1. //
  2. // 33e journée
  3. // Espanyol/FC Barcelone (0-2)

Le Barça fait taire les Perruches

Auteur d'une première mi-temps proche de la perfection, le FC Barcelone a remporté le second derby de sa saison face à des ennemis intimes trop faibles pour rivaliser (0-2). Le Real Madrid est pour l'instant à 5 points derrière.

Modififié
48 31

Esp. Barcelone - Barça
(0-2)

Neymar (17'), L. Messi (25') pour FC Barcelone.


On joue la 16e minute de jeu à Barcelone. Pour ce derby catalan, le FC Barcelone décide de donner le tournis à son voisin. C'est bien simple, depuis le début de la rencontre, l'Espanyol n'arrive pas à aligner trois passes. Un peu gênant quand on joue à domicile, devant son public. Détenteur des clés du jeu du Barça, Lionel Messi s'est mis sur son 31. D'une ouverture somptueuse, La Pulga trouve la gazelle Jordi Alba sur le côté gauche. Un centre en retrait plus tard, Luis Suárez décide de laisser filer le ballon à son camarade Neymar, déjà prêt à ouvrir son pied pour changer la face du tableau d'affichage. À la manière d'une équipe allemande incapable de toucher le ballon avant le premier but de Neeskens en finale du Mondial 1974, l'Espanyol est spectatrice du jeu blaugrana. Sauf qu'au contraire de la révolte de la RFA, la rébellion catalane n'aura pas eu lieu. Cet après-midi, le Barça était trop haut, tout simplement.

21, Dani Jarque hasta siempre


Dixième de Liga avant de commencer le match, l'Espanyol Barcelone prend la forme de cet élève dissipé prêt à lancer des avions en papier depuis le fond de la classe. Avec un maintien assuré et des places européennes trop éloignées, les Pericos n'avaient en réalité plus qu'un seul objectif dans cette fin de saison : embêter le plus possible son voisin barcelonais dans sa quête de titres en 2015. Pour commencer, le stade Cornellà-El Prat affiche une banderole revendicatrice : « Catalunya es mes que un club » . L'accolade protocolaire entre Sergio Garcia et Andrés Iniesta est un feu de paille : le match sera bel et bien tendu. La seule surprise du onze de Luis Enrique est la titularisation de Rafinha au milieu, Rakitić devant se contenter du banc. Dès le début, le Barça prend les commandes : Messi sert parfaitement Neymar, mais l'Iroquois bute sur Casilla. Trois minutes plus tard, la tête plongeante de Suárez trouve encore Casillas au singulier. De quoi obliger Sergio Gonzalez à donner ses premières consignes de placement. Mais rien n'y fait, le Barça étouffe son adversaire. Et si Neymar ne trouve pas le cadre sur sa deuxième occasion, il le fera proprement cinq minutes plus tard (17e). Si l'Espanyol ne voit pas le cuir, il n'oublie pas l'hommage de la 21e minute à Dani Jarque, décédé d'un arrêt cardiaque en 2009. Côté visiteur, Iniesta a particulièrement dû apprécier.



Si on pensait que ce premier but allait calmer la machine culé, que nenni. Habitué aux séquences collectives interminables, les hommes au maillot fraise Tagada remettent le couvert dix minutes plus tard. Une-deux entre Suárez et Iniesta, puis centre instantané du Pistolero pour Messi au second poteau. De sang-froid, Leo trouve le trou de souris pour permettre aux siens de prendre le large (25e). Sans faire la fine bouche, le Barça aurait même pu en rajouter un troisième si Casilla ne détournait pas la nouvelle frappe de Neymar en corner. Fantastique, exceptionnelle, irrationnelle : les qualificatifs ne manquent pas pour décrire la première période de l'armada de Lucho.

