1. //
  2. // Groupe G
  3. // Benfica/FC Barcelone (0-2)

Le Barça à son rythme

Jolie affiche, mais match sans surprise. Le Barça a géré et accéléré deux fois, au début de chaque mi-temps, pour une victoire sans tracas 2-0.

Modififié
3 63
Benfica-Barcelone : 0-2
Buts : Sánchez (6e), Fàbregas (56e) pour Barcelone.

Contre Séville, Barcelone n'a aligné aucun défenseur central de métier. Et encaissé deux buts. Puyol de retour de blessure, le Barça a cette fois parfaitement bien négocié son match : deux goals au début de chaque mi-temps sur deux accélérations, pour une démonstration sans fausse note. Avant que. Avant que Puyol ne retombe mal et se retourne le bras. Les Catalans se sont rassurés avant le Clásico de dimanche contre le Real Madrid. Mais ils ont encore perdu leur capitaine.

Une accélération, un but

Hormis une jolie frappe de Bruno César repoussée par Víctor Valdés, qui faisait suite à une perte de balle de Fàbregas, le début de match est sans surprise. Comme prévu, Barcelone tient la balle et récite son texte. Sans faute de prononciation, ni fausse note. Et ouvre le score, dès la 6e minute. Alba, arrêté, décale Messi qui centre fort devant le but, Sánchez coupe la balle devant Artur et débloque déjà le match. Benfica réagit vite, réagit bien, mais sans se procurer la moindre situation. Avant que Gaitan ne serve parfaitement Lima, mais ce dernier bute à bout portant sur Valdés. Les Catalans gèrent, alternent, varient après un démarrage up tempo. Le rythme retombe, mais les opportunités sont toujours blaugrana. Même côté, même histoire, Sánchez au centre et Messi devant le but qui croit doubler la mise mais Artur la sort. Dans la foulée, Xavi lance Sánchez en première intention mais sa frappe passe au-dessus. Pedro se laisse tomber. Oui, le Barça fait ce soir ce qu'il sait faire, et ça marche. Benfica essaie, se rapproche, mais c'est à peu près tout. Ah si, la frappe de Salvio est facilement bloquée par Valdés. Pedro lui répond du tac au tac.

Puyol se retourne le coude

Sánchez a l'occasion de tuer le match, mais il ne préfère finalement pas. Décalé par Messi, sa frappe du gauche à l'entrée de la surface passe de peu à côté. Les joueurs de Vilanova se remettent à gérer. Avant d'accélérer. Encore. Et de tuer le match. Cette fois. Messi s'amuse au milieu du terrain, élimine trois défenseurs, et décale Fàbregas, qui aggrave froidement le score. Salvio répond dans la foulée, arme sa frappe des vingt mètres, mais Valdés la repousse en corner. Aymar entre, s'agite et réveille son équipe. On sent les Lisboètes capables de planter une petite banderille pour relancer le match, mais les Catalans tiennent bon. Et ne paraissent pas inquiets pour autant. Cette rencontre est maîtrisée à la perfection depuis son commencement. Le Barça domine sans trop insister, Benfica tente de répondre sans trop y croire. Messi poste une tête et met en danger Artur. Sur un centre anodin, sans histoire, plutôt que de gérer son effort, Puyol saute comme un ahuri, retombe mal et se retourne le coude. Le couac de cette soirée parfaite pour le Barça. Avant que Busquets n'écope d'un carton rouge. Une sanction discutable pour deux mauvais gestes discutables. La rencontre se termine. La victoire aurait pu être parfaite. Elle sera finalement nuancée pour Tito Vilanova, qui devra revoir ses plans pour dimanche.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Applaudissements nourris de l'Estádio da Luz lors de la sortie de Puyol. La classe. Respect total pour ce club.
Choqué par sa fracture alors qu'il revient a peine de blessure. Bon retablissement a lui.

Enfin une carte rouge pour Busquets je l'attendais depuis qu'il ai réussi a échapper a l'arbitre l'année passée contre Seville.

Sinon le match du barca c'est "same old shit, just a different day"
vu le bras mort qu'il a laissé sur la pelouse, il les a un peu forcé ;)

nan mais BUSQUETS quoi! à mort l'arbitre! [humour]

sinon Messi, ac 2 mecs sur le dos et un match tout pourri, s'il décide que ça suffit et que tu dois prendre un carton, bah tu le prends!

l'entrée d'Aimar a donné 10 min de rush, c'était cool. il a trop la classe ce mec.
5uur,
clair, le bras fait un truc bizarre. en fait non, i fait rien, c'est Puyol qui tourne. c'est pas Cissé contre la Chine (je crois) mais c'était croustillant.
j'ai cru qu'Alexis allait pleurer.
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
J'ai vu le match sur un streaming dégueulasse, d'abord en arabe puis en anglais pour me finir en espagnol.
Sergio a payé pour toutes ses saloperies, justice divine, dira-t-on.
J'ai eu mal pour Puyol, unlucky guy, franchement.
Sinon, le Barça a joué à sa main, le Benfica est une "jolie" équipe mais par trop inoffensive.

Ps : Matic aurait bien mérité une petite douche en solo.
Aimar sur le banc c'est criminel.
@Solaris: effectivement, bel esprit!
Pour le Barça, c'était presque le match parfait! Gros match défensivement, le retour de Puyol avait fait énormément de bien. Plus de maîtrise, un jeu léché, Fàbregas qui revient à son niveau, Alexis bon aussi (les deux buteurs du soir étaient les deux plus critiqués il y a peu...), Messi double passeur décisif et réussissant l'un de ses meilleurs matchs de la saison, beaucoup de verticalité... Tout était réussi, malgré la qualité de Gaitán, le meilleur Benfiquiste pour moi. Et puis Puyol... là c'est le drame, juste avant me Clásico, c'est le pire moment pour qu'il se reblesse! Et derrière, l'exclusion absurde de Busquets... Jouer le Real avec Song-Mascherano, ça va âtre coton...
Katapulta Niveau : CFA
C’était quand même un match avec un Benfica à moitié eclopé(cadres bleésses ou suspendus).
J’imagine que quand il dit dans l’article que le Barça gère,c’est quand ils sont un peu serrés et qu’ils commencent à latter,tout en sachant qu’ils ne vont pas se prendre de carton(Fabregas,Mascherano,Alves,etc).
C’était carrément ‘space',même Arthur,d’habitude impérial était tout fébrile…
Bref,un match contre nature(la disposition du Benfica) plein de fautes d’anti-jeu du Barça.Pas beau...
Katapulta Niveau : CFA
@ Tato

Aymar normalement il joue une mi-temps et il est cuit/remplacé.C’est la dose habituelle.
Scholes453 Niveau : CFA
Note : 3
Comment yen a qui rendent ouf. Sur ma vie je mets des maillots dune équipe quelconque aux joueurs du barca ce soir, les gens auraient crié a la maitrise technique etc..., la c'est le barca, comme plein de catins ca vient pour cracher, comme des adorateurs refoulés. On a tous vu le meme match ce soir, qui peut dire qu'ils ont mal joués? Certes, c'est loin d'etre leur meilleur match, mais quand tu lis des com's, ca rend fou. Et Messi, a défaut d'avoir marqué, il nous a fait un énorme match. Il était partout, limite jusque devant la ligne des défenseurs, il distribue deux passes dec', réussit presque a alourdir le score, dribble parfaitement et pour les gens c'est bidon. Bande de brèles que vous etes, a force de tapper sur une équipe juste parce qu'elle est " cette équipe ", vous en perdez votre oeil d'amateurs de football.
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
C'est vrai que l'équipe portugaise n'a pas sorti la tondeuse sur la fin, Katapulta.
Mais ce sont des victimes puisqu'ils ont perdu contre Barcelone, éternellement favorisée par les hommes en noir.
Vive les conspirationnistes !
Oui, c'était un Benfica "bis" qui a joué. Attention, cette équipe, quand elle est au complet, est très impressionnante. Très bonne analyse d'ailleurs du modérateur du Barcelone clan ici :

http://forum.fcbarcelonaclan.com/viewto … 06&t=12805

Aymar, joueur très cool en effet.
@ momobarca : oui, Messi retrouve de la verticalité, en fait, c'est un vrai n°10.

@ Tarvis Bickle : j'aime bien tes post. Comme je te l'ai déjà dit, ton pseudo scorsesien me fait dire que tu ne peux qu'être un mec bien.
@Katapulta: 1h de Aimar ça aurait été quand même mieux que 30 min, et de toute façon je ne comprends jamais pourquoi Jesus le fait sortir d'habitude vu que son équipe joue beaucoup mieux avec, même sur une jambe.
L'année dernière après le match retour contre Chelsea Cech lui avait rendu hommage en disant qu'il les avait fait souffrir comme rarement. C'est pas Enzo Perez quoi, cette tanche qu'il faut se frapper en sélection en plus.
"Travis" et non "Tarvis"; désolé pou la faute de frappe.
Katapulta Niveau : CFA
@ Travis

T’as vu que la fin?Parce-que à la première mi-temps le Barça a bien ‘tendu’ aussi...
Pour le coup j'ai rien pigé au rouge de Busquets, il a dégagé trop fort le ballon ? Le jeu était pas arrêté que je sache ?

Bref pas dramatique, mais dur à comprendre.

Deg pour Puyol, il y va trop à fond.
Joli commentaire Scholes, belle envolée!
Katapulta Niveau : CFA
Faut pas oublier qu’avec l’équipe type du Benfica,le Barça avait jusque la fait deux nuls...
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
@ Solaris

Le tien n'est pas mal non plus même si j'ai été scotché perso par la beauté formelle de Stalker.
Enfin, merci.

@ Katapulta,
Bah non, j'ai regardé tout le match [distraitement j'avoue, un peu accaparé par la parodie de justice dans la rubrique faits divers sportifs]
Si tu me lis bien, je ne dis pas que les catalans sont des enfants de chœur, loin s'en faut.
Certains ont le vice accroché aux chaussettes, c'est clair.
Mais tu avoueras que ce fut plutôt équilibré de ce point de vue.
Je ne supporte pas le Barça mais j'ai pas trouvé de streaming potable pour mater la Juve et j'aime bien le Benfica parce que Aimar, voilà.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 63