1. //
  2. // 3e journée
  3. // Gr.G
  4. // Barcelone/Glasgow (2-1)

Le Barça s’est fait peur

C’est un succès mérité, mais inespéré, qu’un petit Barça est allé arracher au bout du temps additionnel (2-1). Avant cela, les Blaugranas s’étaient cassé les dents sur un Celtic bien regroupé, et un Forster en état de grâce.

Modififié
0 39
Barcelone/Celtic Glasgow : 2-1
Buts : Iniesta (45e) et Jordi Alba (90+4e) pour Barcelone. Samaras (18e) pour Glasgow.

Dominateur dans la stérilité, le Barça s’est offert une belle frayeur face au Celtic Glasgow. Encore à égalité au bout du bout du temps additionnel, il a trouvé la faille grâce à une énième montée de son latéral supersonique Jordi Alba. Mais que les contours de ce succès furent longs à se dessiner tant les Catalans sont apparus en manque d’inspiration lors de ce troisième round européen. La faute à une défense en chantier et des corps fatigués. Finalement, qu’importe, puisque les ouailles de Tito Vilanova se retrouvent seules en tête de ce groupe G et ont une nouvelle fois affiché une force mentale décisive. Les Hoops n’ont eux qu’à se les prendre, et se les mordre. Car l’exploit était proche…

Iniesta évite le pire

La soirée commence sous les plus beaux auspices pour le Barça. Bien en rythme, les idées au clair, les Blaugranas ne tardent pas à envoyer leurs premières banderilles. Alors après quelques secondes de jeu, Alexis profite de la passe perce-muraille d’Iniesta pour offrir le premier frisson au Camp Nou. Au quart d’heure de jeu, un Pedro trop court et un Bartra trop imprécis ont déjà eu l’occasion de débrider le tableau d’affichage. A l’instar de son début de saison, le Mes que se rend pourtant la tâche bien plus ardue qu’elle n’y parait. Sur un coup-franc anodin, la grande tige de Samaras place un coup de casque qui fait mouche. Du haut de ses neuf défaites et trois petits nuls en terres espagnoles, le Celtic fait trembler l’ogre catalan. Car après ce hold-up, la machine blaugrana perd de son huile. Les rouages sont plus lents, les touches de balle se multiplient, les mauvaises transmissions s’enchaînent… La bande à Xavi s’en remet dès lors au talent de Messi qui, sur deux coups-francs, titille les deux lucarnes de Forster. Dans l’ultime minute du premier acte, un une-deux-trois du triptyque Messi-Xavi-Iniesta envoie Don Andres à la finition. Sur le gong, le Barça revient à la marque et s’évite un deuxième acte à courir après le score.

Le show Forster, pour rien

Dès le top-départ de la seconde séquence, les Écossais emploient la même recette. Avec une défense virile mais correcte, ils s’en remettent à des coups de pied arrêtés précis et un jeu de tête imposant. Élève studieux, Wanyama est à quelques centimètres d’appliquer la formule. Sauf que ce Barça-là n’a rien de royal en ce mardi. En bonne sentinelle, le bien-nommé Wanyama ratisse tout ce qui lui passe devant et envoie quelques ouvertures bien senties. Trop peu pour inquiéter un Victor Valdes spectateur. S’ensuit un one-man-show du portier du Celtic Forster. Sur un jeu en triangle des pointes barcelonaises, il sort tout d’abord à bout portant une reprise de Messi. Lorsqu’Alexis se présente face à lui, il écarte ses longs bras pour éloigner le danger. Toujours dans la continuité de l’action, Iniesta envoie, d’une louche tout en touché, la chique sur la tête de la Pulga. Dans un réflexe à faire rêver plus d’un photographe, Forster détourne le ballon qui vient s’échouer à deux doigts du cadre. Symbole de cette performance de haut-vol, la frappe de l’entrant David Villa, dans l’ultime minute du temps réglementaire, vient ricocher contre son montant droit. Mais un match dure bien souvent plus de 90 minutes. Et les Écossais l’ont appris à leurs dépens : sur un dernier centre, Adriano trouve son homologue gauche Jordi Alba pour un succès, certes mérité, mais inespéré. La chance des grands, dit-on.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

