1. //
  2. //
  3. // Top Chef saison 6

Le 4-3-3 : les toques du PAF

Alors que démarre la saison 6 de Top Chef, que les étoiles 2015 ont été dévoilées ce lundi midi, petite revue d'effectif des toques médiatiques qui passent les plats à la télévision.

Modififié
119 14
Sur le banc
Yves Camdeborde
:

Yves Camdeborde :

Un type qui a supporté aussi longtemps Sébastien Demorand et Carole Rousseau ne peut être mauvais.

Abdel Alaoui
:

Abdel Alaoui :

Un type qui propose une recette de pizza à boire mérite d'entrer avant le temps additionnel.

Christian Etchebest
:

Christian Etchebest :

Un type qui représente Heineken quand son homonyme roule pour Kronenbourg a le droit à son rond de serviette.

Jean-Luc
Petitrenaud

Jean-Luc Petitrenaud

Plus groupie qu'entraîneur, il se perd dans de longues causeries qui mettent l'eau à la bouche.

Maïté
:

Maïté :

Véritable tête brulée, le dernier rempart empêche les frappes de se faufiler comme des anguilles. Ne laisse rien passer. Sauf le cholestérol.

David Martin
:

David Martin :

Fils de l'immense Jacques, il prépare sa tambouille sans laisser de souvenirs impérissables. Reste trop collé à la ligne.

Jean-Pierre Coffe
:

Jean-Pierre Coffe :

Dur sur l'homme, sa gloire passée inspire crainte et respect. Coupable de nombreux contre-son-camp depuis une traîtrise chez Leader Price.

Babette de
Rozières :

Babette de Rozières :

Officiant sur France Ô et France 5, elle signe d'élégantes interventions. Transforme les chevilles en tartare à l'approche de Mimie Mathy.

Philippe Etchebest
:

Philippe Etchebest :

Cauchemar des attaquants, il pousse des gueulantes à la hauteur d'un meilleur ouvrier de France. Mais l'ancien rugbyman a trop tendance à chercher le contact et à jouer vers l'arrière.

Jean Imbert
:

Jean Imbert :

Le vainqueur de la saison 3 de Top Chef se repose sur sa technique. Réclame une rallonge dès qu'il enchaîne les bonnes performances. Comme à l'Acajou.

Norbert Tarayre
:

Norbert Tarayre :

Moitié marmiton, moitié amuseur, il cannibalise souvent le ballon. Lorsque son One Man Show Patate ne suffit pas, il sert Imbert.

Cyril Lignac
:

Cyril Lignac :

Boulimique médiatique, la tête de gondole se démultiplie au milieu avec gourmandise, parfois trop croqueur même. Ce joueur omniprésent s'est beaucoup inspiré du jeu de Jamie Oliver.

Joël Robuchon
:

Joël Robuchon :

Avec son palmarès long comme le bras et plus d'étoiles que la Seleção et la Mannschaft, il assaisonne son monde comme personne. Un taulier.

Marc Veyrat
:

Marc Veyrat :

Davantage que l'ETG, le Savoyard régale sur le front de l'attaque. Doté d'une excellente hygiène de vie à base d'herbes, il enchaîne les coups du chapeau. Pour le plus grand bonheur de Dupraz.

Gordon Ramsay
:

Gordon Ramsay :

Simon Cowell des fourneaux, l'Écossais bonifie les causes perdues partout où il passe. Bouillant, il laisse souvent ses partenaires à dix pour mieux remplir les heures creuses de la TNT.

Maïté : Véritable tête brulée, le dernier rempart empêche les frappes de se faufiler comme des anguilles. Ne laisse rien passer. Sauf le cholestérol.

David Martin : Fils de l'immense Jacques, il prépare sa tambouille sans laisser de souvenirs impérissables. Reste trop collé à la ligne.

Jean-Pierre Coffe : Dur sur l'homme, sa gloire passée inspire crainte et respect. Coupable de nombreux contre-son-camp depuis une traîtrise chez Leader Price.

Babette de Rozières : Officiant sur France Ô et France 5, elle signe d'élégantes interventions. Transforme les chevilles en tartare à l'approche de Mimie Mathy.

Philippe Etchebest : Cauchemar des attaquants, il pousse des gueulantes à la hauteur d'un meilleur ouvrier de France. Mais l'ancien rugbyman a trop tendance à chercher le contact et à jouer vers l'arrière.

Jean Imbert : Le vainqueur de la saison 3 de Top Chef se repose sur sa technique. Réclame une rallonge dès qu'il enchaîne les bonnes performances. Comme à l'Acajou.

Norbert Tarayre : Moitié marmiton, moitié amuseur, il cannibalise souvent le ballon. Lorsque son One Man Show Patate ne suffit pas, il sert Imbert.

Cyril Lignac : Boulimique médiatique, la tête de gondole se démultiplie au milieu avec gourmandise, parfois trop croqueur même. Ce joueur omniprésent s'est beaucoup inspiré du jeu de Jamie Oliver.

Joël Robuchon : Avec son palmarès long comme le bras et plus d'étoiles que la Seleção et la Mannschaft, il assaisonne son monde comme personne. Un taulier.

