Le baromètre des Bleus, épisode 10

Le 10 juin, l'équipe de France entame son Euro contre la Roumanie. D'ici là, il y a 23 places à prendre dans l'esprit du sélectionneur Didier Deschamps. Point étape avec commentaires de la Dèche à quelques jours de la liste pour affronter les Pays-Bas.

Modififié
1k 81

Gardiens



  • Ils y seront


    Hugo Lloris : Il s'est fait violenter par l'attaque du Borussia Dortmund en milieu de semaine, mais a pu relativiser dimanche avec le match contre Aston Villa, le Troyes de Premier League.

    Steve Mandanda : Thierry Laurey l'a comparé à Jésus en milieu de semaine, avant que la Twittosphère ne s'enflamme pour lui face à Lorient. Mais l'OM ne gagne toujours pas et le gardien garde sa tête toute triste.

  • Ils sont en balance


    Benoît Costil : Une belle claquette sur un coup franc de Ghezzal, une autre sur une tête de Koné quand ce n'était pas Dembele qui lui sauvait les miches... Il ne peut rien sur le premier but de l'OL, mais n'est pas exempt de tout reproche sur le second signé Lacazette, avec une sortie qui n'en était pas vraiment une. Mais le public rennais lui pardonnera facilement vu qu'en fin de match, il sort la balle de match de Ghezzal.

    Alphonse Areola : Crucifié sur le premier but de Séville, trompé par son défenseur sur le second, victime d'une mine de Konoplyanka sur le troisième, il a même été abandonné par sa défense sur le quatrième. Un dimanche pourri pour lui alors que son jeudi de Ligue Europa contre Leverkusen avait été paisible.


    Arrières gauches



  • Il y sera


    Patrice Évra : Il a posé une RTT contre Sassuolo, histoire d'être frais et dispo pour affronter le Bayern Munich.

  • En ballottage favorable


    Lucas Digne : Le premier but du Real Madrid est venu de son côté, tout comme celui de l'Udinese en fin de semaine. Malgré tout, il a enchaîné deux fois 90 minutes et sûrement conforté son statut de doublure.

  • Ils ont encore une chance


    Layvin Kurzawa : Il a vécu la performance du PSG contre Chelsea depuis le banc, avec un Maxwell au taquet et donc encore loin de céder sa place. Il peut booster sa carrière en se recyclant en arrière droit...


    Benoît Trémoulinas : Il a enchaîné deux nouvelles titularisations avec Séville, ce qui le laisse dans la roue de Lucas Digne. On va rapidement savoir à qui le sélectionneur donne sa priorité.


    Arrières droits



  • Il y sera


    Bacary Sagna : Une nouvelle titularisation contre Norwich, mais un match très timide où il aurait pu être à l'origine d'un but des Canaries peu avant son remplacement par Zabaleta. Pas folichon mais intouchable vu l'absence de concurrence. Kurzawa à droite, cela aurait de la gueule...

  • En balance


    Christophe Jallet : Il n'est plus titulaire depuis son expulsion contre Lille en février, mais heureusement, on attend toujours le retour du vrai Debuchy à Bordeaux.

    Mathieu Debuchy : Mauvaise nouvelle, il est blessé. Bonne nouvelle, cela lui a évité l'humiliation de Bordeaux à Toulouse 4-0.


    Arrières centraux



  • Ils y seront


    Raphaël Varane : Il vient d'enchaîner trois matchs sur le banc du Real. Heureusement que sa place et son statut de titulaire sont déjà acquis.

    Laurent Koscielny : Blessé, il a vu la paire Gabriel-Mertesacker prendre l'eau contre Watford. Il fait partie des trois centraux déjà assurés d'aller à l'Euro.


    Mamadou Sakho : « Cet homme est un génie, un vrai. » Le compliment vient de Joey Barton, qui au passage a quand même qualifié Sakho de « clown » . L'ancien Marseillais, qui avait osé comparer Thiago Silva à un travelo, valide le choix de Didier Deschamps d'emmener le joueur formé au PSG à l'Euro.

  • Sur un fil


    Eliaquim Mangala : Il n'a plus joué depuis début janvier, ce qui rend une convocation face aux Pays-Bas improbable, sauf si DD veut enterrer le moral d'Aymeric Laporte.