aswinning_11 Niveau : Ligue 2
On savait qu'ils allaient revenir... Ca dégoûte n'empêche.
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Cruel pour le Celtic, qui aurait mérité mieux au vu de leur abnégation. Par contre, qu'est ce qu'il est nul ce Tello. ..
Cradle to the grave Niveau : District
Ecoeuré. Si proche du nul putain. Fuckkk
Sur l'égalisation Messi fait du Xavi, Xavi fait du Iniesta, et Iniesta fait du Messi. Magnifique but.
c'est qui le patrooooooon ????
Bordel*, j'voyais le celtic beaux comme des soleils..
Dégouté..
Note : 2
Foster sort un match de grande classe, il a fait 3 arrêts miraculeux.
Cruel ? C'est bien fait pour eux et sérieusement, ils méritent pas mieux. Ils ont choisi la stratégie du faible, 10 devant la surface pendant tout le match et avec 2 occaz (je suis gentil), ils ont déjà de la chance d'avoir marqué.

Te faut toujours énormement de réussite pour décrocher un résultat en faisant ça (cf Chelsea l'année dernière) et ce soir, ils ont failli l'avoir : le poteau de Villa, les deux coup francs de Messi à 10cm, les parades...

Bref, c'était un match dégueulasse à cause d'eux et j'suis jsute heureux qu'ils s'en sortent pas comme ça.
Salut ô auteur génial.

2ème paragraphe, première ligne: "sous les beaux hospices" au lieu de "beaux auspices" auspice= divination par observation du vols des oiseaux, présage

Quel génie de la prose ! Plus sérieusement, être stagiaire, c'est bien, savoir écrire, c'est mieux.

Donc, cher auteur, ou correcteur, tu vas changer ça vite fait ou je te dénonce au comité de vigilance médiatique.
Le prince des ténèbres, moi, celui qui m'exaspère vraiment, c'est Alexis.
Uchhhhhhhhhhh ça fait un an qu'il est là et on dirait qu'il a toujours rien compris au jeu du barca, il passe son temps à courir comme un poulet sans tête.
Tout ce qu'il fait foir systématiquement, il ne comprends quasi jamais les appels de balle de ses coéquipier, les siens sont en contretemps, et il commet systématiquement la faute en voulant récupérerer le ballon.
Et ce qui est encore plus grave à ce niveau, il rate pas mal de ses contrôles.
J'en reviens pas qu'il puisse avoir autant de jeu et Villa si peu.
A force de jouer avec le feu.
ils finiront par se brûler en 8e...
La fameuse soit disante belle équipe du monde
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Vale, les joueurs du Celtic sont presuqes tous lents et bien moins techniques que ceux du Barça. S'ils voulaient jouer à la Catalane, ils prenaient 10 buts. Ils ont choisi la "stratégie du faible" parce qu'ILS SONT FAIBLES!

Même avec cela, c'est un peu humiliant pour le Barça d'avoir attendu les arrêts de jeu pour gagner contre le Celtic à domicile.
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Vale,

Mais les pauvres ecossais, tu les vois jouer à la barcelonaise? Comment veut tu que leur bloc équipe monte de 30 mètres, résiste au pressing du barça et crée des décalages en jouant entre les lignes?

Autant, quand Chelsea utilise cette tactique c'est inadmissible avec les joueurs qu'ils ont. Mais comment peut-on en vouloir au Celtic? Pour le coup ils se battent vraiment avec leurs armes, et s'ils jouait différemment ils s'en prendraient 7 ou 8, sans exagérer. Je sais pas si t'as vu le match mais dès que le Celtic ne se replaçait pas vite après une contre attaque, y avait action de but ou presque pour le barçà.

