En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Le Barça minimise les insultes

C'est un fait, la Liga est en plein chambardement.

Déjà secoué par l'affaire entre le Deportivo La Corogne et l'Atlético Madrid concernant le défunt Jimmy, l'ambiance dans les enceintes sportives est devenue l'occupation première des clubs. En témoigne les 17 supporters madrilènes interdits de stade suite aux insultes proférées envers Leo Messi lors de la rencontre de ce samedi, entre le Real Madrid et le Celta Vigo.

Mais face à ces événements, Jordi Alba a souhaité calmer les mouvements répressifs envers le public. L'Espanyol Barcelone souhaitant porter plainte suite à des insultes entendues à l'encontre de son club, le latéral gauche du Barça s'est exprimé sur le sujet : «  Personnellement, je ne m'en soucie pas. Les gens sont libres d'avoir leur opinion, d'insulter ou de supporter. En plus, mon avis ne servira à rien. » Une opinion à laquelle s'est rattaché Luis Enrique, de façon très honnête : « Si on commence à expulser des gens à cause d'insultes envers un joueur, on finira par se retrouver seuls » .


Et un stade sans ferveur, c'est tout de suite moins sympa.
AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17