1. //
  2. // 1re journée
  3. // Groupe E à H

Le Barça déroule, Chelsea déraille

Œil pour œil, dent pour dent, Messi répond à Ronaldo, Chelsea fait tourner mais perd, Lucho González et Streller les trentenaires s’offrent une deuxième jeunesse, le Milan écœure dans les dernières minutes, et Hulk a encore mis une praline.

Modififié
1 52
Chelsea – FC Bâle : 1 - 2

Les deux se connaissent bien. L’année dernière, Chelsea sortait Bâle en demi-finale de Ligue Europa. Ce soir, Chelsea a pris une claque. Le Special One faisait son retour en Europe avec les Blues. Et il commence de la pire des manières. Après la défaite ce week-end face à Everton, il vient de récidiver. En même temps, il débute la rencontre avec un Samuel Eto’o seul en pointe et à cours de forme. Bâle décomplexé sent rapidement la faille. La première mi-temps est pour Chelsea, mais par défaut. Grâce à l'expérience et au génie de son petit Brésilien Oscar. Chelsea revient aux vestiaires la tête haute. Mais c’est avec d’autres intentions que les Suisses refoulent la pelouse. Ils en ont gros sur la patate. Pas esthétiques, mais ultra motivés, les Suisses ont raison d’y croire. Chelsea, serein, fait tourner le ballon. Jusqu’au moment où Salah calme Stamford Bridge. Suivi de près par le capitaine Streller qui vient donner le coup de massue final aux Blues. Sur un corner, il met un coup de tête rageur. Le FC Bâle tient sa revanche.

Schalke 04 – Steaua Bucarest : 3 - 0

Les Allemands sont sur une série de 3 victoires, et ils en enfilent trois aux Roumains. Pendant un long moment, Schalke domine sans marquer. Devant leur public, ils se doivent de mener le jeu, mais sont impuissants face au bloc roumain. Le seul intérêt de cette première mi-temps est la tête de l’arbitre assistant quand il casse son drapeau. Ensuite, le match s’emballe grâce à un but en bois, signé Uchida. Ce genre de centre qui ne trouve personne et qui trompe le gardien. Derrière, ça déroule. Boateng et Draxler finissent d’enflammer Gelsenkirchen.

Austria Vienne – FC Porto : 0 – 1

Porto ne connaît pas la défaite cette année. 4 matchs, 4 victoires, premier avec 12 points. C’est ce qu’ils avaient l’intention de confirmer ce soir. Pourtant le début de partie n’est pas beau à voir : jeu décousu, fautes qui s’enchaînent et occasions rares. Vienne, en bloc, résiste jusqu’à la mi-temps. En même temps, Porto n’a cadré qu’une frappe. Mais comme souvent, l’ouverture vient des étoiles du club. El Commandante mène ses troupes jusqu’à la victoire, toujours. Lucho González, facile, ajuste le gardien adverse Heinz Lindner. L'Austria se dit qu’il est temps de réagir et d’attaquer vraiment. Mais trop tard.

Atlético Madrid - Zénith St Petersbourg : 3 – 1

Le match qui avait le plus à offrir. Les deux équipes sont sur de bonnes séries en championnat. Le collectif madrilène face à la praline de Hulk. En première période, les deux équipes se jaugent. L’Atlético tente et le Zénith galère. C’est logiquement que les Espagnols dégainent en premier par l’intermédiaire de Miranda sur corner. Personne au marquage, facile. Et puis en deuxième mi-temps, Hulk s’énerve et lâche son missile qui transperce Courtois. Finesse et élégance. Alors l’Atlético subit, mais tient bon. Le deuxième but en bois de la soirée est à mettre à l’actif de Madrid. Un coup franc de Koke mal repoussé par le gardien Lodygin et une partie de flipper plus tard, Turdan pousse le ballon dans les cages et donne l’avantage aux siens. Baptistão enfonce le clou à la 80e.

FC Barcelone – Ajax Amsterdam : 4 – 0

Messi, Messi, Messi. Oui, le prodige argentin répond à CR7. Mais l’Ajax, comme promis, a essayé. Les Hollandais font tourner, accélèrent et font du jeu. Ils relancent même à la barcelonaise. Mais l’impression ne durera qu’un moment. Il suffit d’une erreur de jeunesse. Faucher Messi à l’entrée de la surface, c’est donner un but au Barça. Duarte, 23 ans, le saura pour la suite. 60e but dans la compétition pour l’Argentin. Le Barça rentre aux vestiaires avec un avantage. Au retour, Messi est encore plus chaud. Il prend les défenseurs de l’Ajax pour des plots. Il dribble, il dribble et puis il marque en contre. Un crochet du gauche, il revient dans l’axe et marque. Dans la foulée, il se permet même une reprise de volée du genou, mais à côté. Et puis vient le corner à la rémoise. Oui, oui, un corner à la rémoise qui finit au fond des buts, ça existe. Sur un bon centre de Neymar, Piqué reprend de la tête et assomme l’Ajax. Le Barça s’éloigne. Neymar, pour son premier match de Ligue des champions, était plutôt en forme. Il sort sous les ovations. Mais ce soir, Messi éclipse tout le monde. À 3 à 0, l’Ajax essaye encore. Ils obtiennent un penalty. Mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Valdés, auteur d’un très bon match, écœure définitivement la Hollande. Messi en remettra une couche par la suite pour égaler Ronaldo. Histoire de montrer que Léo, il mérite aussi 17 millions par an.

AC Milan – Celtic Glasgow : 2 - 0

Le début de saison de l’AC Milan est médiocre. Les Rossoneri le confirment ce soir. En face, les Écossais ne sont pas venus avec beaucoup d’ambition. La formation, sur le papier, est très défensive, le milieu très dense. Ils ont d’ailleurs du mal à sortir de leur camp. Ils courent beaucoup. Le match est plutôt équilibré, mais inintéressant, peu d’occasions à se mettre sous la dent. D’ailleurs Abbiati se fait une sieste. La deuxième mi-temps est à peine plus fringante. Les Italiens frappent de loin et les Écossais tentent de gérer le ballon quand ils l'ont. Le partage des points se dessine à l’horizon. Il faut attendre la 80e minute pour que les Italiens marquent le troisième et le quatrième but en bois de la soirée. Sur une frappe de Zapata non cadrée, le défenseur du Celtic Izaguirre ramène le ballon vers ses cages. But. Deux minutes plus tard sur un coup franc de Balotelli, Forster arrête la balle, mais se ramasse dans ses cages. Muntari suit. Ça fait 2 à 0. Merci, au revoir. Une victoire écœurante du Milan AC.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 4
Quelle purge à San Siro! Heureusement que De Jong a sauvé les meubles en attendant le miracle de Zapata...
Nocerino, Muntari, Matri et Birsa (pas mauvais certes) pour créer quelque chose au milieu ou devant c'est compliqué!
Forza_Milano Niveau : CFA2
Alors d'une, Cherif si tu me lis, je te retrouverai pour ton pari tout miteux sur Barcelone - Ajax
Ensuite pour Milan vous êtes durs, leur équipe de blessés est presque meilleure que celle qui a débuté la rencontre, Birsa en 10 putain, la honte
Le jeune Salah du FC Bâle peut vraiment devenir un grand joueur dans les prochaines années.

Cette équipe a plusieurs jeune assez prometteurs.
"Ah ouais t'en mets 3 contre les turcs ? Ok on va jouer"
Putain ces deux là... Quelle époque mes amis !
Note : 10
Ils répondent présent chaque année, Bâle, quand même, ça devient une vraie valeur sûre. Leur victoire n'a vraiment rien de volé, ce soir.

Bon l'an passé ils étaient pas en CL, mais demi d'Europa Ligue quand même.
vinnyroma Niveau : CFA2
c'est effrayant le Milan, de pire en pire au fil des années, de moins en moins de jeu, de talent.
compter sur le très fragile Kaka pour recréer du jeu, c'était très optimiste et se foutre de la gueule du monde.
des économies et de la saine gestion ? non c'est du désinvestissement, de l'appauvrissement, il n'y a plus aucune idée dans ce club.
s'il se qualifie pour les 1/8, cela sera presque un miracle.
RadamelFalcao Niveau : Loisir
C'est Benitez qui doit se marrer.
vinnyroma Niveau : CFA2
Message posté par Telex
Ils répondent présent chaque année, Bâle, quand même, ça devient une vraie valeur sûre. Leur victoire n'a vraiment rien de volé, ce soir.

Bon l'an passé ils étaient pas en CL, mais demi d'Europa Ligue quand même.


oui remarquable Bâle, toujours autant d'enthousiasme et de talent à chaque coupe d’Europe. Après MU, tottenham, voilà chelsea..

une équipe hyper rafraîchissante qui démontre encore que le fric ne fait pas tout et n'excuse pas tout.
romlakers Niveau : CFA2
Message posté par vinnyroma
c'est effrayant le Milan, de pire en pire au fil des années, de moins en moins de jeu, de talent.
compter sur le très fragile Kaka pour recréer du jeu, c'était très optimiste et se foutre de la gueule du monde.
des économies et de la saine gestion ? non c'est du désinvestissement, de l'appauvrissement, il n'y a plus aucune idée dans ce club.
s'il se qualifie pour les 1/8, cela sera presque un miracle.


Il manquait la moitié de l'équipe donc bon tirer des leçons sur ce match c'est assez ridicule.
bobignyinter Niveau : Loisir
hahaA je sais que Milan a beaucoup de blessés mais Birsa meneur de jeux c'est sérieux? pourquoi pas Julien Faubert arrière droit du Réal aussi...
Ne serait-ce pas la première défaite du Mou à Stamford Bridge?
Messi à marqué 62 buts en ligue des champions, il est maintenant devant Van Nistelrooy 61 et derrière Raul 71 buts. Sauf blessure, Messi deviendra le meilleur buteur de la C1 dans quelques matchs, à 26 ans...
b.adam24
Je voulais voir un choc du Napoli pour confirmer, et ils m'ont pas déçu. Même si le match pouvait tourner dans l'autre sens si Reina ne faisait pas un bon sauvetage avant l'ouverture du score, je les trouve meilleurs que l'année dernière. Et franchement si la Juve ne recrute pas cet hiver elle a du soucis à se faire. C'était fort de caffè à San Paolo.
vinnyroma Niveau : CFA2
Message posté par romlakers


