1. // Coupe du Roi
  2. // 8es
  3. // Barcelone-Espanyol (4-1)

Le Barça de Messi croque son voisin

Pour la première d’Arda Turan, le Barça n’a tremblé que dix minutes au Camp Nou, le temps d’activer la machine et de donner le ballon à Messi. Après l’ouverture du score de Caicedo, l’Argentin a inscrit un doublé et offert deux passes décisives, ce qui place son équipe en bonne position pour se qualifier en quart de la Coupe avant le match retour.

Modififié
2k 62

FC Barcelone 4-1 Espanyol Barcelone

Buts : Buts : Messi (13e et 44e), Piqué (49e), Neymar (88e) pour Barcelone // Caicedo (9e) pour l’Espanyol

Il est là. Enfin. La barbe toujours fournie, le gabarit toujours bien taillé. La seule différence apparente, c’est qu’il porte désormais un maillot rayé rouge et bleu, qui crache par rapport au blanc passé. Après quelques mois sans activité, Arda Turan joue de nouveau au football. Mais il en faut plus, beaucoup plus pour choper les projecteurs à Messi. Car pour l’Argentin, que la recrue du Barça ou un autre soit sur le terrain, les habitudes ne changent pas. Le taf de Léo, c’est marquer des buts et être décisif. Et avec Turan ou Rakitić à ses côtés, Léo fait le boulot. Du coup, le lutin a plié le match quasiment à lui tout seul. Un face-à-face remporté devant le gardien, un coup franc de toute beauté, deux passes dé : ça donne une victoire qui place son équipe en bonne position pour le match retour prévu la semaine prochaine.

Le futur Ballon d’or 2015 a encore frappé


Pour ce deuxième derby en moins d’une semaine, le premier ayant débouché sur un score nul et vierge, Luis Enrique ne fait pas tourner. Le onze aligné, c’est l’équipe type, avec la MSN devant, si ce n’est qu’Arda Turan remplace Rakitić au milieu et que Ter Stegen est dans les bois. Son adversaire compte quant à lui sur Caicedo pour faire la différence en pointe. Fidèle à sa philosophie, le Barça monopolise le cuir en cherchant patiemment la faille dans la solide défense des Pericos. Alors que les locaux posent petit à petit leur jeu, l’Espanyol profite d’une récupération au milieu de terrain d’Asensio pour amorcer une contre-attaque éclair. Un peu naïvement, Piqué et Mascherano défendent en reculant, et Caicedo se charge de la finition.

L’avantage n’est que de courte durée : sur un superbe service d’Iniesta, Messi permet à son équipe de recoller quelques minutes après l’ouverture du score. Mérité au vu des premières occasions loupées par les Blaugrana. Les latéraux prennent bien leurs couloirs, les accélérations de Neymar s’enchaînent, Iniesta touche encore plus de ballons et régale par quelques gestes techniques. L’Espanyol, lui, tente sa chance par des contres, toujours. Malgré de petits espaces sur les côtés et la blessure de Caicedo, remplacé par Jordan, son collectif résiste à la marée, mais commet trop de fautes. Sur l’une d’elles, Messi inscrit un magnifique coup franc, la balle touchant la barre avant de rentrer. Parfait pour ses partenaires et lui, puisque la mi-temps est sifflée dans la foulée.

99% de possession, du rouge et des fautes


Les hommes de Luis Enrique reviennent des vestiaires avec les mêmes intentions. Dès la reprise, le couloir Iniesta/Messi s’active à nouveau et le second nommé offre le troisième but à Piqué. L’Espanyol, qui ne touche plus la quille, ne parvient à remplir qu’une seule mission : celle d’énerver les hommes de Luis Enrique à petits coups de tatane. Ces derniers n’en oublient pas leur football, et les vagues s’accumulent sur les cages de Lopez. Neymar, très remuant, manque de planter lui aussi son coup franc. L’entraîneur catalan décide alors de faire tourner : Arda Turan, malgré un match logiquement quelconque où il a tout de même bien défendu, sort sous les applaudissements au profit de Rakitić. Vidal, un autre nouveau, fait son apparition à la place d’Alves. Comme on pouvait s’y attendre, l’Espanyol passe à dix après un deuxième jaune (le dixième de la partie !) pour Pérez, et même à neuf suite à l’exclusion de Diop pour des mots doux envers l’arbitre. S’ensuivent des attroupements à chaque duel et un jeu plus qu’haché par les coups de sifflet. Dark Suárez commence à chambrer l’adversaire, comme les spectateurs du Camp Nou. Ce qui n’empêche pas les artistes de jouer : sur un une-deux de toute beauté entre Neymar et Messi, le Brésilien achève Lopez. 4-1. Rangé, plié. Bonjour Turan, merci Messi.


Par Florian Cadu
Modifié

Dans cet article

Andres, tu es beau.
Note : 1
Sauf que les rouges sont largement mérités ici simplet.
Message posté par Elji haz14
On vous entend moins l'ouvrir quand les adversaires du Barça se prennent des rouges. Par contre, vous êtes les premiers à dégainer quand il s'agit du Real et après ça se dit être objectifs.

PS: je mets pas tous les supporters du Mes que dans le même sac, mais la majorité présente sur ce forum.


Ferme ton orifice buccal, si t'es pas capable de voir le match de boucher qu'a réalisé l'Espanyol va jouer aux billes tocard. Je suis conscient du fait que le Rayo c'était pas du Picasso au Bernabeu mais y a aucune comparaison entre les deux. Toi et la neutralité ce sont comme chat et chien, deux ennemis naturel.

