Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Barça-Gérone (6-1)

Le Barça atomise Gérone

Modififié

FC Barcelone 6–1 FC Gérone

Buts : Suárez (5e, 44e et 76e), Messi (30e et 37e) et Coutinho (66e) pour le FC Barcelone // Portu (3e) pour le FC Gérone

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures. Et pour le Barça, le bocal du 4-3-3 était de sortie au Camp Nou.

Pour la première fois depuis la venue de Philippe Coutinho au FC Barcelone cet hiver, Ernesto Valverde a pu aligner son onze le plus sexy possible pour affronter Gérone. Ainsi, l’ancien milieu de terrain de Liverpool était associé aux trois armes offensives majeures : Ousmane Dembélé, Lionel Messi et Luis Suárez. Avec ses quatre fusées à disposition, le Barça est parti pied au plancher. Mais à trop vouloir attaquer, les Culés se sont fait prendre sur la première contre-attaque adverse : au pressing sur un Samuel Umtiti hésitant, Cristian Portu prend Marc-André ter Stegen de vitesse et ouvre le bal (3e). Dans la foulée, Messi réagit : sa passe pour Suárez permet à l’Uruguayen de remettre les deux équipes à égalité (5e).

Après ce début de match explosif, le Barça prend le contrôle des opérations et Messi, dont l’annonce du décès de son grand-père maternel est arrivée dans la journée, redouble d’effort. Sans Bernardo Espinoza, auteur d’un superbe sauvetage sur sa ligne, son lob sur Yassine Bounou aurait trouvé les filets blanquivermells. Juste une question de temps : en sept minutes, la Pulga offre deux buts à son équipe, d’une frappe du gauche enroulée (30e), puis d’un maître coup franc passé sous le mur (37e). Peu avant la pause, les Barcelonais mettent fin au suspense au terme d’une combinaison d’école entre Messi, Coutinho et Luis Suárez, conclue par El Pistolero (44e).

La deuxième période ? Une suite logique de la première. Un poteau de Suárez, un golazo de Coutinho (66e), le triplé pour Suárez grâce à une passe décisive de Dembélé (76e), la barre de Vermaelen à la suite de son entrée à la place de Piqué, touché au genou, puis un dernier arrêt monumental de Ter Stegen. Autre mauvaise nouvelle pour le Barça : un claquage à la cuisse de Nelson Semedo dans les derniers instants du match. Bref, la tempête blaugrana a fait de sacrés dégâts.

Le score rappellera sans doute de mauvais souvenirs au PSG.


FC Barcelone (4-3-3) : Ter Stegen – Semedo, Piqué (Vermaelen, 63e), Umtiti, Alba – Busquets (Paulinho, 69e), Rakitić (Roberto, 78e), Coutinho – Dembélé, Messi, L. Suárez. Entraîneur : Ernesto Valverde.


FC Gérone (5-3-2) : Bono – Aday, Juanpe, Espinosa, Ramalho, Maffeo – Granell, Pons, Borja García (Aleix García, 63e) – Portu (Douglas Luiz, 71e), Lozano. Entraîneur : Pablo Machín.


  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga AD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur