1. // Coupe du Roi
  2. // 8es
  3. // Barcelone-Espanyol (4-1)

Le Barça de Messi croque son voisin

Pour la première d’Arda Turan, le Barça n’a tremblé que dix minutes au Camp Nou, le temps d’activer la machine et de donner le ballon à Messi. Après l’ouverture du score de Caicedo, l’Argentin a inscrit un doublé et offert deux passes décisives, ce qui place son équipe en bonne position pour se qualifier en quart de la Coupe avant le match retour.

Modififié
2k 62

FC Barcelone 4-1 Espanyol Barcelone

Buts : Buts : Messi (13e et 44e), Piqué (49e), Neymar (88e) pour Barcelone // Caicedo (9e) pour l’Espanyol

Il est là. Enfin. La barbe toujours fournie, le gabarit toujours bien taillé. La seule différence apparente, c’est qu’il porte désormais un maillot rayé rouge et bleu, qui crache par rapport au blanc passé. Après quelques mois sans activité, Arda Turan joue de nouveau au football. Mais il en faut plus, beaucoup plus pour choper les projecteurs à Messi. Car pour l’Argentin, que la recrue du Barça ou un autre soit sur le terrain, les habitudes ne changent pas. Le taf de Léo, c’est marquer des buts et être décisif. Et avec Turan ou Rakitić à ses côtés, Léo fait le boulot. Du coup, le lutin a plié le match quasiment à lui tout seul. Un face-à-face remporté devant le gardien, un coup franc de toute beauté, deux passes dé : ça donne une victoire qui place son équipe en bonne position pour le match retour prévu la semaine prochaine.

Le futur Ballon d’or 2015 a encore frappé


Le tour d'Arda ?

Pour ce deuxième derby en moins d’une semaine, le premier ayant débouché sur un score nul et vierge, Luis Enrique ne fait pas tourner. Le onze aligné, c’est l’équipe type, avec la MSN devant, si ce n’est qu’Arda Turan remplace Rakitić au milieu et que Ter Stegen est dans les bois. Son adversaire compte quant à lui sur Caicedo pour faire la différence en pointe. Fidèle à sa philosophie, le Barça monopolise le cuir en cherchant patiemment la faille dans la solide défense des Pericos. Alors que les locaux posent petit à petit leur jeu, l’Espanyol profite d’une récupération au milieu de terrain d’Asensio pour amorcer une contre-attaque éclair. Un peu naïvement, Piqué et Mascherano défendent en reculant, et Caicedo se charge de la finition.

L’avantage n’est que de courte durée : sur un superbe service d’Iniesta, Messi permet à son équipe de recoller quelques minutes après l’ouverture du score. Mérité au vu des premières occasions loupées par les Blaugrana. Les latéraux prennent bien leurs couloirs, les accélérations de Neymar s’enchaînent, Iniesta touche encore plus de ballons et régale par quelques gestes techniques. L’Espanyol, lui, tente sa chance par des contres, toujours. Malgré de petits espaces sur les côtés et la blessure de Caicedo, remplacé par Jordan, son collectif résiste à la marée, mais commet trop de fautes. Sur l’une d’elles, Messi inscrit un magnifique coup franc, la balle touchant la barre avant de rentrer. Parfait pour ses partenaires et lui, puisque la mi-temps est sifflée dans la foulée.

99% de possession, du rouge et des fautes


Les hommes de Luis Enrique reviennent des vestiaires avec les mêmes intentions. Dès la reprise, le couloir Iniesta/Messi s’active à nouveau et le second nommé offre le troisième but à Piqué. L’Espanyol, qui ne touche plus la quille, ne parvient à remplir qu’une seule mission : celle d’énerver les hommes de Luis Enrique à petits coups de tatane. Ces derniers n’en oublient pas leur football, et les vagues s’accumulent sur les cages de Lopez. Neymar, très remuant, manque de planter lui aussi son coup franc. L’entraîneur catalan décide alors de faire tourner : Arda Turan, malgré un match logiquement quelconque où il a tout de même bien défendu, sort sous les applaudissements au profit de Rakitić. Vidal, un autre nouveau, fait son apparition à la place d’Alves. Comme on pouvait s’y attendre, l’Espanyol passe à dix après un deuxième jaune (le dixième de la partie !) pour Pérez, et même à neuf suite à l’exclusion de Diop pour des mots doux envers l’arbitre. S’ensuivent des attroupements à chaque duel et un jeu plus qu’haché par les coups de sifflet. Dark Suárez commence à chambrer l’adversaire, comme les spectateurs du Camp Nou. Ce qui n’empêche pas les artistes de jouer : sur un une-deux de toute beauté entre Neymar et Messi, le Brésilien achève Lopez. 4-1. Rangé, plié. Bonjour Turan, merci Messi.




Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Thierry-henry-the-best Niveau : DHR
Messi il faut plus lui donner des coups francs hein......à bon entendeur.

L'Espanyol a poussé la boucherie au rang des beaux arts ce soir.....le gardien en tête de file. Ils s'en tirent plutôt bien ce soir.

Iniesta je t'aime
Bonsoiiiiir
Iniestaaaaa
Au revoiir
L'arbitrage en Espagne part vraiment en testicules, toute la panoplie y est: fautes non sifflées, d'autres à tort, hors jeu inexistants aberrants... Et les cartons. J'ai en fait l'impression en fait que l'arbitre avait plus dans le collimateur le trash talking que les taquets qui étaient open bar.

Leo 2 buts 2 passes. Propre.
On vous entend moins l'ouvrir quand les adversaires du Barça se prennent des rouges. Par contre, vous êtes les premiers à dégainer quand il s'agit du Real et après ça se dit être objectifs.

PS: je mets pas tous les supporters du Mes que dans le même sac, mais la majorité présente sur ce forum.
On est d'accord, il y a pas de mot pour qualifier l'arbitrage de ce match. Je regarderais la Liga si ça se passait pas comme ça 1 match sur 2.
Et pour résumer le jeu de l'espanyol, Pau Lopez mesdames et messieurs:
https://streamable.com/ychp
Note : 1
Sauf que les rouges sont largement mérités ici simplet.
Message posté par Elji haz14
On vous entend moins l'ouvrir quand les adversaires du Barça se prennent des rouges. Par contre, vous êtes les premiers à dégainer quand il s'agit du Real et après ça se dit être objectifs.

PS: je mets pas tous les supporters du Mes que dans le même sac, mais la majorité présente sur ce forum.


Ferme ton orifice buccal, si t'es pas capable de voir le match de boucher qu'a réalisé l'Espanyol va jouer aux billes tocard. Je suis conscient du fait que le Rayo c'était pas du Picasso au Bernabeu mais y a aucune comparaison entre les deux. Toi et la neutralité ce sont comme chat et chien, deux ennemis naturel.

Ouais, j'ai le même niveau de haine que les joueurs du Barça ce soir. Ces chiens de l'Espanyol ont atteint un point de violence que le Real de Mourinho n'avait même pas osé effleurer (j'exagère mais quand même).
Puis un niveau de jeu haché faisant rougir notre belle Ligue 1. 18 000 hors-jeu, 43 000 fautes... Match de barbare, vraiment.
Iniesta incroyable ce soir. L'équipe a pas mal galéré en première, mais l'Espanyol a décidé d'arrêter de jouer et de faire des fautes en 2e, ce qui a pas mal facilité la tâche du Barça.

Impossible de juger sur une première, surtout après 6 mois sans jouer, mais Turan est monté en puissance au fil du match. Je l'ai trouvé pas mal emprunté au début, notamment dans son placement. Une fois que les automatismes seront là, ça peut donner de très belles choses.

Mention bien pour les 20 premières minutes de Vidal également, très disponible et volontaire (c'est plus facile de trouver de l'espace contre une équipe à 9, cela dit). Il semble toutefois un poil plus limité qu'Alves techniquement, à voir.
Il est d'une sérénité Iniesta, c'est Maître Yoda.
J'espère vraiment que le gardien de l'Espanyol prendra une sanction. C'est juste fou que les gars en arrivent à faire volontairement du mal à un gars, en dehors de toute action de jeu et après que l'arbitre ait sifflé. Encore si c'était un petit coup ou quoi, mais là il enfonce quand même bien ses crampons dans la cheville de l'argentin, et derrière il se met debout en prenant appui sur cette cheville. C'est quand même dégueulasse putain c'est que du sport.
Message posté par Rhabcp
L'arbitrage en Espagne part vraiment en testicules, toute la panoplie y est: fautes non sifflées, d'autres à tort, hors jeu inexistants aberrants... Et les cartons. J'ai en fait l'impression en fait que l'arbitre avait plus dans le collimateur le trash talking que les taquets qui étaient open bar.

