Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Le Barça minimise les insultes

C'est un fait, la Liga est en plein chambardement.

Déjà secoué par l'affaire entre le Deportivo La Corogne et l'Atlético Madrid concernant le défunt Jimmy, l'ambiance dans les enceintes sportives est devenue l'occupation première des clubs. En témoigne les 17 supporters madrilènes interdits de stade suite aux insultes proférées envers Leo Messi lors de la rencontre de ce samedi, entre le Real Madrid et le Celta Vigo.

Mais face à ces événements, Jordi Alba a souhaité calmer les mouvements répressifs envers le public. L'Espanyol Barcelone souhaitant porter plainte suite à des insultes entendues à l'encontre de son club, le latéral gauche du Barça s'est exprimé sur le sujet : «  Personnellement, je ne m'en soucie pas. Les gens sont libres d'avoir leur opinion, d'insulter ou de supporter. En plus, mon avis ne servira à rien. » Une opinion à laquelle s'est rattaché Luis Enrique, de façon très honnête : « Si on commence à expulser des gens à cause d'insultes envers un joueur, on finira par se retrouver seuls » .


Et un stade sans ferveur, c'est tout de suite moins sympa.
AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17