En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Le baromètre des Bleus

Le 10 juin, l'équipe de France entame son Euro contre la Roumanie. D'ici là, il y a 23 places à prendre dans l'esprit du sélectionneur Didier Deschamps. Petit baromètre à 5 mois du Championnat d'Europe.

Modififié

Gardiens : les jeux sont quasiment faits



  • Ils y seront :


    Hugo Lloris : « Je peux faire tout ce qu'il faut, Hugo va commencer l'Euro. C'est comme ça. D'ailleurs, j'ai entendu le coach dire récemment que la hiérarchie des gardiens était établie, que c'était un poste particulier. » Franchement, si c'est Steve Mandanda lui-même qui le dit dans L'équipe ce dimanche...

    Steve Mandanda : Il a beau être résigné, le gardien de l'OM qui vient d'enchaîner 318 matchs de Ligue 1 sans le moindre arrêt maladie ou RTT a au moins l'assurance d'aller à l'Euro comme numéro 2. Car avec Lloris, ils sont un cran nettement au-dessus de la concurrence.

  • Il devrait y être :


    Benoît Costil : Il a récemment assuré qu'il n'avait aucune garantie d'aller à l'Euro comme troisième gardien, que tout ça, c'était des analyses de journalistes et tout et tout... Avant d'expliquer en détails qu'il serait un modèle de professionnalisme s'il était quand même retenu. Didier Deschamps l'a repris lors du dernier rassemblement à son retour de blessure, ce n'est pas pour le laisser à quai en mai.


  • Il a encore une chance :


    Alphonse Areola : Sélectionné sans entrer en jeu pendant la convalescence de Benoît Costil, le gardien de Villarreal sait désormais qu'il a l'attention du board des Bleus. Mais à moins d'une fin de saison énorme, il intègrera vraiment la maison après l'Euro.

  • Il s'est auto-écarté :


    Stéphane Ruffier : Il semblait installé, bien calé derrière Lloris et Mandanda pour enchaîner une nouvelle compétition internationale après le Mondial 2014. Puis le portier de Saint-Étienne a expliqué à DD que le rôle de GO le saoulait. Depuis, il a profité du premier tour de la Coupe de France pour défoncer un peu plus son capital sympathie. Stéphane, n'oublie pas de regarder l'Euro en juin, hein.



    Arrières gauches : bataille à trois pour accompagner Évra



  • Il y sera :


    Patrice Évra : On peut l'aimer ou le détester, le latéral de la Juventus sera bien à 35 ans le titulaire des Bleus à gauche pendant l'Euro. Un exploit au vu de l'état de sa cote de popularité après le Mondial 2010, mais une logique implacable au vu de son niveau de performance par rapport à ses concurrents. Il serait capable de ne pas prendre sa retraite internationale après l'Euro...


  • En ballottage favorable :


    Lucas Digne : S'il n'impressionne pas forcément tous les observateurs, il a convaincu Didier Deschamps en quittant le banc du PSG pour un poste de titulaire à la Roma. Et même si son club est dans une passe difficile, son temps de jeu, notamment en Ligue des champions, plaide pour lui.

  • Ils ont encore une chance :


    Layvin Kurzawa : Intrinsèquement, il est peut-être le plus gros potentiel français au poste. Dans les faits, sa situation de remplaçant à Paris est un frein pour la sélection. S'il n'a pas démérité depuis le début de saison, il lui faut réaliser cinq mois de haute volée - si possible avec des matchs de Ligue des champions - pour doubler Lucas Digne.


    Benoît Trémoulinas : Son destin a peut-être basculé lors du rassemblement d'octobre, alors que, préféré à Digne, il doit céder sa place à ce dernier à cause d'un pépin musculaire contracté avec le FC Séville. Mais, pour le Réunionnais de 30 ans, les jeux ne sont pas encore faits, cela se jouera à peu de choses avec ses deux concurrents pour le rôle de doublure d'Évra.

  • Cela sent le sapin :


    Gaël Clichy : Pas appelé depuis octobre 2013, un seul match de Premier League jusqu'à présent cette saison, Gaël Clichy n'a que deux titularisations en Ligue des champions contre la Juventus et Mönchengladbach pour convaincre Didier Deschamps. Un peu light.


    Arrières droits : Le malheur de Debuchy fait le bonheur des autres



  • Il y sera :


    Bacary Sagna : Redevenu titulaire à Manchester City grâce aux blessures de Pablo Zabaleta, Sagna devrait également disputer l'Euro comme numéro 1 depuis que celui qui l'avait déboulonné a été mis au placard à Arsenal. Et il dépassera ainsi les 60 sélections dans l'année...

  • En ballottage favorable :


    Christophe Jallet : L'un des rares à surnager dans la première partie de saison lyonnaise, le futur producteur de Cognac a beau ne pas être le latéral le plus sexy d'Europe, il est l'un des plus fiables à ce poste en France. La seule chose qui puisse le menacer, c'est de voir Debuchy récupérer du temps de jeu.

  • Doit changer la donne :


    Mathieu Debuchy : L'ancien Lillois a été mis au parfum lors du dernier rassemblement. Au vu de son statut actuel à l'Emirates Stadium, il ne peut prétendre à la sélection. Annoncé un peu partout (Aston Villa, la Roma, Lyon, West Bromwich...), il va devoir bien choisir son prochain club et surtout retrouver le rythme avant le printemps.


    Arrières centraux : une seule place encore en jeu



  • Ils y seront :


    Raphaël Varane : Mis sur le banc par Zinédine Zidane ce week-end, il a néanmoins disputé une mi-temps complète. Le joueur formé à Lens est un taulier de Deschamps depuis trop longtemps pour pouvoir manquer l'Euro.

    Laurent Koscielny : Adoubé par les anciens défenseurs de Premier League comme Rio Ferninand ou même son concurrent Adil Rami en sélection, le Gunner est en train de s'affirmer comme un titulaire en puissance aux côtés de Raphaël Varane. Même s'il a fait une boulette ce week-end contre Sunderland en Cup.


    Mamadou Sakho : Redevenu titulaire à Liverpool depuis sa prolongation de contrat, le joueur formé à Paris est donc de nouveau dans les petits papiers de Deschamps. Et vu son histoire commune avec les Bleus, il est impossible qu'il n'en soit pas en juin, sauf blessure ou perte de temps de jeu sur les bords de la Mersey.

  • En ballottage favorable :


    Eliaquim Mangala : S'il n'est pas toujours à la fête avec Manchester City, le défenseur qui coûte un bras fait partie des listes depuis bientôt 3 ans. Derrière, la concurrence existe, mais le sélectionneur a toujours prôné la stabilité pour le poste si particulier qu'est la charnière centrale. Mais si quelqu'un doit sauter au dernier moment pour faire la place à un homme en forme, il est le plus exposé.

  • Ils ont encore une chance :


    Kurt Zouma : De plus en plus régulièrement aligné à Chelsea, il est une alternative très crédible à Mangala. C'est probablement entre eux deux que se jouera le quatrième billet, d'autant plus qu'ils sont dans des contextes comparables en club.

    Loïc Perrin : Réserviste au Mondial, plusieurs fois convoqué sans jouer, le Stéphanois semble avoir le profil du suppléant idéal dans l'esprit de Didier Deschamps. Si bien qu'en cas d'une ou plusieurs blessures, son nom pourrait apparaître.

  • Ils n'y seront pas et cela les frustre :


    Aymeric Laporte : Il est titulaire à l'Athletic Bilbao depuis plusieurs saisons, a déjà affronté Messi ou Ronaldo à plusieurs reprises, et Vicente del Bosque a sous-entendu qu'il ne dépareillerait pas avec la Roja. Mais cela n'a pas ému DD. On le verra peut-être après l'Euro, mais probablement pas avant.

    Adil Rami : Le défenseur du FC Séville était l'un des tauliers de Laurent Blanc, et donc l'une des principales victimes de la passation de pouvoir en 2012. Depuis, il a revu ses ambitions à la baisse et se contenterait d'un poste de remplaçant. Mais DD a pour l'instant fait la sourde oreille.

    Samuel Umtiti : Comme Laporte, il est titulaire depuis plusieurs saisons déjà, apparaît comme un grand espoir à son poste, et pourrait opter pour une autre sélection si on lui tourne le dos trop longtemps (le Cameroun). À son propos, Deschamps a clairement pointé des performances insuffisantes en C1. Et vu que Lyon est éliminé, il ne pourra pas se rattraper...

    Jérémy Mathieu : S'est ému de ne pas être chez les Bleus alors qu'il est dans la meilleure équipe du monde. Didier Deschamps n'a même pas cillé face au triplé du Barça la saison passée.


    Milieux de terrains : c'est déjà plié ?



  • Ils y seront :


    Paul Pogba : Il a beau avoir été présenté comme en méforme en début de saison, c'est le plus gros talent français dans l'entrejeu et il joue dans l'une des meilleures équipes du continent. Il est donc impensable qu'il ne soit pas titulaire en juin.

    Blaise Matuidi : Seul Français capable de s'imposer au PSG, il est également brillant avec l'équipe de France depuis assez longtemps pour pouvoir attendre la liste avec sérénité. Reste à savoir qui complètera le trio du milieu où sa place et celle de Pogba sont réservées.

    Yohan Cabaye : Toujours convoqué quand il s'embourbait à Paris, il est désormais quasiment assuré de faire l'Euro depuis qu'il délivre « des masterclass » en Premier League, selon son entraîneur Alan Pardew. Reste à savoir dans quel rôle il évoluera, en sentinelle - ce qui ne l'a pas vraiment mis en valeur - ou dans un rôle plus avancé qui lui sied mieux, mais en ferait un remplaçant de Pogba ou Matuidi.


    Lassana Diarra : Véritable comète de la première partie de saison alors qu'il sortait de la cave, le Marseillais pourrait faire l'Euro comme titulaire dans le rôle de pointe basse du milieu. Sans que cela n'étonne personne, alors qu'il évolue dans un club en plein doute.

    Moussa Sissoko : Il a beau jouer dans une équipe relativement faible en club, sa polyvalence et ses états de service en équipe de France en fond l'archétype du bon soldat. Et les bons soldats, Deschamps a toujours aimé.

  • Il devrait y être :


    Morgan Schneiderlin : Il a signé à Manchester United pour conforter sa place en Bleus et éventuellement aller chercher un rôle de titulaire. Sauf qu'entre-temps, Lass Diarra est venu lui griller la politesse. Mais il reste excellemment placé pour participer à l'Euro, d'autant que son profil de ratisseur de ballons le rend précieux.


  • Ils ont encore une chance :


    Geoffrey Kondogbia : Si l'on se fie à sa valeur marchande, il devrait être convoqué tous les mois par DD. Sauf qu'à l'Inter Milan, l'ex-Monégasque est bien terne, comme lors de la défaite de son équipe ce week-end. Un peu comme lors de sa première saison à Monaco, le milieu de terrain formé à Lens a besoin d'un temps d'acclimatation. Lequel va lui coûter l'Euro.

    Adrien Rabiot : A priori, le Parisien ne pourra se frayer un chemin au sein d'un groupe quasiment constitué. À moins que la seconde partie de saison et les matchs couperets de la Ligue des champions ne lui permettent de passer encore un palier, après une première partie de saison où il a prouvé que le PSG ne jouait pas moins bien quand il suppléait Marco Verratti.


    Attaquants : avec ou sans Benzema ?



  • Ils y seront :


    Antoine Griezmann : Déjà dix buts en Liga avec un Atlético Madrid qui tient la dragée haute au Barça, des prestations intéressantes en Ligue des champions... Pour les Bleus, c'est un titulaire en puissance.

    Anthony Martial : En début de saison, quand le montant de son transfert surprenait tout le monde, sa convocation en sélection apparaissait comme un pari. Quatre mois plus tard, il n'a toujours pas marqué pour l'équipe de France, mais une absence à l'Euro est impensable, tant ses qualités ont sauté aux yeux, malgré une utilisation de son talent pas toujours adéquate par Louis van Gaal avec Manchester United.

    Olivier Giroud : Encore buteur ce week-end, l'ancien de Montpellier et de Tours n'a jamais semblé dans une si grande forme. Avec la probable absence de Benzema, il est pour l'instant tout désigné pour tenir l'attaque française comme titulaire à l'Euro.

    Mathieu Valbuena : Indiscutable et irréprochable avant que n'éclate l'affaire de la sextape, le Petit Vélo a été « ménagé » par Didier Deschamps lors du dernier rassemblement des Bleus. Ses performances à Lyon sont poussives et il n'a pas encore retrouvé la compétition en 2016. Donc, histoire d'être prudent, il a indiqué dans Téléfoot n'avoir aucun souci à jouer avec Karim Benzema, qui, lui, pète le feu à Madrid. Au cas où...

