Espagne - Liga - 8e journée - Ce qu'il faut retenir

Par Léo Ruiz

Le Barça ne se débarrasse pas de Madrid

En battant La Corogne, le Barça avait maintenu l’écart avec le Real Madrid, mais l’autre club de la capitale, l’Atlético de Falcao, reste bien scotché aux Catalans. Málaga et Séville sont les autres membres du Top 5 de la Liga.

Note
5 votes
5 votes pour une note moyenne de 2.5/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note


Cristiano Ronaldo envoie des baisers à sa belle. Ou sa mère.
Cristiano Ronaldo envoie des baisers à sa belle. Ou sa mère.
Après son nul au Camp Nou et sa délicate trêve internationale, le Real Madrid a repris son opération remontada. Avec Essien arrière gauche et Benzema sur le banc, les Merengues ont assuré l’essentiel en dominant le Celta Vigo au Bernabéu (2-0). Un match moyen, qui a confirmé les difficultés de Modrić à trouver sa place dans le milieu de terrain madrilène. Positionné derrière Kaká en première mi-temps, puis derrière Özil en deuxième, le Croate a encore semblé gêné par la présence d’un véritable meneur de jeu devant lui. Et vice versa. Les créateurs du Real Madrid ont donné l’impression de se marcher dessus dans l’axe plutôt que de combiner et d’offrir des alternatives (jeu court, jeu long) au trio d’attaque. Une simple question de temps, probablement. En revanche, leur qualité technique a permis au Real d'avoir la totale maîtrise du ballon et d’être très peu mis en danger par le Celta. Utile quand tous les arrières latéraux sont blessés. Lui aussi décimé derrière, le Barça n’a pas eu le même contrôle à La Corogne, encaissant quatre buts pour la première fois depuis trois ans et demi. Extrêmement maladroits et pas aidés par les décisions arbitrales derrière, les Catalans ont pu compter sur un festival de Messi et Fàbregas pour l’emporter (5-4) et conserver leurs huit points d’avance sur le champion en titre.

Confiance maximale pour l’Atlético et Málaga

Mais un Madrid peut en cacher un autre. Sans Arda Turan et sur une pelouse difficile, celle de la Real Sociedad, l’Atlético a décroché un dixième succès consécutif toutes compétitions confondues (1-0), qui lui permet de rester tout en haut du classement, aux côtés du Barça. Falcao s’est encore transformé en héros, confirmant son statut de troisième grande star du championnat. Buteur sur coup franc, le Colombien a montré qu’il pouvait lui aussi marquer dans n’importe quelle position. Et qu’il faudra bien compter sur l’Atlético Madrid cette saison. Sur la troisième marche du podium, Málaga s’est également imposé en toute fin de match, face à Valladolid (2-1). Le tout sans Monreal et Toulalan, deux joueurs majeurs du dispositif de Pellegrini. Comme les Colchoneros, les Andalous sont en pleine confiance, à l’image de Joaquín qui, après avoir manqué un pénalty, est allé offrir la victoire aux siens. Emmené par un excellent Isco, lui aussi buteur, les anciens nouveaux riches ont récité leur partition, terminant le match avec plus de 71% de possession de balle. De bonne augure à l’heure de recevoir le Milan AC en Ligue des champions.

Séville et Valence se replacent

Derrière le trio de tête, le Real Madrid est accompagné du FC Séville, qui a lui aussi montré du caractère en dominant Majorque après avoir été mené deux fois au score (3-2). Auteur d’un doublé, Negredo est lancé pour de bon dans son opération retour en sélection. Le vainqueur de l'Euro en est à six buts en huit matchs, tout comme Hemed, lui aussi buteur au Pizjuán. Enfin, le choc des Européens en difficulté avait lieu à Mestalla, où Valence et Bilbao cherchaient la victoire pour rebondir. Comme sur pas mal de pelouses ce week-end, le match s’est joué dans les dernières minutes, avec deux buts coup sur coup des locaux qui ont fait taire les sifflets du public (3-2). Grâce à un doublé de l’ancien Ché Aduriz, les Basques ont longtemps pensé tenir un deuxième succès consécutif, mais l’expulsion d’Herrera leur a été fatale. L’Athletic reste donc premier non relégable, tandis que Valence fait un bon en avant et retrouve la première partie de tableau. Autre bonne nouvelle pour la bande à Pellegrino, le retour de Banega au milieu de terrain après deux longues absences. Un nouveau départ ?


Futbol Club Barcelona les billets pour le prochain match à partir 18 €

Par Léo Ruiz

Parier sur les matchs de Atlético Madrid

 








Votre compte sur SOFOOT.com

8 réactions;
Poster un commentaire

  • Message posté par Zoubida le 23/10/2012 à 00:36
      

    Comme quoi, ceux qui prétendent qu'il n'y a que Madrid et Barcelone dans la Ligua n'ont pas vraiment tort !

    J'avoue, elle était facile...

  • Message posté par catalunya is not spain le 23/10/2012 à 00:58
      Note : - 5  &


  • Message posté par Tato le 23/10/2012 à 01:48
      

    L'indépendantisme ne te dispense pas d'orthographe, ça pique là...
    Sinon joli défi pour le Mou que de faire cohabiter Ozil et Modric!

  • Message posté par HriStoichkov8 le 23/10/2012 à 10:31
      

    Barça + Atelico + Malaga + Seville = Top 5
    j'ai dû rater rater quelques cours de maths

  • Message posté par VIERI le 23/10/2012 à 11:49
      

    T'inquietes pas hristo.
    T'as rien raté. c'est Leo Ruiz
    qui se presentait jamais aux
    cours de maths. il preferait
    les matchs de foot

  • Message posté par KarimS001 le 23/10/2012 à 14:02
      

    la solution pour madrid est simple : donner les clés du jeu a modric il est clairment l'un des tous meilleurs au monde a ce poste clairement au dessus d'ozil (bien qu'ozil aussi soit tres bon) pour moi ... le problème c'est que le peu de fois ou il a été aligné seul en milieu offensif il n'a été que peu sollicité par ses coéquipiers notamment marcelo qui plutot que de s'appuyer sur lui préfère souvent aller s'enfermer seul... on sent clairement que modric n'était pas un choix des joueurs sur le terrain peu essaient de le mettre dans les bonnes conditions alors que pour moi il hausserait clairement leur niveau de jeu et puis quand mourinho veut s'amuser a jouer avec 3 milieux défensifs plutot qu'un créateur (remake du brésil 2010) forcément ca n'aide pas

  • Message posté par Tato le 23/10/2012 à 14:50
      

    Modric meilleur qu'Ozil? Je ne pense pas. Je crois surtout qu'un bon entraineur doit être capable de faire évoluer les deux ensemble en tirant le maximum de chacun. Ancelotti faisait jouer Pirlo et Rui Costa ensemble à Milan, et bien, je pense que la situation est comparable au vu de la typologie de ces joueurs.

  • Message posté par Genius le 23/10/2012 à 14:57
      

    A Hristo et Vieri, Leo Ruiz n'a rien manqué du tout. L'article est clair. Il cite Barça, puis Réal, rajoute l'atlético avant de parler de Malaga et Séville. Je sais pas pour vous, mais d'où je viens, ça fait 5...

    Sinon, pour en revenir au sérieux, si l'Atletico confirme son bon démarrage, cette saison risque de nous fournir des surprises...


8 réactions :
Poster un commentaire