Le baromètre des Bleus

Le 10 juin, l'équipe de France entame son Euro contre la Roumanie. D'ici là, il y a 23 places à prendre dans l'esprit du sélectionneur Didier Deschamps. À cinq semaines de la liste, tour d'horizon de ceux qui ont marqué des points.

Modififié
1k 44

Gardiens



  • Ils y seront


    Hugo Lloris : Il a arrêté un but d'Anthony Martial. Alors que le score était encore de 0-0 contre Manchester United. Et donc les Spurs croient encore au titre après leur victoire 3-0.

    Steve Mandanda : Barre transversale, poteau gauche. Quand il n'a pas envie de bouger, le gardien de l'OM use de la télékinésie pour dévier les ballons sur ses bois. Costaud.


  • Ils sont en balance


    Benoît Costil : Il a dû croire être dans un bon jour après avoir sorti une première frappe cadrée, puis vu sa barre transversale lui sauver la mise. Mais en fait non, dès qu'Hatem Ben Arfa a terminé son échauffement, il lui en a claqué trois. En revanche, il a bien calmé Vincent Koziello sur la reprise de ce dernier.

    Alphonse Areola : Alors que l'idée de le voir revenir à Paris la saison prochaine en contestant la place de titulaire de Kevin Trapp fait son chemin, il a été relégué sur le banc de Villarreal au profit d'Asenjo en Ligue Europa et contre Getafe. Une situation qui devrait enterrer ses derniers espoirs malgré une grosse saison en Espagne.


    Arrières gauches



  • Il y sera


    Patrice Évra : Visiblement, il envisage d'écrire un livre après sa carrière, histoire de tout dire. Vu son temps de jeu cette semaine, il peut déjà commencer.

  • En ballottage favorable


    Lucas Digne : Encore titulaire dans une Roma freinée par Bologne, son futur semble se dessiner loin de Paris, qui serait prêt à faire une ristourne à la Louve. Et pourtant Deschamps semble le trouver plus à son goût que Kurzawa.


  • Ils ont encore une chance


    Layvin Kurzawa : Sur le banc contre Man City en Ligue des champions, il a été titularisé à Guingamp dans une équipe B concoctée par Laurent Blanc. Et en a profité pour se fracasser le nez sur le gardien titulaire Kevin Trapp. Lequel n'est plus totalement certain de jouer contre Manchester...

    Benoît Trémoulinas : Il s'est blessé à la cuisse gauche contre l'Athletic Bilbao et devrait manquer le match retour des quarts de la Ligue Europa.


    Arrières droits




  • Il y sera


    Bacary Sagna : Il a provoqué un penalty sur David Luiz contre le PSG, mais s'est rattrapé avec le centre qui amène l'égalisation de Fernandinho. Pellegrini l'a laissé au repos contre West Bromwich.

  • En balance


    Christophe Jallet : Il a récupéré sa place de titulaire et Lyon continue de gagner. Tout va bien.

    Mathieu Debuchy : Il a retrouvé les terrains avec 80 minutes contre l'OM où, exceptée une mésentente avec Prior, il n'a pas fait de vagues. Il est en retard sur Jallet pour d'évidentes raisons physiques, mais il n'a pas dit son dernier mot.


    Sébastien Corchia : Il amène le premier but de Lille contre Monaco d'un amour de centre, avant de se faire découper par Ricardo Carvalho qui méritait un rouge pour le coup. Pas grave, le latéral lillois a fait expulser Echiejile à la place, dans une action où il a courageusement défendu seul contre deux Monégasques. Cela aurait été pas mal de le tester au moins une fois avant l'Euro non ?



    Arrières centraux



  • Ils y seront


    Raphaël Varane : Il a retrouvé le chemin de l'entraînement dimanche et devrait être disponible contre Wolfsburg ce mardi. Pour le statut de titulaire en revanche...

    Laurent Koscielny : S'il a égalisé à West Ham et permis à Arsenal de prendre un point, le stoppeur français a surtout vu sa défense prendre trois but par Andy Carroll. Et les Anglais estiment désormais pouvoir nous défoncer à tout moment pendant l'Euro...


    Mamadou Sakho : Au repos contre Stoke City ce week-end, il avait fourni une grosse prestation contre le Borussia Dortmund jeudi en Ligue Europa. Ce qui lui avait valu les louanges de la presse anglaise, ainsi que celles de Gary Lineker. Toujours bon à prendre.