Jordi Alba stoppe le récital


Au retour des vestiaires, l'Espanyol a pu reprendre sa respiration. Ça tombe bien, parce que le Barça n'a pas l'intention de desserrer l'étau. Encore une fois face à Casilla, Neymar perd son duel. Les esprits s'échauffent un peu plus, Victor Álvarez tamponne Messi sur un énième contrôle Pattex, puis Jordi Alba tape bêtement dans le ballon et s'entretient verbalement avec l'arbitre. Le bilan de l'échange est irrévocable : carton rouge. Le Barça va jouer pendant 35 minutes à dix contre onze, sa domination sera moins flagrante, mais toujours présente. Avec un Suárez version cyanure, le Barça inquiète par à-coups, mais malgré les caviars du cannibale, Neymar n'arrive pas à inscrire un doublé. En fin de partie, l'Espanyol réussit à chauffer les gants de Claudio Bravo pour la première fois du match par l'intermédiaire de Sergio Garcia. Sans grand danger. Au final, le Barça assure sa suprématie citadine, Iniesta récolte un tonnerre d'applaudissements pour sa sortie, quand Xavi se fait siffler par tout le stade pour son 500e match en Liga. Pour ne pas faire de jaloux, Moreno s'embrouille lui aussi avec l'arbitre et prend son expulsion dans les arrêts de jeu. Du respect, de la haine et du show, tout le football que l'on aime.

⇒ Résultats et classement de Liga

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : -4
sur le 1er but c'est très beau ce que fait suarez mais je ne suis pas du tout sur que c'est le plus efficace.Cela n'aurait pas été mieux qu'il tire à la place de laisser passer la balle.
Paul_et_Mickey Niveau : CFA
Perico que vuele donde va....
a la cazuela...a la cazuela.
Perico que vuela donde va....
A la Cazuela de Sarria
Lepetitprince Niveau : DHR
C'est une équipe d'une grande beauté plastique comme dirait Omar.
C'est un bon pas vers le titre. La première mi-temps a été en effet très bonne, pour une équipe qui habituellement met du temps à emballer ses rencontres, cette fois l'Espanyol n'a pas vu le jour en début de match. Ils ont été particulièrement inoffensifs, mais c'est aussi dû au gros pressing blaugrana, lorsque la machine fonctionne si bien, c'est compliqué pour l'adversaire.
Je me réjouis aussi du retour en forme d'Iniesta, il a été pas mal critiqué, mais là il a l'air physiquement au top au meilleur moment de la saison. Suárez sort aussi un très gros match (bien qu'il soit visiblement hors-jeu sur le deuxième but), il est de mieux en mieux intégré, presse intelligemment, combine bien avec Messi et Ney (quelle passe à Ney sur sa volée en fin de première mi-temps!).
Seul bémol: beaucoup de fautes commises et surtout cette expulsion idiote, même si Matéu Lahoz a voulu faire le shérif. Alba s'énerve à 2-0 pour un corner non concédé, c'est vraiment stupide et ça aurait pu les pénaliser face à un meilleur adversaire.
Note : -1
en fait en revoyant le vine je pense meme que cela est une grave erreur, heureusement que cela c'est bien terminé
Ca existe des arbitres démagogues, qui parlent avec le joueur quand c'est sa 1ère faute/râlerie, et que le match est tout à fait correct?
Si quelqu'un a un nom, je veux bien, je lui enverrai des fleurs et une petite lettre pour l'inciter à poursuivre.

En plus il lui a mis le rouge direct il me semble, quel casse burne.
J'espère qu'Enrique fera jouer Mathieu à gauche, Adriano ne sait pas défendre sans faire de fautes.


Suarez a été impeccable. Si le Barça avait poursuivi à 11, je l'aurai bien vu scorer. Et Messi sortir pour une fois et laisser les 2 autres "se démerder".
Note : 3
Message posté par elchivo2
en fait en revoyant le vine je pense meme que cela est une grave erreur, heureusement que cela c'est bien terminé



Pas d'accord.
Ce genre d'actions ne s'explique pas vraiment, et tu le sais bien car tu as déjà joué au foot.
Y'a des trucs que tu fais au feeling, sans savoir où sont tes coéquipiers ou adversaires, mais c'est de l'instinct pur, sauf quand le mec te parle, mais pour le coup j'ai l'impression que c'est vraiment Suarez qui sent le coup.