Marc Veyrat : Davantage que l'ETG, le Savoyard régale sur le front de l'attaque. Doté d'une excellente hygiène de vie à base d'herbes, il enchaîne les coups du chapeau. Pour le plus grand bonheur de Dupraz.

Gordon Ramsay : Simon Cowell des fourneaux, l'Écossais bonifie les causes perdues partout où il passe. Bouillant, il laisse souvent ses partenaires à dix pour mieux remplir les heures creuses de la TNT.

Remplaçants :

Yves Camdeborde : Un type qui a supporté aussi longtemps Sébastien Demorand et Carole Rousseau ne peut être mauvais.

Abdel Alaoui : Un type qui propose une recette de pizza à boire mérite d'entrer avant le temps additionnel.

Christian Etchebest : Un type qui représente Heineken quand son homonyme roule pour Kronenbourg a le droit à son rond de serviette.

Jean-Luc Petitrenaud (Coach) : Plus groupie qu'entraîneur, il se perd dans de longues causeries qui mettent l'eau à la bouche.



Par Adrien Rodrigues-Ares
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

incroyable cette brève!!
Sympa la brève effectivement. Dommage que vous n'ayez pas fait de parallèle avec des joueurs réels.
Alors je fais pas souvent des comm de hater, mais là, cet article, c'est vraiment de la belle daube.
Et je pèse mes mots.
Raymond Pied Carré Niveau : District
Une compo qui vous met le bouillon à coup sûr.
Message posté par marcus01
Alors je fais pas souvent des comm de hater, mais là, cet article, c'est vraiment de la belle daube.
Et je pèse mes mots.



Une daube comme ça elle doit pas être mauvaise !
gwynplaine76 Niveau : CFA2
En WAG, je propose Nigella Lawson. Enfin celle d'il y a 10 ans.
rp.bourque Niveau : DHR
Dommage que ce soit un 433 qui semble peu dynamique, alors que dans un autre système, avec les joueurs qu'il y a, ça pourrait envoyer du pâté.
Martin dans les buts : pas de fantaisie, il assure... comme Cazillas il sera toujours là dans 50 ans sans qu'on le voit de trop.
Veyrat en libéro élégant et Coffe et Maïté autour de lui pour démonter les attaquants adverses.
Ramsay, Etchebest, Norbert au milieu, avec de l'engagement, de l'impact, de la vie + Robuchon plus technique et plus fin mais toujours bien placé pour distribuer pour un milieu à plat
Lignac, Imbert et Rozières en attaque, avec du mouvement, du frisson, de la créativité, des dribbles chaloupés, du beau jeu, à risque et peu armée contre des défenses physiques

Ok le 343, en plus dans une animation digne des années 60, ça ne gagnerait pas, mais y aurait du spectacle partout.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Y'a erreur sur Cyril Lignac. C'est un attaquant. Un attaquant gourmand et croqueur
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 2
Une défense au jeu haché, un milieu qui donne des caviars et des attaquants qui ne bouffent pas la feuille. Belle équipe
Maïté: Carrasso (parce qu'au vu de son prit vide, il a du en prendre du boeuf bourguignon).
Etchebest: Roberto Carlos (c'est puissant, ça attaque, ça frappe généreusement, et comme un MOF, ça reste un des meilleurs défenseurs brésiliens de l'histoire)
Babette: C'est fin, c'est joueur, c'est (un peu) exotique. Mamadou Sakho (et j'aime beaucoup Sakho).
Coffe: Gallas (pace que rejoindre Tottenham après avoir joué à Arsenal, c'est un peu comme promouvoir la bouffe industriel en défendant la bonne cuisine du terroir, nan?).
Martin: Grégoire Puel?
Lignac: Valbuena (ça joue généreusement et leur parcours n'a pas été simple: premier restai financé par M6 pour l'un, tandis que Valbuena a travaillé chez Intersport avant de devenir indéboulonnable en EdF (bon, pas le même poste, si vous trouvez mieux…))
Robuchon: Zidane (parce que peu de joueurs ont un aussi bon palmarès avec une telle modestie)
Imbert: Pogba? Joueur youtube (un peu) = Chefs révélé à télé (ce qui n'a rien de mal, loin de là))
Veyrat: Klose (parce que c'est un joueur au top, avec une très bonne hygiène de vie).
Ramsey: un peu Oxlade-Chamberlain (pour le rugby), un peu Waddle (passage en France), un peu Cantona (pour le côté grande gueule), et un peu Beckham (non seulement, ils sont potes, mais ils ont tous les deux fait un malheur aux US et au R-U).

Voilà voilà…
Sounders United Niveau : CFA2
Ramsay était à un genou d'une carrière pro aux Glasgow Rangers
même s'il n'est pas trop Paf, il manque le médiatique Bocuse, Aulas va tirer la gueule.
Message posté par Ikkaku



Une daube comme ça elle doit pas être mauvaise !


-Comment est votre... daube ?
-Comment est ma QUOI ?
Stephan27 Niveau : CFA2
Et Bernard Loiseau en Robert Enke?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
119 14