Malheureusement, il y a vraiment deux mondes entre le barçà et ces équipes là. Elles ne peuvent pas rivaliser d'égal à égal alors elles "trichent" (notez bien les guillemets) en réduisant au maximum la surface de jeu de leur adversaire.
J'apprécie le jeu léché en triangle, la possession de balle, même les risques en défense pour ressortir le ballon, mais bon, quand est-ce que cette équipe va tirer les leçons de matchs fermés, notamment ceux perdus (Inter, Chelsea…) pour être capable de changer de jeu, jouer davantage en profondeur et en première intention ? Et puis, je ne comprends pas en effet ce que fait ce numéro 9 au Barça... Il serait temps que Villa et Alexis soient vraiment en concurrence ! En 10 minutes de présence, Villa met un poteau et offre des solutions dans l'axe, ce que ce pauvre Alexis a vainement tenté en 80 minutes, quelle lenteur, quelle maladresse, la tête dans le guidon la plupart du temps... C'est quoi le deal secret avec ce transfert ? Il doit y avoir une explication qui nous échappe...
Et pourquoi pas "Le Celtic a fait trembler le Barça"?

Bref, j'ai arrêté de lire au titre.
Et comme le jeu du Barça me fait profondément chier*, je ne parle pas du match mais m'adresse à "Korrector" [note bien que si tu viens me dire que l'auteur à corrigé dans le sens que tu lui aurais proposé, c'est que ta syntaxe est complètement bidon : j'ai bien réfléchi à 7 fois avant de te rencarder]. Sans déc, tu tombes d'où? Ca doit être de très haut en tous cas vu la manière dont tu prends l'auteur. Non que je veuille prendre sa défense, mais je vois pas ce que viendrait faire un hospice dans cet article, que dis-je, cette expression, bien que tu puisses peut-être aller y passer ton cerveau au rayon X.

Bref,relis-toi, ça te fera du bien.

->
Les auspices : présage, influence
Le nom masculin auspices ne s'emploie qu'au pluriel et le plus souvent dans les locutions sous d'heureux auspices, sous de fâcheux auspices qui signifient « dans de bonnes conditions », « dans de mauvaises conditions » ou sous les auspices de quelqu'un, « sous l'influence de quelqu'un ». Ces locutions appartiennent au registre littéraire. Leur entreprise avait vu le jour sous les meilleurs auspices.
Un hospice : un établissement
Un hospice est un établissement où sont accueillies les personnes âgées. On employait autrefois hospice également à propos des orphelinats. Elle allait à l'hospice rendre visite à sa grand-mère.
Messissy Boy Niveau : Loisir
Quand la defense en face n'est pas celle du tout pourri Depor, le nain ne marque plus de hat-trick!! Le dernier match de Liga etait une farce tant la defense galicienne etait en mousse, qui pour le contester?!
Ce soir c'etait autre chose, de vrais defenseurs, vaillants et appliqués, qui nous rendent un Messi nullissime (combien de ballons honteusement perdus a vouloir tout faire tout seul?), et surtout le nain qui par deux fois se cague dessus seul devant un gardien moyen. Joueur surcote qui au contact de vrais defenseurs n'existe plus. Au moins ce soir on a vu que la propagande et la desinformation ne marchent pas a tous les coups!
rhaaa j'arrive jamais à lire les conneries de sissy boy. À chaque fois j'arrive trop tard, on peut déjà plus les lires tellement il récolte de "-" à la vitesse de la lumière. Bonne nuit quand même boufonito.
Pep Pep Pep Pep Niveau : District
Bordel, faut vraiment pas être cardiaque quand on regarde le Barça cette saison !

Mais ce fut tendu à cause de cette putain d'inefficacité pour se créer des occases, mais bon vu le peu d'espaces c'est plutot logique. Tout ça couplé à une équipe refusant le jeu qui a un gardien en état de grâce (les deux arrêts sur les occasions de Messi, surnaturel)ça donne un match très crispant.



Mais au final c'est plaisant de voir que les équipes qui ne font que défendre perdent à la fin.
Pour le coup t'as rien compris Hem69, l'auteur a bien écrit "hospices" dans un premier temps, pour ensuite corriger. La bonne version est donc auspices, comme le dit Korrektor.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 39