Alors OK tu le fais une fois ou deux dans la saison, et ça marchera pas à tous les coups, mais quand ça passe, c'est juste génial, et là c'est le cas.
Puis vu la domination du Barça, je ne pense que ça aurait été préjudiciable.
Heiseinberg Niveau : CFA
Homme du match Luisito, son intelligence de jeu est sublime. Arbitrage assez scandaleux en 2eme, je crois que Lahoz voulait voir Messi mort sur le terrain tellement il prenait de coup et ne sanctionnez pas les pericos, sans parler du rouge attribuer à Alba ...

La Liga se rapproche, en esperant que le Real Madrid se fasse poutrer voir un nul sur le terrain du Celta et la elle sera définitivement acquise.
Paul_et_Mickey Niveau : CFA
Une grave erreur??? vous deconnez les gars,...

Il arrive dans un angle ultra fermé, sur son mauvais pied, il embarque 3 defenseurs avec lui, et ouvre les cages en grand à Neymar qui arrive sur son bon pied....

Ce geste, c'est juste la très très grande classe, d'une vison de jeu exceptionnel.
ce qui est bien, c'est qu'il reste Getafe, R. Sociedad et La Corogne au Camp Nou; déplacement à Córdoba et au Calderón (a priori le seul match vraiment difficile, 37ème journée...) Pour le Real: réception du Celta demain, et il restera un déplacement à Séville (invaincu depuis un an et demi à Sánchez Pizjuan) et réception de Valence, sachant que ces deux matchs seront dans les 10 jours de la demi-finale contre la Juve. Le calendrier est favorable désormais!
Neymar, tu marques un but c'est très bien mais je t'en prie profite des quelques semaines où tu auras Xavi à tes côtés. Il t'apprendra 02 choses : la justesse en football et la simplicité qui est le stade ultime du talent.

Profites-en car tu n'auras probablement plus l'occasion de rencontrer un joueur pareil dans ta carrière professionnelle que j'espère longue pour toi.

Signé un fan du FCB pas encore pleinement convaincu par toi.
Sinon il faudra encore attendre 4 ou 5 matchs mais j'ai l'impression que l'Enfant Lune(don Andres)est redevenu le meilleur joueur du monde au sens où c'est lui qui le récite le mieux.
qui récite le mieux le football
Message posté par aerton
Neymar, tu marques un but c'est très bien mais je t'en prie profite des quelques semaines où tu auras Xavi à tes côtés. Il t'apprendra 02 choses : la justesse en football et la simplicité qui est le stade ultime du talent.

Profites-en car tu n'auras probablement plus l'occasion de rencontrer un joueur pareil dans ta carrière professionnelle que j'espère longue pour toi.

Signé un fan du FCB pas encore pleinement convaincu par toi.


Quel genre de fan de Barcelone es tu pour ne pas être encore convaincu par Neymar? J'avoue qu'il énerve de temps en temps à vendanger mais t'y va un peu fort même si ce n'est que ton avis. En simplicité de jeu je trouve qu'il a énormément progressé déjà à Barcelone, y a juste à voir ses combinaisons devant avec Messi entre autres.

Et puis je veux bien que tu suces notre 8 jusqu'aux boules, mais il reste encore Iniesta, Messi, Mascherano, Sergio, tous aussi simples, intélligents et talentueux que Xavi.

Signé un fan qui suit les matchs de Barcelone et largement convaincu par la diversité de jeu qu'apporte Neymar (et notamment Suarez).
Étant en td j'ai raté le match, alors question : est ce que ça sent bon , malgré la faible opposition, pour mercredi prochain ?
Message posté par Rhabcp
Étant en td j'ai raté le match, alors question : est ce que ça sent bon , malgré la faible opposition, pour mercredi prochain ?