Ouais, j'ai le même niveau de haine que les joueurs du Barça ce soir. Ces chiens de l'Espanyol ont atteint un point de violence que le Real de Mourinho n'avait même pas osé effleurer (j'exagère mais quand même).
Puis un niveau de jeu haché faisant rougir notre belle Ligue 1. 18 000 hors-jeu, 43 000 fautes... Match de barbare, vraiment.
Note : 1
J'espère vraiment que le gardien de l'Espanyol prendra une sanction. C'est juste fou que les gars en arrivent à faire volontairement du mal à un gars, en dehors de toute action de jeu et après que l'arbitre ait sifflé. Encore si c'était un petit coup ou quoi, mais là il enfonce quand même bien ses crampons dans la cheville de l'argentin, et derrière il se met debout en prenant appui sur cette cheville. C'est quand même dégueulasse putain c'est que du sport.
Message posté par Rhabcp
L'arbitrage en Espagne part vraiment en testicules, toute la panoplie y est: fautes non sifflées, d'autres à tort, hors jeu inexistants aberrants... Et les cartons. J'ai en fait l'impression en fait que l'arbitre avait plus dans le collimateur le trash talking que les taquets qui étaient open bar.

Leo 2 buts 2 passes. Propre.


Y'a eu des hors-jeux totalement hallucinants en effet.

Enfin bref, peu importe, c'était chaud, c'était bien. Pas vu autant de coups de vice dans un match depuis longtemps -- vraiment une équipe de ***** d'ailleurs. Leur stratégie de soumission, ça marche une fois (avec de la veine), pas deux.
Note : 1
J'ai vu Suarez empêcher Messi de se prendre la tête avec le gardien. J'ai vu Messi se fâcher tout rouge, j'ai vu Turan avec le maillot du barça sur le dos, j'ai vu un Busquet les deux pieds sur le terrain pendant tout le match...

Putain les gars, je suis coincé dans une autre dimension!
Message posté par zezobar
j espere que je ne verrai pas quelqu un venir dire barca arbitrage bla bla bla


Y a un supporter du Real plurichromosomique qui l'a fait justement. De l'art, que ce soit dans le troll ou la stupidité.
Note : 1
Ah ouais, toi t'es du genre à aller au stade pour voir des bouchers.
Message posté par LouisXIV
Arbitrage pire qu'à chier, mais certains comme Neymar et Jordi Alba font ce qu'ils savent faire le mieux : provoquer comme des guignols l'adversaire. Faut les comprendre en face, normal qu'ils aient la haine. Un jour Neymar va se faire briser le genou et il l'aura bien chercher, depuis le temps qu'on le dit qu'il faut qu'il arrête avec ses grigris inutiles.


Gris Gris inutile ? Mais moi j'en redemande Monsieur ! et c'était loin d'être inutile, ca lui permettait quasi-systématiquement de passer ses adveraires, il rentrait à chaque fois dans la surface, c'est pas comme CR7 qui fait des passements de jambes et fait une passe en retrait sans avancer
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Note : 1
Message posté par LouisXIV
Arbitrage pire qu'à chier, mais certains comme Neymar et Jordi Alba font ce qu'ils savent faire le mieux : provoquer comme des guignols l'adversaire. Faut les comprendre en face, normal qu'ils aient la haine. Un jour Neymar va se faire briser le genou et il l'aura bien chercher, depuis le temps qu'on le dit qu'il faut qu'il arrête avec ses grigris inutiles.


ce commentaire de merde...
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par LouisXIV
Le gardien de l'Espanyol vaut mieux pas que Neymar. Mais lui, il est coutumier du fait faut arrêter les gars sérieux... A un moment donné juste après le premier rouge il tente un geste aussi inutile que provocant, il cherche clairement la merde. Et ça fait des années que ça dure. Ca n'empêche pas d'apprécier les beaux gestes qui servent dans le jeu, mais là c'était juste pour emmerder son monde.


Et puis je ne sais pas si tu as vu le match en entier ou celui en championnat mais les joueurs de l'Espanyol n'ont pas attendu la tentative de sombrero de Neymar pour jouer les catins et les bouchers.

Dans ces conditions, si ce geste technique avait permis de faire péter un plomb au joueur de l'Espanyol et de le renvoyer au vestiaire, j'aurais sans doute applaudi.
Note : 1
Pour ceux qui ont pas maté le match sur Bein, Da Fonseca a encore sorti quelques perles ce soir notamment sur un contrôle "mi-oriental" de Messi..
quel messile en lucarne sur cf!
Note : 1
Message posté par LouisXIV
Faut pas me faire dire ce que j'ai pas dis ! Les beaux gestes ok avec grand plaisir ! Mais quand c'est inutile, et que c'est que dans un but d'énervement de l'adversaire c'est petit. C'est au même niveau que ceux qui poussent la balle dans le but vide avec la tête, c'est lamentable vis-à-vis de l'adversaire.


L'espanyol n'a pas joué au foot du match le comportement de la défense gardien en tête a été lamentable, quand Neymar dribble ainsi je ne pense pas que cela soit inutile car il sait parfaitement au moment ou il fait le geste que son adversaire direct est à la rupture psychologiquement parlant donc il le fait intelligemment, Suarez dans son comportement ce soir footbalistiquement il n'y a rien à dire le mec se fait chambrer par le gardien et toute la défense centrale pendant tout le match normal qu'il réponde c'est un derby est toute cette atmosphère fait que ce ne sont pas des matchs comme les autres mais ce soir il y a une équipe qui évolue deux classes au dessus avec une msn intenable et un INiESTA génial qui respire le foot, alors oui le Barca dribble crée provoque mais quel régal ....
Message posté par TheJoker
Pour ceux qui ont pas maté le match sur Bein, Da Fonseca a encore sorti quelques perles ce soir notamment sur un contrôle "mi-oriental" de Messi..


Depuis 3/4 matchs il prends le micro sous emprise c'est pas possible autrement

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 62