Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  1. //
  2. // 8e
  3. // Bayer Leverkusen/Barcelone (1-3)

Le Barça se soulage

Alexis Sanchez libère Barcelone en marquant un doublé salvateur sur ses deux seules occasions de la rencontre. Le Bayer Leverkusen n'aura pas démérité mais les Allemands se sont réveillés bien trop tard dans ce huitième de finale aller de Ligue des Champions. Lionel Messi met fin au suspense ambiant en plantant une troisième banderille en toute fin de partie.

Modififié
Bayer - Barcelone : 1-3

Buts : Kadlec pour le Bayer. Alexis (x2) et Messi pour le Barça.

Un match se joue souvent sur 90 minutes mais ce Leverkusen-Barcelone a commencé en toute fin de première période. La faute à des Allemands acculés dans leur camp, établissant un véritable QG devant le but de Leno. Comme d'habitude, Barcelone a le monopole de la balle mais les tenants du titre ne semblent pas inspirés. Aucun ballon en profondeur, très peu de dribbles : l'équipe de Pep Guardiola est encore en convalescence. Parfois maladroits, les Catalans restent de grands compétiteurs. Ils n'ont pas besoin de forcer leur talent pour ouvrir le score. Premier exemple : Alexis Sanchez gagne son duel contre Kadlec dans le rond central, la gonfle arrive sur Messi qui remise vers le Chilien d'un bel extérieur. L'ancien de l'Udinese garde son sang-froid pour placer le cuir sous les jambes de Leon (41e). Une occasion, un but : le Barça la joue à l'allemande.

Castro roule à gauche

Frustré de sa première période, Robin Dutt demande aux siens d'aller presser des Barcelonais qui jouent dans un fauteuil. Le match change alors de physionomie, le champion d'Espagne laisse quelques opportunités à son adversaire. Corluka déborde sur le côté droit et adresse un excellent centre pour l'omniprésent Kadlec qui place un coup de casque imparable (52e). La Bay Arena, en ébullition pendant 90 secondes, va cependant vite déchanter. Speedy Sanchez prend de vitesse la défense du Bayer et profite d'un superbe ballon en profondeur de Fabregas pour dribbler Leno et doubler la mise (55e). Barcelone est décidément épris d'un réalisme sanglant. Leverkusen ne perd pas espoir et prouve que sa place en huitième n'est pas usurpée. Augusto s'essaie à une frappe du droit après une cagade d'Abidal (57e) sans conséquence pour Victor Valdes. Puis c'est Castro qui, fidèle à sa réputation, roule à gauche et place un tir qui termine sur le poteau du Barça (64e). Ce seront les deux dernières occasions pour des Allemands dépassés dans les vingt dernières minutes.


Messi accélère... et marque

Une fin de partie à l'avantage de Lionel Messi. Médiocre en première période, le triple Ballon d'Or s'infiltre dans la surface, balance un petit pont et pique son ballon qui ne trouve que le poteau de Leno (72e). Les défenseurs teutons sont à l'agonie, Barcelone maîtrise enfin son football tout en gagnant en vitesse. Pep Guardiola profite de l'avantage au score pour faire entrer les jeunes Pedro et Cuenca. Busquets est, lui, tout proche de marquer le troisième but de son équipe sur un corner (84e). C'est finalement "la Pulga" qui conclut la rencontre en reprenant un caviar de Daniel Alves pourtant en position de marquer (88e). Certainement un cadeau pour l'Argentin en cette période de Saint-Valentin. Sans s'affoler, les Blaugranas ont maîtrisé une rencontre sans véritable surprise. Mais ils n'ont pas non plus totalement rassuré les supporters catalans. Peu importe diront les Catalans, Barcelone sait aussi gagner à l'expérience. Et c'est surtout à cela qu'on reconnaît les grandes équipes.

Par Romain Poujaud
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde il y a 3 heures Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 16:59 Froger vers l’USM Alger Hier à 12:15 Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre dimanche 17 juin Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 dimanche 17 juin Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 dimanche 17 juin Lozano climatise l'Allemagne 5 dimanche 17 juin Maradona, le cigare et les yeux tirés 63 dimanche 17 juin La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 dimanche 17 juin Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 5
À lire ensuite
Lyon à l'expérience