1. //
  2. // Barcelone/Real Madrid (1-1)

Le Barça retrouve Wembley

Le retour du jeu, pas de la transparence. Le Barça s'est qualifié pour la finale de la Ligue des Champions après avoir été tenu en échec au Camp Nou (1-1) par le Real Madrid. Fini les clasicos, place à Manchester.

Modififié
0 40
FC Barcelone - Real Madrid : 1-1


Buts : Pedro (54eme) pour Barcelone - Marcelo (64eme) pour le Real Madrid

Incorrigible football, cauchemar ultime des mordus de science exacte, qui, entre génies auto-proclamés et visionnaires façon Paco Rabanne, avaient déjà dégainé pop-corn, bières et chips pour assister à la revanche d'Ali contre Frazier. Opium du peuple, le football moderne a donné tout ce qu'il avait a donné lors de ce long mois d'avril-mai, théâtre de quatre clasicos : anti-jeu, racisme, guerre médiatique, spéculations autour des systèmes tactiques et enfin recours en justice rejetés par l'UEFA. Malin. Les frères ennemis vont devoir laver leur linge sale en public, sur le terrain, comme des adultes. Quel plus bel endroit que le Camp Nou et sa pelouse aux airs de billard d'un pub chic de Dublin pour troquer ses gants rouges contre une pair de crampons. Seul bémol, la pelouse est détrempée. Pas la faute des tuyaux d'arrosage, qui eux, n'ont rien contre José Mourinho. Simplement un gros orage, comme une personnification de la tension qui règne entre les deux équipes.


Une pelouse-piscine donc, qui n'empêche pas les Madrilènes de mettre du rythme d'entrée de jeu. Des envies et une liberté offensive, qui feraient presque croire que le coup de gueule de Cristiano Ronaldo dans la presse a eu un effet. Le Real Madrid propose du jeu et du panache, le Barça répond. Du jeu, enfin, pour la première fois depuis le clasico numéro 0, père de la fameuse manita. Les joueurs de José Mourinho, portés par un Ronaldo en jambes, démarrent fort, le pressing mis en place dérange la défense barcelonaise, le temps d'un quart d'heure. Le temps pour Lionel Messi de prendre le match en main. Les accélérations sont tellement foudroyantes que Carvalho, sanctionné et averti d'un carton jaune, ne semble rien pouvoir faire d'autre qu'une faute. Bien décidés à ne pas subir à nouveau la loi de la petite terreur de la cour de récréation, les terreurs madrilènes sortent les muscles. Diarra, Alonso et Carvalho s'essayent au triple-tacles sur la Puce, faute logique mais pas de blessure. Ca marche bien les hormones de croissance. Bien accompagné par un Andres Iniesta toujours juste, l'international argentin va filer pas mal de boulot à Casillas. L'occasion de briller pour celui qui montre match après match que Manuel Neuer va devoir patienter un peu avant d'être officiellement le meilleur du monde. Monsieur Carbonero, impérial devant Messi et Villa, permet aux siens de rentrer aux vestiaires sains et saufs. Sauvés par le gong, les madrilènes ont de la chance. Le KO debout n'était pas loin.


Une mi-temps qui, à défaut d'avoir calmé la pluie et le streaker qui s'est offert un petit plaisir sur la pelouse du Camp Nou, a fortement calmé les ardeurs catalanes. A nouveau dominés en début de mi-temps, les joueurs de Guardiola remercient une nouvelle fois les dieux du football quand l'arbitre belge Franck De Bleckeere, refuse un but à Gonzalo Higuain pour une faute imaginaire de Ronaldo sur Mascherano, qui tentait de revenir sur son compatriote. Bon bah voilà, à 0-1, le match aurait sans doute pris une autre dimension, mais ce qui est sifflé est sifflé. Pas récompensés par leur bonne résistance donc, les Madrilènes prennent une nouvelle fois la glaciale réalité du football en pleine face quand Iniesta délivre un amour de passe décisive pour Pedro qui ne se fait pas prier pour tromper, enfin, le mur Iker. 1-0, le Camp Nou fait la fête. Karanka fait la gueule et le football joue avec ses nerds. La preuve : un peu après l'heure de jeu, après un enchaînement incroyable de Di Maria sur le côté droit suivie d'une frappe sur le poteau, Marcelo, bien servi par l'Argentin, redonne un peu d'espoir aux Madrilènes. Un peu, car à 1-2, la donne aurait été différente. Certes, avec des si, Karim Benzema aurait joué. Ah, la question Benzema... Rentré à la place de Higuain, Adebayor n'a pas occupé le poste d'avant-centre, mais celui de talonneur. Plus rentré pour foutre la merde que pour planter son but, le Togolais va filer des cauchemar à l'ancien lyonnais resté sur le banc. La fin du match est triste, le scénario attendu, le destin du Real inéluctable. Sympa, Guardiola va pimenter un peu tout ça en offrant quelques minutes et une sacrée ovation à Eric Abidal. Un happy-end aux airs de paradoxe tant ces quatre clasicos respiraient tout sauf la joie. Le Barça est en finale, le Real Madrid nettoie sa vitrine. La Coupe du Roi reste célibataire. Au moins jusqu'à cet été et la double confrontation en Supercoupe. Contre le Barça, bien sûr.





Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

En effet, je pense que Franck De Bleeckere prend la mauvaise décision en n'accordant pas le but au Real, et effectivement la partie pouvait prendre une tout autre tournure.
Que le Réal ait trouvé plus favorisé que lui on est d'accord.
Mais le but refusé à Higuain avec le plongeon de natation de Mascherano c'est juste pathétique.
Oui ils subissent des fautes mais ils volent tout autant quand on les effleurent ou quand il n'y à rien, ce qui n'est pas le cas de Messi mais de joueurs comme Xavi ou Pedro qui en font des tonnes.
Enfin sincèrement CR9 a subi un nombre de prises à 2 jamais sanctionnés ca fait bcp sur un seul match.
Ils sont aussi bons qu'ils sont trop favorisés et franchement c'est soulant.
En Finale de Coupe le Réal méritait de finir à 8, en 1/2 aller à 9 mais ce soir c'est limite scandaleux en leur défaveur.
Tout les plongeons du Barca sont sifflées, aucun CF en faveur du Réal sur tout les contacts litigieux voir plus du Barca, sincèrement ca devient largement insupportable le favoritisme pro Barca.

Ca avait bridé United en finale à Rome en 2009, j'ai peur que celà en fasse autant en 2011.
Un Barça plein de maîtrise et jouant à sa main, même de trop avec cette perte de balle qui amène l'égalisation. Iniesta régale encore une fois avec cette ouverture lumineuse sur le but, et son jeu dans les intervalles. Messi toujours aussi percutant et insaisissable balle au pied. Sinon la manita (1+0+2+1) est à ranger aux rayons souvenirs.

Entre Busquets et Mascherano, la lutte pour le titre du « meilleur plongeur » sera intense jusqu'au bout.

Coup de poker (perdant) de Mourinho avec la titularisation de deux joueurs -Higuain et Kaka- revenant de blessures. Benzema on se demande pourquoi il est de nouveau mis au placard. Ronaldo gâche son centre à destination à Di Maria en toute fin de 1e période, qui aurait pu donner un peu plus de vie à ce match. Encore un match moyen du lusitanien. Casillas sort encore un match énorme, Lass au charbon. Adebayor ? No comment.

Barcelone mérite sa qualification sur ces deux matchs. Meilleure maîtrise du ballon, meilleur jeu collectif avec ce facteur plus se nommant Messi. Mais aussi une équipe qui a su garder ses nerfs et gagner la bataille psychologique.

