En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e
  3. // Bayer Leverkusen/Barcelone (1-3)

Le Barça se soulage

Alexis Sanchez libère Barcelone en marquant un doublé salvateur sur ses deux seules occasions de la rencontre. Le Bayer Leverkusen n'aura pas démérité mais les Allemands se sont réveillés bien trop tard dans ce huitième de finale aller de Ligue des Champions. Lionel Messi met fin au suspense ambiant en plantant une troisième banderille en toute fin de partie.

Modififié
Bayer - Barcelone : 1-3

Buts : Kadlec pour le Bayer. Alexis (x2) et Messi pour le Barça.

Un match se joue souvent sur 90 minutes mais ce Leverkusen-Barcelone a commencé en toute fin de première période. La faute à des Allemands acculés dans leur camp, établissant un véritable QG devant le but de Leno. Comme d'habitude, Barcelone a le monopole de la balle mais les tenants du titre ne semblent pas inspirés. Aucun ballon en profondeur, très peu de dribbles : l'équipe de Pep Guardiola est encore en convalescence. Parfois maladroits, les Catalans restent de grands compétiteurs. Ils n'ont pas besoin de forcer leur talent pour ouvrir le score. Premier exemple : Alexis Sanchez gagne son duel contre Kadlec dans le rond central, la gonfle arrive sur Messi qui remise vers le Chilien d'un bel extérieur. L'ancien de l'Udinese garde son sang-froid pour placer le cuir sous les jambes de Leon (41e). Une occasion, un but : le Barça la joue à l'allemande.

Castro roule à gauche

Frustré de sa première période, Robin Dutt demande aux siens d'aller presser des Barcelonais qui jouent dans un fauteuil. Le match change alors de physionomie, le champion d'Espagne laisse quelques opportunités à son adversaire. Corluka déborde sur le côté droit et adresse un excellent centre pour l'omniprésent Kadlec qui place un coup de casque imparable (52e). La Bay Arena, en ébullition pendant 90 secondes, va cependant vite déchanter. Speedy Sanchez prend de vitesse la défense du Bayer et profite d'un superbe ballon en profondeur de Fabregas pour dribbler Leno et doubler la mise (55e). Barcelone est décidément épris d'un réalisme sanglant. Leverkusen ne perd pas espoir et prouve que sa place en huitième n'est pas usurpée. Augusto s'essaie à une frappe du droit après une cagade d'Abidal (57e) sans conséquence pour Victor Valdes. Puis c'est Castro qui, fidèle à sa réputation, roule à gauche et place un tir qui termine sur le poteau du Barça (64e). Ce seront les deux dernières occasions pour des Allemands dépassés dans les vingt dernières minutes.


Messi accélère... et marque

Une fin de partie à l'avantage de Lionel Messi. Médiocre en première période, le triple Ballon d'Or s'infiltre dans la surface, balance un petit pont et pique son ballon qui ne trouve que le poteau de Leno (72e). Les défenseurs teutons sont à l'agonie, Barcelone maîtrise enfin son football tout en gagnant en vitesse. Pep Guardiola profite de l'avantage au score pour faire entrer les jeunes Pedro et Cuenca. Busquets est, lui, tout proche de marquer le troisième but de son équipe sur un corner (84e). C'est finalement "la Pulga" qui conclut la rencontre en reprenant un caviar de Daniel Alves pourtant en position de marquer (88e). Certainement un cadeau pour l'Argentin en cette période de Saint-Valentin. Sans s'affoler, les Blaugranas ont maîtrisé une rencontre sans véritable surprise. Mais ils n'ont pas non plus totalement rassuré les supporters catalans. Peu importe diront les Catalans, Barcelone sait aussi gagner à l'expérience. Et c'est surtout à cela qu'on reconnaît les grandes équipes.

Par Romain Poujaud
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 6 heures 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 il y a 7 heures BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1
il y a 3 heures Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 10
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:15 Lamine Sané signe à Orlando 8 Hier à 09:47 Ronaldinho se lance dans la musique 12 lundi 19 février 414€ à gagner avec Barça & Bayern 2
À lire ensuite
Lyon à l'expérience