1. //
  2. // Quarts
  3. // FC Barcelone/Milan AC

Le Barça reste favori, malgré tout

Après le 0-0 à Milan, rarement Barcelone s’est présenté au pied d’un match retour de Ligue des champions dans une situation aussi incertaine pour ne pas dire dangereuse. Il y a une odeur de très grand match qui flotte sur le Camp Nou.

0 37
On ne va pas se mentir, on ne regardera pas Bayern MunichMarseille ce soir. Pour trois raisons assez simples : pour le suspense on repassera, le niveau de jeu flirtera encore avec l’indigence et surtout il y a un Barcelone – Milan à propos duquel on se pourlèche les babines pour ne pas dire plus. Bien évidemment, il y a la promesse de purs moments d’esthétisme entre le collectif insurpassable des Catalans et les éclairs plus individuels des Lombards. Mais surtout, il y a le sentiment que rien n’est joué et c’est déjà en soi une formidable surprise. Pourtant, ce n’est pas la première fois que le Barça pointe sa truffe au Camp Nou sans avoir fait la différence à l’aller. Mais la plupart du temps, l’issue ne faisait guère de doute. On pense par exemple à l’an passé quand les hommes de Pep Guardiola étaient revenus carrément battus d’Arsenal (1-2) sans que l’on doute un seul instant de leur qualification chez eux. Mais voilà, cette fois l’affaire ne se présente pas exactement avec les mêmes certitudes. C’est que Milan a une bonne gueule d’emmerdeur. Et surtout il s’appuie sur un triple souvenir de nature à faire pousser quelques boutons de printemps sur les faciès blaugrana.

Il y a évidemment les stigmates du match de poule et du nul (2-2) arraché par les Rossoneri au Camp Nou, un score qui les qualifierait ce soir. Il y a aussi une référence qui ne dit pas son nom au voisin honni, l’Inter, le seul club à avoir fait tomber Barcelone depuis 2008 avec un savoir-faire tout italien dont Milan a prouvé à l’aller qu’il n’en était pas dépourvu. Enfin, cela peut sembler anecdotique, mais il ne faut pas sous-estimer la réminiscence, même couleur sépia, de la formidable claque infligée à la première Dream Team, celle de Cruyff, un soir de mai 1994, quand déjà Barcelone était promis à une large victoire, celle du « bien » comme l’avait écrit France Football à l’époque, avant de se prendre une déculottée par la bande à Maître Capello (0-4). Le genre de rappel qui traverse les âges, et qui permet à Milan de ne pas souffrir du même passif mental et historique qu’un Arsenal ou même un Manchester United. A ce niveau-là, rien ne se jette, tout compte.

Xavi, la clé

Mais attention, il ne faut pas non plus se voiler la face : le favori de ce quart de finale reste le FC Barcelone. C’est juste qu’il n’en est plus le grand favori. Il n’empêche, si les Espagnols affichent la même possession de balle si près des buts milanais qu’à l’aller, on ne voit pas bien comment cela finirait par ne pas passer. Bien sûr, à San Siro, les couvertures doubles, voire triples, avaient sérieusement gêné les enchaînements barcelonais. Mais au Camp Nou, le terrain risque de paraître encore plus grand et fatalement il y aura des brèches que l’incomparable Alessandro Nesta, qui a encore prouvé à l’aller que même à cinquante balais il aura un Mexès dans chaque orteil, ne pourra pas toujours colmater, surtout en l’absence de Thiago Silva (le meilleur central actuel ?). Et en cas de nouvel accrochage « touchy » dans la surface, il ne faudra pas compter sur la même clémence qu’en Italie il y a une semaine.

Alors c’est vrai, Xavi n’est pas sûr d’être de la partie et sans lui, on ne le dit jamais assez, Barcelone n’est plus tout à fait Barcelone. Oh, on ne fera pas croire que Messi n’est pas l’élément le plus déterminant de l’équipe avec ses 56 buts ( !) depuis le début de la saison. Mais si l’Argentin est le match winner avec ses pions en pagaille, Xavi reste le dépositaire du jeu, celui qui dicte le tempo, celui qui pose, qui installe les bases de la domination catalane qui finit toujours par étouffer l’opposant. Sans lui, l’adversaire en question est moins asphyxié et peut donc moins difficilement (on n’écrira pas plus facilement, faut pas déconner non plus) parer le reste du Barça. Oui, il y a une atmosphère de très grand match qui plane. C’est l’heure des grands. Et que Marseille pardonne cette infidélité : ce week-end, promis, on aura les yeux braqués sur PSG-OM.

Par Dave Appadoo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
De toutes façons Cristiano Ronaldo c'est une putain de pleureuse, y'a qu'à voir ses stats cette année : 37 buts, dont 35 penalties.

Alors que Messi et Pep guardiola vont leur apprendre à ce AC calciopoli ce soir !!!!

Et ce pédophile de berlusconi pourra bien aller pleurer.
Ils ont le Wi-Fi maintenant dans les hôpitaux psychiatriques?
C'est toujours triste qu'un footix vienne pourrir dès le début un très bon article
Je crois qu'on exagère la valeur du Milan. Bonne équipe, certes, mais qui n'a rien d'un grand d'Europe.

On l'exagère pour se faire peur, pour ménager le suspense.

Mais au fond, on sait bien que le Barça va bouffer les milanais, façon escalope.
Façon escalope... Et puis après ils leur sucent le jus à la paille ??
Je ne suis pas si sûr que le Barca bouffe Milan, pour moi le suspense est bien réel, même si Barcelone part évidemment favori.

Ibrahimovic est bien capable de marquer, d'autant qu'il sera doublement motivé, et pour le reste le match aller contre Arsenal montre bien que les hommes du Cavaliere peuvent sortir un très grand match.
ReynaldPedros Niveau : DHR
On se pourlèche les babines pour ne pas dire plus... Dave Appadoo se pourlècherait-il les boules en pensant à Barça/Milan ?
Massimobor Niveau : CFA2
Ibracadabra entretient le suspense depuis plusieurs mois (années) à propos de SON grand match en LDC ; certes, il a été très bon contre Arsenal à l'aller, mais n'a pas été transcendant le reste du temps (blessure pendant la phase de poules...).
En bref : c'est ce soir qu'il doit se sortir les doigts, et lancer un regard de gangster à Pep
Si tu avais les moyens de Berlusconi, tu serais aussi pedophile que lui ;)
Et c'est le président qui a gagné le plus de trophées aujourd'hui...
Alors tes pep et messi tu peux te les mettre dans le cul...
Nan mais les gars je faisais juste un gros troll pour exprimer toute l'exaspération que j'ai à parcourir les commentaires des articles de sofoot, sans pouvoir mettre de côté les commentaires répétitifs et quasi obsessionnels de notre ami Pepe. J'en peux plus les gars, j'en peux plus ...
Au niveau du troll c'est réussi Diego!
Quand à ce soir, vu la chagatte maousse d'Allegri et ses antécédents, je le vois bien simuler une blessure sur son banc, pendant que Galliani coupe la lumière du stade. But de raccroc de Robinho auquel le Milan lab a opportunément greffé le cerveau d'Inzaghi. autrement, ça me semble difficile de passer.
Ça va être un tout gros match, avec un grand spectacle garantit. Mais, je vois bien Milan faire quelque chose de bien (genre 1-1 ou 2-2). Mais, on ne va pas se mentir, si les Blaugrana sont à 100%, Milan n'aura quasi aucune chance.
Footix fém Niveau : Loisir
Je ss totalement dacc ac l'auteur d l'article. Le FCB est malgré tt le favori! Etant fan du FCB, je concède k le dernier match il y avait kelkechose ki mankait. Je sentais presk k le FCB voulait ce nul négatif...Un Keita lancé décevant (pa com dhabitude), un messi tjr aussi encerclé, un alves dont les remontées à l'attak n m'ont pa plu autant k d'habitude. Je n c pa, on avait l'impression k l'équipe mankait d vitalité. Mais ke le Milan AC soit prévenu, les Blaugranas st d battants! jamais ils n les battront chez eux au Camp Nou! On profitera surtt d'un Pique revenu à haut niveau, un Messi ki veut plus k jamais marquer, un Alexis très expérimenté ac les milanais, un Mascherano tjrs aussi solide... Ce k j m'attend à voir c'est un Barça différent, je pressens d ptits clins d'oeil d stratégie :D En tt cas, boooon match à tous!
latourette Niveau : DHR
Ibra, d'un high kick en plein front, va éparpiller pep façon puzzle. Et victoire 2-1 de la berlu's team.
Ce soir le match ne dependra que d'un seul homme: celui en noir!
S'il est en mission speciale pour l'UEFA, le FC Villarato passera, sinon... le Milanulo AC n'aura aucun mal a s'imposer.
Pour le bien du football et de la verite, les escrocs cataleux doivent crever la gueule ouverte!
Qu'est ce que j'disais ... Pour le bien de la communauté, ferme taggle Pepe s'il te plaît. C'est marrant d'ailleurs parce qu'au delà de l'obsession Barca / Real, on te voit pas des masses parler de football sur d'autres articles.
un petit pari les gars +3 sur PMU pour le BARCA
blograna.com Niveau : Loisir
Le Barça devrait, pour la 3ème fois de la saison, se montrer bien supérieur au Milan. Le problème c'est que sur les 2 premiers matches, les Milanais ont été largement plus efficaces.
Ce soir il faudra avoir marqué sur la seconde ou la troisième occasion, sinon Barcelone va le payer.
D'une part, je ne suis pas communautariste, donc 'le bien de la communauté' tu te l'enfonces bien profond.
D'autre part, tu ne vis qu'a travers moi, dans mon ombre... car je suis ton seigneur et maitre.
Aller ma chose, reponds maintenant!
Massimobor Niveau : CFA2
Pepe : personne ne partage tes avis tranchés, mais tu as le mérite d'être divertissant.
Evites les insultes et le langage (trop) graveleux afin de gagner en potentiel de lolerie. Merci par avance
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 37