Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Barcelone-Séville (2-1)

Le Barça gagne sans éclat pour la 600e de Messi

Pour le 600e match de Lionel Messi, le Barça n'aura pas été mes que un club. Ils ont fait le boulot, sans plus. Après avoir commencé le match de façon supersonique, les Blaugrana ont relâché l'accélérateur et ont gagné sans dominer, en profitant d'une erreur de la défense sévillane sur le premier but. L'homme de la soirée s'appelle Paco Alcácer, et il permet au Barça de garder quatre points d'avance sur son ancien club, Valence, le séduisant dauphin.

Modififié

Barcelone 2-1 Séville

Buts : Alcácer (23e, 65e) pour Barcelone // Pizarro (59e) pour Séville

Les clubmen, c'est un concept d'un autre temps. L'époque où l'on ne connaissait pas le foot business, où le Qatar ne voyait pas d'intérêt à regarder 22 hommes se disputer un ballon, où l'amour du maillot importait plus que le palmarès. Mais le Barça est un cas à part. Ils étaient deux à avoir franchi la barre des 600 rencontres au Barça : Xavi et Iniesta. Aujourd'hui, c'est l'enfant prodige du club qui atteignait cette limite. Dans les premières minutes du match, Messi semblait d'ailleurs décidé à marquer de son empreinte la rencontre et de faire de Séville la piñata de son anniversaire. Mais Pizarro, désigné pour le suivre pendant 90 minutes, lui a vite confisqué le bâton et c'est Paco Alcácer qui lui a volé la vedette.

Des débuts ultra rapides, puis on oublie les occasions


Les Catalans sont visiblement pressés : après trois minutes et après avoir raté un coup franc, Lionel Messi s'annonce déjà à Soria. L'Argentin tente un tir croisé après avoir contourné la défense, mais le gardien l'arrête sans trop de difficultés. Celui-ci a en revanche besoin de l'aide de son coéquipier pour arrêter le tir de Busquets, servi en retrait par Messi. Suárez, Messi et Rakitić se créent encore trois nouvelles occasions. Ça en fait déjà six, et on est seulement à la septième minute. À son tour, Iniesta veut souligner qu'il est de retour et envoie une mine du gauche. On croit au golazo, mais le ballon passe à quelques centimètres du poteau droit de Soria.

Comme si le Barça n'avait pas déjà assez d'occasions, Escudero en offre une nouvelle à Paco Alcácer. Le défenseur sévillan rate complètement son contrôle en voulant intercepter la transversale de Suárez et lance l'attaquant blaugrana. Seul, Alcácer glisse tranquillement le ballon sur la gauche de David Soria, qui ne peut pas faire beaucoup mieux qu'aller chercher le cuir au fond de ses filets. L'ancien du FC Valence aurait même pu doubler la mise cinq minutes plus tard en étant moins gourmand : il tente une Madjer sur le centre de Rakitić, mais le ballon passe entre ses jambes.

Paco rabat-joie


Après la pause, le match continue sur le même modèle : les deux équipes se neutralisent et les gardiens s'ennuient un peu. Séville semble cependant prendre le dessus, une impression confirmée par le coup de tête de Pizarro, qui dévie le corner sévillan dans le coin droit du but de Ter Stegen (1-1). De quoi réveiller les Catalans et en particulier Piqué, très offensif ce soir, qui tire sur la transversale de Soria.

Mais ce soir, c'est décidé, c'est Paco Alcácer qui sera le héros blaugrana. L'attaquant du Barça est à la réception d'un superbe centre de Rakitić et dévie de la pointe du gauche dans le but (2-1). Séville perd son enthousiasme et laisse Barcelone gérer le match. Les Blaugrana ont beau tout faire pour trouver Léo Messi dans de bonnes conditions et lui permettre de fêter ses 600 matchs, la Pulga doit se contenter des trois points, et d'un carton jaune. Le Barça gagne encore et reste leader avec quatre points d'avance sur Valence. Mès que rien.


Barcelone (4-3-3) : Ter Stegen - Semedo, Piqué, Umtiti, Alba - Busquets, Rakitić, Iniesta - Messi, Suárez, Alcácer
Séville (4-2-3-1) : Soria - Corchia, Kjær, Lenglet, Escudero - Nzonzi, Pizarro - Banega, Navas, Sarabia - Muriel


  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga

    Par Arthur Lejeune
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 1 heure Le magnifique coup franc de Rooney avec DC United 1
    Hier à 15:23 Rocco Siffredi prend la défense de Ronaldo 161 Hier à 12:37 Wenger est prêt à retrouver du boulot « à partir du 1er janvier 2019 » 36
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall