1. //
  2. //
  3. // Barcelone-Bilbao (6-0)

Le Barça a mangé des Lions

Rapidement aux commandes, et en supériorité numérique, les Blaugrana n’ont fait qu’une bouchée de l’Athletic Bilbao. Avec un set en poche (6-0), ils serrent à la culotte un Atlético de Madrid qu’ils attendent de pied ferme dans quinze jours.

Modififié
416 48

FC Barcelone 6-0 Athletic Bilbao

Buts : Messi (5e), Neymar (31e), Luis Suárez (47e, 69e, 82e) et Rakitić (62e) pour le Barça

Le suspense dure quatre minutes. Quatre minutes qui suffisent à Luis Suárez, lancé dans la surface, pour provoquer un penalty et l’expulsion d’Iraizoz, capitaine et portier des Leones. Tout frais auréolé d’un cinquième Ballon d’or - qu’il présente lors de l’avant-match -, Lionel Messi se charge d’ouvrir le festival blaugrana le plus sereinement du monde. Sorti à la pause par précaution, il profite depuis la guérite de Luis Enrique du festival de ses coéquipiers. Des comparses finalement vainqueurs 6 buts à 0 de pâles Leones, certes handicapés par leur infériorité numérique, qui suivent le tempo imposé en tête de la Liga par l’Atlético de Madrid. Avec un tel niveau de jeu, et des individualités au sommet de leur art - Luis Suárez auteur d’un triplé, Neymar d’un festival, et Busquets d’une démonstration -, ces Blaugrana attendent impatiemment le leader colchonero. Ce rendez-vous qui se profile dans quinze jours pourraient bien décider du sort d’une Liga que le Barça surclasse par son niveau de jeu.

Les tentacules de la pieuvre Busquets


Quatre-vingt-dix minutes plus tôt, les festivités précèdent le coup d’envoi. Tout juste sacré par un cinquième trophée de MVP mondial de l’année 2015, la Pulga offre au Camp Nou son cinquième ballon doré. Les sourires et clins d’œil occupent alors les faciès de Blaugrana sortis avec leur onze de gala - le seul Aleix Vidal remplaçant Dani Alves. Quatre tours de cadran et un premier fait de jeu plus tard, l’ouverture du score sur penalty de sa majesté argentine rend ces sourires inextinguibles. Un coup du sort des plus terribles pour les Basques, d’autant plus qu’Eraso dispose d’une franche occasion une minute plus tôt. En supériorité numérique, les Catalans se limitent à jouer. Les accélérations, elles, sont délivrées au compte-gouttes. Tant mieux, murmure Ernesto Valverde, puisque chaque coup de turbo s’accompagne d’une action de la MSN. À la demi-heure de jeu, sur une récupération-relance de la pieuvre Busquets, Suárez lance en profondeur son comparse brésilien. Une offrande qui, suite à un ballon piqué de Neymar, fait mouche. À l’inverse, le caviar de l’ailier gauche barcelonais est gâché par Messi, seul aux six mètres. Un Argentin qui, juste avant la pause, tutoie le poteau d’Herrerín sur coup franc. Sans plus de réussite.

Au bon vouloir de Neymar


Loin d’être une sanction, ces ratés restent les derniers ballons joués par Messi. Fort d’un effectif plus conséquent, Luis Enrique fait souffler son prodige et offre ses premières minutes en tant qu’ailier à Arda Turan. Un changement qui ne modifie en rien les plans de bataille blaugrana. Toujours aussi pressant à la récupération - Busquets offrant une merveille de prestation dans ce registre -, ils creusent l’écart sur une énième offrande de Neymar pour Luis Suárez. Lancé plein axe, El Pistolero dégaine plus vite que son ombre et inscrit là son seizième pion de cette Liga - soit autant que l’édition passée. Le match allant, le Brésilien en prend les commandes. Au dribble, à l’accélération, à la passe, il rend fou l’arrière-garde basque. Pour sûr, il est à la baguette, quelques secondes après un énorme raté d’Eraso, pour offrir un but tout-fait à Ivan Rakitić. La fin de match se mue alors en long calvaire pour des Basques au bord du pétage de plomb. Histoire de leur faire tourner la tête, Luis Suárez se rappelle aux bons souvenirs du classement du Pichichi en y allant de son triplé. Que ce soit sur une ouverture exquise d’Arda Turan, ou sur un centre de l’inévitable Busquets, l’Uruguayen offre une manita, puis un set au Camp Nou. Un Camp Nou qui a le sourire.