Difficile à dire. Pour moi oui, dans le sens où ça fait au moins trois ans que je n'ai pas vu le Barça aussi en forme physiquement à ce moment de la saison. Xavi peut être fondamental sur ce genre de matchs et il est préservé; Iniesta est au top; Neymar-Suárez-Messi tournent à plein régime...
Après, le Bayern a récupéré Lahm et Thiago qui reviennent bien; ils devraient récupérer Alaba, Schweinsteiger, Robben et Benatia voire Ribéry (!), sachant que sans eux ils en ont passé six à Porto... La question reste donc de savoir si la défense va tenir le choc. Il faudra Piqué et Mascherano au top, des latéraux solides, un excellent Busquets. ce sera beaucoup plus serré qu'il y a deux ans, c'est certain, mais j'ai hâte de voir ça. Ce sera du très très lourd niveau spectacle!
Heiseinberg Niveau : CFA
Oui ça sent bon, le Barça sera champion d'Espagne je vois pas qui peut les arrêter et comment le Real ne peut pas trébucher entre Seville Juve Valence Juve
Message posté par momobarca


Difficile à dire. Pour moi oui, dans le sens où ça fait au moins trois ans que je n'ai pas vu le Barça aussi en forme physiquement à ce moment de la saison. Xavi peut être fondamental sur ce genre de matchs et il est préservé; Iniesta est au top; Neymar-Suárez-Messi tournent à plein régime...
Après, le Bayern a récupéré Lahm et Thiago qui reviennent bien; ils devraient récupérer Alaba, Schweinsteiger, Robben et Benatia voire Ribéry (!), sachant que sans eux ils en ont passé six à Porto... La question reste donc de savoir si la défense va tenir le choc. Il faudra Piqué et Mascherano au top, des latéraux solides, un excellent Busquets. ce sera beaucoup plus serré qu'il y a deux ans, c'est certain, mais j'ai hâte de voir ça. Ce sera du très très lourd niveau spectacle!


Le match devrait se jouer sur la capacité du Barca à répondre à l'impact physique du Bayern, raison pour laquelle je pense que Mathieu doit impérativement jouer en défense centrale. Mascherano pourra densifier le milieu de terrain à côté de busquets et rendre le jeu plus direct. Si Iniesta est vraiment revenu à son vrai niveau on pourra alors se passer de Rakitic au milieu.

Mais dans l'absolu le Bayern reste quand même légèrement favorite sa force collective est supérieure.
Yo Mr white je parle de la C1, je crache pas sur le championnat mais la plus grosse préoccupation maintenant voila ..

Momo en lisant ton message je me disais " .. Euh mais il avait dit que ça sentait bon .. "

Je pensais pas qu'ils récupéreraient autant, si quelqu'un a plus d'infos , au pire leur retour juste juste ne jouera pas en leur faveur.

En tout cas pour ce genre de match il faut plus compter sur ses forces que les faiblesses de l'autre.. Putain c'est beau ce que je viens de dire.
Heiseinberg Niveau : CFA
En C1 ? Le barça est le favori. A tout les postes, tout les domaines, collectivement c'est un poil au dessus du Bayern, du Real et de la Juve. "La force collective du Bayern gningningnin" on verra ça donne quoi dans 10 jours au Camp Nou.
De 1 ils jouent au ballon, ce qui est bon pour le Barça, de 2 jouent assez haut avec un joueur fini (Xabi Alonso) et une défense avec un QI foot très limité (Dante/Boateng) et de 3 comme il faut un 3 le Barça est dans la meilleur période de sa saison, le trio offensif est splendide, ils l'ont encore prouvé aujourd'hui, je ne vois pas par quel miracle sans Alaba et un Lahm positionné milieu de terrain comment le Bayern pourra les contenir.
Après la saison de disette de l'an dernier, celle la à tout pour être celle du Barça, ils ont faim de titre, soif de revanche, ils se louperont pas.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
48 31