Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Top Chef saison 6

Le 4-3-3 : les toques du PAF

Alors que démarre la saison 6 de Top Chef, que les étoiles 2015 ont été dévoilées ce lundi midi, petite revue d'effectif des toques médiatiques qui passent les plats à la télévision.

Modififié
Sur le banc
Yves Camdeborde
:

Yves Camdeborde :

Un type qui a supporté aussi longtemps Sébastien Demorand et Carole Rousseau ne peut être mauvais.

Abdel Alaoui
:

Abdel Alaoui :

Un type qui propose une recette de pizza à boire mérite d'entrer avant le temps additionnel.

Christian Etchebest
:

Christian Etchebest :

Un type qui représente Heineken quand son homonyme roule pour Kronenbourg a le droit à son rond de serviette.

Jean-Luc
Petitrenaud

Jean-Luc Petitrenaud

Plus groupie qu'entraîneur, il se perd dans de longues causeries qui mettent l'eau à la bouche.

Maïté
:

Maïté :

Véritable tête brulée, le dernier rempart empêche les frappes de se faufiler comme des anguilles. Ne laisse rien passer. Sauf le cholestérol.

David Martin
:

David Martin :

Fils de l'immense Jacques, il prépare sa tambouille sans laisser de souvenirs impérissables. Reste trop collé à la ligne.

Jean-Pierre Coffe
:

Jean-Pierre Coffe :

Dur sur l'homme, sa gloire passée inspire crainte et respect. Coupable de nombreux contre-son-camp depuis une traîtrise chez Leader Price.

Babette de
Rozières :

Babette de Rozières :

Officiant sur France Ô et France 5, elle signe d'élégantes interventions. Transforme les chevilles en tartare à l'approche de Mimie Mathy.

Philippe Etchebest
:

Philippe Etchebest :

Cauchemar des attaquants, il pousse des gueulantes à la hauteur d'un meilleur ouvrier de France. Mais l'ancien rugbyman a trop tendance à chercher le contact et à jouer vers l'arrière.

Jean Imbert
:

Jean Imbert :

Le vainqueur de la saison 3 de Top Chef se repose sur sa technique. Réclame une rallonge dès qu'il enchaîne les bonnes performances. Comme à l'Acajou.

Norbert Tarayre
:

Norbert Tarayre :

Moitié marmiton, moitié amuseur, il cannibalise souvent le ballon. Lorsque son One Man Show Patate ne suffit pas, il sert Imbert.

Cyril Lignac
:

Cyril Lignac :

Boulimique médiatique, la tête de gondole se démultiplie au milieu avec gourmandise, parfois trop croqueur même. Ce joueur omniprésent s'est beaucoup inspiré du jeu de Jamie Oliver.

Joël Robuchon
:

Joël Robuchon :

Avec son palmarès long comme le bras et plus d'étoiles que la Seleção et la Mannschaft, il assaisonne son monde comme personne. Un taulier.

Marc Veyrat
:

Marc Veyrat :

Davantage que l'ETG, le Savoyard régale sur le front de l'attaque. Doté d'une excellente hygiène de vie à base d'herbes, il enchaîne les coups du chapeau. Pour le plus grand bonheur de Dupraz.

Gordon Ramsay
:

Gordon Ramsay :

Simon Cowell des fourneaux, l'Écossais bonifie les causes perdues partout où il passe. Bouillant, il laisse souvent ses partenaires à dix pour mieux remplir les heures creuses de la TNT.

Maïté : Véritable tête brulée, le dernier rempart empêche les frappes de se faufiler comme des anguilles. Ne laisse rien passer. Sauf le cholestérol.

David Martin : Fils de l'immense Jacques, il prépare sa tambouille sans laisser de souvenirs impérissables. Reste trop collé à la ligne.

Jean-Pierre Coffe : Dur sur l'homme, sa gloire passée inspire crainte et respect. Coupable de nombreux contre-son-camp depuis une traîtrise chez Leader Price.

Babette de Rozières : Officiant sur France Ô et France 5, elle signe d'élégantes interventions. Transforme les chevilles en tartare à l'approche de Mimie Mathy.

Philippe Etchebest : Cauchemar des attaquants, il pousse des gueulantes à la hauteur d'un meilleur ouvrier de France. Mais l'ancien rugbyman a trop tendance à chercher le contact et à jouer vers l'arrière.

Jean Imbert : Le vainqueur de la saison 3 de Top Chef se repose sur sa technique. Réclame une rallonge dès qu'il enchaîne les bonnes performances. Comme à l'Acajou.

Norbert Tarayre : Moitié marmiton, moitié amuseur, il cannibalise souvent le ballon. Lorsque son One Man Show Patate ne suffit pas, il sert Imbert.

Cyril Lignac : Boulimique médiatique, la tête de gondole se démultiplie au milieu avec gourmandise, parfois trop croqueur même. Ce joueur omniprésent s'est beaucoup inspiré du jeu de Jamie Oliver.

Joël Robuchon : Avec son palmarès long comme le bras et plus d'étoiles que la Seleção et la Mannschaft, il assaisonne son monde comme personne. Un taulier.

Marc Veyrat : Davantage que l'ETG, le Savoyard régale sur le front de l'attaque. Doté d'une excellente hygiène de vie à base d'herbes, il enchaîne les coups du chapeau. Pour le plus grand bonheur de Dupraz.

Gordon Ramsay : Simon Cowell des fourneaux, l'Écossais bonifie les causes perdues partout où il passe. Bouillant, il laisse souvent ses partenaires à dix pour mieux remplir les heures creuses de la TNT.

Remplaçants :

Yves Camdeborde : Un type qui a supporté aussi longtemps Sébastien Demorand et Carole Rousseau ne peut être mauvais.

Abdel Alaoui : Un type qui propose une recette de pizza à boire mérite d'entrer avant le temps additionnel.

Christian Etchebest : Un type qui représente Heineken quand son homonyme roule pour Kronenbourg a le droit à son rond de serviette.

Jean-Luc Petitrenaud (Coach) : Plus groupie qu'entraîneur, il se perd dans de longues causeries qui mettent l'eau à la bouche.



Par Adrien Rodrigues-Ares
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17