1. //
  2. // 1re journée
  3. // Dortmund/Leverkusen (0-2)

Le Bayer bouffe le BVB

Pour sa première en Bundesliga, l'entraîneur du Bayer Roger Schmidt s'est permis de bouffer Jürgen Klopp sur le plan tactique. Costaud. Leverkusen a réalisé un superbe match, tandis que le Borussia Dortmund a eu beaucoup de mal à exister. Certes, il manquait des titulaires, mais ce n'est pas une excuse : pour pouvoir rivaliser avec le Bayern, il va falloir effacer beaucoup de choses. À commencer par ces incroyables problèmes de concentration.

Modififié
9 14
Borussia Dortmund - Bayer Leverkusen 0-2
Buts : Bellarabi (1re), Kiessling (90+5)

La trajectoire de Karim Bellarabi est appréciable. En mars 2012, il inscrivait le seul but de la déculottée du Bayer sur la pelouse du FC Barcelone (7-1). Quelque temps plus tard, il était prêté à l'Eintracht Brunswick, son ancien club. Et aujourd'hui, voilà que le Germano-Marorain revient à l'usine Bayer et claque le but le plus rapide de l'histoire de la Bundesliga, au bout de 9 secondes de jeu, devant la Südtribüne du Westfalentstadion, de surcroît. Un but sur l'engagement, digne d'une dernière possession dans un match de basket. Jolie histoire.

Roger Schmidt, ce tacticien


Le Borussia Dortmund est sonné d'entrée. Jürgen Klopp espère que ses joueurs vont réagir : que nenni. Le match est engagé, voire haché. Le BVB n'arrive pas à déployer son jeu. La faute à la Werkself, qui joue à 43 mètres de ses buts (contre 35 pour les Schwarzgelben) et qui presse très haut, donc. Ce qui non seulement empêche le Borussia de conserver la balle et de construire proprement, mais ce qui rend également le trident offensif Reus-Immobile-PEA complètement inoffensif. Bien sûr, il manque des titulaires côté BVB : Weidenfeller et Hummels, par exemple, sont absents. De son côté, Roger Schmidt aligne certes ce qui pourrait bien être son équipe type, mais Leverkusen sort d'une semaine où il a enchaîné Coupe d'Allemagne et barrage de Ligue des champions. Dortmund a vraiment du mal à exister, si ce n'est sur deux-trois coups de pied arrêtés, le Bayer ayant une vraie faiblesse dans le domaine aérien. Roger Schmidt est en train de damer le pion à Jürgen Klopp. Le Bayer a la mainmise sur le match, comme en témoigne ce chiffre à la mi-temps : 60% de duels gagnés, contre 40 au Borussia.

Un signe du destin ?


Après les citrons, les joueurs vêtus de noir et jaune reviennent avec de meilleures intentions. Il faut dire qu'ils attaquent en direction de la « Süd » , ce monument vivant de près de 25 000 personnes. Il faut dire qu'ils ont dû subir les foudres de « Kloppo » après une première mi-temps qui ne leur ressemble pas. Alors Marco Reus et ses copains prennent des initiatives. Après sa première mi-temps très bien gérée, Leverkusen commence à accuser le coup physiquement. Mais la défense, commandée par la paire Toprak-Spahić, veille au grain. Il y a toujours une hanche, une jambe, un bout de pied pour empêcher le Borussia d'arriver à ses fins. Dortmund attaque, mais Reus n'est pas le joueur que l'Europe convoite, Mkhitaryan et Aubameyang semblent être redevenus le temps d'un match les gars de l'année dernière, et Immobile n'est pas (encore) Lewandowski.

Leverkusen essaye de progresser en contre. Et quand il n'arrive pas à avancer, il recule. Et Leno d'endosser le costume du sauveur devant Ginter sur un corner (84e). Sur son banc, Klopp s'excite, mais pour rien : Dortmund n'y arrive pas, n'y arrive plus. Offensivement, c'est le bordel, et derrière, c'est pas mieux. Sokratis, tel son homonyme, a couru en long, en large et en travers, mais ne peut rien faire sur la perte de balle de Durm. Bellarabi sert Kiessling qui met un terme définitif au match (90+5e). Leverkusen s'impose 2-0 au Westfalenstadion. Les superstitieux y verront un bon signe : lors de la première journée de la saison 2010/2011, le Bayern avait battu Wolfsburg 2-1, le Borussia avait perdu 0-2 face au Bayer. À la fin, le BVB avait fini champion.

Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

nyakichan Niveau : CFA2
Pas un mot sur un arbitre qui sifflait directement des qu'un joueur du Bayer se plaignait ? Ou sinon sur Kiesling qui a du faire 1 simulation toutes les 5 min ?
L'arbitre a fait un meilleur match que Dortmund.
Message posté par nyakichan
Pas un mot sur un arbitre qui sifflait directement des qu'un joueur du Bayer se plaignait ? Ou sinon sur Kiesling qui a du faire 1 simulation toutes les 5 min ?


Myktharian et Sokratis ont eux quelques cadeaux aussi (dont la faute dans sa surface qui est très légère), l'arbitre a sifflé beaucoup parfois à tort mais des 2 cotés...

Sinon l'après Lewandoswski n'est pas encore vraiment là... c'était pas évident face à un Leverkusen qui a misé tout le jeu sur le duel et a joué assez bourain dans le genre "dégage le plus loin possible, avec un peu de chance un de nos joueurs va dévier et sa fait une contre attaque" (avec un Kiessling des grands soirs, et un trio Bellarbi Son Canaloghlu qui a couru et constamment essayé de jouer à une touche pour déstabiliser Dortmund. Leno aura quand même fait un très bel arrêt sur la tête après le corner.

Et comme le match d'hier soir: très physique et beaucoup de passes ratées dans l'entre jeu avec des jeux très direct.

Et par contre Leverkusen quand il joue Dortmund et le Bayern sont capables de se projetter prudemment afin d'assurer une couverture descente, et dès que c'est le coupe d'Europe, ils sont tous fous fous, et offre beaucoup trop de contres... je ne comprends pas pourquoi.
Leverkusen est à surveiller cette saison.
Et ça fait longtemps que Castro évolue Milieu Défensif? je l'ai trouvé bon à ce poste.
Germano-marocain? Couscous au würst, ca existe ca?
"ce qui rend également le trident offensif Reus-PEA immobile"
Déjà que les types qui filment leur télé m'écoeurent, mais alors si en + ils tremblent de cette manière...
Message posté par ILOVEBAYERN
Et ça fait longtemps que Castro évolue Milieu Défensif? je l'ai trouvé bon à ce poste.


Il a été essayé à ce poste la saison dernière, il est bon à quasiment tous les postes.

Sinon très mauvais match, ce 442 ne fonctionne pas trop. Trop tôt pour juger Immobile. Il apportera autre chose que Lewy, il faudra du temps mais certains gars vont devoir hausser sérieusement leur niveau, Sokratis, PEA et Mkhitaryan (que de mauvais choix) ont été médiocres mais que dire des latéraux, Pisczszek et Durm, désastreux tous les 2.
J'ai trouvé Jojic et Kehl très combatifs, Ginter très apathique et maladroit dans le jeu long...pas mal de choses à revoir, ce n'est que la 1e journée mais Kuba, Hummels, Subotic, Sahin, Schmelzer, Bender et Weidenfeller, on sait désormais pourquoi ils sont titulaires.
Quant à Reus, entre sa blessure, son été pourri et les rumeurs, il est aussi passé à côté de son match et semblait super nerveux (le brassard??).
Pagis for ever Niveau : District
3 points de retard sur le Bayern pour Dortmund... Ca y est, la Bundesliga est pliée !
Cette année comme tout les ans je rêve de voir mon Bayer finir champion, je l'aime tellement ce club de looser qui ne fera jamais mieux que deuxième. Mais qu'est ce qu'ils font plaisir quand même.
TrollingMachine Niveau : Loisir
Message posté par AeyronSk
Cette année comme tout les ans je rêve de voir mon Bayer finir champion, je l'aime tellement ce club de looser qui ne fera jamais mieux que deuxième. Mais qu'est ce qu'ils font plaisir quand même.


On écrit ça "loser".
Message posté par ottackon
Leverkusen est à surveiller cette saison.


Après leur premier match de championnat, c'est osé. Faut arrêter les pronos de début de saison de la sorte. Je pense qu'avec Hummels seulement, le match aurait été bien différent vu les bourdes défensives côté borussia....
Akumu Nigiyaka Niveau : District
Le Bayer est toujours à suivre en première partie de saison, sauf que comme tout club malchanceux, la Rückrunde leur sera fatale.

Sinon, le BVB a montré une fois de plus sa grande faiblesse qu'est la concentration. A force de se voir plus fort que l'on ne l'est, on perd le nord.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
9 14