Lazlo le flingueur

0 0
Lazlo Bölöni est toujours le même.

Depuis son arrivée à Lens début janvier, le coach roumain a ouvert le feu sur son équipe, n'oubliant pas d'égratigner le travail du staff précédent. «  Si j'ai vu les trente buts, plus quelques-uns que Lens avait pris auparavant, j'ai vu aussi, de l'autre côté, le peu de buts que cette équipe a marqué » a-t-il lâché en conférence de presse hier. Une balle en pleine tête pour Jean-Guy Wallemme.

A la veille de la réception de Sochaux, l'homme qui a révélé Cristiano Ronaldo a surtout exigé plus de collectivité, donc moins d'individualisme : « Dans ma carrière, j'ai accepté des compromis tant que cela apportait des solutions. Le meilleur exemple était Mario Jardel (Sporting Portugal). Lui avait le numéro 42 inscrit sur son front, le nombre de ses buts. Quand j'aurais trouvé un joueur avec écrit 20 sur son front, je ferai ce compromis » .

Et si Maoulida écrit le chiffre 20 sur sa bandelette, ça marche ?

VV
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0