En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Betis-Barcelone (1-1)

Le Barça fait une grosse Betis

Fin de série pour le FC Barcelone, tenu en échec sur la pelouse du Betis Séville à la suite d'une pâle copie collective (1-1). Un nul bien payé, tant le match des champions d’Espagne en titre était triste à voir.

Modififié

FC Barcelone 1-1 Betis Séville

Buts : Alex Alegria (75e) pour le Betis // Luis Suárez (90e) pour le Barça

Le cadran du Benito-Villamarin affiche la 75e minute, et cela fait autant de temps que le Barça peine à imposer son jeu face au Betis. Larges vainqueurs de la Real Sociedad dans la semaine, les Azulgranas manquent de créativité, le milieu de terrain est dépassé et les regards sont inquiets. Un gros coup de moins bien, en somme. Au corner, Dani Ceballos sème la panique. Le cafouillage dans la surface débouche sur le pied droit d’Alex Alegria, et Gerard Piqué ne peut que dévier le cuir dans ses propres filets. Le Barça est à terre et cela surprend, après cinq victoires de rang. Tout semble perdu.

Sieste catalane


Au zénith, le soleil tape sur une foule andalouse aussi belle que jalouse. La dynamique du Barça diffère de celles des Blanquiverdes, quatorzièmes au coup d’envoi et demandeurs d’un peu de folie pour s’offrir un gros poisson. Pour remédier à cela, un chant betico à l’unisson donne le ton d’un match que le Barça va devoir remporter avec un onze remanié, surtout en défense : seul Gerard Piqué fait office de titulaire, quand Jérémy Mathieu, Lucas Digne et Aleix Vidal se voient offrir du temps de jeu. Mais pour le bastion blaugrana, ce rendez-vous dominical débute sous le signe de la grasse matinée. Des passes en retrait molles et répétitives mettent les locaux en confiance afin de se placer haut sur le terrain. Rubén Castro en bon renard des surfaces, puis Dani Ceballos d’une frappe lointaine obligent Marc-André ter Stegen à s’employer. En guise de café du matin pour sortir de sa léthargie, le Barça amorce sa seule offensive de la première période par un mouvement collectif initié par une percée de Digne. Lionel Messi trouve Neymar dans la profondeur, mais son tir est repoussé par Antonio Adán. Cependant, le breuvage est décaféiné. Au sortir de ce premier acte, les mines catalanes sont déconfites. Le Barça doit faire mieux, c’est une évidence.

Alegria du peuple


Regroupé à la sortie du vestiaire, le champion d’Espagne en titre souhaite se retrousser les manches en équipe. Mais le déchet technique persiste. Révélation de ce début de saison, Denis Suárez est approximatif dans ses transitions. Les latéraux du Barça peinent à créer du surnombre et subissent les assauts d’un Betis qui accentue la pression. Ruben Pardo sur coup franc oblige l’arrière-garde à se dégager en urgence, puis Alex Alegria déstabilise Ter Stegen, devenu hésitant dans ses prises de balle, à l’image de tous ses coéquipiers. Sur son banc, Luis Enrique a beau faire entrer Jordi Alba et Sergi Roberto, son Barça est tétanisé. Peu avant l’ouverture du score d’Alegria, Ceballos trouve la barre, Rubén Castro le poteau. Ce but est donc la conséquence logique de la tournure de ce match, où le Barça ne fait que souffrir. Et quand ce ne sont pas les adversaires qui font mal aux Catalans, c'est l'arbitre qui s'y met lors d'un dernier quart d’heure en réaction où un but aurait dû être accordé au FC Barcelone pour un sauvetage d’Aissa Mandi derrière sa ligne. Le résultat final semble mérité, mais c'était sans compter sur Luis Suárez, buteur au buzzer grâce à une passe de Messi (90e). Le Barça laisse la main au Real Madrid et Séville, prêts à leur mettre une bonne claque.


Classement et résultats de la Liga

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 1
il y a 3 heures Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20