1. //
  2. // 18e journée
  3. // FC Barcelone/Atlético Madrid

Le Barça et l'abandon du jeu

Depuis la prise de pouvoir de Guardiola à l'été 2008, le Barça était devenu « Més que un club » non plus seulement pour la Catalogne, mais pour le monde entier. Une philosophie de jeu unique, un entraîneur formé au club, des joueurs formés au club, des stars généreuses et pleines de belles paroles. Aujourd'hui, le Barça traverse ce que les médias appellent, avec précipitation, une crise. Parce que comme tous les autres clubs, le Barça est fait de cycles, plus ou moins vertigineux. Et la période actuelle est plus familière avec les scandales financiers et les transferts ratés que les belles histoires et les exploits collectifs. Quand le jeu passe au second plan, le reste s'écroule.

12 14
En juin 2008, le Barça termine la saison à 18 points du Real Madrid des Hollandais de Schuster. À trois journées de la fin, au Bernabéu, les Blaugrana forment à contre-cœur le fameux pasillo. Laporta remercie Rijkaard et donne une chance à Guardiola. D'emblée, les gros noms Ronaldinho, Zambrotta ou encore Deco sont balancés à l'eau, tandis que les Sévillans Dani Alves et Seydou Keita, bien plus discrets, montent sur le navire. Sur le pont, Guardiola donne ses ordres. Xavi raconte : « Avec son arrivée, les exigences ont changé : avant, un kilo ici ou là n'avait pas d'importance. Quelques minutes en retard ne changeaient rien. À partir du moment où il est arrivé, chaque détail comptait. Pep était au-dessus de la montagne, et il nous observait comme un aigle. » Le jeu et ses exigences sont replacés au centre de la vie du groupe, qui passe rapidement d'une bande de gros égos à « un petit groupe d'écoliers » , dixit Ibrahimović.

Pas de privilèges, beaucoup d'efforts. Exactement le même slogan qu'a essayé d'intégrer Luis Enrique à son arrivée. Un club et des joueurs au service de leur entraîneur, comme dans un conte de fées. Via la maîtrise du jeu de son équipe, le Barça atteint alors un niveau de sérénité sans égal. Le Barça est « Plus qu'un club » , tout beau football porte un badge « à la barcelonaise » , et la Masia est présentée comme une sorte de chocolaterie paradisiaque du football. Mais aujourd'hui, deux ans et demi après le départ de Guardiola, l'équilibre s'est rompu. Le club ne soutient plus ses entraîneurs, et le jeu ne soutient plus l'image du club. Que s'est-il passé ? Où est mort cet équilibre ? Messi l'a-t-il tué ? Rosell l'a-t-il emporté dans sa chute ? Et si le Barça ne pouvait survivre à l'envol de l'aigle Guardiola ?

Une crise à nuancer


Tous les clubs, petits et grands, connaissent des crises plus ou moins superficielles. L'incapacité à déséquilibrer un Atlético Madrid privé de Diego Costa aurait pu faire éjecter Carlito après une Décima perdue contre le voisin bruyant, à une minute près. Pour commencer, il faut donc nuancer cette « crise » que traverse le Barça. D'une part, une star et son entraîneur peuvent partager à la fois des différends et un futur glorieux. D'autre part, les Blaugrana restent très bien placés dans leurs trois compétitions. Si Luis Enrique a du mal à trouver la bonne distribution entre les instruments, changeant constamment son onze titulaire, l'objectif principal de la mélodie a été atteint : une meilleure protection défensive. Avec 8 buts encaissés en 17 journées, seul le Bayern a une meilleure défense en Europe (4 buts). Après huit journées de Liga et avant le déplacement au Bernabéu, ce Barça n'avait d'ailleurs pas encaissé un seul but et occupait la première place du championnat. Enfin, de trois, nous ne sommes qu'en janvier.

Après la défaite à Anoeta et avant la visite cruciale de l'Atlético de Simeone au Camp Nou, le Barça suit un rythme qui le conduirait à glaner 85 points et marquer 91 buts, moins que le total de 87 points et 100 buts obtenu par Tata Martino. Pour rappel, l'entraîneur argentin était leader jusqu'à la 24e journée, ce qui montre deux choses : il peut se passer beaucoup de choses lors des 21 prochaines journées, et la politique sportive du Barça a dramatiquement changé. Sous Pep, tout tournait autour du jeu. Quand Yaya Touré avait été destitué au profit de Busquets, certains avaient cru y déceler une sombre manœuvre catalaniste. Mais au vu des deux saisons suivantes de cet objet de la science du football qu'est Sergio, il a bien fallu que le monde s'incline : oui, Pep Guardiola prenait ses décisions dans le seul but de faire du Barça une meilleure équipe. Même Dmytro Chygrynskiy était un projet de tacles aux longues jambes et de relances malignes. Guardiola avait d'ailleurs insisté : « Il a fallu le vendre, mais j'aurais voulu le garder. » Le jeu, donc, toujours le jeu.

Les cas Cesc Fàbregas et Thiago Alcántara


Depuis 2008, le Real Madrid et le FC Barcelone ont utilisé quatre entraîneurs chacun. À la différence près que le Barça a changé pour la troisième fois en trois ans, comme le Real Madrid en 2010 à l'arrivée de José Mourinho. À l'image du Mou, Luis Enrique fait donc face à un chantier. Depuis 2012, le club n'a pas su donner à un technicien le temps et les pouvoirs nécessaires pour atteindre une nouvelle forme de perfection. Ce pouvoir qui lui aurait permis de remettre en question les champions sur le déclin (Alves, Piqué, Busquets, Xavi, Pedro). Et ce temps qui lui aurait permis de relever les défis suivants : faire cohabiter deux latéraux très offensifs comme Jordi Alba et Dani Alves, réunir Neymar et Messi, ou encore réunir Neymar, Messi et Luis Suárez. Quelque part, le club a même privilégié d'autres intérêts économiques et marketing, allant jusqu'à vendre l'invendable : l'avant du maillot blaugrana. Aujourd'hui, il en paye le prix fort avec cette interdiction de recruter jusqu'à janvier 2016.

Le projet Alex Song aura été un autre échec, comme les arrivées mystérieuses de Vermaelen et Douglas cet été, ou encore le peu de crédit accordé à Alexis Sánchez. Enfin, la gestion des cas Cesc Fàbregas et Thiago Alcántara a été malheureuse : deux milieux au talent unique vendus au moment où Xavi avait le plus besoin d'héritiers. Entre les lignes du début à la fin, parfois nulle part, Cesc n'est jamais devenu aussi important qu'il l'était à Arsenal, malgré trois bonnes saisons au niveau statistique (plus de 10 buts et 10 passes décisives par saison toutes compétitions confondues). De même, l'autre héritier de Xavi, Thiago, est vendu au Bayern en 2013. Presque sans essayer, et au profit de l'arrivée marketing d'un Neymar qui aura bouleversé l'équilibre tactique de l'animation offensive blaugrana, sans forcément rendre service à son collectif. Finalement, Pep Guardiola a raison de dire que « Javier Mascherano est le meilleur transferts des dernières années pour le Barça » . C'est peut-être le seul qui est une réussite totale depuis 2008.

Messi est-il au-dessus du Barça ?


La gestion de Leo Messi est aussi pointée du doigt. L'an dernier, la Pulga a été vivement critiquée à Barcelone. Quand le génie marque 41 buts pour les Blaugrana, cela fait toujours 19 de moins que la saison précédente. Avec la Coupe du monde et Diego Maradona dans la tête, Leo Messi s'est réservé pour son pays natal. Comme Zidane, Kaká et tant d'autres avant lui, il a fait passer le Barça pour un club comme les autres. Et le public barcelonais l'a donc traité, justement, comme n'importe quel joueur. Cette saison, Messi aurait changé. C'est Josep Maria Bartomeu qui l'a annoncé cette semaine : « Le Leo de cette année n'est pas le Leo de l'année dernière. Il a de l'ambition, de l'envie, il veut gagner et c'est la meilleure nouvelle. » Seulement, après un séjour éclair à Rosario pour les fêtes, Messi ne s'est pas rendu à l'entraînement. Luis Enrique a souhaité le sanctionner, comme il l'aurait fait avec un autre membre de l'équipe. Là, Busquets, Xavi et Iniesta seraient intervenus pour l'en empêcher, faisant renaître les privilèges de l'époque pré-Guardiola. L'époque où le Barça n'était qu'un grand club de plus.

