contre... Mayence, justement.

Vidéo

Il a dit


« Je suis confiant sur le fait qu'on se sauve, nous jouons bien en ce moment » , a déclaré Sven Ulreich de Stuttgart. De prime abord, cette déclaration peut choquer puisqu'elle intervient après une nouvelle défaite des Souabes, cette fois-ci face à leurs voisins d'Augsburg. Mais à y regarder de plus près, de tous les relégables, le VfB est celui qui joue le mieux et surtout qui possède le calendrier le plus facile. Sur les cinq derniers matchs à jouer, les Souabes n'ont plus que Schalke comme « grosse équipe » à jouer. Tout reste possible, donc, et ne pas dramatiser reste la meilleure solution.

La stat inutile


En obtenant un point face à Francfort, le Borussia Mönchengladbach a atteint la barre des 26 points en 2e partie de saison. Ce qui fait de cette Rückrunde 2015 la meilleure du BMG depuis 1974.

L'autre stat inutile


En battant le HSV 1-0 dans le derby du Nord (péno de Di Santo), le Werder Brême remporte sa 500e victoire à domicile en Bundesliga.

L'analyse définitive


C'est la crise au Bayern Munich, ou plutôt au FC Hollywood, car cette semaine le club bavarois n'a jamais autant mérité ce surnom. Après des années de calme olympien, on a retrouvé ces derniers jours des bribes du club d'antan, celui des engueulades et des coups bas. En coulisses, le départ du Dr Müller-Wohlfahrt, provoqué consciemment ou inconsciemment par Pep Guardiola, a suscité incompréhension et colère. La question n'étant pas tellement de savoir qui a raison dans cette histoire, mais plutôt de savoir pourquoi maintenant. Certains joueurs ont d'ores et déjà annoncé qu'ils continueraient à consulter leur docteur de toujours, et Sebastian Rode a déploré le timing et estimé que tout ça aurait pu être évité. Au niveau du jeu, le match contre Hoffenheim n'a pas rassuré. Dante a une nouvelle fois pris le bouillon, Mario Götze n'a pas touché une bille et tout le monde a semblé sur les nerfs pendant une grosse partie du match. À quelques jours d'affronter Porto à domicile, le Bayern apparaît comme fragilisé par les blessures, mais pas seulement. Par ailleurs, Guardiola a lancé un message cryptique, du genre « les gens ne savent pas ce qui se passe, je veux juste remercier mes joueurs pour tout ce qu'ils font » . Personne ne sait ce qu'il se passe, mais une chose est sûre, le Bayern n'a pas le droit à l'erreur mardi soir.

Et sinon...


Null-Null entre le Hertha Berlin et le 1.FC Cologne.
Jimmy Briand va retourner en France à la fin de la saison.
Bernd Leno serait sur les tablettes du Real Madrid.
Uli Hoeness a fait son retour en société avec sa silhouette taille M lors d'un match de basket du Bayern Munich.
- En 2. Bundesliga, Ingolstadt a remporté dans la douleur et surtout les derniers instants son match face à Düsseldorf, Munich 1860 a renversé la vapeur face à Bochum et Sankt Pauli a gagné un match. Au classement, Ingolstadt reste en tête. Ce soir Kaiserslautern, 3e, reçoit le RB Leipzig.

⇒ Résultats et classement de Bundesliga

Par Sophie Serbini
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 12 heures Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises Hier à 16:59 Froger vers l’USM Alger Hier à 12:15 Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre