Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quart de finale
  3. // PSG/Chelsea

LDC : le PSG sanctionné ?

Modififié
Le PSG veut continuer à grandir. Trop vite ? C’est la question que se pose l’UEFA. En effet, en marge de l’instauration du fair-play financier, le PSG a déjà été appelé trois fois cette année à Nyon, pour justifier devant l’instance de contrôle financier des clubs (ICFC) le bien-fondé de sa politique commerciale. Une première fois en novembre dernier, puis fin janvier, avant une dernière audition, le 7 mars dernier. Le nœud du problème ? Le contrat faramineux passé avec l’office de tourisme Qatari, QTA, sensé rapporter 200 millions d’euros annuels au PSG, un chiffre jamais vu dans le monde du football auparavant.

Selon des sources internes à l’UEFA citées par L'Équipe, les dirigeants parisiens auraient été perçus comme « arrogants, et un peu hautains » , contrairement à leurs homologues de Manchester City, empêtrés dans une situation similaire.

En soi, si le propriétaire injecte de l’argent dans son club par un contrat passé avec une société avec laquelle il est lié, l’UEFA peut décider d’annuler le contrat, ou de « prendre en compte les résultats du sponsoring dans la mesure appropriée en fonction du prix du marché. » Le contrat passé avec QTA pourrait donc être revu fortement à la baisse, plongeant le PSG dans une situation déficitaire.

Fin avril, l’UEFA devra rendre ses décisions. Si le PSG est reconnu coupable, il pourra être sanctionné, selon un panel de neuf mesures allant de la « mise en garde » au « retrait d’un titre » , en passant par « le blâme » , « l’amende, la déduction de points, la rétention des recettes provenant d’une compétition de l’UEFA, l’interdiction d’inscrire de nouveaux joueurs, la restriction du nombre de joueurs ou l’exclusion de compétitions en cours et/ou futures. »



PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25