Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 12e journée
  3. // FC Barcelone/FC Séville (5-1)

Le Barça démolit Séville, Messi dépasse Zarra

Le FC Séville n'a pas fait le poids face au Barça. Les hommes de Luis Enrique s'imposent largement 5-1, grâce notamment à un triplé de Messi, et répondent ainsi au Real Madrid et à l'Atlético, tous deux vainqueurs cet après-midi.

Modififié

Barça - FC Séville
(5-1)

L. Messi (21'), Neymar (49'), I. Rakitić (65'), L. Messi (72'), L. Messi (78') pour FC Barcelone , J. Alba (47' csc) pour FC Séville.


C'est maintenant chose faite. Nous sommes le 22 novembre 2014, et Lionel Messi a officiellement battu le record de Telmo Zarra et ses 251 réalisations. Mieux, l'Argentin est parvenu à éclater le record de l'ancien joueur de Bilbao des années 50, en plantant un triplé qui porte son total personnel à 253 buts en Liga. Historique. À côté de cela, la victoire du Barça face au FC Séville fait presque figure de détail. Et pourtant, elle est loin d'être anodine, cette victoire. Un succès 5-1 face au cinquième du classement. Une vraie belle réponse aux victoires de l'Atlético Madrid et du Real Madrid, cet après-midi. Les Blaugrana restent ainsi deuxièmes, et mettent leurs adversaires du soir à cinq longueurs. Histoire de bien rappeler à tout le monde que ce championnat se jouera à nouveau à trois.

Un Barça en mode diesel


Le capricieux Camp Nou n'a pas grand-chose à se mettre sous la dent dans le premier quart d'heure de cette rencontre. Quelques frissons provenant du trident Neymar-Messi-Suárez, mais ni le génie argentin ni la star brésilienne n'arrivent à se retrouver dans des positions dangereuses. Mais à la 20e minute, le Mes fait sauter le verrou sévillan. Comment ? D'un sublime coup franc pied gauche en pleine lucarne. Et hop, l'Argentin inscrit là son 251e but, histoire de rejoindre Telmo Zara au classement des meilleurs buteurs de l'histoire de la Liga. Les hommes d'Unai Emery ne touchent presque pas le ballon et tentent de jouer le contre. Difficile, toutefois, car l'arrière-garde barcelonaise veille au grain. À force de reculer, les Andalous manquent de s'en prendre deux de plus dans la sacoche, après des beaux travaux de Jordi Alba sur son côté gauche, puis de Neymar sur ce même côté. Sur ces dernières occasions, l'arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires. 1-0. Tout reste ouvert.

Le rouleau compresseur du Barça


Il ne faut que quelques minutes en seconde période pour que le match s'emballe. Le Sévillan Vitolo centre, et Jordi Alba, malheureux, marque contre son camp. 1-1, le Camp Nou est muet. Mais pas de quoi freiner la machine catalane. Sur l'action qui suit, toujours sur coup de pied arrêté, Xavi envoie un amour de centre sur la tête de Neymar au point de penalty, qui trompe Beto pour la deuxième fois de la partie. Et de 11 en Liga pour le Brésil. Tremble, Telmo Zarra. Le match s'emballe complètement. Et à la 65e minute, c'est un ancien Sévillan qui inscrit le but du break. Lancé sur le côté droit, Luis Suárez se retrouve dans la surface adversaire et voit Ivan Rakitić seul au premier poteau. L'Uruguayen sert l'ex-idole andalouse qui trompe Beto d'une tête tranquille. Le Croate, respectueux, ne fête pas son but face à ses anciens coéquipiers.


Le match est plié, mais il faut encore écrire l'histoire. Avec un grand H. Et c'est Messi qui s'y colle à la 72e minute. Sur un contre mené par l'Argentin, les trois monstres offensifs barcelonais se retrouvent seuls face à un pauvre défenseur sevillista. Le numéro 10 argentin décale Neymar, qui lui remet, comme pour lui offrir sur un plateau le but qui le fait définitivement entrer dans la légende. 252 buts en Liga. Légende. Ce but de Leo rend fou de joie le Camp Nou, mais l'Argentin ne compte pas s'arrêter là. Le 253e but arrive peu après le dernier quart d'heure de la rencontre. Côté droit, le voilà qui se sert de Neymar comme relais pour placer une frappe du gauche chirurgicale dans le côté droit du but de Beto. Triplé pour lui et game over. Plus que pour fêter la victoire, ce soir, le Camp Nou applaudit pour célébrer son lutin favori. 253 applaudissements, même, s'il le faut.

⇒ Résultats et classement de Liga

Par Gad Messika
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 heures Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 15
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom