En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Coupe du Roi
  3. // 8e

Le Barça sur un os

Pauvre spectacle pour ces trois premiers matchs aller des 8e de Coupe du Roi. Trois nuls et deux buts inscrits, dont aucun sur la pelouse du FC Barcelone. Va falloir relever le niveau.

Modififié
FC Barcelone - Athletic Bilbao : 0 - 0

Le Camp Nou s'endormira un peu déçu cette nuit. Aucun but, pas l'ombre d'une Manita : le FC Barcelone s'est contenté d'un bon vieux 0-0 face à l'Athletic Bilbao en huitième de finale aller de la Coupe du Roi, en guise de préparation aux fêtes de Noël. Pourtant, sur Wikipédia, l'affiche était alléchante... vingt-cinq médailles royales glanées pour Barcelone, vingt-trois pour Bilbao, et des Blaugranas qui restaient sur une élégante série de dix victoires consécutives en championnat et surtout un total de trente-sept buts plantés en huit rencontres. Ça promettait d'envoyer du tapas, hein ? Bah non.

De côté de Bizkaia, les Basques redoutaient logiquement l'humiliation avant de rentrer dans la chambre de l'Unicef. Huitièmes de Liga, ils envisageaient de ne pas toucher le ballon –comme tout le monde– d'autant qu'ils étaient privés de leur buteur cyclopéen Fernando Llorente, auteur de dix buts en seize matchs mais blessé pour l'occasion. Mais à 22 heures, ils sortent avec le sourire. Plus de peur que de damnation. Le FC Barcelone n'a pas forcément joué à son meilleur niveau, d'autant plus que l'effectif aligné était mixte, entre remplaçants de luxe et titulaires indiscutables. Dans son 4-3-3 habituel, privé de Serial Messi, Villa, Puyol, Alves et Busquets, laissés au repos par Guardiola, le Barça s'est contenté du minimum.

La première période ne présente aucun intérêt. Quarante-cinq minutes marquées par une possession essentiellement catalane, avec une frappe d'Iniesta ici et là, mais rien de bien fou dans l'ensemble. Pas de quoi fouetter un Madrilène. Côté visiteurs, ce n'est bien sûr pas mieux. A peine une paire d'incursions dans la surface de Pinto, titulaire d'un soir, et on rentre aux vestiaires avec le goût du travail défensif bien fait. En même temps, quand on se regroupe à neuf dans les trente derniers mètres, ça aide. L'apéro commence finalement vers la 52ème minute, instant donné à Lionel Messi pour faire son entrée et essayer d'accélérer la cadence. La domination est dès lors totale. Dédoublements, vitesse, finesse technique. Le football du Mes Que Un Club est de nouveau dans la place, mais Bilbao fait de la résistance jusqu'au coup de sifflet final. Ce nul fait donc les affaires de l'Athletic mais n'entame en rien les chances de qualification de Xavi&Co. Et, le 4 janvier à San Mames, pour le match retour, c'est sans doute l'équipe-type du Barça qui viendra chercher son quart de finale.

Cordoba - La Corogne : 1-1

Si le portail vers les quarts de finale semblait ouvert, la qualification est loin d'être acquise pour le Deportivo, tenu en échec sur le terrain de Cordoba (1-1), qui loge en deuxième division. Fébriles à l'extérieur, les hommes de Lotina n'ont pioché que cinq points en huit déplacements cette saison. Ce soir, ils se sont laissé surprendre par le tout petit de la compétition. Un petit costaud, déterminé en défense et tombeur du Racing Santander au tour précédent. Match retour bien galère en perspective, donc il s'agira pour La Corogne d'être vite d'attaque début 2011 pour ne pas être le pigeon de cette Coupe du Roi...


Valence - Villarreal : 0 - 0

Fantastique, encore un nul. Message rassurant à tous le détracteurs de la Liga... la Coupe, c'est pire ! Sur la feuille de match, l'affiche de ces huitièmes de finale de la Coupe du Roi était cet alléchant Valence-Villarreal. Où quand le troisième rencontre le quatrième du championnat espagnol. Un match plaisant et offensif ? Aucunement... un zéro à zéro de touristes, sans se fouler, sans se découvrir. Il est temps d'aller se coucher, avec une seule prière pour les matchs de mercredi soir : des buts putain, ou au moins, un peu de spectacle.

Victor Le Grand

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 16 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 10 dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47 dimanche 18 février Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 dimanche 18 février Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9
À lire ensuite
Top 5 : Livres