Il manquait la moitié de l'équipe donc bon tirer des leçons sur ce match c'est assez ridicule.



je ne tire pas des leçons de ce match mais de ces dernières années, je parle d'un club qui dominait l'Europe à la fin des années 80 et début 90, d'un club qui a fait trois finales de C1 au milieu des années 2000, il y a encore plus de 12 mois, il y avait ibra et Thiago silva dans l'effectif bref c'est un déclin inexorable.

il y a des joueurs que j'aime, les italiens d'ailleurs comme Montolivo quelques très bon jeunes comme De Sciglio,el shaarawy faire venir Balotelli était une bonne idée, tout n'est pas nul mais il y a beaucoup de médiocrité aussi, un manque de de cohérence, d'idées et de projet.

on parle du grand Milan là...enfin de l'ex grand Milan
CuoreRossonero Niveau : District
Sur le papier l'équipe n'est pas si mauvaise que tu le décrit:
Abbiati-Abate,Mexes,Zapata,DeSciglio-DeJong,Montolivo,Poli,Kakà-ElSharaawy,Balotelli avec un banc avec des Cristante, Nocerino, Matri, Pazzini ça permet certes pas de viser la Champion's mais ça a tout a fait ça place dans les grand d'Europe à mon avis.

De plus le Milan à un projet plutôt cohérent et mise depuis quelques années sur une bien meilleures formation et un intégration aux jeunes dans l'équipe, le meilleur exemple étant De Sciglio mais il est suivi par Cristante, Petagna et autres...

Malgré tout le ce début de saison est, il faut bien l'admettre, un clavaire... mon hypothèse est qu'il y aurait un problème dans la préparation physique du club, cela fait trois ans que milan fait des très mauvais début de saison et ne semble pas prêt physiquement avant le mois de novembre. De plus les blessures on tendance à s'accumuler a cette période peut-être pas un hasard...
Note : 2
Allegri a changé de système de jeu pour cette année avec 2 vraies pointes, contrairement à l'année passée.
Le temps que ça se mette en place et que les 8 blessés reviennent, on verra peut-être du changement mais déjà -5 sur Naples ça commence à chiffrer.
Avec l'équipe alignée il faut savoir se contenter du résultat, mérité ou pas.

Espérons un autre état de forme VS l'Ajax et Barcelone.
Mothafucka Niveau : CFA
Note : 5
Bien fait pour ta gueule José, ça t'apprendra à mettre KDB sur le banc 4 matches d'affilée. Pauvre con!
"Neymar pour son premier match de Ligue des Champions était plutôt en forme. Il sort sous les ovations." On va souvent lire ce genre de phrase, plutoto pathétique pour justifier les performances plusque moyennes d'un joueur qu'on trop vite vue comme le meilleur joueur du Monde, ou presque.

C'est son 7 ou 8 ème match avec le Barça (amicaux y compris), j'attend toujours de voir ce Neymar futur Pélé... Rien du tout!!
Apres chaque match par contre, on comprend deux trois truc :
1. Messi n'a besoin de personne pour l'aider à être Meilleur joueur du Monde (cfr 1 er et 4eme Buts).
2. Que entre lui (Neymar) et le Meilleur du Monde, il y au moins un ocean pacifique à franchir.

Merci.
Anti Neymar&Bale&Lucas
"Neymar pour son premier match de Ligue des Champions était plutôt en forme. Il sort sous les ovations." On va souvent lire ce genre de phrase, plutoto pathétique pour justifier les performances plusque moyennes d'un joueur qu'on trop vite vue comme le meilleur joueur du Monde, ou presque.

C'est son 7 ou 8 ème match avec le Barça (amicaux y compris), j'attend toujours de voir ce Neymar futur Pélé... Rien du tout!!
Apres chaque match par contre, on comprend deux trois truc :
1. Messi n'a besoin de personne pour l'aider à être Meilleur joueur du Monde (cfr 1 er et 4eme Buts).
2. Que entre lui (Neymar) et le Meilleur du Monde, il y au moins un ocean pacifique à franchir.

Merci.
Anti Neymar&Bale&Lucas
"Neymar pour son premier match de Ligue des Champions était plutôt en forme. Il sort sous les ovations." On va souvent lire ce genre de phrase, plutoto pathétique pour justifier les performances plusque moyennes d'un joueur qu'on trop vite vue comme le meilleur joueur du Monde, ou presque.

C'est son 7 ou 8 ème match avec le Barça (amicaux y compris), j'attend toujours de voir ce Neymar futur Pélé... Rien du tout!!
Apres chaque match par contre, on comprend deux trois truc :
1. Messi n'a besoin de personne pour l'aider à être Meilleur joueur du Monde (cfr 1 er et 4eme Buts).
2. Que entre lui (Neymar) et le Meilleur du Monde, il y au moins un ocean pacifique à franchir.

Merci.
Anti Neymar&Bale&Lucas
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 52