Alors, Messi est-il au-dessus du Barça ? À l'été 2008, Guardiola avait gagné les sacrifices du 10 (qui n'était pas encore le Messi d'aujourd'hui) en le laissant partir jouer pour l'Argentine lors des Jeux olympiques de Pékin, à un moment où le club et son président Laporta s'y opposaient. Luis Enrique peut-il échouer avec Messi, mais réussir au Barça ? Ces dernières saisons, le niveau de dépendance du club envers les buts de l'Argentin est dangereusement élevé (sans parler des passes décisives) : 73 buts en 2012 contre 15 pour le poursuivant Fàbregas, 60 buts en 2013 et 16 pour David Villa. En 2009, si Messi avait marqué 38 buts, Eto'o et Henry en avaient mis 36 et 28… Comme un club plus ou moins normal, le Barça s'est imposé 5-0 ce jeudi contre Elche, avec des buts de son nouveau trio de cracks. Peut-être faut-il simplement donner du temps à Luis Enrique. Peut-être que l'interdiction de recruter rendra finalement service à un club qui s'est fait beaucoup de mal dernièrement. De toute façon, le Barça vit dans un monde de nerfs qui le rend incapable de ne pas être en crise tant que le Real Madrid a le sourire, peu importe le niveau de jeu réel de l'équipe barcelonaise. Bien avant les prochaines élections, il lui suffit donc de faire tomber ce sourire pour retrouver le sien.


Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Heiseinberg Niveau : CFA
C'est exactement ça, ils ont vendus l'âme du club au Qatar, ce qui n'aurait jamais du être fait. Cette paire Rosell/Bartomeu est en train de détruire le club depuis 3,4 ans, même si Neymar est un excellent joueur sous une autre direction il aurait jamais été recruté c'est purement marketing (Rosell étant le directeur de Nike au brésil ..).

Concernant Messi j'ai juste une chose a dire, Guardiola disait que son seul objectif qu'il avait "c'était qu'il soit heureux".Messi marche beaucoup au mental quand il est heureux le Barça va bien et vice versa quand il ne l'est pas. Et Enrique qui veut s'attaquer a lui quand on connait son passé avec Totti c'est absurde.
C'est normal que le vestiaire soit mécontent du coaching avec des changements incessants, au mois de janvier et un tel effectif il n'a toujours pas d'équipe type un moment faut se poser des questions ...

Et non Messi n'est pas au dessus du Barça, c'est la présidence qui est totalement perdu, illégitime et qui n'y connait rien au foot c'est absolument pas dans leur intêrets d'aller au clash avec Messi en vue des prochaines élections.
caviardefootball Niveau : CFA2
C'est bizarre de cracher sur le meilleur recrutement en 5 ans du barça, et d'en faire le symbole de la déchéance de ce club... Tu es sur que tout va bien heisenberg ?
Heiseinberg Niveau : CFA
Message posté par caviardefootball
C'est bizarre de cracher sur le meilleur recrutement en 5 ans du barça, et d'en faire le symbole de la déchéance de ce club... Tu es sur que tout va bien heisenberg ?


Je ne craches pas sur Neymar et le meilleur recrutement du Barça sur les 5 ans c'est Mascherano. Si tu suis l'actualité du club ou du moins l'actualité footballistique tout court tu devrais savoir que le transfert de Neymar a été faussé avec diverses magouilles et pot de vin par ci par la, c'est rentré dans la balance de la Fifa quand ils ont sanctionnés le club de recrutement.
Messi au dessus du Barca??

Mince, il faut pas montrer ca à Heisenberg. Il va encore piquer sa colère et déraper sur les frères Kouachi.
Il me semble tout de même que Johan Cruyff avait dit lors de l'achat de Neymar qu'il aurait fallu se séparer de Messi à ce moment là....
Bien qu'il faut se séparer de "Messi que un club". Je savais que Cruyff avait dit, ca apporte de l'eau à mon moulin.

Je rève qu'il se barre à City ou a Chelsea et qu'il découvre le football anglais avec son impact physique et son arbitrage permissif. On verra s'il a le niveau, et comment la diva va se comporter dans un club ou il n'est plus joueur-entraineur-direct général. Avec le pactole que le Barca amasserait, ils pourraient avec 3/4 défenseur, 1 milieu de classe mondiale et un buteur type Falcao par exemple.

Putain qu'est ce que j'aimerai voir ce Barca avec Neymar et Suarez débridés et jouer enfin liberer de la gangraine Leo Messi. Parce que s'il toute l'équipe ne se défonce pas pour faire marque le petit leo, celui-ci chougne dans les médias et c'est l'entraineur qui trinque.
Heiseinberg Niveau : CFA
Yep c'est vrai il avait déclaré ça : « Neymar acheté, j'aurai pensé à vendre Messi. Certains seront d'accord avec moi, d'autres non. On parle d'une équipe, de ses joueurs, de leurs entourages, de leurs intérêts… Beaucoup trop de choses entrent en jeu. Voilà pourquoi c'est si difficile de diriger une équipe avec autant de qualité. Personnellement, je n'aurai pas pris le risque de recruter Neymar ».

Mais avant avait déclaré ça aussi : «Tout est contre lui (Neymar), comme personne et comme joueur. Quand vous avez 22 ans et que vous gagnez le double du gardien (Victor Valdes), qui a tout gagné avec le Barça, quelle ambiance peut-il y avoir dans le vestiaire ?»

Juste le fait de le voir plus souvent titulaire que Pedro qui a tout gagné, la première saison c'était incompréhensible, (bon cette saison il y a pas photo Neymar est meilleur) c'était pas un choix de Tata Martino mais une obligation des dirigeants, ils n'ont rien fait pour améliorer l'équipe malheureusement, plus vite ils s'en iront plus le vite le Barça ira mieux.
Note : 2
Message posté par halfcab
Bien qu'il faut se séparer de "Messi que un club". Je savais que Cruyff avait dit, ca apporte de l'eau à mon moulin.

Je rève qu'il se barre à City ou a Chelsea et qu'il découvre le football anglais avec son impact physique et son arbitrage permissif. On verra s'il a le niveau, et comment la diva va se comporter dans un club ou il n'est plus joueur-entraineur-direct général. Avec le pactole que le Barca amasserait, ils pourraient avec 3/4 défenseur, 1 milieu de classe mondiale et un buteur type Falcao par exemple.

Putain qu'est ce que j'aimerai voir ce Barca avec Neymar et Suarez débridés et jouer enfin liberer de la gangraine Leo Messi. Parce que s'il toute l'équipe ne se défonce pas pour faire marque le petit leo, celui-ci chougne dans les médias et c'est l'entraineur qui trinque.



Messi te fait faire des cauchemars, c'est dingue.
J'ai pas encore vu un article du Barça où tu ne parlais pas de Messi.
Messi bientôt meilleur passeur de liga, c'est sûr qu'il n'y a que lui qui marque, qui doit marquer, et personne d'autre.

Rarement vu autant de rage contre un joueur.
Même les plus anti-Ronaldo de ce site ne sont pas aussi aigris (exception faite de Curtis, mais il aime bien exagérer).

Une thérapie peut être?
Message posté par halfcab
Bien qu'il faut se séparer de "Messi que un club". Je savais que Cruyff avait dit, ca apporte de l'eau à mon moulin.

Je rève qu'il se barre à City ou a Chelsea et qu'il découvre le football anglais avec son impact physique et son arbitrage permissif. On verra s'il a le niveau, et comment la diva va se comporter dans un club ou il n'est plus joueur-entraineur-direct général. Avec le pactole que le Barca amasserait, ils pourraient avec 3/4 défenseur, 1 milieu de classe mondiale et un buteur type Falcao par exemple.

Putain qu'est ce que j'aimerai voir ce Barca avec Neymar et Suarez débridés et jouer enfin liberer de la gangraine Leo Messi. Parce que s'il toute l'équipe ne se défonce pas pour faire marque le petit leo, celui-ci chougne dans les médias et c'est l'entraineur qui trinque.


La gangraine Messi... qu'est ce qu'il faut pas lire.
Encore une fois, Messi reste qu'un joueur si la direction du Club avait posé ses couilles sur la table, on n'en serait pas là...

Messi, c'est juste un enfant un peu turbulent-hyper doué-trop gâté par ses parents (le club), qui ont du mal à lui faire respecter des règles !

Et ça Luis Enrique commence à le comprendre et ne le laissera pas faire éternellement...

