En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Villarreal-FC Barcelone (2-2)

Le Barça s’en sort avec un point

Un penalty inventé, un but hors jeu, Piqué pardonné après deux mains, et une deuxième mi-temps de folie. Ce match entre Villarreal et le Barça a tenu toutes ses promesses (2-2). Après ce nul, les Catalans ont neuf points d’avance sur l’Atlético.

Modififié

Villarreal 2-2 FC Barcelone

Buts : Bakambu (57e) et Mathieu (63e CSC) pour Villarreal // Rakitić (20e) et Neymar (41e) pour le Barça

Ont-ils vraiment besoin de ça ? D’un double coup de main de l’arbitre de la rencontre alors que Villarreal faisait jusque-là un match parfait ? Sur l’ouverture du score, Rakitić est hors jeu. Le deuxième but est offert par M. Sánchez, arbitre de la rencontre. Alors que la sortie d’Asenjo sur Neymar est parfaite, l’homme en vert accorde un penalty aux Catalans. Le Brésilien le transforme d’une panenka. Mais Villarreal va revenir avec une énorme deuxième période. Un but de Bakambu et un autre contre son camp de Mathieu offrent un point au quatrième de Liga. Si le titre tend toujours les bras au Barça, le match qui offre neuf unités d’avance après la défaite de l’Atlético à Gijón est teinté de polémiques.

Rakitić et M. Sánchez brillent


Dès la première minute, Sergi Roberto, au poste de latéral droit aujourd'hui, souffre. Bakambu s’amuse de toute la défense, et Arda Turan manque de marquer contre son camp. Malgré cette première occasion, le Barça impose rapidement son rythme. Et c’est en contre que le sous-marin jaune fait paniquer la défense catalane. Denis Suárez, prêté par le FC Barcelone, rend fou Jordi Alba et frappe à côté des buts de Bravo. Le gardien chilien sauve son équipe à la 5e minute après une superbe aile de pigeon de Bakambu. Si les boules n’ont pas été cordiales avec le Barça, Rakitić pose rapidement les siennes sur cette rencontre. Le milieu croate est partout cette après-midi. L’ancien Sévillan manque l’ouverture du score à l’entrée de la surface après une récupération dans les pieds de Bruno. Discret depuis le début, Messi s’énerve enfin. Et le génie argentin envoie une lourde frappe qui explose le poignet d’une supportrice de Villarreal. Sous le soleil du Madrigal, c’est bien Villarreal qui domine le champion d’Europe. Mais comme souvent, le Barça sait punir son adversaire. Sur un coup franc frappé par Messi, Rakitić récupère la balle qui traîne et ouvre le score. Un but entaché d’un hors-jeu assez flagrant. 1-0, et le match s’anime. Sur l’engagement, Piqué découpe Denis Suárez et attrape tranquillement le ballon de la main. Déjà averti, le défenseur échappe à l’exclusion. C’est même Marcelino, l’entraîneur de Villarreal, qui va devoir suivre le match des tribunes après cette minute d’excitation. Alors que la supportrice qui a arrêté la frappe de Messi est prise en charge par les secours, Bravo sauve une nouvelle fois le Barça grâce à une sortie devant Bakambu.


Aligné à la place d’Iniesta, diminué par une blessure, Arda Turan trouve enfin sa place dans le jeu catalan. Une équipe barcelonaise qui gère désormais tranquillement le rythme du match. Sur une ouverture exceptionnelle de Messi, Neymar obtient un penalty inexistant pour une faute d’Asenjo. Neymar le transforme d’une panenka. 2-0, il peut remercier l’arbitre pour cette petite offrande. Sur et en dehors du terrain, les joueurs de Villarreal pètent un plomb. Blessé pour ce match, Samuel Garcia tweete la photo de l’énorme main non sifflé de Piqué.


Sur le pré, Soldado s’embrouille avec Busquets et Neymar. Bref, ça devient n’importe quoi. Le Madrigal ironise à la fin de la première mi-temps avec des chants « Mains en l’air, ceci est un braquage » et siffle M. Sánchez, gomme du match pour l’instant.

Les mauvais changement de Luis Enrique


Dans les tribunes, Marcos Senna et Riquelme contemplent le 600e match de Villarreal en Liga. Au retour des vestiaires, le Barça gère tranquillement le score. Les Jaunes se réveillent enfin avec une frappe de Trigueros au-dessus de la cage de Bravo. Luis Enrique gère son groupe et fait sortir Piqué et Turan, avertis en première période. Deux changements qui vont vite changer la rencontre. Villarreal pousse, et Cédric Bakambu réduit le score après une superbe action initiée par Denis Suárez. Deux minutes plus tard, Bravo sort une parade exceptionnelle, et Soldado manque sa tête. Le match devient fou à l’heure de jeu. Neymar rate le troisième but, et le Barça va vite le payer. Entré à la place de Piqué, Mathieu marque contre son camp du bras. 2-2, le Madrigal explose. Devant, la MSN bugge complètement. Sergi Roberto essaie bien de bouger les siens, mais sa frappe passe juste à côté des buts d’Asenjo. Auteur d’un match exceptionnel, Bakambu est victime de crampes et remplacé par Adrían. Sur l’action qui suit, le gardien espagnol de Villarreal sort une parade superbe et s’écroule aussi, pour des crampes. Le quatrième de Liga la joue à l’ancienne. Dans le dernier quart d’heure, le Barça tente gentiment de planter le troisième but. Sans forcer. Comme en première mi-temps, Rakitić récupère un ballon dans la surface et frappe à côté des cages d’Asenjo. Dani Alves envoie, lui, une grosse reprise dans les mains du remplaçant d’Areola à cinq minutes du terme. Encore énorme aujourd'hui, Mascherano sauve son équipe d'un tacle exceptionnel. C’est fini. Le Barça ramène un point de Villarreal. Et va devoir attendre un peu pour fêter son titre.

  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga

    Par Ruben Curiel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88