Le 2 juin 1962, la « Bataille de Santiago »

Il y a très exactement 53 ans, Chiliens et Italiens s'affrontaient pour ce qui restera sans aucun doute comme la joute la plus violente de l'histoire de la Coupe du monde. Une affaire de séisme, d'œillets et de crochet du gauche capable de faire passer le Portugal/Pays-Bas de 2006 pour une partie de plaisir. Récit d'une rencontre à la sauce patriotique.

Modififié
« J'étais seul contre vingt-deux joueurs. La partie était incontrôlable. Je n'arbitrais pas un match de football, j'étais lâché en pleines manœuvres militaires. » Dans le tunnel de l'Estadio Nacional de Chile, Ken Aston n'en revient pas. Ancien de la British Army pendant la Seconde Guerre mondiale, l'Anglais pensait en avoir fini avec les combats sanguinaires en se reconvertissant dans l'arbitrage international au début des années 50. Sauf qu'Aston est désigné par la FIFA pour arbitrer le Chili-Italie du 2 juin 1962. En y assignant l'homme en noir le plus autoritaire et pragmatique de l'époque - qui inventa par la suite le système de cartons que l'on connaît aujourd'hui - l'association internationale espère ainsi limiter les dégâts d'un match annoncé comme barbare. La partie tiendra malheureusement toutes ses promesses et restera dans les annales de la Coupe du monde comme la « Bataille de Santiago » .

« Le Chili est un pays corrompu, affligé de tous les maux. »


Tout commence en mai 1960. Le Chili, alors en course pour accueillir le Mondial 62, subit un terrifiant séisme, causant la mort de plusieurs milliers de personnes et la destruction d'autant de bâtiments. La petite nation dirigée par Jorge Alessandri semble anéantie, au bord du gouffre. L'Argentine, qui souhaite également organiser l'évènement, s'en frotte les mains. Pourtant, il s'agit bien du Chili et de son territoire longiligne qui recueillent le plus de votes de la FIFA, quelques mois plus tard, notamment grâce au discours très poignant de Carlos Dittborn, président de la Fédération chilienne : « C'est justement parce que nous n'avons rien que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour tout reconstruire. » Symboliquement, Dittborn meurt d'une crise cardiaque pendant la compétition qu'il permet à son pays d'organiser.

Ce décès donne une motivation supplémentaire au peuple chilien, désormais regardé avec empathie par tous. Tous, sauf deux journalistes italiens, bien décidés à remettre ce pays à sa place, peu avant le match face à la Squadra Azzurra. Antonio Ghirelli, d'abord, qui dénigre la gente féminine de la capitale Santiago, la jugeant indécente et immorale. Son compatriote, Corrado Pizzinelli, ensuite, qui va même plus loin : « Le Chili est un pays corrompu, affligé de tous les maux : malnutrition, analphabétisme, prostitution ouverte et misère générale. » La presse locale reprend ces écrits en masse, à tel point que les deux rédacteurs se voient obligés de quitter l'Amérique latine pour rentrer sur le Vieux Continent. La joute qui se tiendra une poignée de jours après ce scandale dynamitera les relations entre les deux camps. Portée par tout un peuple vexé, la Roja se tient prête à riposter sur le terrain.

« L'un des plus beaux crochets du gauche que j'ai vu de ma vie. »


Jour de match à Santiago. Quelque 66 000 supporters garnissent les tribunes de l'enceinte nationale pour voir la troisième rencontre du groupe B, composé du Chili, de l'Italie, de la Suisse et enfin de l'Allemagne. Avant le coup d'envoi, la rumeur raconte que les protégés du sélectionneur Giovanni Ferrari tentent d'offrir des œillets à leurs adversaires, la fleur qui incarne l'amour, afin de détendre l'atmosphère. En vain, puisque le clan chilien aurait refusé fermement. Sifflet en bouche, Ken Aston lance les hostilités. Il ne faut que quelques secondes pour réaliser les intentions chiliennes. D'entrée, les hommes de Fernando Riera - ancien attaquant du Stade de Reims, époque Raymond Kopa - brusquent violement les Italiens. Le premier tacle assassin intervient au bout de douze secondes, seulement. La « grinta » , l'état d'esprit propre aux sélections sud-américaines, galvanise un peu trop les Chiliens, qui ne se battent plus simplement pour se hisser en quarts de finale, mais surtout pour faire ravaler l'orgueil exaspérant dont certains Italiens ont fait preuve. La rencontre passe peu à peu dans une dimension presque surnaturelle, où les 22 acteurs multiplient les mauvais gestes, en lâchant de discrets crachats, par exemple.