La finale contre MU (sauf catastrophe) promet un beau duel.
En effet, le rouge pour Carvalho en première mi temps aurait pu changer le match. En effet L.Diarra doit prendre un jaune bien plus tôt. Se plaindre de l'arbitrage seulement dans un sens en occultant le reste ça n'a aucun sens.
Si jamais on vous demande, Ronaldo tombe sur le pied de Mascherano qui en rajoute mais qui est quand même déséquillibré. Si Ronaldo le touche pas il vient contrer Highuain ou du moins le gêner. Le Real a proposé autre chose que du full défensif et y'avais 2-3 actions de jeu bien jouée mais le Barca mérite sa qualification sur les deux matches.
Une pensée pour le psychopathe du site @Ronald, qui a sûrement du péter une pile dans son studio de banlieue en voyant le but refusé. D'ailleurs, s'il ne s'est pas étouffé de rage en trucidant son caniche nain, il doit être déjà en train de rédiger avec ses doigts potelés, un brulot paranoïaque sur le complot anti Réal mené par la CIA, la Flandre et l'UEFA. Mes que un sodomia.
Mon dieu, que Pedro est nul!!!!
Son seul avantage, il connait le jeu du Barça mais quelle pauvreté technique par rapport à ses coéquipiers
Le barça est supérieur au réal. C'est pas pour autant qu'il faut en plus les avantager. L'arbitre a été nul tout au long du match avec pour summum de la nullité le but refusé...

Mou s'est encore trompé sur ce match. Le réal a joué en infériorité même sans avoir pris de carton rouge. Higuain revient de blessure et kk est officiellement mort pour le football. Adebayor est rentré pour apporter son jeu aérien... Il est nul!!! il a pas gagné un ballon de la tête!!!

Ronaldo a eu quelques coups d'éclats mais trop peu pour faire basculer la rencontre (excepté bien sûr le but refusé). A sa décharge, contrairement à Messi, il est esseulé dans cette équipe tout juste bonne. Ozil et Di Maria sont des joueurs à fort potentiel mais encore trop jeune et Benz tarde à confirmer...

Carvalho aurait pu prendre un rouge... C'est vrai... Mais il faut dire qu'il était pas aidé par les quiches que sont Albiol et Arbeloa...

Le réal avec quelques ajustement, sera très fort l'an prochain (si Perez ne change pas tout l'effectif)
Sur le but refusé, CR7 plonge, il n'y a pas faute, ce qui provoque la chute de Mascherano et induit le but.
Le but est logiquement refusé car il fait suite à une simulation qui provoque la chute du défenseur
Honnêtement je pense que le premier but du Real est bien valable mais bon ...personne ne sait s'ils auraient gagné après !

Sinon l'arbitre a été gentil avec Carvalho et Marcelo , bon match dans l'ensemble , correct avec du jeu de part et d'autre , le meilleur clasico à mon goût , on voit bien que l'absence de Ramos et de Pepe fait beaucoup de bien aux deux équipes , seul match ou y a pas eu bagarre gle mais bon ils doivent en avoir ras le bol de s'insulter ...

La finale promet , remake de Rome , que le meilleur gagne et que l'arbitrage soit exemplaire ! ( qui a parlé d'Howard Webb ? )
"Pour finir, mention speciale au public culé qui fait des bruits de singe quand Marcelo et Adebayor touchent le ballon... mes que un publico, mes que un club !"

Tu veux qu'on parle de la banderole déployée à Mestalla par des supporters Madrilènes et fêtant l'anniversaire d'un certain Adolf?

Allez mon grand c'est fini, tu pourras toujours couiner comme une truie sur tous les articles, ça changera rien. Le Barça est en finale et ton duo préféré traductor/CR7 la regardera à la TV. Mes que une brandade!
Tiens, Ronaldo en remet une couche sur le complotisme ; mais mon grand, tu devrais savoir qu'il n'y a pas d'autre de l'Autre... Sinon, concernant ce match, coaching (comme bien souvent) incompréhensible de Bourinho.
Comment peut on battre le FCB avec un but refusé? Comment battre l'Allemagne 20010 avec un -1 au compteur? Nan franchement en toutes objéctivité sa fausse tellement le match que le résultat final ne veus plus dire grand chose. Les match de WC et de LDC sont tellement serré qu'il devient urgent de faire qqchose. Tout les ans c la meme chose.
Oui @elyh. Complètement d'accord. Vite l'arbitrage vidéo pour sauver le monde du foot.
J'ai pas trouvé le barça dans un grand soir, mais bon, heureusement pour eux, Mourinho a fait un coaching minable, sinon ça aurait été chaud. On notera tout de même que quand il n'est pas sur le banc ça joue mieux côté Real. Mais enfin, faudra quand même m'expliquer comment on peut aussi mal utiliser C. Ronaldo, peut-être en le faisant jouer arrière droit, et encore. Ne pas faire jouer Benzema durant les deux match me semble alors là, totalement incompréhensible, faut vraiment être bidon, tout ça pour faire jouer Higuain et Adebayor (qu'est-ce qu'il est devenu nul celui-là), qui ne permettent pas de faire remonter son bloc (ils sont nuls cherche pas).

Franchement, Mourinho est devenu la caricature de lui-même, si il reste, je conseille vivement à Cristiano et Benzema de bouger, sinon ils vont se faire chier.
Encore un coup du complot judéo-maçonnique ça !
Bah oui, je suis ok avec les deux premières consignes que tu penses que l'UEFA a donné. C'était flagrant. Par ailleurs je dois avouer que ton idole m'a plutôt plu (mais très modérément hein, il a joué et s'est donné sans trop faire le beau.

Mais celle du but annulé, c'est ta parano. Tu penses que le Barça se voit trop beau, mais c'est pareil pour Mourinho. Quand tu as une autorité supérieure, comme toi avec tes parents, ton patron ou tes profs si tu es encore scolarisé, tu vas pas critiquer de cette manière sans preuve. Surtout que je l'ai déjà dit, il la mémoire très courte : http://www.youtube.com/watch?v=8cAJYAfcMgI . Critiquer les demies finales de Guardiola quand tu vois qu'il a aussi gagné ses deux ligues des champions avec des erreurs arbitrales (et c'est normal, ça arrivera tant qu'il n'y aura pas des mesures de prises), c'est très hypocrite et culotté. Toi qui est adepte des vidéos, comme la presse de ton club d'ailleurs qui s'est pas privé de refaire la vidéo du tacle de Pepe pour faire croire que son rouge était injustifié, tu ne pourras pas protéger ton coach (comment le qualifier? allez, pour te faire plaisir...) bourrin sur ce coup.

C'est pas un coach, aussi bon soit-il bien qu'énervant et peu moral, qui va dicter à l'UEFA comment il doit se comporter et encore moins imaginer un complot des arbitres parce qu'il n'a pas comprit sa défaite. Surtout que sans cet organisme, il n'existe pas dans l'histoire avec ses deux LdC. Mais bon, il a la mémoire courte...
64% de possesion contre 36%

entre Xavi Iniesta et busquets 263 passes reussies
261 sur tout le match pour Madrid...

aucun tir en premiere mi temps pour le mandril
7 pour le barça

31 fautes de madrid
10 du Barça

Porque, Porque, Porque, Porque, Porque, Porque, Porque, Porque,
Ronaldo

suce moi la bite
j'aimerais qu'on m'explique pourquoi l'arbitre siffle contre Di Maria en première mi-temps quand il dépasse Puyol, ca aurait pu faire but, il étaient en très bonne position !!!!! et le but refusé, c'est quoi ce bordel? bien joué l'uefa, tu travail de pros.

Le seul point positif qu'on peut tirer de ces classico, c'est que le barça a montré son vrai visage au monde entier...pathétique.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 40