Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 10e journée
  3. // Getafe/Barcelone (0-2)

Le Barça déroule et recolle au Real

Un Barça soporifique mais ultra efficace s'impose, ce samedi soir, sur la pelouse de Getafe. Suárez et Neymar ont une nouvelle fois fait parler la poudre, suffisant pour repartir de Madrid avec les trois points.

Modififié

Getafe CF - FC Barcelone

Buts : Suárez (37e) et Neymar (58e) pour Barcelone

Quatre jours avant d'affronter le BATE Borisov dans son antre catalan, le Barça, emmené par l'efficacité de son trio offensif remanié, s'offre trois points et une promenade de santé en terres madrilènes. À Getafe, Suárez et Neymar ont marqué, et Claudio Bravo s'est reposé. Dans une rencontre où les locaux n'ont pratiquement jamais existé, le FC Barcelone a déroulé sans briller, prouvant une nouvelle fois ses capacités à voyager hors de sa province. Si le spectacle n'était pas vraiment au rendez-vous, le réalisme catalan, lui, a parlé. Les Blaugrana retrouvent le Real sur le trône espagnol, la soirée d'Halloween est réussie.

Suárez reçu 5 sur 5


Après la victoire du Real plus tôt dans la journée sur Las Palmas, le Barça de Luis Enrique doit également s'imposer dans la banlieue madrilène pour éviter de laisser filer les Merengues. Dans le petit stade de Getafe, les Catalans appliquent à la lettre les conseils du coach espagnol en imposant un lourd pressing aux locaux dès le coup d'envoi. Titularisé en lieu et place de Leo Messi, Munir El Haddadi claque un retourné dès la première minute sans toutefois inquiéter Guaita outre mesure.

Face à la domination indiscutable du Barça, les Madrilènes procèdent en contre. À de rares reprises, les hommes de Francisco Escribá parviennent à percer le rideau blaugrana, notamment grâce à la vivacité de Stefan Šćepović. Mais alors que le rythme chute jusqu'à devenir carrément soporifique, Suárez profite d'une inspiration géniale de Sergi Roberto (cette talonnade à l'aveugle...) pour tromper le portier madrilène. Et de cinq pour l'Uruguayen sur ses trois dernières sorties en Liga. Un but simple, mais efficace qui permet aux Catalans de mener à la pause malgré une prestation loin d'être euphorisante.

Neymar, merci, au revoir


Pas de révolutions dans cette seconde période qui démarre globalement sur les mêmes bases que la précédente, quoiqu'un peu mieux maîtrisée par Getafe. Alors que les partenaires de Damian Suárez semblent retrouver des couleurs et de l'envie, les Madrilènes se font une nouvelle fois punir, par Neymar cette fois-ci, qui reprend magnifiquement une longue transversale de Sergi Roberto (oui, encore lui). La volée du Brésilien file au fond des cages de Guaita, et le Barça se retrouve à mener 2-0 à l'heure de jeu sans trop forcer son talent. Du moins en apparence.

Car malgré une confortable avance, les joueurs de Luis Enrique ne parviennent pas à enflammer un match qui a débuté sur un faux rythme et qui semble bien parti pour s'achever de la même manière. Sans jamais être inquiété par l'avant-garde madrilène, le Barça se contente d'imposer sa supériorité technique en essayant tant bien que mal de tuer la rencontre. Chose que les Catalans ne feront pas malgré les assauts répétés des latéraux Alves et Jordi Alba. Sans son « M » , mais avec son « S » et son « N » , le champion d'Europe en titre quitte la banlieue de Madrid avec les trois points et le sentiment du devoir accompli. Et maintenant, cap sur la C1.

Par Morgan Henry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE