1. // Ce qu'il faut retenir de la 25e journée de Liga

Le Barça creuse l'écart en tête

Cette 25e journée est un tournant de Liga. Le Barça a lutté contre Las Palmas, mais repart avec trois points. Le Real de Zizou galère toujours autant à l'extérieur (1-1 contre Málaga) et se retrouve à neuf points des Catalans. L'Atlético cale à domicile contre Villarreal et jouera la deuxième place contre le Real la semaine prochaine. Derrière, Grenade est le nouveau dernier de la classe.

Modififié
112 16

L’équipe du week-end : Celta Vigo


C’était l’un des matchs à enjeu du week-end en Liga. Le Celta Vigo recevait Eibar, pour récupérer la sixième place du classement. Et les hommes d’Eduardo Berrizo ont réalisé la performance parfaite pendant 85 minutes. Les Galiciens ouvrent le score par Guidetti, le meilleur pote de Kurzawa. Puis Jonny Castro envoie une grosse mine pour doubler la mise. Le Suédois plante son doublé et le but du 3-0. Un match parfait, jusqu’au réveil d’Eibar. Deux buts en trois minutes et une fin de match folle. Finalement, Vigo tient et passe devant son adversaire du soir (3-2).

Le but d’Inui, pour Eibar :


Le joueur du week-end : John Guidetti


Sans faire de bruit, Guidetti commence à s'imposer comme l'un des meilleurs attaquants d'Espagne. 6 buts en Liga, 5 en Coupe du Roi. Contre Eibar, le Suédois a inscrit un doublé et mené son équipe vers une belle victoire. Un petit piqué après une erreur défensive, puis la conclusion d'une belle action collective.

Le premier but de Guidetti :


Avec Nolito de retour, le duo d'attaque des Galiciens a de la gueule. Désolé Claudio...

Le but du doublé :

Vous avez raté Rayo Vallecano-FC Séville et vous n’auriez pas dû


Il y a des matchs nuls qui valent une victoire. Lapalissade certes, mais Paco Jémez, l’entraîneur du Rayo Vallecano, ne crachera pas sur le point remporté par les siens face au FC Séville. Après vingt minutes, les Sévillans menaient déjà 2-0, grâce à des buts de N’Zonzi et Iborra. Quinze minutes plus tard, Jémez fait deux changements et le Rayo se réveille. Entré en jeu, Manucho Gonçalves marque juste avant la mi-temps. C’est finalement Miku qui égalise (2-2). L’attaquant vénézuélien entre dans l’histoire du club, puisqu’aucun joueur du Rayo n’avait marqué lors de cinq journées consécutives de Liga. Paco Jémez a souffert, mais a remporté la bataille tactique face à Unai Emery.

La polémique de la machine à café con leche : Piqué, encore et toujours


Ah Gerard… Pourquoi tu aimes tant les embrouilles ? Dans une interview pour le magazine Papel, Piqué s’est livré sur toutes les polémiques qu’il a provoquées. Il est d’abord revenu sur l’épisode Kevin Roldán, le chanteur de l’anniversaire de Ronaldo, qui a selon lui divisé la Roja : « Je sais ce qu’il va se passer quand je dis des choses comme ça. Mais parfois, je ne calcule pas les conséquences et je me lâche. Je savais que ça allait provoquer une polémique, mais pas jusqu’à affecter la sélection. » Le défenseur espagnol a aussi affirmé qu’il resterait fidèle et ne flatterait pas ses concurrents du Real ou de l’Atlético : « Dire "Je souhaite le meilleur au Real Madrid", ça vend dans ce pays. Paix et amour, tout est beau. Mais ça ne me convient pas, c’est une fausse bonté, qui ne mène nulle part. Je ne pense pas comme ça et je ne vais pas le dire. J’aime la passion autour de mon équipe, la rivalité avec les autres et espérer qu’ils aillent mal. » Enfin, le défenseur est revenu sur la polémique de l’indépendance catalane et sa présence en équipe d’Espagne : « Si je joue avec mon pays, c’est parce que je sens que je dois le faire. D’abord, parce qu’on a une équipe incroyable. Ensuite, parce que je suis espagnol. Je sens que je dois être là et aider mes coéquipiers. » Pour finir, Piqué a répondu qu’il ne provoquerait pas d’autres polémiques, étant concentré « sur la conquête d’un autre triplé. » Quel bon client.

Le golazo du week-end : Jonny allume le feu



L’analyse définitive : le Real et l'Atlético disent (presque) adieu à la Liga


Neuf points de retard. Dans un autre championnat, et avec encore 13 journées à disputer, le titre ne serait pas joué. Mais pas en Liga. Avec son match nul contre Málaga, le Real a certainement abandonné les espoirs de titre. Le Barça, qui a arraché une victoire en luttant contre Las Palmas devancent désormais les hommes de Zizou de neuf points. Et encore, ces derniers peuvent remercier l’arbitre qui a accordé un but non valable, ainsi que Keylor Navas, encore auteur d’un match exceptionnel. Malgré cet écart, Zidane y croit encore : « On ne va pas se déconcentrer. Nous jouons la Liga et la Ligue des champions, et on va se battre jusqu’au bout. » Optimisme ou langue de bois ? De son côté, l'Atlético n'a pas trouvé la solution face à Villarreal(0-0). Les Colchoneros sont deuxièmes, avec un point d'avance sur les Merengues. La semaine prochaine, le derby madrilène vaudra très cher.

Les déclas du week-end


« Personne ne va toucher à Messi, Neymar, Luis Suárez ou Sergio Busquets. Aucun joueur du Barça ne partira pour l’argent. » Dans une interview pour le Daily Mail, Josep Bartomeu, directeur général du Barça, s’est montré confiant pour garder éternellement ses joueurs majeurs.

« Messi est un animal qui veut tuer l’adversaire. S’il est en forme, aucune équipe ne peut l’arrêter. » Dans le Sun, Thierry Henry donne des forces aux hommes d’Arsenal avant la Ligue des champions.

« On a attendu de prendre deux baffes pour réagir. » Paco Jémez et son Rayo, pas encore K.O.


Iker Muniaín n'a pas apprécié l'arbitrage du derby basque et le fait savoir : « C'est sa première saison en première division. Le derby, c'était trop pour lui. » La sanction pourrait être lourde.

Kameni est le héros du week-end à Málaga. Le gardien qui a arrêté le penalty de Ronaldo est revenu sur le match des siens : « On savait que le Real ne pouvait pas se rater. Ils ont la pression parce que le Barça est au-dessus. On a fait le match que l'entraîneur nous a demandé. On méritait de gagner. »

Et sinon, que pasa ?


Cristiano Ronaldo a raté le seizième penalty (sur 103) de sa carrière face à Málaga. Le Portugais a aussi marqué un but hors jeu. Sale soirée pour le Real.
La stat’ inutile : Musonda, joueur du Bétis, a subi dix fautes dans le même match. Un record en Liga.

À l’arrivée des Madrilènes à Málaga, CR7 s’est moqué de l’accent d’une petite fan. Elle aurait pu se foutre de cette coupe ridicule.


Tiens, Fernando Hierro a un nouveau job.


Contre Las Palmas, Suárez a encore marqué. Avec 25 buts, l'Uruguayen distance déjà Ronaldo.

Youtube

La Real Sociedad a remporté le derby basque à Bilbao (0-1), grâce à un bijou de Jonathas.


Ça va mieux à Valence. Après l'écrasante victoire en Ligue Europa (6-0 contre le Rapid Vienne), les hommes de Gary Neville ont enfoncé Grenade (1-2).

  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga Par Ruben Curiel
  • Modifié

    Dans cet article

    Honnêtement, pas de quoi fouetter un chat l'interview de Piqué, en voici une traduction en anglais, il explique en gros qu'il aime bien titiller
    https://grup14.com/story/pique-now-i-m- … her-treble
    Mais en gros une certaine presse aime bien en rajouter, comme il explique ce sont des shows à la punto pelota, où on ne voit pas de buts, pas d'actions, où on parle d'arbitrage, polémiques, et passe à côté du reste.
    Même sur ce qui concerne Catalogne et Espagne, il ne dit rien de méchant, il a toujours été hyper mobilisé pour la roja, dans l'interview il ne dit même pas être pour l'indépendance, il est en faveur d'un référendum, ce qui se discute mais je trouve vraiment qu'on cherche vraiment les polémiques pour polémiquer.
    Mes seuls reproches à Piqué sont ses tweets moqueurs contre le real à un moment, mais on oublie aussi qu'il a été assez classe quand le real avait gagné liga et cl, il les avait félicité sans blabla. Autant Alves me gave parfois, autant les polémiques sur piqué en disent plus sur les réseaux sociaux (avec les insultes dont il a fait l'objet lui et sa famille) et une certaine presse espagnole.
    Note : 1
    Il y a quand même deux choses qui m'interpellent au Real.

    Premièrement, comment un groupe de joueurs professionnels a pu condamner de la sorte un entraineur (Benitez) qui n'avait rien avoir avec le choix contesté de la direction (viré Ancelotti). Déjà ça, c'est une preuve qu'on a affaire à un groupe pas sain et non professionnel.

    Deuxièmement, comment la direction peut-elle se séparer en deux ans de Xabi Alonso et Kedhira et ne remplacer aucun des deux par un joueur similaire?

    Ce club ces dernières années, c'est n'importe quoi.
    Message posté par GrandJojo
    Il y a quand même deux choses qui m'interpellent au Real.

    Premièrement, comment un groupe de joueurs professionnels a pu condamner de la sorte un entraineur (Benitez) qui n'avait rien avoir avec le choix contesté de la direction (viré Ancelotti). Déjà ça, c'est une preuve qu'on a affaire à un groupe pas sain et non professionnel.

    Deuxièmement, comment la direction peut-elle se séparer en deux ans de Xabi Alonso et Kedhira et ne remplacer aucun des deux par un joueur similaire?

    Ce club ces dernières années, c'est n'importe quoi.


    You need some bling to cash in some blang!

    Franchement si on garde le trio magique encore 4-5 ans qu'on choppe un bon remplacant à Iniesta et qu'ils gardent Pérez, avec un peu chance je verrais le Barça dépasser le Réal en LDC sans contestation de mon vivant.
    Pour une fois que l'arbitre ne leur offre pas des buts, ils viennent pleurer. L'athletic manque vraiment de classe et d'humilité, Muniain ferait mieux de se concentrer sur sa perf plus que moyenne. Après c'est vrai que l'arbitre a été mauvais, il a mitraillé de cartons jaunes, celui qu'il donne à Rulli est incroyable.
    Mais bon, j'imagine que quatre ans sans gagner un derby, ça doit être rageant.
    RSCA_MilanAC Niveau : District
    Note : -1
    Mes amis suiveurs de la Liga : suivez bien Charly Musonda Jr. jouant pour le Betis. C'est de la pe-fra
    Note : 1
    C'est marrant, les journalistes sont tellement en manque de buzz qu'à l'instant ou Piqué prononcera "l'eau ça mouille" on le retrouvera en Une de Marca et quelques années plus tard dans les enquêtes impossibles de Pierre Bellemare. Le mec n'a pas sa langue dans sa poche, donc assume ses propos, et vous en faites une polémique alors que lui apaise les tensions dans ses propos.
    En phase offensive, le milieu de terrain du Réal est extraordinaire de justesse, entre les passes longues (pied gauche, pied droit) de Kross, les changements de direction (et cette merveille d'extér pied droit) de Modric, les contrôles et dribbles précis de Isco.
    En phase défensive, tout ça ressemble à de la soupe, à un no-mans land, à un alignement de 3 plots qui sont déstabilisés à la moindre accélération ou un premier une-deux.
    Il va
    * Il va falloir mettre un jour ou l'autre Casemiro, ou même Ramos au milieu, un gars capable de gagner des duels défensifs au milieu
    Note : 1
    J'ai vu de larges extraits des matchs de Barcelone, du Real, de Valence et de Séville et j'ai été assez impressionné par le niveau de Las Palmas, Malaga, Granada et Rayo.

    Ça joue et très bien! Pas étonnant que la Liga cartonne en Europe! Contrairement à l'idée reçue qui veut que ce championnat ne soit composé que de 2-3 équipes valables.

    Las Palmas a posé plus de problèmes au Barça que la Juve ou City réunis. Je pense que Las Palmas serait candidat à une finale d'Europa League s'il était qualifié alors qu'il lutte pour le maintien.
    Message posté par pad99
    * Il va falloir mettre un jour ou l'autre Casemiro, ou même Ramos au milieu, un gars capable de gagner des duels défensifs au milieu


    Ramos au milieu c'est la demie-finale aller à Turin l'an passé. Pepe si tu veux, il y a déjà jouer en apportant plus de satisfaction. Mais Casemiro semble la meilleure option.

    @Mario : Fait plaisir ce genre de commentaire ! Comme tu dis la Liga subit beaucoup de préjugés sur le niveau de jeu des petites équipes, alors que franchement en France on paiera le double du prix des tickets pour voir ce genre d'équipes jouer ! C'est formidable ce que les plus faibles équipes de Liga arrivent à faire avec d'aussi petit moyen.
    Après faut pas s'enflammer, face au Barça, Las Palmas s'est transcendé mais il leur manquerait la régularité pour arriver au plus haut en C3. Sortir des poules serait déjà bien pour eux. Faut pas oublier que la C3 est bien plus relevé quand on arrive en 1/4 de finale qu'elle n'y parait, c'est ce qui donne de l'intérêt et du charme à cette compétition.

    Séville, Villarreal, Celta Vigo, Bilbao, clairement ça peu gagner l'Europa League, mais après c'est un peu trop tendre.
    Message posté par mario
    J'ai vu de larges extraits des matchs de Barcelone, du Real, de Valence et de Séville et j'ai été assez impressionné par le niveau de Las Palmas, Malaga, Granada et Rayo.

    Ça joue et très bien! Pas étonnant que la Liga cartonne en Europe! Contrairement à l'idée reçue qui veut que ce championnat ne soit composé que de 2-3 équipes valables.

    Las Palmas a posé plus de problèmes au Barça que la Juve ou City réunis. Je pense que Las Palmas serait candidat à une finale d'Europa League s'il était qualifié alors qu'il lutte pour le maintien.


    Le Barça est la seule équipe au Monde qui galère plus face aux mal-classés de son championnat que face aux équipes de LDC, surtout les Anglais.
    Je suis d'accord pour dire que les petites équipes de Liga sont sous estimés, mais dire que Bilbao ou le Celta peuvent gagner l'EL c'est un peu fort. Des équipes comme Dortmund, Naples sont deux crans au dessus, et même Schalke, Tottenham, la Fio, Liverpool sont au dessus.
    Quant à dire que Las Palmas peut gagner l'EL ça relève de l'aveuglement.

    Techniquement, la liga est au dessus du lot aucun doute. Mais Las Palmas face au Barça a fait un de ses meilleurs matchs contre un des pires du Barça. Aucune conclusion démesurée à en tirer.
    Les gars, j'exagérais.

    Je voulais juste dire que malgré les scores fleuve, les petites équipes espagnols jouaient très bien au foot. Jeu collectif, niveau technique individuel, jeu offensif, on se régale.

    C'est en Espagne qu'on joue le mieux au foot dans le monde. Je mettrais Brésil et Argentine, juste derrière. Et l'Allemagne.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Message posté par Wutaaa
    Je suis d'accord pour dire que les petites équipes de Liga sont sous estimés, mais dire que Bilbao ou le Celta peuvent gagner l'EL c'est un peu fort. Des équipes comme Dortmund, Naples sont deux crans au dessus, et même Schalke, Tottenham, la Fio, Liverpool sont au dessus.
    Quant à dire que Las Palmas peut gagner l'EL ça relève de l'aveuglement.

    Techniquement, la liga est au dessus du lot aucun doute. Mais Las Palmas face au Barça a fait un de ses meilleurs matchs contre un des pires du Barça. Aucune conclusion démesurée à en tirer.


    Dortmund ou le Napoli ok, par contre le Celta de cette saison, ça vaut largement Liverpool, Schalke ou la Fio (et pourtant je suis un fan de la Viola) !

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    112 16