  • Ils sont en balance


    Eliaquim Mangala : Titulaire contre le PSG en Ligue des champions, puis en championnat contre West Bromwich, il n'a pas une seule toile à son actif. Autant dire que le temps de jeu accumulé le rapproche du bon wagon pour l'Euro.


    Jérémy Mathieu : Il n'a pas renoncé à l'Euro, et espère revenir fin avril début mai.

  • Ils n'y seront pas sauf revirement


    Samuel Umtiti : S'il a eu chaud sur quelques occasions et notamment une incursion de Souley Camara, son association avec Mapou Yanga-M'Biwa a une nouvelle fois tenu. Tremble Eliaquim.

    Loïc Perrin : Capitaine contre Troyes, encore 90 minutes, encore un clean sheet et une victoire. Il est là, au cas où.


    Milieux de terrains



  • Ils y seront


    Paul Pogba : Un coup franc qui finit sur le poteau, puis le but du 2-1, Pogboum a fait son boulot contre le Milan AC. Ses valises sont déjà prêtes.

    Blaise Matuidi : Après le centre au 3e poteau de Bernard Mendy, il a inventé celui au 4e en milieu de semaine. Tellement fort qu'Edinson Cavani a osé l'incendier comme s'il n'était qu'un vulgaire joueur du dimanche. Quand il passe à côté d'un gros match, forcément, cela ne rassure pas pour l'Euro. Mais il va se rattraper à l'Etihad. N'est-ce pas Blaise ? Ah merde, il est suspendu...

    Lassana Diarra : Il sera absent jusqu'à la fin du mois à cause d'un genou qui siffle. Ce qui n'arrange pas l'OM, mais ne devrait pas le pénaliser en vue de l'Euro.

    Moussa Sissoko : Newcastle a encore perdu à Southampton avec l'ex-Toulousain sur le terrain pendant 90 minutes. Il perd le ballon qui amène au second but des Saints, et sauf transfert l'été prochain, il a de fortes chances de goûter au Championship d'ici août.

    N'Golo Kanté : Encore une grosse performance pour lui sur la pelouse de Sunderland. Leicester se rapproche du titre en Premier League, et lui d'une place à l'Euro.


  • Ils sont en balance


    Yohan Cabaye : Pas le meilleur joueur de Crystal Palace contre Norwich ce samedi, mais sans pour autant rendre une mauvaise copie. Surtout, il a disputé 90 minutes et son équipe a gagné, assurant quasiment son maintien.

    Morgan Schneiderlin : Titulaire, il n'a pu empêcher Manchester United de couler à White Hart Lane et vu la Ligue des champions s'éloigner.

  • Ils ont encore une chance (si un mec se pète)


    Adrien Rabiot : Sa première période contre Manchester City n'a pas été une réussite, entre de nombreuses pertes de balles, des placements approximatifs et une nervosité apparente. Heureusement, cela a été mieux au retour des vestiaires avec un but et une meilleure consistance malgré quelques passes mal ajustées.

    Francis Coquelin : Il a joué une heure durant laquelle West Ham a planté trois fois. Si on ne peut pas lui reprocher la forme d'Andy Caroll, c'est toujours mauvais pour le bilan d'un milieu récupérateur quand l'équipe prend pion sur pion.


    Attaquants



  • Ils y seront


    Antoine Griezmann : Naissance de sa fille en fin de semaine, un septième match de Liga consécutif où il plante. Tout va bien pour lui. Mais cela ira encore mieux s'il brille contre le Barça en retour de la Ligue des champions.


    Anthony Martial : Il a encore offert un déboulé dont il a le secret, mais vu que Lloris veillait au grain, il n'a pas marqué. Si la saison de Manchester United est décevante, il reste l'une des rares satisfactions du public d'Old Trafford.

    Olivier Giroud : Encore remplaçant contre West Ham, il n'a pas influé sur le cours du match.

    Dimitri Payet : Il a fait son match contre Arsenal, même si c'est Andy Carroll qui, pour une fois, lui a piqué la vedette.


    Kingsley Coman : Victime de soucis musculaires, il a été préservé en championnat d'Allemagne par Pep Guardiola, mais devrait être opérationnel contre Benfica.

  • Il en sera (sauf si la Benz revient)


    André-Pierre Gignac : Un week-end sans but pour lui, mais il a assuré qu'il se sentait comme chez lui au Mexique, où il compte bien honorer les trois ans et demi de contrat qui lui restent.

  • Ils vont batailler pour les miettes (si un mec se pète en fait)


    Mathieu Valbuena : Une entrée à un quart d'heure de la fin à Montpellier et un sentiment d'exaspération qui se développe chez lui. Logique, car sa place à l'Euro s'éloigne. Mais depuis qu'il est sorti du onze type, Lyon enchaîne avec Ghezzal et Cornet efficaces. C'est mal barré.

    Nabil Fekir : Il a enfin rejoué en Ligue 1, et Lyon a continué de gagner. On va rapidement être fixé sur ses capacités à revenir.

    
Alexandre Lacazette : Si Maxwell Cornet lui a piqué la vedette avec un doublé à Montpellier, l'avant-centre lyonnais est passeur décisif sur le second but et semble assez proche de sa forme de 2014-2015 malgré un duel perdu face à Geoffrey Jourdren en fin de rencontre. Il peut garder un peu d'espoirs.

    Hatem Ben Arfa : Trois buts contre Rennes, histoire de maintenir le doute dans l'esprit de Didier Deschamps. Du gauche, du droit...


    Ousmane Dembele : Au moins, il a profité de son dimanche pour observer son aîné Hatem Ben Arfa.

    Kevin Gameiro : Un but, mais une défaite à Valence, et surtout un rush solitaire qui amène le second but de Séville à Bilbao en Ligue Europa. Vu sa saison, il mérite d'aller à l'Euro. Le problème, c'est qu'il y a 26 attaquants français dans le même état de forme plus Olivier Giroud, détenteur du pass annuel en équipe de France.

  • La chronique judiciaire


    Karim Benzema : Il doit revenir contre Wolfsburg pour aider son Real à retourner une situation mal embarquée et montrer qu'il est peut-être autant indispensable qu'un Cristiano Ronaldo. À côté de ça, Patrice Évra est prêt à prendre des caillasses pour lui. Tous les soutiens sont bons à prendre au moment de la prise de décision définitive de Noël Le Graët sur l'éligibilité du buteur pour l'Euro.

  • L'option improbable


    Franck Ribéry : Il enchaîne les titularisations et a été dans tous les bons coups contre Stuttgart. Donc si jamais Didier Deschamps veut un peu d'expérience devant ou faire un gros coup de poker sur le poste d'arrière droit...

    Par Nicolas Jucha
  • Modifié

    Dans cet article

    Note : 1
    Et Djibril Sidibé, on en parle de Djibril Sidibé ?
    Ça y est, Koscielny fait un mauvais match (pour une fois) et les Anglais se voient déjà taper la France 4-0 en finale de l'Euro. Les gars, on se calme, c'est Gabriel à côté, Koscielny ne peut pas tout faire tout seul non plus.
    Puis sans déconner, l'Angleterre c'est quand même les rois de l'enflammade. Ils ont gagné 2-0 en novembre sur un match qui aurait dû être reporté de quelques jours, et ils sont champions du monde.
    Puis pour en revenir à l'article, pour Corchia à l'Euro je mettrais bien une pièce sur une préliste de Deschamps avec les trois latéraux droits (Sagna, Jallet, Corchia) et les 25 milieux offensifs qu'on a en feu, pour voir qui s'intègre bien dans le groupe, et faire un écrémage en fonction des affinités. Didier si tu m'entends, fais donc une liste de 30 pour commencer!
    Pour Valbuena c'est mort.

    Il n'est pas dans une bonne dynamique, à Lyon, il est logique barré par plus jeunes et meilleurs que lui.

    Sinon, pour Ribéry, j'ai du mal à y croire... Surtout après la manière dont il a été écarté lors de la Coupe du Monde (pour sa blessure au dos, et les quelques échanges tendus entre les deux staffs médicaux).
    Note : 1
    "L'option improbable Franck Ribéry". Je propose :

    Gardiens : Lloris, Mandanda, Carasso
    Défenseurs : Abidal, Sagna, Réveillère, Clichy, Evra, Gallas, Planus, Squillaci
    Milieux : Diaby, Diarra, Toulalan, Malouda, Govou, Ribéry, Gourcuff, Valbuena
    Attaquants : Gignac, Cissé, Anelka, Henry
    Il est vraiment question de détails ici : c'est pas à deux-trois joueurs près que la France est favorite de l'Euro.
    Déjà que vous avez le meilleur potentiel offensif du continent mais aussi 2-3 bons joueurs derrière. Alors même si vous prenez 1 ou 2 buts à cause de votre relative mauvaise défense, vous pouvez en mettre 4 ou 5 à chaque match.

