1. //
  2. // 20e journée
  3. // Elche/FC Barcelone (0-6)

Le Barça frappe à Elche

Le Real Madrid vainqueur plus tôt dans la journée, le FC Barcelone ne devait pas flancher face à la plus mauvaise défense de Liga cette saison. Les Blaugrana ont placé un set, 6-0, à cette pauvre équipe d'Elche qui ne se relèvera pas de sitôt.

Modififié
9 31

Elche - Barça
(0-6)

G. Piqué (35'), L. Messi (54'), Neymar (67'), Neymar (69'), L. Messi (88'), Pedro (90') pour FC Barcelone.


9-0, c'était le score infligé par la troupe de Luis Enrique face à la modeste équipe d'Elche en 8e de finale de Coupe d'Espagne quelques semaines auparavant. En comptant cette 19e journée de Liga, l'addition s'élève à 15-0. Trois mondes d'écart séparaient le Barça et son adversaire du jour. Les Blaugrana ont humilié cette valeureuse équipe d'Elche, 16e de Liga à un point du premier relégable, Almería. La connexion Messi-Neymar a encore fait des étincelles en inscrivant chacun un doublé. Alors que le Real galère face à Córdoba, le FC Barcelone, quant à lui, envoie un message fort aux Merengues qui n'aura pas le droit au moindre faux pas.

Un Barça diesel


Après la gifle en Coupe d'Espagne, les Franjiverdes devaient montrer à leur public de l'Estadio Manuel Martinez Valero qu'ils n'étaient pas bons qu'à prendre des taules face à Barcelone. Les premiers instants sont encourageants pour les hommes de Fran Escriba qui, même s'ils ne touchent que très peu le ballon, arrivent à contenir Messi et ses potes. C'est d'ailleurs l'Argentin qui permettra aux Catalans d'offrir les premiers frissons du côté des socios du Barça grâce à un coup franc proche du but de Tyton. La frappe de La Pulga finit à quelques centimètres du montant du gardien polonais (20e). Les compagnons de Jonathas, le buteur maison d'Elche avec 8 buts, n'ont pas dit leur dernier mot et parviennent à s'approcher des buts de Claudio Bravo à plusieurs reprises sans vraiment inquiéter le Chilien. Malgré l'ambition de bien faire, le 16e de Liga ne peut résister à ce coup franc joué rapidement par Xavi, qui centre pour Piqué. Shakiro contrôle du torse et trompe Tyton d'un tir contré (35e). L'international espagnol aux 61 sélections profite de son 200e match de Liga pour inscrire son 3e but de la saison. Et encore une fois, c'est sur coups de pied arrêtés que les Barcelonais débloquent la situation. Plus grand-chose à voir avant que l'arbitre ne siffle la fin d'une première mi-temps ronronnante de la part des Blaugrana.

La mise à mort


Alors que la 6e victoire d'affilée des Catalans se profile, Neymar perce la défense d'Elche dans la surface et provoque un penalty. Leo Messi s'en charge et inscrit tranquillement son 20e but de la saison en championnat (54e). Les Blaugrana gèrent d'une main de maître la rencontre, et ça va encore s'accentuer avec l'exclusion de Fayçal Fajr, à l'heure de jeu. L'écart se creuse un peu plus grâce à la connexion Messi-Neymar. L'Argentin ouvre lumineusement pour la finition du Brésilien (69e). Bis repetita trois minutes plus tard, toujours dans le même sens : une-deux entre Neymar et Messi, petit ballon du quadruple Ballon d'or par-dessus la défense et reprise de volée de la star brésilienne. 4-0. Le supplice continue pour les locaux qui ne font que subir les assauts du Barça. À la toute fin de rencontre, Messi part inscrire son deuxième but de la partie et profite de cette rencontre pour claquer son double-double (21 buts, 10 assists) à la moitié du championnat. Pedro ira alourdir la marque d'un 6e but anecdotique, pour mettre fin au calvaire d'Elche.

⇒ Résultats et classement de Liga

Par Gad Messika
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"De toute façon Messi ne retrouvera jamais son meilleur niveau"

Qu'est ce qu'il faut pas entendre quand même...
Petite coquille concernant votre tableau d'affichage: les buteurs sont bien des joueurs de Barcelone.
Je ne vous en tiens pas grief So Foot je vous aime. Coeur avec les doigts. Corazon con los dedos.
1-2-3 PIGNOLAGE !!!!
Message posté par jacadi
"De toute façon Messi ne retrouvera jamais son meilleur niveau"

Qu'est ce qu'il faut pas entendre quand même...


Il a pas encore atteint son meilleur niveau, celui de 2012, faut pas juger sur un match contre une équipe mineure, bien qu'il y ait effectivement une croissance de son jeu depuis quelques matchs.
Allez quoi ! PIGNOLAGE ! Faites pas vos timides.
Message posté par jacadi
"De toute façon Messi ne retrouvera jamais son meilleur niveau"

Qu'est ce qu'il faut pas entendre quand même...


Et le pire c'est que Messi est très loin du son meilleur niveau il a clairement perdu de son pouvoir d'accélération sur 4-5 mètres et de vitesse sur son premier pas, Malgré ça il est encore de loin le meilleur joueur du monde.
Rappel toi juste messi à son meilleur niveau
C'est un des meilleurs de l'histoire peut être même le meilleur joueur de tout les temps...
Mothafucka Niveau : CFA
Note : 4
Message posté par Veyron38


Il a pas encore atteint son meilleur niveau, celui de 2012, faut pas juger sur un match contre une équipe mineure, bien qu'il y ait effectivement une croissance de son jeu depuis quelques matchs.


