Le baromètre des Bleus, dernier épisode

Le 10 juin, l'équipe de France entame son Euro contre la Roumanie. D'ici là, il y a 23 places à prendre dans l'esprit du sélectionneur Didier Deschamps. Dernière prise de température avant la liste.

Modififié
483 73

Gardiens




  • Ils y seront


    Hugo Lloris : 100% Indéboulonnable à Tottenham, proche - et si loin finalement - d'arracher le titre en Premier League, il reste le numéro un également en Bleu, où il n'a jamais vraiment déçu et compte quelques matchs références. Assuré d'en être.

    Steve Mandanda : 100% Si l'OM a vécu l'une des pires saisons de son histoire récente, son portier a eu d'autant plus d'opportunités de se mettre en valeur. Son titre de meilleur gardien de Ligue 1 en est la preuve. Il n'a jamais été vraiment inquiété quant à sa présence dans la liste, et cela n'a pas de raison de changer.

  • Ils sont en balance


    Benoît Costil : 80% Si Rennes pioche en cette fin de saison, ce n'est pas faute d'avoir eu un gardien en forme. Vu qu'il était le numéro 3 dans l'esprit de Didier Deschamps même quand Alphonse Areola était intouchable à Villarreal, il devrait en être.

    Alphonse Areola : 20% Énorme pendant les deux tiers de la saison, il a été moins impressionnant ces dernières semaines. Le retour de son concurrent Sergio Asenjo n'a pas aidé, mais il n'a pas su non plus saisir sa dernière opportunité, à savoir qualifier le sous-marin jaune à Anfield en Ligue Europa. Si cela avait été le cas, la question de sa présence dans la liste serait pressante.


    Arrières gauches




  • Il y sera


    Patrice Évra : 100% Alex Sandro lui a chopé une partie de son temps de jeu à la Juventus, mais le natif des Ulis a quand même fait sa saison avec à la clé un titre de champion d'Italie. Et en sélection, à défaut d'avoir crevé l'écran, il a toujours donné l'impression d'être la solution la plus fiable défensivement. La question se pose plus à propos de ses intentions après l'Euro que de sa présence pendant.

  • En ballottage favorable


    Lucas Digne : 60% Il a souhaité partir en prêt à la Roma pour récupérer du temps de jeu et retrouver les Bleus. Pari gagnant puisqu'il a fait toute la saison comme titulaire dans la capitale italienne et comme doublure d'Évra en EDF. Bémol, son repli défensif a beaucoup fait parler, notamment contre les Pays-Bas.

  • Ils ont encore une chance


    Gaël Clichy : 30% Sans être indiscutable sur le flanc gauche de City cette saison, c'est lui qui a disputé avec sérieux les matchs couperets des Citizens en Ligue des champions. Ce qui lui donne un argument par rapport à Digne, qui a quitté l'épreuve reine du Vieux Continent dès les huitièmes de finale. Il a une carte à jouer, sauf s'il est sur une liste noire.

    Layvin Kurzawa : 10% Il serait sûrement la doublure d'Évra s'il avait fait la saison à Monaco, comme titulaire, tranquille. En prenant le risque de venir à Paris, il savait qu'il pouvait rester dans l'ombre de Maxwell et perdre sa place en sélection. Pari perdant pour lui, puisqu'il a vécu le parcours en Ligue des champions parisien depuis le banc.

  • C'est mort


    Benoît Trémoulinas : 0% Il est revenu avec Séville en demi-finales de Ligue Europa, mais s'est fait une rupture du ménisque externe du genou gauche. Un mois sur le flanc, ce qui réduit à néant ses espoirs d'Euro.


    Arrières droits




  • Il y sera


    Bacary Sagna : 100% La blessure de Zabaleta en début de saison lui a permis de se lancer sur des bases solides. La concurrence s'étant pris les pieds dans le tapis, il est, et de loin, la meilleure option à son poste. Assuré d'en être.

  • En balance


    Christophe Jallet : 75% Sa fin de saison avec Rafael dans les pattes tend à fragiliser sa position, mais heureusement pour lui, Mathieu Debuchy n'a pas refait son retard à Bordeaux et aucun autre arrière droit potentiel n'a été testé. Il est donc a priori la doublure de Sagna dans l'esprit du sélectionneur.

    Mathieu Debuchy : 15% Il a eu le courage de revenir en Ligue 1 pour récupérer du temps de jeu et se rendre opérationnel pour l'équipe de France. Manque de bol, le transfert aurait été plus utile en août, quand Héctor Bellerín lui avait déjà bouffé sa place à Arsenal.

    Sébastien Corchia et Djibril Sidibé : 5% chacun Les deux Lillois ont réalisé une saison consistante, l'un à son poste, l'autre sur le flanc gauche. Si aucun des deux n'a encore été testé en Bleu, ils sont les deux candidats les plus sérieux si jamais Deschamps veut une alternative à Jallet et Debuchy.


    Arrières centraux




  • Ils y seront


    Raphaël Varane : 100% Clairement troisième dans la hiérarchie des centraux au Real Madrid, moins rassurant quand il a eu l'occasion de jouer, il reste néanmoins incontournable comme titulaire avec la France.

    Laurent Koscielny : 100% Considéré comme l'un des meilleurs arrières de Premier League, intouchable en club, il a récemment vu son seul rival pour la place de titulaire se mettre hors jeu tout seul.

    Eliaquim Mangala : 99% Sans être l'assurance tout risque, il a montré suffisamment en Premier League et en Ligue des champions pour profiter de l'hécatombe en défense centrale. Il en profite déjà tellement bien à Manchester...

  • L'un d'eux va profiter des malheurs de Mamadou


    Samuel Umtiti : 45% Son niveau de jeu depuis deux ans en fait logiquement un prétendant vu le nombre d'absents. Reste que Deschamps ne l'a jamais appelé et avait eu des propos critiques sur son niveau de jeu en Ligue des champions en première partie de saison. Ce qui pourrait le pousser à prendre Mapou Yanga-M'Biwa à sa place (6% de chances pour ce dernier).

    Jérémy Mathieu : 45% Il est de nouveau opérationnel et a tout fait pour revenir en vue de l'Euro. Si DD est un sentimental, il le prend direct. En revanche, s'il est superstitieux...

    Loïc Perrin : 5% Il était dans les 30 il y a deux ans. Encore un petit espoir.


    Milieux de terrain




  • Ils y seront


    Paul Pogba : 100% Champion d'Italie, auteur d'une grosse saison à titre personnel, il est indispensable. Il fait partie de ceux qui peuvent nous faire gagner l'Euro.

    Blaise Matuidi : 100% S'il n'a pas été à son meilleur niveau pour les matchs couperets en Ligue des champions, il reste indiscutable en Bleu. Et aura sûrement à cœur de rattraper une fin de saison plus confidentielle que ce qu'avait laissé espérer ses prestations automnales.

    Lassana Diarra : 100% Au vu de sa saison et de ses prestations quand il a joué en sélection, il est indiscutable.

    N'Golo Kanté : 100% Sa saison comme ses premières prestations avec l'équipe de France ne prêtent à aucune ambiguïté. L'ancien Caennais a validé son ticket.

    Moussa Sissoko : 90% Il vient d'être relégué en Championship avec Newcastle. La dernière fois qu'on est allé à l'Euro avec un joueur dans ce cas de figure, on s'est planté dès le premier tour. C'était avec Luis Fernandez en 1992. Deschamps y était.

    Il devrait en être


    Yohan Cabaye : 80% Il a quitté le PSG en situation d'échec pour récupérer sa place de titulaire en sélection. S'il n'a pas réussi à revenir dans le onze de base, sa saison avec Crystal Palace lui a au moins permis de consolider sa place dans les 23.

  • Ils ont encore petite une chance (si un mec se pète)


    Morgan Schneiderlin : 20% Il était parti à Manchester United pour contester la place de titulaire de Yohan Cabaye, mais en n'arrivant jamais à s'installer durablement dans les onze de Louis van Gaal et en sortant des compos en fin de saison, il a quasiment dit adieu à l'Euro.

    Adrien Rabiot : 10% Il a eu du temps de jeu, n'a pas démérité dans les gros matchs européens... Sans apparaître comme une vraie solution à court terme, Didier Deschamps pourrait décider d'en faire un remplaçant dès l'Euro afin de préparer l'avenir. Il n'a pas forcément grand-chose à envier à Sissoko ou Cabaye cette saison.


    Attaquants




  • Ils y seront


    Antoine Griezmann : 100% Cette saison, il est devenu le fer de lance de l'attaque française, celui que tout le monde pointe comme le sauveur de la nation depuis que Benzema est dans l'œil du cyclone. Problème, il pourrait arriver totalement cuit à l'Euro.

    Olivier Giroud : 100% Il n'a pas réalisé sa meilleure saison avec Arsenal, loin de là. Mais en équipe de France, il a su maintenir son efficacité et son profil de remiseur est unique. Deschamps va le maintenir.

    Dimitri Payet : 100% Le sélectionneur l'a longtemps boudé, mais il a saisi sa chance au vol quand il lui a enfin offert l'opportunité de s'exprimer. Il n'est pas encore assuré d'être titulaire, mais dans les 23, oui.

  • Ils sont en bonne position


    Anthony Martial : 90% Sa première saison à Manchester United est loin d'être vilaine, sa capacité à faire la différence dans l'axe ou sur un côté est précieuse. En matière de talent pur, il dépasse quasiment tous ses concurrents, ce qui devrait finir de convaincre le boss.

    André-Pierre Gignac : 70% Il a réalisé une grosse saison au Mexique et a été performant lors du dernier rassemblement. Ce qui le rend intouchable à première vue, même si les performances de Kevin Gameiro rendent sa sélection moins évidente qu'il y a quelques semaines.

    Kingsley Coman : 60% Son match référence contre la Juventus et ses dernières prestations en sélection sont ses arguments massues. Mais le fait qu'il soit moins décisif depuis plusieurs semaines va maintenir le doute jusqu'au bout.

  • Ils vont batailler pour les miettes


    Kevin Gameiro : 30% Il réalise la meilleure saison de sa carrière, pourrait gagner une troisième Ligue Europa en trois ans, et a planté un doublé lors d'un match clé, alors que Guy Stéphan était dans le stade. Il a fait tout ce qu'il fallait pour changer les plans du sélectionneur. S'il n'est pas pris, ce sera sans regrets.

    Hatem Ben Arfa : 20% Qu'il soit aussi proche des Bleus et de l'Euro alors qu'il était sans club il y a un an est une énorme victoire en soi. Concernant sa présence dans la liste, elle dépend désormais plus de la concurrence que de ses propres performances.

    Alexandre Lacazette : 20% Sa forme récente et le fait qu'il enquille une seconde saison à plus de 20 buts risquent de filer des maux de tête à DD, qui se retrouve avec trois avants-centres en pleine bourre, alors que dans son esprit, le titulaire est un quatrième, dont on taira le nom, mais qui habite à Londres. La logique de « vie de groupe » risque de prévaloir.

    Mathieu Valbuena : 0,00001% Franchement, entre lui et Dimitri Payet, ce ne sera pas le choix le plus difficile pour le sélectionneur.


    L'option improbable




    Franck Ribéry : l'inconnue Il a montré qu'il avait encore du ballon et des choses à apporter sur le terrain. Mais dans la construction du groupe France, un retour de Ribéry fragiliserait peut-être l'équilibre alors que les nouveaux cadres ne sont pas encore totalement affirmés.

    Par Nicolas Jucha
  • Modifié

    Dans cet article

    Bon les Français....vous nous laissez la 2eme place et on vous file Lichsteiner et Rodriguez dès qu'on est éliminés? (donc assez vite...)
    Non je déconne on va se faire un plaisir de vous battresur un but bien dégueu et immérité à la 93ème...
    Vivement!!!!
    RomsteakGary Niveau : DHR
    Note : 1
    Quand je comprends pas les choix du sélectionneur, je me rassure en disant que DD a quelques titres de plus que moi, du genre championnat de france, d'italie, champion du monde et d'europe, la ligue de champions... En tant qu’entraîneur, il est vrai qu'il a également un meilleur palmares que le mien. D'ailleurs, je n'ai aucune expérience professionnel dans le foot en tant que joueur ou entraîneur en fait, donc ce soir jme dirais juste : "jcomprends pas, mais c'est surement normal"
    Giroud pourrait être intéressant sur coups de pieds arrêtés. Pour le reste, à part servir de point de remise, je ne vois vraiment pas son utilité dans le jeu des bleus.
    J'aimerai comme beaucoup d'entre vous y voir Gameiro, qui y serait sans aucun doute s'il jouait à l'Atléti ou à Manchester (remplacez par un club plus clinquant sur le papelard que Séville, ça marche tout pareil).

    Payet et Griezmann nous ont gratifié d'une très belle saison mais j'ai un peu peur qu'ils soient bouillis pour l'Euro. Quoique le premier aura eu un peu de récup, le second risque de jouer 90min voir 120 le 28 mai, après une saison pleine.

    Sinon comme beaucoup je ne suis absolument pas rassuré par notre défense. Sagna a galéré en Ligue des Champions, Varane n'a pas du tout rassuré sur ses dernières sorties. Il n'y a qu'Evra que je n'ai pas beaucoup vu jouer ainsi que Koscielny, qui me semble être un taulier.
    Elcocolonel Niveau : DHR
    Note : 1
    Coman meilleur en EDF ?? De où ?
    Quand Coman a t'il joué un match d'EDF complet ? Faut pas non plus exagérer.

    Pour HBA, il était blessé non ou en reprise lors des derniers rassemblements ? C'est pour ça qu'il y était pas si je me trompe pas.
    Message posté par zinczinc78
    Perso je préfère Coman à HBA en Equipe de France :
    - Coman a fait de meilleures prestations en bleu en moyenne
    - Mieux vaut avoir sur le banc un jeune qui va fermer sa bouche, apprendre et gagner en expérience pour la prochaine CdM
    - Capillairement parlant, Coman est un niveau au dessus
    - Pas besoin d'un dealer de shi en équipe de France


    En même temps, les opportunités de Ben Arfa de briller en Bleu c'était contre l'Angleterre, une petite mi-temps, où il est loin d'être le plus mauvais, et op! sur le banc.

    Quant à ton hypothèse sur le fait que Coman dérangerait moins la vie de groupe que HBA, tu penses vraiment que si HBA est sélectionné il va faire chier son monde pour être titulaire ? Le gars, malgré le fait qu'il soit pas une lumière, doit avoir bien saisie qu'elle était sa place. Il est bête, mais pas à ce point là, tout de même.

    Je milite pour HBA !
    GougouleBxl Niveau : CFA2
    Note : 1
    Je lis les commentaires et y'a quelque chose qui m'échappe, en rapport avec les probables sélections de Sissoko et Cabaye...

    Je suis pas fan des joueurs, mais s'ils sont pris, en gros ils prennent juste la place dans les 23 à Rabiot.

    Parce que je veux bien qu'on prenne tout l'arsenal offensif que l'on a, en gardant Gameiro, Ben Arfa, Coman, Lacazette, Martial, etc.

    Mais à un moment donné, ça servira à quoi d'avoir autant de mecs sur le banc pour toute la durée de la compétition, vu que pour aller loin, il vaut mieux avoir un 11 type avec certains automatismes et que le nombre de changements durant le match reste limité à 3.... ???

    Bref, à défaut, je préfère prendre un Sissoko, qui jouera sûrement des miettes durant la compétition mais qui pourra dépanner au milieu ou arrière droit, en cas de pépin.
    Super-Pippo Niveau : CFA2
    Ma liste :

    Mandanda, Lloris, Areola

    Sagna, Varane, Koscielny, Perrin (Mangala ?), Umtiti (Mathieu ?), Evra, x (flou je pensais à Tremou)

    Diarra, Kante, Pogba, Sissoko, Matuidi, x (Cabaye ? Scheniderlin ? Rabiot ? Franchement chaud peut etre mettre un qui a plus d'expérience en attendant la CDM), Payet

    Ben Arfa, Coman (Ribery ?), Gignac, Gameiro/Lacazette, Griezmann, Martial

    Idée pas achevé d'un tifoso de la Nazionale.

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    483 73