    Ce qui ne fait pas du tout les affaires de ma Nati. Elle était passée à côté de son match au Brésil et n'avait pas été battue sur sa vraie valeur mais en ce moment, elle est juste très mauvaise. Ca va être une boucherie.
    Message posté par -Dan-
    Pour Valbuena c'est mort.

    Il n'est pas dans une bonne dynamique, à Lyon, il est logique barré par plus jeunes et meilleurs que lui.

    Sinon, pour Ribéry, j'ai du mal à y croire... Surtout après la manière dont il a été écarté lors de la Coupe du Monde (pour sa blessure au dos, et les quelques échanges tendus entre les deux staffs médicaux).


    Je ne vois pas très bien comment Deschamps pourrait faire revenir Ribéry après tout ce qu'il s'est passé depuis 2 ans. Ce serait mauvais pour l'équipe.
    C'est dommage à quelques mois près, Ribéry avait une chance. Mais bon c'était dur pour lui de faire acte de candidature en étant blessé.
    Note : 1
    @Yowie:
    s'il y a des rois de l'enflammade, des empereurs de la versatilité, ce sont bien les Français...!
    Les seuls capables de faire passer leurs joueurs de chèvres ultimes à (potentiels) champions d'Europe/du Monde en un match.
    phildag76 Niveau : DHR
    Franchement si on prend les meilleurs a ce jour, Martial et Coman sont encore loin du niveau de Ribery et Ben Arfa..
    On parle de Umtiti, mais le retour en grande forme de Mapou peut légitimement le faire entrer dans la catégorie "ils ont encore une chance".

    Honnêtement, dans l'esprit de Deschamps, ça ne m'étonnerait pas que Mapou soit devant Umtiti. Il a déjà connu l'EdF (sous Deschamps), il a connu des galères après sa période glorieuse montpelliéraine, et là, il revient en grande forme. Preuve d'un mental solide.

    Son placement/anticipation est excellent, ses duels aériens maîtrisés, et ses relances sont exquises (autant les passes que les remontées de balle au pieds).

    Alors certes les adversaires de Lyon ce n'est pas l'Italie ou l'Allemagne, mais s'il maintient son niveau jusqu'en mai, ça ne m'étonnerait pas de le voir dans une liste élargie.
    Je fais quand même confiance à Deschamps pour ne pas faire la connerie de prendre Ribéry. Et qu'on ne me parle pas de putain de niveau intrinsèque, s'épargner 2 ans d'amicaux chiants pour dire qu'il veut revenir à 2 mois de la compétition c'est du foutage de gueule. Je préfère voir Payet qui pète le feu titulaire à sa place et qui peut foutre un but sur n'importe quel coup-franc à moins de 30 mètres
    Et puis devant, quel casse-tête !!

    Si on part du principe qu'il y aura 6 joueurs, que Fékir revient à son niveau, que Benzema est autorisé à jouer... Pfff, quelle galère !!

    Griezmann - indiscutable

    Payet - tellement en forme qu'on ne peut s'en passer

    Benzema - un des meilleurs 9 d'Europe. Son association avec Payet et Griezmann semble pourtant moins évidente qu'un pur 9. Il décroche beaucoup et pourrait gêner les 2 faux ailiers.

    Coman - Ses entrées, sa jeunesse et son talent font de lui un joker de luxe.

    Gignac - Sa forme et sa dévotion envers l'EdF font de lui un élément important pour la vie de groupe si chère à Deschamps.