  • Il a encore une chance


    Aymeric Laporte : « Dans un cas comme le sien, si je le prends, on va dire que j’ai cédé à la pression populaire. Et si je ne le prends pas, on dira que j’ai voulu marquer le coup. Je le prendrai le jour où je serai convaincu qu’il peut apporter quelque chose. » Visiblement, Deschamps se prend la tête avant de faire ses listes.

  • Ils n'y seront pas, sauf revirement


    Samuel Umtiti : Lyon menait 2-0 à Rennes avant de se faire rejoindre. Or, quand une équipe ne sait pas verrouiller un match, on pointe du doigt ses défenseurs.

    Jérémy Mathieu : Vous avez insisté pour l'avoir dans ce baromètre alors qu'il a autant de chances d'être dans la liste que le prince Harry de devenir roi d'Angleterre. Au mieux des roux de secours.


    Milieux de terrain



  • Ils y seront


    Paul Pogba : Il n'a joué que la fin de match contre Sassuolo, mais aurait pu planter son but. Il joue le match le plus important de sa saison contre le Bayern cette semaine.


    Blaise Matuidi : Pas forcément le plus en vue contre Chelsea, il n'est pas dans la forme éblouissante qui était la sienne en début de saison. Mais vu que Paris est déjà champion, Laurent Blanc va pouvoir l'économiser.

    Yohan Cabaye : « Aujourd’hui, Yohan est dans un club en difficulté, et ses performances s’en ressentent. » En clair, va falloir commencer à s'affoler pour le box to box de Crystal Palace.

    Lassana Diarra : Sorti à la pause contre Toulouse il y a une semaine, il est resté sur le flanc toute la semaine et n'a pu aider l'OM à sortir de son bourbier en Ligue 1.

    Moussa Sissoko : Newcastle a encore perdu et file doucement vers la Championship. Mais Didier Deschamps va quand même le prendre, car ce serait trop cruel de le lâcher maintenant.


  • Il est sur le fil


    Morgan Schneiderlin : 80 minutes à Anfield jeudi, aucune contre West Ham ce week-end. Van Gaal n'a toujours pas l'intention d'en faire un titulaire permanent, et donc il tarde à trouver un vrai rythme de croisière.

  • Ses chances augmentent chaque semaine


    N'Golo Kanté : Leicester a encore gagné et conserve son avance en tête de Premier League. Et l'ancien Caennais a encore sorti une grosse performance pour s'affirmer encore un peu plus comme le meilleur milieu défensif en Angleterre.

  • Ils ont encore une chance (si un mec se pète)


    Adrien Rabiot : Il a confirmé contre Chelsea ses aptitudes à jouer au plus haut niveau. Ce qui le rend techniquement recevable pour l'équipe de France. Son but contre Troyes relève de l'anecdotique contre une équipe trop faible pour le PSG.


    Francis Coquelin : Il n'a joué qu'un match sur deux cette semaine avec Arsenal, celui de la désillusion contre Watford. Ses chances s'amenuisent en même temps que le volume de ses performances.


    Attaquants



  • Ils y seront


    Antoine Griezmann : Encore un but contre La Corogne, il a retrouvé son rythme de croisière. À confirmer en Ligue des champions, pour pouvoir s'établir au niveau des meilleurs.

    Anthony Martial : Impuissant en milieu de semaine lors de la défaite à Liverpool en Ligue Europa, il a sauvé les fesses de Louis van Gaal dimanche contre West Ham avec un but opportuniste.


    Olivier Giroud : Il a bien commencé la semaine avec un doublé contre Hull en replay de la FA Cup avant de tomber au tour suivant contre Watford sans faire trembler les filets. Et surtout en se montrant peu tranchant devant.

  • Il devrait y être, mais ne doit pas s'y voir trop tôt


    Mathieu Valbuena : Le contrôle judiciaire de Karim Benzema levé, c'est une bonne nouvelle selon Bruno Génésio. Pas sûr que le milieu offensif lyonnais le pense aussi. Il va falloir aussi parler de son statut de titulaire à Lyon, mis à mal par Maxwell Cornet.

  • Ils vont batailler


    Nabil Fekir : Selon son coach, il est dans les temps pour un retour prochain à la compétition. À défaut d'aller à l'Euro, il pourrait néanmoins rejoindre le PSG, qui est à l'affût.

    André-Pierre Gignac : Il n'a pas marqué ce week-end contre les Pumas, mais il reste le meilleur buteur du championnat mexicain avec 8 buts en 10 matchs.

    
Alexandre Lacazette : Il retrouve des sensations dans le money time avec un nouveau but contre Rennes, il est vrai aidé par la sortie approximative de Costil. Mais il a également croqué deux actions franches.


    Hatem Ben Arfa : Son retour coïncide avec une amélioration des résultats de Nice, qui retrouve le podium. Il est dans un secteur surchargé où cela pourrait se jouer entre lui, Payet, Valbuena et Fekir.

    Kingsley Coman : Il a claqué trois passes décisives, alors que le Bayern détruisait le Werder Brême 5-0. Une belle semaine.

    Ousmane Dembele : « Je regarde Dembele aussi, même s’il est jeune. Ce qui n’est pas un handicap. On m’en parle depuis deux ans. [...] Avant son triplé, il avait fait d’autres choses. Il va vite, il percute, il a les deux pieds, il peut jouer aux trois postes devant. Et il va se bonifier. Est-ce trop tôt ? Tout dépendra de la concurrence. Mais évidemment que je le regarde. » Et si la surprise de la liste c'était lui ?


    Kevin Gameiro : Il n'a pas marqué un seul but de la semaine, mais contre Villarreal, il amène trois buts à lui tout seul. Pas seulement un buteur, mais un attaquant qui pèse sur le jeu par ses déplacements intelligents.


    Leur cas dépasse le sport




    Dimitri Payet : Il a encore claqué un bijou sur coup franc contre Manchester United. Tandis que le sélectionneur a une nouvelle fois noyé le poisson à son sujet : « Ce n’est pas parce qu’il y a une forte concurrence à son poste que je ne vais pas le prendre. Et ce n’est pas parce qu’il y a une campagne médiatique que je vais le prendre… »


    Karim Benzema : Techniquement, il redevient sélectionnable. Dans les faits, est-ce que cela arrange vraiment les affaires de l'équipe de France ? Didier Deschamps est allé dans ce sens dans les colonnes de L'équipe.

    Par Nicolas Jucha
  • Modifié

    Dans cet article

    Ah, chouette, encore un article sous lequel 15 mecs vont venir poster leur liste de 23 idéale, ça m'avait manqué.
    Note : 1
    Devant on a beaucoup de monde quand même, par Rapport au autres nations, je pense qu'on doit une des plus fournis offensivement.

    En défense ok pour Sakho, il s'est bien amélioré à Liverpool. 4e choix, Umtiti.

    Corchia a droite, pourquoi pas essayé
    , c'est le seul qui joue titulaire en ce moment...

    Sinon je remplace Cabaye par Kanté en 6 remplacant de Lass, franchement il faut le voir, en Premiere League il est exceptionnel. Schneiderlin et Sissoko en back up.

    Devant si Benz n'est pas pris, Martial-Griezmann-Valbuena( parce que toujours bon en EDF) , Payet-Lacazette-Coman(ou Fekir, Dembele)
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Message posté par Bitedamarage
    @pelusa

    Riou
    Danzé Tacalfred Armand Signorino

    Balmont Lemoine
    Charbonnier

    Thomasson Pujol De Preville

    Avec ça comme 11 type tu gagnes l'euro easy !


    T'es dur avec De Preville, c'est un chouette joueur.

    Une attaque De Preville- Delort soutenue par Féret, ça pourrait avoir de la gueule en L1.
    Note : 1
    Ce qui me fait vomir c'est que Giroud va en etre alors qu'il a tellement pas le niveau par Rapport aux autres, surtout qu'offensivement il y a beaucoup de monde alors gacher une place pour prendre Giroud ca me rend fou.
    Mouette à béton Niveau : District
    Ce qui me fait flipper c'est l'état de la défense. C'est moche. Or c'est quand même la base de notre jeu...

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    1k 81