Sur le pré, le tournant se produit à la huitième minute de jeu. Honorino Landa envoie par derrière un coup au milieu italien Giorgio Ferrini. Ce dernier décide de se venger tout seul, comme un grand garçon. La suite est une succession de grand n'importe quoi. Ken Aston ne choisit d'expulser que Ferrini. Une décision qui a le don de surexciter le principal intéressé, qui refuse de sortir du terrain. Dix minutes plus tard, après un chaos général, des officiels de la FIFA accompagnés de policiers armés parviennent enfin à faire sortir le joueur, toujours à bout de nerfs. Après cet arrêt, le jeu reprend. Avec son lot de tacles à la gorge, forcément. Le stade se mue désormais en aire hostile. Plusieurs fois, des spectateurs fous de rage entrent sur la pelouse. L'arbitre, lui, est chahuté par les deux équipes. Craignant de terribles débordements, Aston ne siffle que très rarement contre le Chili, même lorsque Sánchez colle son poing sur le visage de Mario David ( « L'un des plus beaux crochets du gauche que j'ai vu de ma vie » selon David Coleman, qui commentait le match pour la BBC). Mario David, lui aussi, se mue en justicier solitaire et décide plus tard de répliquer en se jetant, crampons en avant, sur la nuque d'un joueur chilien. L'Italien est exclu pour ce geste à la 41e minute, laissant son équipe se battre à neuf contre onze. En supériorité numérique, le Chili marque deux fois en fin de rencontre, par Ramírez (73e) suivi de Toro (87e). Quasiment dans la foulée, Ken Aston s'empresse de siffler la fin du match, sans une seule minute de temps additionnel.

Tandis que l'homme en noir regagne les vestiaires sous escorte policière, la presse italienne parle déjà d'un « arbitrage honteux. » Cette rencontre restera ainsi à jamais dans les mémoires collectives comme la « Bataille de Santiago » , qui demeure par ailleurs la première utilisation d'images télévisées par la FIFA pour infliger des sanctions a posteriori. Mais c'est encore David Coleman qui résume le mieux cette joute, dans sa présentation en différé de la partie sur la BBC : « Le match que vous allez regarder est la plus stupide, la plus effroyable, la plus répugnante et la plus honteuse démonstration de football qui puisse exister. »

Le combat en intégralité...
Vidéo

... Ou en court résumé
Vidéo


Par Eddy Serres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


" Mario David, lui aussi, se mue en justicier solitaire et décide plus tard de répliquer en se jetant, crampons en avant, sur la nuque d'un joueur chilien. L'Italien est exclu pour ce geste à la 41e minute, laissant son équipe se battre à neuf!"

Ah Mario David; que de souvenirs...

https://www.youtube.com/watch?v=xBWITdZYttg
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 1
Quand je pense à toutes les bagarres qui éclatent pendant les matchs de rugby, qui est soi disant le sport avec des valeurs.

Alors que dès que ça arrive dans le foot, le match devient historique !
karabatrique Niveau : District
Qu'est ce qu'il foutait en équipe d'Italie Kaka ? (à gauche de collina)
L'imbécilité suffisante des journalistes qui flattent leurs lecteurs dans le sens du poil et motivent au maximum les adversaires, une histoire éternelle, pas vrai messieurs de la Bild en 2006 ?
Note : -2
Dans le genre violent, il y a aussi le mythique PB-Portugal 2006!
Le meilleur match du mondial.
Sont-ce vraiment les papiers écrits par deux journalistes qui ont fait dégénérer ce match?

J'y crois moyen.
J'imagine que l'arbitre aurait voulu arrêté le match à la troisième minute mais a eu peur que ça parte en couilles en tribunes
Ce sont bien ces 2 articles de journalistes italiens qui ont mis le feu aux poudres.

Repris et enjolivés par la presse chilienne les 2 jours précédents du match.

Sinon jusqu'à la 4eme , le match est correct ...
Message posté par europa
" Mario David, lui aussi, se mue en justicier solitaire et décide plus tard de répliquer en se jetant, crampons en avant, sur la nuque d'un joueur chilien. L'Italien est exclu pour ce geste à la 41e minute, laissant son équipe se battre à neuf!"

Ah Mario David; que de souvenirs...

https://www.youtube.com/watch?v=xBWITdZYttg


Il est devenu acteur ensuite ??
Message posté par europa
" Mario David, lui aussi, se mue en justicier solitaire et décide plus tard de répliquer en se jetant, crampons en avant, sur la nuque d'un joueur chilien. L'Italien est exclu pour ce geste à la 41e minute, laissant son équipe se battre à neuf!"

Ah Mario David; que de souvenirs...

https://www.youtube.com/watch?v=xBWITdZYttg


Il est devenu acteur ensuite ??
Méchant le petit coup de crampon dans les *ouilles
@ anthov ; en effet, mais pas tout de suite! Il a d'abord travaillé un temps dans un petit cirque en tant que "monsieur muscle"; puis l'un de ses anciens coéquipiers, dont le beau-frère dirigeait une troupe théâtrale amateur, lui a conseillé d'entreprendre cette voie, ayant souvent noté chez son partenaire, lorsqu'ils jouaient ensemble au foot, un indéniable don pour la comédie.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 1 heure Le bonbon de Malcom 5 il y a 2 heures Le lob fou de Fekir 19 il y a 7 heures Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 il y a 9 heures Les ultras allemands répondent à la DFB 13
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 11 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 26 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
À lire ensuite
C'était Rio...