Depuis quelques matchs ? Depuis le début de saison, il est très bon et régulier. Il est énorme dans le jeu (+buts et assists) et il défend même de temps en temps. À son niveau, il est au-dessus, y'a même pas débat.
Eugène Samonacco Niveau : DHR
Message posté par Baygon
Allez quoi ! PIGNOLAGE ! Faites pas vos timides.


Puisque tu insistes :
http://www.sofoot.com/le-onze-de-reve-d … 71507.html
Ça ressemble à quoi la différence de but de Elche sur une saison ? A chaque fois que j'en entends parler c'est parce qu'ils ont pris une rouste.
Heiseinberg Niveau : CFA
Un match maitrisé de bout en bout, qui aurait fini 0-0 ou victoire aux forceps il y a 2 mois mais maintenant ça fait 0-6 ! Un Barça qui a retrouvé de la serrennité, cette "crise" interne a fait du bien, Enrique a reunifié le vestiaire, il a fait retrouvé a Piqué sa superbe qui est excellent depuis plusieurs semaines. Messi qui est tout simplement a un niveau stratosphérique, innâretable et son entente avec Neymar est magnifique a voir. Au debut du match l'absence de Suarez a manqué, certains lui reproche de peu marquer mais le début du match a montré a quel point il créait des espaces pour ses partenaires. Ce Barça peut tout esperer dans toutes les compétitions, certains les enterraiennt beaucoup trop vite mais c'est clairement le meilleur Barça depuis 2,3 ans, affaire a suivre !
@veyrone38 le Messi de 2012 statistiquement parlant je sais pas si on le reverra. Par contre celui de maintenant qui joue plus pour l'equipe, qui marque autant qu'il fait marquer est pas degueu non plus. Et dire qu il n a meme pas encore 29 piges. Et dire que bcp le disaient fini... J'esquisse un rictus tout doucement.
@veyrone38 le Messi de 2012 statistiquement parlant je sais pas si on le reverra. Par contre celui de maintenant qui joue plus pour l'equipe, qui marque autant qu'il fait marquer est pas degueu non plus. Et dire qu il n a meme pas encore 29 piges. Et dire que bcp le disaient fini... J'esquisse un rictus tout doucement.
rockin'squat Niveau : DHR
Message posté par Mothafucka


Depuis quelques matchs ? Depuis le début de saison, il est très bon et régulier. Il est énorme dans le jeu (+buts et assists) et il défend même de temps en temps. À son niveau, il est au-dessus, y'a même pas débat.


Tout à fait, ceux qui ont regardé les matchs de Messi depuis le tout début de saison ont bien vu qu'il est très très bon et est même plus complet qu'avant dans le jeu.

Maintenant, oui il accélère moins et moins longtemps, moins de courses solitaires folles.

Ce qui est marrant c'est que les gens avec les buts de CR7 ont dit que Messi est sur le déclin, et puis là hop Ronaldo expulsé qui marque pas, Messi ha ouais 21 buts quand même!! Et hop c'est re-lui le meilleur...

Bref, je me suis fait avoir ,je me retrouve à parler de CR7 dans un article qui concerne le Barça, sorry.
PepXavIniesta Niveau : DHR
2012 n'est pas sa meilleure année...aucun joueur n'est aussi fort que le Messi de 2011.

Sinon, bon match, à tous les niveaux.
Et Piqué renaît. Il est énorme.
Slim Shady
pourquoi les gens mette un t a quand
Message posté par PepXavIniesta
2012 n'est pas sa meilleure année...aucun joueur n'est aussi fort que le Messi de 2011.

Sinon, bon match, à tous les niveaux.
Et Piqué renaît. Il est énorme.


+1

Le Messi de 2011 c'est juste celui qui est passé de meilleur du monde à potentiel meilleur de l'histoire. Vraiment trop fort. En 2012 aussi il est divin, mais moins qu'en 2011, de peu ceci dit.
PepXavIniesta Niveau : DHR
Le problème c'est que parler d'une seule année devient difficile.

Moi je dis tout simplement que sa période Guardiola est surement unique dans l'histoire du football. Et dire qu'on a limité ce mec à des chiffres pour maintenir la comparaison avec le portugais...

Bref, 2011 c'est sa meilleure année. Mais ce qui est incroyable, c'est surtout qu'il ait sorti une meilleure année que 2009, 2012 ou 2010 !

Celui d'aujourd'hui est quand même largement devant tous les autres joueurs de ballon. Personne ne vaut Messi, avec tout mon respect pour les autres.
Ce qui est paradoxal, c'est que malgré ce retour en forme de Messi, je ne l'ai jamais vu perdre autant de ballons facilement. Il aime bien s'amuser avec la baballe, mais ça lui arrive plusieurs fois par match de se la faire piquer connement par un joueur qui en veut plus. Chose qui n'arrivait jamais auparavant.

Sinon sur le match, le début était vraiment poussif. Ce qui m'a marqué c'est la tendance de chaque joueur (hormis Montoya et Pedro) a trop porter le ballon. De Piqué à Messi en passant par Neymar, Xavi et Mascherano. Peu de fluidité, peu de décalages. Tout était forcé ou reposait sur une accélération de Messi ou Neymar.

Bon, par la suite ça allait mieux, mais c'était Elche. Les un-deux à tire-larigot, c'en était ridicule pour les locaux, on aurait dit un entraînement.
PepXavIniesta Niveau : DHR
L'équipe portait le ballon parce que les couloirs étaient bloqués, et que l'axe était aussi bouché (et l'absence de Suarez s'est sentie, personne pour foutre la merde dans l'axe). Alors, fallait créer le surnombre, par Piqué, Messi, Mascherano, mais fallait porter le ballon.

Après, oui, on doit être encore plus fluide. Mais contrairement au début de saison où c'était le festival des touches en trop, cette fois, y'avait une explication.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 31