En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Le Barça et l'Atlético en balade, City et Naples calent

Le Barça et l'Atlético ont assuré au Celtic et face au PSV. De son côté, City n'a pas su battre Mönchengladbach, ce qui ne l'empêche pas de se qualifier pour les huitièmes de finale de la C1. Naples, en panne d'inspiration offensive, jouera sa survie dans la compétition face au Benfica lors de l'ultime journée.

Modififié

GROUPE A

Arsenal 2-2 Paris Saint-Germain

Buts : Giroud (45e+1 sp), Verratti (59e CSC) pour Arsenal // Cavani (18e), Lucas (77e) pour le PSG





Ludogorets 0-0 FC Bâle



Bâle, décevant depuis le début de sa campagne de C1, domine nettement la première période, allumant plusieurs étincelles dans la surface adverse grâce à Zuffi et Delgado. Mais les Suisses tombent sur un Stoyanov en feu, qui détourne toutes leurs tentatives en première période. Ludogorets sort ensuite un peu la tête de l'eau, sans pour autant se montrer dangereux. Les Bâlois vont se procurer une autre grosse occasion par Elyounoussi, qui fait l'amour à la défense bulgare avant de voir sa frappe détournée par Stoyanov. Incapables de se départager, les deux clubs joueront finalement leur qualification en Ligue Europa à distance lors de l'ultime journée.


Classement :


1. Paris Saint-Germain - 11 pts
2. Arsenal FC - 11 pts
3. PFC Ludogorets Razgrad - 2 pts
4. FC Bâle - 2 pts


GROUPE B

Beşiktaş 3-3 Benfica

Buts : Tosun (58e), Quaresma (83e sp), Aboubakar (89e) pour Beşiktaş // Guedes (10e), Semedo (25e), Fejsa (31e) pour Benfica

Benfica entame pied au plancher la rencontre par un but de vautour de Gonçalo Guedes. Les Portugais déroulent et vont même assommer le public de la Vodafone Arena grâce à Nelson Semedo, qui balance une frappe merveilleuse aux 25 mètres, dans les filets de Fabricio. Beşiktaş est groggy et encaisse un troisième but avant la demi-heure de jeu : Mitroglou, poisseux ou maladroit, tape successivement deux fois la barre, avant que Fejsa finisse le travail proprement.

À la mi-temps, les Portugais humilient donc leur adversaire du soir (0-3). Un avantage qui induit un relâchement compréhensible mais coupable. Car les Turcs vont amorcer une remontada fantastique. D'abord grâce à une volée acrobatique fabuleuse de Tosun dans la surface, qui marque l'un des buts de la soirée. Puis par Quaresma, qui transforme un penalty à la 83e minute, d'un plat du pied tout ce qu'il y a de plus classique. Car Ricardo s'est réservé sa dernière excentricité pour le bouquet final : son ahurissant centre en coup du foulard trouve Vincent Aboubakar, qui trompe Moraes à bout portant. Grâce à sa deuxième mi-temps exceptionnelle, Beşiktaş peut encore rêver à une qualification en huitièmes.

Le golazo de Tosun :


Le coup du foulard décisif de Quaresma :



Napoli 0-0 Dynamo Kiev



Naples, qui retrouve Albiol en défense, met une pression constante sur le but ukrainien, multipliant les incursions offensives et corners. Mais Insigne foire globalement sa première période, tandis que les chevauchées de Mertens se heurtent systématiquement à la défense bien en place du Dynamo. Mais les Partenopei pataugent offensivement dans le second acte et doivent attendre une patate d'Hamšík à la demi-heure de jeu pour créer le danger sur le but du Dynamo. Sarri a beau faire entrer Manolo Gabbiadini pour redynamiser son attaque, l'opération bétonnage de Kiev est un franc succès. Naples se complique la vie et va devoir jouer sa qualification à Lisbonne lors de la dernière journée.


Classement :


1. Napoli - 8 pts
2. Benfica - 8 pts
3. Beşiktaş - 7 pts
4. Dynamo Kiev - 2 pts


GROUPE C

Celtic 0-2 FC Barcelone

Buts : Messi (24e, 56e sp) pour Barcelone

Pour ne pas laisser la première place à City, les Blaugrana entament très sérieusement la rencontre, monopolisant le cuir et multipliant les occasions. Et trouvent logiquement la faille par Messi, qui profite d'un caviar de Neymar pour tromper Gordon d'une demi-volée. Si Dembélé fait ensuite quelques frayeurs à l'arrière-garde catalane, le Barça ne va pas manquer d'enfoncer le clou par Messi, encore et toujours lui. L'Argentin transforme un penalty obtenu par Suárez. Par la suite, les Catalans s'amusent et s'assurent la 1re place du groupe.


Mönchengladbach 1-1 Manchester City

Buts : Raffael (23e) pour Mönchengladbach // Silva (45e+1) pour Manchester City

Mönchengladbach, dans son harmonieux ensemble noir et vert, semble décidé à punir City et le maillot orange dégueulasse que les Sky Blues s'infligent à l'extérieur en C1. Stindl déborde ainsi pour centrer dans la surface pour Raffael, qui balance une patate dans les filets anglais. Mais les hommes de Guardiola ont du répondant, sollicitant à plusieurs reprises Sommer, qui finit par s'incliner après un modèle d'action collective initiée par Gündoğan, relayée par De Bruyne et conclue par Silva. Au retour des vestiaires, Gladbach n'est plus tout à fait serein. Du coup, Stindl se prend un deuxième jaune pour une obstruction débile et laisse les siens se coltiner les Citizens en infériorité numérique. Heureusement pour les Allemands, Fernandinho se prend un deuxième jaune synonyme de rouge dix minutes plus tard. City domine mais Gladbach tient héroïquement, se bastonnant rudement. Et voilà les hommes de Guardiola tenus en échec. À défaut de terminer premiers de leur groupe, ce nul permet tout de même aux Mancuniens de se qualifier pour les huitièmes de la C1.


Classement :


1. FC Barcelone - 12 pts
2. Manchester City - 8 pts
3. Borussia VfL Mönchengladbach - 5 pts
4. Celtic - 2 pts


GROUPE D

Atlético de Madrid 2-0 PSV Eindhoven

Buts : Gameiro (55e), Griezmann (66e) pour l'Atlético

Les Colchoneros asphyxient le PSV en début de match, multipliant les situations chaudes par Griezmann et Gameiro. Mais les Néerlandais se reprennent progressivement et affirment une réelle volonté de jouer. Pereiro, l'ailier du PSV, prend ainsi de vitesse la défense madrilène avant d'armer une frappe, mais sa tentative est finalement contrée. Dans le second acte, l'Atlético parvient à conclure grâce à ses Franceces. Griezmann transmet à Gameiro qui troue Zoet, le portier du PSV, d'une frappe croisée en première intention. Les hommes de Simeone sont lancés, et Thiago trouve Griezmann, qui fait le break d'une frappe à ras de terre dans la surface. Gameiro manque ensuite de peu le doublé d'une tête décroisée. Sans forcer, les Madrilènes chopent la première place du groupe D, en se payant le luxe de devancer le Bayern. La classe.


FK Rostov 3-2 FC Bayern Munich

Buts : Azmoun (44e), Poloz (49e sp), Noboa (67e) pour Rostov// Costa (35e), Bernat (52e) pour le Bayern



Classement :


1. Atlético de Madrid - 15 pts
2. Bayern Munich - 9 pts
4. Rostov - 4 pts
3. PSV Eindhoven - 1 pt

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 29
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165