1. //
  2. //
  3. // Lazio-Napoli (0-2)

Lazio-Napoli arrêté 4 minutes pour chants racistes

Modififié
3 31
De vieux démons ont refait leur apparition ce mercredi soir en Italie.

En déplacement à l’Olimpico de Rome pour affronter la Lazio, le Napoli a enchaîné une septième victoire de suite (0-2). Mais l’arbitre a malheureusement été contraint de suspendre la partie pendant quatre minutes après la pause, à cause de chants racistes du côté laziale. Ces « supporters » visaient Kalidou Koulibaly, le défenseur franco-sénégalais du Napoli. « Je n'aurais pas arrêté le match » , a déclaré l'entraîneur de la Lazio Stefano Pioli. « Je ne pense pas que ce soit raciste. Nous avons aussi des joueurs de couleur et ils sont bien traités. » De son côté, Koulibaly a tenu à remercier, à travers son compte Instagram, l’arbitre Massimiliano Irrati pour son « courage » .

Un incident qui entretient de tristes préjugés concernant la Lazio.
GD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Note : 3
Mon Dieu la déclaration du coach..."ils sont bien traités".

"Nous aussi on a des joueurs de couleurs", c'est la même chose que: "Je suis pas raciste j'ai un ami noir".

Pathétique
bien de la part de l'arbitre d'avoir arrêté le match symboliquement, mais ne pourrait-on pas identifier ces individus, les arrêter et les interdire de stade ? avec les nouvelles normes de sécurité les stades italiens sont sur-équipés en système de vidéosurveillance, il y a largement de quoi les repérer. au lieu de ça on va choisir la facilité, la punition collective, fermer toute la tribune au lieu de traiter le problème à la source en punissant les vrais coupables comme il se doit.

ce que les anglais ont très bien fait en attrapant le jeune trou du cul* de Carlisle qui avait fait la même chose à un joueur d'Everton en cup
Putain minable la réaction de Pioli.
C'est beau le déni
oui enfin au bout d'un moment on appelle plus cela un préjugé...
Ah, l'Italie ...
La réaction de l'entraineur de la Lazio est assez grotesque.
Stefano Poli est donc à ranger dans la catégorie "sombres merdes".
Note : -1
J'ai écorché son nom et je l'emmerde
U'Marranzanu Niveau : CFA2
Nadine Morano ne voit pas ce qui est choquant dans la déclaration de Pioli.
effectivement, ça aurait été bien mieux qu'il s'élève franchement contre ces énergumènes et demande à ce qu'ils soient au plus vite identifiés et interdits de stade. ça aurait été bien plus honorable. mais bon c'est mal vu en Italie qu'un joueur, un entraîneur ou un président s'en prenne ouvertement aux supporters. on l'a vu avec Maldini au Milan, et Pallotta à la Roma même si c'était pour d'autres raisons.

en tous cas j'aurai aimé voir l'ensemble du club de la Lazio porter ses couilles et rentrer dans le lard de ces débiles (et c'est valable pour tous les clubs, qui ont trop tendance à se coucher devant les ultras)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 31