1. //
  2. // 23e journée
  3. // FC Barcelone/Getafe (6-1)

Avec un onze retouché, le Barça a écrasé Getafe en ce jour de l'an chinois (6-1). L'occasion pour les remplaçants habituels de se montrer, et pour Messi et Iniesta de continuer leur festival.

Modififié
1 25
FC Barcelone - Getafe : 6-1
Buts : Alexis (5e), Messi (13e), Villa (58e), Tello (78e), Iniesta (90e) et Piqué (92e) pour le Barça ; Alvarao Vazquez (83e) pour Getafe

Trois nuls, une défaite, deux victoires. Pas de doute, le Barça a traversé sa moins bonne période de l'année. Ce qui ne l'empêche pas d'être encore largement en avance sur la concurrence en Liga. Mais pour maintenir l'écart avec les clubs de Madrid, ne pas se mettre à douter et commencer à préparer le déplacement à Milan dans dix jours, les Catalans devaient franchir le petit obstacle Getafe. C'est chose faite, et sans aucune difficulté (6-1), malgré les rotations de Jordi Roura, qui supplée toujours Vilanova sur le banc. Les ailiers habituellement remplaçants, Alexis, Villa et Tello, en ont profité pour scorer, tout comme Messi, qui en est à 13 matchs consécutifs avec au moins un but en Liga, et Iniesta, probablement le Barcelonais le plus en forme du moment.

Le génie d'Iniesta

Pour sa première réception à midi depuis 47 ans, dans un Camp Nou au complet, le Barça se présente avec une équipe largement remaniée par Jordi Roura. Song et Thiago accompagnent Iniesta au milieu, tandis que Villa et Alexis entourent Messi en attaque. Bon, Iniesta rappelle d'entrée qu'en ce moment, le boss, c'est lui. Une première ouverture délicieuse permet à Alexis d'inscrire (enfin) son premier but de la saison en Liga (5e), puis une deuxième trouve Thiago pour le 299e but de Messi au Barça (13e). Le cerveau boucle son génial quart d'heure d'un contrôle aérien qui fait frémir les 90 000 Barcelonais à avoir sacrifié la messe. Côté Getafe, Barrada montre que lui non plus ne manque pas d'aisance technique, mais plutôt de partenaires avec qui combiner. Sans Xavi, Fàbregas et Busquets, les Catalans jouent plus verticalement que d'habitude. En confiance, Alexis est dans tous les bons coups. Le Chilien récupère des ballons, fait systématiquement la différence sur son côté droit et sert idéalement ses partenaires, comme sur ce poteau de Messi, seul face à Codina. Sur l'autre front de l'attaque, Villa est actif, mais plus malheureux dans la zone de finition.

Les remplaçants efficaces

Adriano touché, c'est Dani Alves qui fait son apparition sur le pré pour la seconde période. À part ça, rien n'a changé. Getafe galère pour sortir de son camp, les locaux laissent tomber les séries interminables de passes et foncent dans le dos de la défense madrilène. C'est ainsi que Villa, bien servi par Jordi Alba, s'offre un peu de bonheur dans un match jusque-là compliqué pour lui (58e). Ça y est, l'heure de jeu passée, le Barça a définitivement plié le match, commence à gérer et endormir le match. Piqué, très bon aujourd'hui, touche soudainement beaucoup de ballons derrière. Alexis, puis Puyol, laissent leur place à Tello et Mascherano. Et comme souvent quand le rythme retombe, Messi en profite pour mettre un petit coup de dynamite. L'Argentin accélère, élimine et sert Tello, qui marque sur l'un de ses premiers ballons (78e). C'était la journée des attaquants remplaçants, très efficaces, pour le Barça. Finalement, la fin de match est animée, puisque Álvaro Vázquez profite d'une tête foireuse de Jordi Alba pour réduire la marque (83e), avant qu'Iniesta et Piqué n'arrondissent le score dans le temps additionnel. Chez lui, ce Barça est une machine inarrêtable.

Par Léo Ruiz
Modifié

Ralph Louren Niveau : DHR
quel scandale! je suis outré! Messi n'a marqué qu'un but! il est vraiment nul nul nul!
(I'm kidding!)
neo_la_fifouze Niveau : DHR
Note : 1
Si ce but pouvait donner un peu de confiance a sanchez et le decoincer un peu ce serait tt benef
MisterBrasero Niveau : District
Note : -1
Je commence à ne plus avoir de mots pour décrire Iniesta.. Quel match encore une fois
Note : 1
Message posté par Magikk
1985-2013 = 47 ans? Putain* je me disais que j'avais beaucoup trop de cheveux blancs pour quelqu'un de 1988...


Le match de 1985 avait été joué à l'extérieur. Le dernier match joué au Camp Nou à midi date de 1965.

L'article a donc raison et you have failed.
C'est bien ce que je dis contre le barca et le réal le reste des équipes espagnol ne sont que des sparing partner
Note : 4
Et à part ça? Le Real a joué hier? Et Ronaldo a marqué ?
Ou bien il n'y avait personne à Sofoot pour regarder le match...

Je blague. J'aime les grandes équipes: que ce soit le Barça, le Real, MU, ...

Mais apparemment ce n'est pas le cas de la rédaction de Sofoot
@vmax: on en reparle après PSG-Valence. Je rappelle aussi que Málaga est en huitièmes de la Champion's et que l'Atlético a gagné l'Europa League l'an passé en finale contre Bilbao... Sinon, je suis d'accord, Andrés ne cesse de progresser, c'est évidemment l'un des meilleurs joueurs du monde actuellement, l'un des plus réguliers, qu'il joue à gauche ou dans l'axe. Quand on voit en plus le niveau des Thiago, Villa, Masche, Adriano, Song voire Tello, on se dit que c'est vraiment un bel effectif. Il y a plus de choix que la saison passée et même si une équipe-type s'est dégagée il y a des solutions de rechange et c'est primordial lorsque l'on veut être performant sur plusieurs compétitions. Si en plus Alexis retrouve la confiance et l'efficacité, ce sera parfait! Sans compter qu'il y a aussi des joueurs comme Montoya, Bartra, ou Deulofeu (voire Jonathan Dos Santos) qui manquent d'expérience au plus haut niveau mais qui ont le potentiel pour être de futurs bons joueurs du club. Il y a de quoi être optimiste!
Note : 1
+1 annevoie! d'autant que le Real jouait contre une équipe de Séville très en forme depuis l'arrivée d'Unai Emery, qui est un super coach. Dommage qu'il n'y ait pas eu d'article détaillé sur le match. Mais y a quand même la vidéo du triplé de Ronaldo!
Iniesta est vraiment enormissime..
Partenaires
Le kit du supporter Trash Talk basket Vietnam Label
1 25