Leo 2 buts 2 passes. Propre.


Y'a eu des hors-jeux totalement hallucinants en effet.

Enfin bref, peu importe, c'était chaud, c'était bien. Pas vu autant de coups de vice dans un match depuis longtemps -- vraiment une équipe de ***** d'ailleurs. Leur stratégie de soumission, ça marche une fois (avec de la veine), pas deux.
Paradigm Shift Niveau : CFA2
Réaction façon Edward Norton alias Monty Brogan dans "25th Hour" de Spike Lee :

- J'emmerde cette équipe de l'espagnol et tous ses joueurs-catins
- J'emmerde le gardien qui essaye d'envoyer Messi à l'infirmerie pour quelques mois en lui écrasant le tibia
- J'emmerde ce simulateur qui fait passer une simple couverture de balle de Piqué pour un coup de coude et qui lui fait manger un carton jaune absurde
- J'emmerde les arbitres assistants qui lèvent leurs drapeaux à tout va à chaque fois que Alba ou Alves se décalent sur le coté
- J'emmerde les pseudo-supporters de cette équipe de merde qui ont célébré le nul du samedi dernier en Liga comme une victoire en finale du mondial. (ce 4-1 , c'est pour vos petits culs...)
- J'emmerde...
j espere que je ne verrai pas quelqu un venir dire barca arbitrage bla bla bla sinon je pense que l espanyol a poussé un peu trop et ont voulu abusé en pensant que ca se passerait comme en championnat et que l arbitre sera complaisant et ne sortira des cartons surtout le rouge et pour le rouge de diop je ne peux juger
a part ca très beau coup franc de messi magistral et précis et suarez ca fait rien apparemment les cages de l espanyol te sont interdites jusqu a nouvel et bravo au gardien de l espanyol qui sans ses interventions le score fleuve aurait été inévitable et iniesta iniesta
qu est ce que je peux dire il me fait aimer le foot et neymar je pense que c est le futur du barca et bienvenue pour arda et vidal
en fin de compte il ne faut pas s emporter car la route est longue pour la fin mais l espanyol n avait pas les armes pour un aussi haut rythme deux matches d affilee contre le barca et je crains que le match retour soit une boucherie vu le resultat d aujourdhui sauf si le barca joueka precaution
L'exploit, pour l'Espanyol, est d'avoir terminé à 9 (gardien de but compris).

Quelle équipe de bouchers!
J'ai vu Suarez empêcher Messi de se prendre la tête avec le gardien. J'ai vu Messi se fâcher tout rouge, j'ai vu Turan avec le maillot du barça sur le dos, j'ai vu un Busquet les deux pieds sur le terrain pendant tout le match...

Putain les gars, je suis coincé dans une autre dimension!
Message posté par zezobar
j espere que je ne verrai pas quelqu un venir dire barca arbitrage bla bla bla


Y a un supporter du Real plurichromosomique qui l'a fait justement. De l'art, que ce soit dans le troll ou la stupidité.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Tout ce que je pense de ce match a été dit avant moi, si ce n'est que Suarez a apparemment oublié le fonctionnement de la règle du hors-jeu.

Donc je veux juste que quelqu'un me trouve un vine du Hors- jeu sifflé sur Aleix Vidal...

C'est hallucinant, le mec est couvert par facile 3 mecs sur une profondeur de 3 mètres! L'arbitre de touche a sans doute était trop conditionné façon Pavlov par Luis Suarez, allez savoir
Parce que l'arbitrage en Ligue 1 est sûrement plus exemplaire qu'en Liga, n'est-ce pas ?
Pour sa première, Arda voulait montrer qu'il savait se battre, cool. Maintenant il va falloir qu'il montre qu'il sait jouer au ballon, car la tunique n'est plus la même. Mais au moins les Blaugranas savent qu'il va mouiller le maillot, l'animal.
La MSN s'échauffe en ce début d'année 2016. Quand ces 3 là le veulent, les adversaires tirent la gueule.
Iniesta, the best more than Best. On s'incline devant tant de talent. Obligé.
Aleix Vidal, ça risque de faire mal. Une belle doublette avec l'autre mobylette, Alba. Une bonne doublure de Dani.
Tous les feux sont au vert désormais pour le Mes. Reste plus qu'a rééditer l'année 2015. Pas une mince affaire.
mark-landers Niveau : Loisir
Une vraie équipe de catins l'espanyol !!
Semaine prochaine ça va bastonner sec.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 62