Donc Démission ou Licenciement à suivre prochainement...
Ce mec est un grand malade si je peux lui reconnaître une qualité ce serait cette maîtrise de la langue de Molière, il en abuse mais le fait très bien, tu dois avoir dans la trentaine ou peut être fin de la vingtaine entre 25 et 30 ans, tu prends les gens de haut et tu aimes ca, tu sais que tu peux répondre a n'importe quelle agression verbale, tu te sens fort DEVANT ton pc ou ton Smartphone dernier cri a 1000 boules, alors je vais faire court car j'ai un match passionnant dans une trentaine de minutes, ferme un peu ta bouche et va te brosser les dents.
@ Footixler : Je crois t'as besoin de lunettes. Je sais pas si t'a bien vu mais il me semble que l'article parle de jeu du Barca, il me semble aussi que les deux derniers paragraphe parle de Lionel Messi. Donc oui je donne mon opinion, un forum ca sert à ca il me semble non ??

En tout cas bien peu de contenu dans ton post, à part Messi futur meilleur passeur. T'es voyant Nostradamix??

@ Sheva : Oui Messi est la gangraine du Barca actuellement comme tous les joueurs qui prennent le dessus sur l'institution. T'as deja vu Zidane, Ronaldo , CR7 ou Sheva agir comme cela dans leurs clubs respéctifs??

Et enfin le meilleur pour la fin: notre ami Point Gey. Alors la je te remercie pas, j'ai failli m'étouffer avec ma cuillère en argent remplie de caviar en lisant ton com!! Le mec me prend pour un malade alors qu'il est la devant son PC à s'imaginer ma vie, mon âge, ma situation, mon pc, mon téléphone... Toi t'es vraiment en kif sur moi c'est pas possible!! Désolé je suis déjà pris et je suis pas trop attirer par les mecs. Sinon si tu veux parler de foot, y a pas de souci, vraiment je t'assure, n'aie pas peur, tu peux y aller!
Heiseinberg Niveau : CFA
Faites comme moi les mecs : ignorez ces commentaires. Il vient sur tout les sujets du Barça pour deverser son fiel, il cherche juste des insultes en retour rien ne sert de perdre votre temps avec ce spécimen ^^
Message posté par Heiseinberg
Faites comme moi les mecs : ignorez ces commentaires. Il vient sur tout les sujets du Barça pour deverser son fiel, il cherche juste des insultes en retour rien ne sert de perdre votre temps avec ce spécimen ^^



Exact! ;)
Cést dommage car contrairement aux petits amuse-gueules qui postent pour parler voyance et mentalisme, je trouve, et je le dis sans ironie que tu maitrise plutot bien ton sujet. Le seul Probleme c'est que ton n'arrive pas à voir la face cachée de l'iceberg. J'aiemrai bien connaitre ton opinion sur les sujets suivants:

Que penses tu des montages financier du Petit Lionel et de son papa pour ne pas payé d'impots dans un pays qui lui a fait sa fortune et contribué à payé les soins necessaire à son Ascension footballistique?

Que penses tu des Ballon d'or 2010 et 2012 du petit léo, sont-ils mérités selon toi? dois ton récompenser le joueurs qui marquet le plus de buts chaque Saison, et de facto, ne donner le BO uniquement aux attaquants qui marque en Club?

Que penses de son titre de meilleur joueur de la CM2014? le trouves tu mérité?

Jáimerai aussi ton avis sur la nomination puis la démission de Martino, le depart du Z car le petit veux jouer exclusivement dans l'axe?

Penses tu qu'un joueur qui envoie ses copains le défendre pour ne pas etre sanctioné alors qui rentre en retard donne une bonne Image de lui? Est-ce exemple à suivre pour ses coequipiers mais surtout pour les jeunes de la masia?

Et arretez Avec les pro-real, pro-cr7, anti-messi. Pour votre info, le premier maillot que le petit halfcab a commandé au père Noel fut le maillot du barca du grand Ronaldo, adolescent j'ai aussi économisé de longs mois pour m'offrir le privilège d'aller au camp nou voir la magie sortir des pieds de Ronaldinho. Je suis pas fan du Barca, mais j'ai souvent suivi ce club à travers les épopées de Ronaldo, Rivaldo puis Ronaldinho ( oui tu auras compris que j'ai "un petit faible" pour les joueurs brésiliens.

Bref j'éspère que ton pourras me répondre avec franchise en comprennant qu'il est plus interessant d'avoir un débat avec un mec qui n'ai pas du meme avis plutot qu'une discussion stérile entre personnes toujours toutes d'accord sur tout.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
12 14