Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e journée
  3. // Ce qu'il faut retenir

Le Barça ne se débarrasse pas de Madrid

En battant La Corogne, le Barça avait maintenu l'écart avec le Real Madrid, mais l'autre club de la capitale, l'Atlético de Falcao, reste bien scotché aux Catalans. Málaga et Séville sont les autres membres du Top 5 de la Liga.

Modififié
Après son nul au Camp Nou et sa délicate trêve internationale, le Real Madrid a repris son opération remontada. Avec Essien arrière gauche et Benzema sur le banc, les Merengues ont assuré l'essentiel en dominant le Celta Vigo au Bernabéu (2-0). Un match moyen, qui a confirmé les difficultés de Modrić à trouver sa place dans le milieu de terrain madrilène. Positionné derrière Kaká en première mi-temps, puis derrière Özil en deuxième, le Croate a encore semblé gêné par la présence d'un véritable meneur de jeu devant lui. Et vice versa. Les créateurs du Real Madrid ont donné l'impression de se marcher dessus dans l'axe plutôt que de combiner et d'offrir des alternatives (jeu court, jeu long) au trio d'attaque. Une simple question de temps, probablement. En revanche, leur qualité technique a permis au Real d'avoir la totale maîtrise du ballon et d'être très peu mis en danger par le Celta. Utile quand tous les arrières latéraux sont blessés. Lui aussi décimé derrière, le Barça n'a pas eu le même contrôle à La Corogne, encaissant quatre buts pour la première fois depuis trois ans et demi. Extrêmement maladroits et pas aidés par les décisions arbitrales derrière, les Catalans ont pu compter sur un festival de Messi et Fàbregas pour l'emporter (5-4) et conserver leurs huit points d'avance sur le champion en titre.

Confiance maximale pour l'Atlético et Málaga

Mais un Madrid peut en cacher un autre. Sans Arda Turan et sur une pelouse difficile, celle de la Real Sociedad, l'Atlético a décroché un dixième succès consécutif toutes compétitions confondues (1-0), qui lui permet de rester tout en haut du classement, aux côtés du Barça. Falcao s'est encore transformé en héros, confirmant son statut de troisième grande star du championnat. Buteur sur coup franc, le Colombien a montré qu'il pouvait lui aussi marquer dans n'importe quelle position. Et qu'il faudra bien compter sur l'Atlético Madrid cette saison. Sur la troisième marche du podium, Málaga s'est également imposé en toute fin de match, face à Valladolid (2-1). Le tout sans Monreal et Toulalan, deux joueurs majeurs du dispositif de Pellegrini. Comme les Colchoneros, les Andalous sont en pleine confiance, à l'image de Joaquín qui, après avoir manqué un pénalty, est allé offrir la victoire aux siens. Emmené par un excellent Isco, lui aussi buteur, les anciens nouveaux riches ont récité leur partition, terminant le match avec plus de 71% de possession de balle. De bon augure à l'heure de recevoir le Milan AC en Ligue des champions.

Séville et Valence se replacent


Derrière le trio de tête, le Real Madrid est accompagné du FC Séville, qui a lui aussi montré du caractère en dominant Majorque après avoir été mené deux fois au score (3-2). Auteur d'un doublé, Negredo est lancé pour de bon dans son opération retour en sélection. Le vainqueur de l'Euro en est à six buts en huit matchs, tout comme Hemed, lui aussi buteur au Pizjuán. Enfin, le choc des Européens en difficulté avait lieu à Mestalla, où Valence et Bilbao cherchaient la victoire pour rebondir. Comme sur pas mal de pelouses ce week-end, le match s'est joué dans les dernières minutes, avec deux buts coup sur coup des locaux qui ont fait taire les sifflets du public (3-2). Grâce à un doublé de l'ancien Ché Aduriz, les Basques ont longtemps pensé tenir un deuxième succès consécutif, mais l'expulsion d'Herrera leur a été fatale. L'Athletic reste donc premier non relégable, tandis que Valence fait un bon en avant et retrouve la première partie de tableau. Autre bonne nouvelle pour la bande à Pellegrino, le retour de Banega au milieu de terrain après deux longues absences. Un nouveau départ ?

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 10:50 Pronostic OM Salzbourg : 10€ offerts sans dépôt et 800€ à gagner Hier à 10:22 DERNIER JOUR : 10€ offerts sans dépôt chez Winamax pour parier gratuitement
Hier à 17:43 Cet enfant est cul-de-jatte, Maradona se montre sans pitié 42 Hier à 17:15 Fin de match polémique en Copa Libertadores 7 Hier à 14:19 Laurent Blanc, de Bernès à Raiola? 61
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom
Podcast Football Recall Episode 16 : L'après-Wenger, Neymar au Mondial et le Soudanais sans club Hier à 08:20 Doit-on obligatoirement supporter l'équipe de sa ville ? (via Facebook SO FOOT) mercredi 25 avril Rémy Cabella veut rester à Saint-Étienne 22 mercredi 25 avril Ce papy fan du Napoli devient fou sur le but de Koulibaly (via Facebook SO FOOT) mercredi 25 avril Les ultras de l'OM provoquent Jean-Michel Aulas (via Facebook SO FOOT)
À lire ensuite
Ronaldinho éclipse Fred