    Fekir/Martial/Ben Arfa - Faut qu'on se le dise, il n'y aura pas de place pour tout le monde. Pour sa saison, HBA mérite d'y être.
    phildag76 Niveau : DHR
    Si Benzema est de retour, c est Giroud qui sautera..
    Cabaye, c est une blague qu il soit encore la...dans les 30 peut etre..
    5 milieux defensifs ca suffira largement surtout vu nos adversaires au premier tour....donc ni Cabaye ni Schneiderlin et une place de milieu offensif en plus.
    Ben Arfa doit imperativement etre dans le groupe, on va quand meme pas faire une Ginola bis...sous pretexte d'une histoire banale et ridicule de portable en 2010...alors qu il avait meme pas joue une seule minute de ce non match contre l Espagne. Le mec comme Ginola, on le fait quasi jamais joue et on profite de la moindre occase pour lui sauter dessus. Tu vois ca qu'en France...on prefere des Pedros, Diomede, Malouda, Govou, ...et Coman et ses 20 ans qui n est pas fatal comme Thierry Henry ou Trezeguet a son age.
    Dire que Coman est partant certain parce qu il a fait une bonne entree contre la Juve et la Russie, c est aller un peu vite en besogne. On va voir ce qu'il fera dans les prochaines semaines.. si il joue..
    Gros Noblois Niveau : CFA2
    Message posté par phildag76
    Si Benzema est de retour, c est Giroud qui sautera..
    Cabaye, c est une blague qu il soit encore la...dans les 30 peut etre..
    5 milieux defensifs ca suffira largement surtout vu nos adversaires au premier tour....donc ni Cabaye ni Schneiderlin et une place de milieu offensif en plus.
    Ben Arfa doit imperativement etre dans le groupe, on va quand meme pas faire une Ginola bis...sous pretexte d'une histoire banale et ridicule de portable en 2010...alors qu il avait meme pas joue une seule minute de ce non match contre l Espagne. Le mec comme Ginola, on le fait quasi jamais joue et on profite de la moindre occase pour lui sauter dessus. Tu vois ca qu'en France...on prefere des Pedros, Diomede, Malouda, Govou, ...et Coman et ses 20 ans qui n est pas fatal comme Thierry Henry ou Trezeguet a son age.
    Dire que Coman est partant certain parce qu il a fait une bonne entree contre la Juve et la Russie, c est aller un peu vite en besogne. On va voir ce qu'il fera dans les prochaines semaines.. si il joue..


    Tu connais bien mal DD, Giroud et Cabaye y seront à coup sûr, bien qu'on dispose de joueurs 10 fois meilleurs à leurs postes.
    Pour Cabaye c'est pas trop grave, il jouera peu ou pas.
    Pour Giroud c'est plus gênant, quand on voit l'armada offensive exceptionnelle dont on dispose c'est vraiment dommage de gâcher une place pour cette chèvre, avec une mentalité de merde qui plus est...
    Message posté par saviola07
    On parle de Umtiti, mais le retour en grande forme de Mapou peut légitimement le faire entrer dans la catégorie "ils ont encore une chance".

    Honnêtement, dans l'esprit de Deschamps, ça ne m'étonnerait pas que Mapou soit devant Umtiti. Il a déjà connu l'EdF (sous Deschamps), il a connu des galères après sa période glorieuse montpelliéraine, et là, il revient en grande forme. Preuve d'un mental solide.

    Son placement/anticipation est excellent, ses duels aériens maîtrisés, et ses relances sont exquises (autant les passes que les remontées de balle au pieds).

    Alors certes les adversaires de Lyon ce n'est pas l'Italie ou l'Allemagne, mais s'il maintient son niveau jusqu'en mai, ça ne m'étonnerait pas de le voir dans une liste élargie.


    Tu crois pas si bien dire pour Mapou, ça doit faire 5 ans qu'Umtiti n'a pas eu un partenaire si performant qu'il apparait presque moins en vue. Ça fait bien longtemps que Lyon n'a pas eu une charnière aussi complémentaire que ces deux là: ça change de Cris/Diakhaté ou Lovren/Koné. Après, je n'oublie pas non plus que l'OL sans Umtiti, c'est Novembre/Décembre aux fraises.

    Ce que je retiens c'est que depuis la vingtième journée, donc douze matches, cette défense c'est 11 buts encaissés, soit deux deux plus que celle du PSG: propre. Umtiti ce sont de bonnes prestations défensives mais surtout une participation importante à la relance, et très souvent propre: un beau profil.
    Message posté par soswiss
    Il est vraiment question de détails ici : c'est pas à deux-trois joueurs près que la France est favorite de l'Euro.
    Déjà que vous avez le meilleur potentiel offensif du continent mais aussi 2-3 bons joueurs derrière. Alors même si vous prenez 1 ou 2 buts à cause de votre relative mauvaise défense, vous pouvez en mettre 4 ou 5 à chaque match.

    Ce qui ne fait pas du tout les affaires de ma Nati. Elle était passée à côté de son match au Brésil et n'avait pas été battue sur sa vraie valeur mais en ce moment, elle est juste très mauvaise. Ca va être une boucherie.


    Le meilleur potentiel offensif du continent? L'Allemagne et l'Espagne ont encore été expulsées de l'europe libre?

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    1k 44