  • Ils vont batailler :


    Nabil Fekir : Avant de se faire les croisés, le Lyonnais avait fait des débuts très intéressants en sélection, tout en portant son OL à bout de bras. Vu son immense talent, sa présence dépendra de la qualité de sa rééducation et de la rapidité de son retour en forme. Jouable.

    André-Pierre Gignac : Cet été, quand il a signé au Mexique, peu d'observateurs étaient prêts à miser sur lui. Son changement de continent apparaissait même comme une croix tirée volontairement sur le Championnat d'Europe. Mais depuis, l'ancien Marseillais a enfilé les buts comme des perles avec les Tigres, gagné le championnat d'ouverture, fait une finale de Copa Libertadores et même planté un but avec les Bleus contre l'Allemagne. De quoi forcer le passage ? Oui, s'il poursuit sur la lancée, ce qui n'a pas été le cas en ouverture de la Clausura mexicaine ce week-end.


    Alexandre Lacazette : En difficulté durant la première partie de saison, le buteur lyonnais a montré des signes de retour à son meilleur niveau physique contre Troyes ce week-end. Mais c'est encore juste pour impressionner le sélectionneur, il est donc en ballottage défavorable face à Gignac.

    Hatem Ben Arfa : Joueur frisson du début de saison en Ligue 1, HBA a réussi l'exploit de rejouer pour l'équipe de France moins de cinq mois après avoir été chômeur un semestre. Mais contre l'Angleterre, il a été sorti à la pause, ce qui laisse à penser que Deschamps n'a pas été séduit. Le gros point d'interrogation, car, en matière de talent pur, c'est peut-être le meilleur attaquant français. Mais DD aime surtout l'efficacité.

    Kingsley Coman : Intéressant pour ses premières sorties en équipe nationale en novembre, le gamin formé à Paris arrive à sortir son épingle du jeu au Bayern. Dans une attaque française bien fournie néanmoins, il est encore loin d'une présence à l'Euro, surtout si des joueurs comme Fekir ou Benzema sont éligibles.


    Paul-Georges Ntep : La faute aux blessures, il a vécu une première partie de saison poussive. Si bien qu'il a pris un retard peut-être rédhibitoire face à d'autres joueurs de percussion. Et vu les performances de Martial quand il a été placé sur le côté, ou l'émergence de Coman, cela bouchonne pour le Rennais.

    Kevin Gameiro : Il a encore claqué deux pions ce week-end pour Séville, dont il est devenu le goleador grâce au départ de Bacca cet été. Mais pas suffisant pour le moment afin d'amadouer le sélectionneur, qui a sûrement noté qu'il n'avait mis qu'un seul but en Ligue des champions, sur penalty. Mais il ne faut pas encore l'enterrer.

  • Ce sera dur pour eux


    Dimitri Payet : Plus appelé depuis juin dernier alors qu'il a brillé avec West Ham, le meneur de jeu paierait un état d'esprit en sélection pas forcément au goût du boss. En clair, il a fait une Nasri, et même s'il gagnait la Premier League à lui tout seul pour West Ham, c'est Valbuena qui ira à l'Euro.

    Loïc Rémy : Clairement apprécié pour ses qualités de vitesse comme de finition, il a été plombé par son statut de doublure à Chelsea. Deux titularisations en cinq mois pour trois buts, c'est clair que c'est trop peu, surtout quand la concurrence est productive.

  • C'est chaud pour sa gueule


    Karim Benzema : Depuis qu'il a été mis en examen le 4 novembre, il a planté 11 buts toutes compétitions confondues alors qu'il n'a joué que dix matchs. Si ce n'était que sportif, il serait titulaire incontestable. Mais alors que Valbuena a ouvert la porte à un pardon et Jean-Michel Aulas ouvert celle d'une conciliation, Le Monde vient d'en rajouter une couche en balançant la retranscription de l'audition du Petit Vélo. Le secret de l'instruction dans cette affaire est comme la légendaire gourmette de Mickaël Madar, introuvable.

    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:47 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC il y a 3 heures Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 4 Hier à 14:52 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
    il y a 4 heures Qui es-tu, UEFA League Nations ? 10 il y a 4 heures Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 28 il y a 5 heures Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 il y a 6 heures Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 10 il y a 8 heures Rafael Márquez reprend l'entraînement 5
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    il y a 8 heures Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 Hier à 17:08 Un joueur assassiné à l'entraînement 23 Hier à 16:02 Lyon-Duchère : club recherche supporters 19
    Hier à 14:11 Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 Hier à 11:51 Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 20 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34