Par Robin Delorme
Modifié

Dans cet article

Note : -2
Lahoz est un bon arbitre, même un très bon arbitre mais là ce soir il a clairement craqué son slip pour le rouge sur Iraizoz. Le pénalty est clair mais la faute ne justifie pas le carton rouge, du coup ça a tué un match qui s’annonçait passionnant. Même si Neymar a régalé, que le jeu du Barça était très beau ce soir, à cause de cette triple sanction précoce le match fut à sens unique. Je trouve ça étonnant car les arbitres ont leur propre interprétation des choses et j’aimerais vraiment savoir pourquoi il a donné le rouge. Enfin bref.
Messi sorti à la mi-temps à cause d’une gêne musculaire… Depuis le départ de Pep il se blesse assez souvent et c’est assez chiant, surtout au vue des prochaines échéances (Bilbao à San Mamès en Copa, Málaga à la Rosaleda en Liga, Bilbao au Camp Nou pour le retour et l’Atlético au Camp Nou également en Liga).
Alba qui se blesse comme un attardé… Si ce joueur avait un cerveau il serait un candidat très crédible pour le titre de meilleur arrière gauche.
Puis Neymar… c’est du très très lourd. Sérieux cette saison il est le meilleur joueur du monde, grâce à la longue absence de l’argentin, il a vraiment su porter l’équipe sur ses jeunes épaules toutes frêles, moi qui en doutait énormément lorsque Messi prit 2 mois contre Las Palmas. Honnêtement 57M€ + les 200Mds€ de dessous de table c’était gratuit. Puis Suarez… Puis Busquets… Puis…
Thierry-henry-the-best Niveau : DHR
Note : 4
Une HONTE que Busquets ne figure pas dans l'équipe type de la FIFA. Sérieux vous trouvez un autre joueur sur la planète meilleur que lui en 6?
Note : 1
Les règles sont claires : "une exclusion doit être signifiée à un joueur qui annihile une occasion de but manifeste".

Le rouge n'a rien de scandaleux, même si on aurait tous préféré qu'il n'y soit pas, histoire d'avoir plus de suspense.
rivaldinho27 Niveau : District
Busquets la machine
Ce match de Daron de Neymar ..

S'il met au fond cette action où il est à deux doigt d'effacer le gardien d'un rateau, on aurait annoncé un référendum sur la réattribution des places du BO.
Note : 1
FC K : alors j'ai pensé la mm chose pour l'arbitre.. mais ce n'est pas sa faute c'est le réglement, d'ailleurs au final mm les Basques ne s'enervent mm pas.
C'est la règle qui est con, peut etre. Double sanction, le goal est dernier défenseur, point.
Messi marque le péno (pour une fois^^), et après c'est un tout autre match, surtout si les Basques avaient amrqué dès la 1ere occasion.

Ceci dit : faut arrêter de se palucher, il y a 2-0 en 1ère mi tps, mais il y a cb de raté? Neymar, Suarez pis Messi à tour de rôle..
Pique qui se troue d'entrée.
Sinon un hors jeu inexistant (A Vidal) et un hors jeu non sifflé (meme arbitre, en 2nde période, heureusement que les basques ne convertisse pas l'occasion)
Un festival de Neymar, mais qui en a trop fait. Les 2 premieres occasions, dommage que les attaquants ne soient pas plus altruiste.
Iniesta excellent.
Bonne entrée de S Roberto..

Bref dur planning qui les attend, c'est bien d'avoir fait tourner.
The flying dutchman Niveau : Loisir
Note : -1
Message posté par Thierry-henry-the-best
Une HONTE que Busquets ne figure pas dans l'équipe type de la FIFA. Sérieux vous trouvez un autre joueur sur la planète meilleur que lui en 6?


Un autre joueur sur la planète? Dans l'histoire, tu veux dire
The flying dutchman Niveau : Loisir
Suarez, triplé, assist et il obtient le pénalty
Des déplacements de oufs!!!!
Je crois que c'est lui mon préféré des trois.
Et la faiblesse de l'opposition on en parle ou ca ne marche que contre le PSG ?
Message posté par Le FC K
Lahoz est un bon arbitre, même un très bon arbitre mais là ce soir il a clairement craqué son slip pour le rouge sur Iraizoz. Le pénalty est clair mais la faute ne justifie pas le carton rouge, du coup ça a tué un match qui s’annonçait passionnant. Même si Neymar a régalé, que le jeu du Barça était très beau ce soir, à cause de cette triple sanction précoce le match fut à sens unique. Je trouve ça étonnant car les arbitres ont leur propre interprétation des choses et j’aimerais vraiment savoir pourquoi il a donné le rouge. Enfin bref.
Messi sorti à la mi-temps à cause d’une gêne musculaire… Depuis le départ de Pep il se blesse assez souvent et c’est assez chiant, surtout au vue des prochaines échéances (Bilbao à San Mamès en Copa, Málaga à la Rosaleda en Liga, Bilbao au Camp Nou pour le retour et l’Atlético au Camp Nou également en Liga).
Alba qui se blesse comme un attardé… Si ce joueur avait un cerveau il serait un candidat très crédible pour le titre de meilleur arrière gauche.
Puis Neymar… c’est du très très lourd. Sérieux cette saison il est le meilleur joueur du monde, grâce à la longue absence de l’argentin, il a vraiment su porter l’équipe sur ses jeunes épaules toutes frêles, moi qui en doutait énormément lorsque Messi prit 2 mois contre Las Palmas. Honnêtement 57M€ + les 200Mds€ de dessous de table c’était gratuit. Puis Suarez… Puis Busquets… Puis…


Non mais on est quasi tous unanimes que la règle est stupide. Mais c'est la règle, et l'arbitre l'a appliqué. Ca fait chier pour le spectacle, enfin... Pour le suspense, mais c'est comme ça.
Maintenant on peut toujours lancer une pétition internationale pour que ça change, pas sûr que ça aboutisse. En plus ça ouvrirait la porte à l'anti-jeu permanent en tant que dernier défenseur, de faire faute hors de la surface, et de prendre qu'un jaune par exemple.


Mercredi sera un tout autre match, et faudrait pas que Piqué commence de la même manière parce qu'une offrande pareille, Aduritz se ferait un plaisir de la mettre au fond.

Neymar c'est un régal. Busquets c'est lui le mec le plus sous côté au monde.
Point noir avec la blessure d'Alba, et surtout de Messi, car même si c'est une précaution, ça veut dire risque de rechute si pas de repos, il faudrait pas qu'il soit aligné mercredi si il y a danger.

Sinon, Iturraspe revient de blessure ou bien? Parce que c'est aussi un putain de milieu déf, étonné de pas l'avoir vu titulaire.
Pour Messi, ça ne m'aurait même pas dérangé qu'il sorte sans blessure, le match était joué et Arda a besoin de temps de jeu, comme Aleix Vidal. Mais a priori rien de grave.
Je suis content que vous parliez de Busquets, qui a ajouté à son match de patron une passe décisive superbe pour Suárez. Neymar énorme, Arda assez discret mais auteur d'une passe dé lui aussi. Et encore une bonne entrée pour Sergi Roberto, qui a fini arrière gauche! Il ne lui manque plus que défenseur central et avant-centre, et il aura fait tous les postes.
Même constat pour le rouge évidemment, un jaune aurait suffi, mais ils se retrouvent mercredi pour la Copa del Rey!
jeTadoreXavi Niveau : District
Mr Lahoz a peut-etre fais dans l'excès en donnant le rouge au gardien mais il a respecté les règles et ya aucune polemique là dessus je viens de lire que marca essaye de parler de "polémique" Alves avait raison quand il parlait de "merdes"
Pas grand chose à dire sur le match toujours un Barça serieux et appliqué et Luis Enrique qui se la joeu à la Pep en abusant de la polyvalence de Sergi Roberto en le mettant arrire gauche quand meme putain ... le gosse il a joue en 6 , 8 , arriere droit ailier gauche ailier droit et maintenant arriere gauche j'attends la prochaine defenseur central.Mais Suarez merite le pichichi qu'on en finisse avec ces deux là.
Neymar meritait (beaucoup) mieux cette année pour le BO mais bon c'est comme , esperant que 2016 sera pour lui.
Et puis y'a Busquets , oh mon Busquets tu n'a pas besoin d'etre dans le TOTY pour etre reconnu comme le meilleur 6 de la planète et meme plus et le mec a remporté tout les titres possible en etant titulaires tous les finales , incroyable.C'est l'ame du Barça , un patrimoine de l'humanité , un exemple pour tout joueur.Pas trop bling bling rare dans la presse presque personne n'en parle , Busquets si tu me lis ( et je sais que tu me lis pas) je t'aime et je te souhaite que les blessures te laissent tranquille mon bonhomme.
Aleix Vidal , lui il n'est pas mal Luis Enrique essaye de le mettre dans l'equipe petit à petit mais il reste ( et de loin ) derriere Alves dans la hierarchie , esperant qu'il apprenne trop de Dani le grand.
Iniesta , tu es un patrimoine de l'humanité et on fera tout pour que tu retrouve ton ballon d'or ( comme l'a eu pélé) quand tu arreteras ta carriere.
Visca Barca , Visca Catalunya !!!
En parlant de ça j'avais vu que l'annulation de la triple peine était à l'étude y a quelques temps. En cas donc de triple peine, l'arbitre accorde un changement "joker" pour éviter au coach d'en cramer un.

M'enfin bon, le match au San Mamès va être clairement une autre paire de manche.
Un rakitic retrouvé. Et pour Messi juste du turnover ?
Tout doux avec l'utilisation de la formule "dernier défenseur", les mecs. Ne vous abaissez pas au piètre niveau des consultants que l'on subit à longueur de saison.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Arsenal, leader sans saveur
416 48