1. //
  2. //
  3. // Barcelone-Celtic (7-0)

Le Barça en passe sept au Celtic !

Dans une rencontre dominée de bout en bout par l’équipe de Luis Enrique, le suspense n’a jamais existé. Le Barça peut remercier son trio offensif. Pour changer.

Modififié
1k 55

FC Barcelone 7-0 Celtic FC

Buts : Messi (5e, 27e, 60e), Neymar (50e), Iniesta (59e), Suárez (75e, 88e)

Parmi les affiches que l’on retrouve régulièrement en Ligue des champions ces dernières saisons, ce Barça - Celtic est devenu un classique. Une confrontation dont l’issue est connue de tous avant le coup d’envoi (sept victoires sur les huit derniers rendez-vous), mais une confrontation où l’on prend toujours du plaisir derrière son écran. Pour l’opposition de style surtout, entre le calme espagnol et la hargne écossaise. Pourtant, ce soir, il n’y a pas eu d’opposition. Seulement une démonstration.

On n’attend pas Patrick ?


Trois minutes suffisent pour voir les premières gouttes de sueur couler sur le visage déjà scintillant de Brendan Rodgers. Dans sa zone technique, l’entraîneur nord-irlandais gigote, prend des notes, transpire. Son équipe prend déjà l’eau. Neymar trouve Messi, lequel ajuste le portier du Celtic. Trop rapide, trop fort pour une équipe de Scottish Premiership. Il faut dire qu’avec une telle entente entre le Brésilien et l’Argentin, le Barça est difficilement prenable. Et lorsqu’il l’est, Ter Stegen trouve le moyen de tirer lui aussi la couette de son côté, en sauvant un penalty tiré par Moussa Dembélé. Dans la foulée, au terme d’une séquence collective de haute volée, Neymar et Messi enchaînent un une-deux-trois-quatre jusqu’aux six mètres, à l'issue duquel la Pulga n’a plus qu’à pousser le cuir au fond. Délibérément horizontal mais vertical aux moments cruciaux, le jeu catalan pousse le Celtic à se retrancher dans ses vingt-cinq derniers mètres. Une physionomie de match obligeant les Bhoys à défendre en bloc, en couvrant le moindre espace. C’est donc avec la langue tirée et le souffle court qu’ils regagnent le vestiaire pour quinze minutes de pause. Ouf.

Sept à la maison


Le Barça attaque sa seconde mi-temps plus en douceur. Il faut ainsi attendre cinq minutes avant d’assister au but de Neymar, d’un magnifique coup franc, sur une faute grappillée par Messi. L’équipe écossaise semble perdue, incapable de comprendre ce qui est en train de lui rouler dessus. Une machine qu’il est presque impossible de faire dérailler. Encore moins lorsqu’elle retrouve son technicien favori, Iniesta. Fraîchement entré en jeu, Don Andrès apporte également sa pierre à l’édifice. Son parpaing, plutôt, qui laisse De Vries pantois. Les Bhoys n’y sont plus du tout. Messi en profite pour mettre son troisième pion de la rencontre. Dans le flou total, la défense apathique des visiteurs fait peine à voir. 5-0, la manita. Le ballon circule désormais de gauche à droite, puis de droite à gauche, sans jamais quitter la chaleur de l’intérieur des pieds catalans. Ah, Neymar trouve Suárez aux six mètres. Contrôle du poitrail, coup de fusil. Nadal - Murray : 6-0. Le Barça offre du spectacle à qui veut bien ouvrir les yeux. C’est cruel pour les hommes de Rodgers, qui n’ont simplement pas eu d’autre choix que celui de subir la tempête. Suárez conclura la partie en claquant son doublé. En 90 minutes, Barcelone a déjà assuré son goal average. Sur ces bases-là, il sortira des poules avec 36 pions. Rien que ça.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Eddy Serres
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Neymar c'est très très fort
    le Celtic en mode savonnette merci pour le spectacle
    Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
    La perfection dans l'exécution du but du Suarez... Tu remplaces Cavani par l'Uruguayen ça fait 4-0 pour Paris.
    Messi Suarez Neymar ce soir c'est 6 buts 6 assists c'est juste Phénoménal meme si c'est contre une équipe faut le reconnaître assez faible quelle différence par rapport au match de samedi pfff

    je n'oublie pas le superbe goal du Don le seul et unique Iniesta.. une Merveille !
    Earvin Johnson Niveau : DHR
    Message posté par Muforever
    Neymar c'est très très fort


    C'est Bestclic qui va être content.
    Le Celtic c'est digne du Dinamo Zagreb. Jusqu'où le football écossais va-t-il sombrer ?
    Message posté par Muforever
    Neymar c'est très très fort


    Et la defense du Celtic c'est très très nul!
    helvétie Niveau : CFA2
    Le Dieu football est protestant, il a moyennant apprécié le résultat de ce week end.
    Message posté par Je_Vous_Aime
    La perfection dans l'exécution du but du Suarez... Tu remplaces Cavani par l'Uruguayen ça fait 4-0 pour Paris.


    Pourtant le pauvre Cavani est uruguayen lui aussi
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Message posté par Pig Benis
    Le Celtic c'est digne du Dinamo Zagreb. Jusqu'où le football écossais va-t-il sombrer ?


    Le Celtic, c'est en dessous du Dinamo
    Note : -3
    Voilà pourquoi il faut une ligue européenne...
    Sortie de Busquets, Andre Gomes passe en 6 et Mascherano reste sur le banc... Sympa pour un joueur ayant prolongé dans l'espoir de jouer plus haut.
    Message posté par helvétie
    Le Dieu football est protestant, il a moyennant apprécié le résultat de ce week end.


    C'est les Rangers les protestants. Celtics = cathos.
    Earvin Johnson Niveau : DHR
    Message posté par ofwgkta
    Et la defense du Celtic c'est très très nul!


    Horrible, elle avait beau être regroupé les joueurs étaient apathiques et laissaient des espaces de fous dans les intervalles, l'exemple parfait c'est le but Messi-Neymar, y a 6 joueurs sur eux et ils sont même pas foutus de les arrêter.

    https://www.youtube.com/watch?v=11E76MNRWH0

    La manière qu'ont les défenseurs à ne se focaliser que sur le joueur qui a la balle est assez comique tout de même, Léo est tellement seul aux 6 mètres bordel qu'il se paie même le luxe de faire un contrôle pourri avant de la foutre au fond. Et je ne vais même pas parler des deux champions qui se retrouvent à faire je ne sais quoi à l'intérieur des cages.

    En comparaison voici comment se débrouille une équipe du bas de tableau en Liga face au même cas de figure.

    https://www.youtube.com/watch?v=xslnQ2QlTnA

    Encore une combinaison Neymar-Messi. Quand je compare avec celle qu'ils viennent de réaliser j'ai l'impression de voir une action en accéléré.
    Et même si la défense des beticos avait mieux à faire, force est de constater qu'ils ont étés pris au dépourvue par 2 gestes techniques de grandes classes (la passe de Messi, le contrôle de Neymar), de plus Léo est obligé de s'arracher pour marquer en conséquence de la bonne défense (relativement à celle du Celtic hein) des Sevillans.

    Enfin bref, tant qu'on y est, on pourrais se demander si la récente réforme de la LDC (vivement critiqué) ne va pas tout de même hausser son niveau globale en remplaçant les équipes venant des championnats mineures par les cadors des grands championnats.
    Message posté par helvétie
    Le Dieu football est protestant, il a moyennant apprécié le résultat de ce week end.


    Le Dieu football est catholique aussi, il a moyennant apprécié le résultat de ce week end au camp nou. Mais il doit pas être calviniste vu les décisions bizarres du PSV-Atletico de ce soir ...
    Bonobossis Niveau : CFA2
    Message posté par gonzolo
    C'est les Rangers les protestants. Celtics = cathos.


    Hummm...

    Réfléchi y encore un peu, comme au sujet de ton premier message d'ailleurs.
    Bonobossis Niveau : CFA2
    Message posté par Bonobossis
    Hummm...

    Réfléchi y encore un peu, comme au sujet de ton premier message d'ailleurs.


    *Réféchis-y
    Bonobossis Niveau : CFA2


    Oh et puis merde...
    Note : 1
    Heu, s'il a une religion, le dieu du foot est forcément catholique : l'Amérique du Sud, l'Espagne, l'Italie...
    Message posté par Bonobossis
    Hummm...

    Réfléchi y encore un peu, comme au sujet de ton premier message d'ailleurs.


    Le Celtic a été fondé par des catholiques irlandais ayant émigré en Ecosse. Traditionnellement, il est vu comme le club catho face aux Rangers qui est le club protestant. Tu veux un lien ou quelque chose pour te remettre de ton erreur?
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Les notes d’Arsenal
    1k 55