En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 34e journée
  3. // FC Barcelone/ Getafe (6-0)

Le Barça massacre Getafe

Beaucoup trop exceptionnel pour Getafe, le Barça était en pleine confiance pour fracasser son adversaire du soir au Nou Camp (6-0). Encore une fois, Messi et compagnie mettent la pression sur le Real Madrid. Avec la manière.

Modififié

FC Barcelone - Getafe : 6-0

Buts : Messi (9e, 45e), Suarez (25e, 40e), Neymar (28e), Xavi (30e)

On joue la 30e minute de jeu à Barcelone. Le public local est déjà bien servi niveau spectacle, puisque le Barça mène déjà 3-0. Un but de Messi. Un but de Suárez. Un but de Neymar. Le classique entrée-plat-dessert. Mais ce mardi soir, le Barça avait manifestement des réserves dans son garde-manger. Et certaines viandes, parfois proches de la date de péremption, avaient besoin d'être ingurgitées pour que l'on puisse les savourer dans leur intégralité. Dès lors, les spectateurs vont voir sortir de la cave du grand chef catalan un vin rouge et bleu, millésime 1998. D'un une-deux rapide, le vieux sage Xavi se met sur son pied fort pour déposer le cuir dans la lucarne d'un Vicente Guaita déjà victime d'une grosse indigestion. 4-0. Brassard au bras pour son 501e match en Liga sous les couleurs de son seul et unique club, le métronome barcelonais participe au festival collectif. Dans les tribunes, Jordi Alba se prend la tête à deux mains. C'est beau et insolent à la fois. Parce que Getafe n'est pas au bout de ses peines…

Panenka de Messi en entrée


Pour entamer son sprint final dans la course au titre, le Barça décide de faire tourner un poil son effectif. En défense, Marc Bartra et Jérémy Mathieu remplacent la charnière Mascherano-Piqué, Adriano dépanne la suspension de Jordi Alba. Dans l'entrejeu, Rafinha et Xavi sont titularisés, Rakitić et Iniesta prenant place sur le banc. En attaque en revanche, Pedro reste spectateur du trio MSN. Comme d'habitude, le Barça prend le jeu à son compte. Comme souvent, le Barça se crée les premières occasions. Par deux fois, Dani Alves tente sa chance, mais cela manque de précision et de puissance. De simples hors-d'œuvre pour le festin organisé par l'ogre blaugrana. Sur un mouvement initié par une passe de Bartra, Luis Suárez se fait crocheter par Álvaro Arroyo dans la surface. Penalty logique, sanction immédiate. D'une subtile panenka, Lionel Messi vient ajouter un trente-septième but à son compteur en Liga (8e). Un peu de swing, un peu de king, pas mal de feeling et de décibels pour le Nou Camp, prêt à suivre les conseils de Jean-Jacques Goldman à la lettre. Si Rafinha est proche de faire le break en moins d'un quart d'heure, Getafe finit par se rebeller. Voyant Claudio Bravo un tantinet avancé, Fredy Hinestroza claque un joli lob, que le gardien culé arrive à repousser in extremis en se jetant dans son but. Un léger laisser-aller, sans conséquence aucune. De nouveau inspiré, Messi adresse un centre vers Suárez. Dos au but, El Pistolero enclenche une reprise de volée pour faire le break (24e). Lucho sourit, le match est plié. Oui, déjà.

Lucarne de Messi en dessert


Dans une mauvaise série de deux défaites consécutives et pris dans la tempête, Getafe baisse la tête. Mauvaise idée. Une récupération haute profite à Messi. La Pulga sert Neymar, pour une feinte de frappe aussi fluide que son finish (27e). Les Azulones broient du noir, Xavi est le prochain chevalier blanc. Suite au quatrième but, le capitaine participe avec classe à la cinquième banderille initiée par Messi, d'une déviation parfaite vers Suárez. Le résultat est impeccable : frappe enroulée, petit filet opposé, plongeon pour la photo de Guaita (40e). Le Barça régale, sa clientèle en raffole, comme en témoignent les applaudissements pour la rentrée aux vestiaires. Avec un 5-0 à la pause, le Barça aurait pu calmer le jeu. Mais non, le Barça continue à déguster son vis-à-vis sans aucune modération. D'un nouvel enchaînement supersonique, Messi parvient à se mettre sur son pied gauche pour nettoyer une lucarne déjà bien lustrée (47e). Le supplice continue, même avec l'entrée de Sergi Roberto. Getafe court après la balle, comme un âne derrière sa carotte. Comme un symbole, le maestro Xavi sort sous une splendide ovation, et Pedro le remplace. Un milieu de terrain remplacé par un ailier, à 6-0, comme si le Barça en voulait encore. Heureusement pour les Madrilènes, le calice est déjà bu jusqu'à la lie. En digestif, Guaita se charge de repousser du bout des gants un coup franc tout en toucher de Messi. Sans surprise, l'addition est salée au moment de passer à la caisse. Le fameux attrape-touriste de la Costa Brava.


⇒ Résultats et classement de Liga

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 4 il y a 1 heure BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur le Classico 1
Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 25 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 16
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Paris sonne la messe