1. //
  2. // Barrages
  3. // Lazio/Bayer Leverkusen

Lazio, l'été de tous les dangers

Alors que la plupart des grosses cylindrées italiennes surfent sur l'enthousiasme d'un nouveau projet, la Lazio passe un été difficile et ce barrage contre le Bayer décidera probablement de la tournure de sa prochaine saison.

6 36
40 millions d'euros, c'est le montant auquel la Lazio peut renoncer en loupant la qualification pour la phase de groupes de la Champions League. Et l'éventuel reversement en Ligue Europa ne recouvrirait que partiellement le manque à gagner. Il faudra aussi éviter de jeter un œil sur les statistiques, puisque depuis la réforme des barrages made in Platini, les clubs italiens n'ont passé cet obstacle que deux fois sur six. Il s'agissait de la Fiorentina en 2009 et du Milan en 2013, tandis que l'Udinese par deux fois, le Napoli et la Sampdoria échouèrent tour à tour, pour bien souvent complètement s'écrouler les mois suivants. Attention danger.

Cinq revers d'affilée, série en cours


On a beau répéter que prendre en compte les résultats des matchs amicaux estivaux risque de fausser tout jugement, difficile de ne pas s'inquiéter pour la Lazio. En stage comme chaque été à Auronzo di Cadore, les Biancocelesti ont d'abord infligé deux volées à des équipes de niveau district, mais ont ensuite enchaîné sur quatre revers. Et contrairement aux autres clubs italiens, ils n'ont pas affronté le gratin européen. Non, il y a eu Vicenza Calcio de Serie B (0-1), Anderlecht (1-3), le Sigma Olomouc tout juste revenu en D1 tchèque (1-3) et Mayence (0-3).

Les certitudes acquises lors de l'excellente dernière saison ont pris du plomb dans l'aile. Et un aigle touché dans cette partie du corps, ça donne un rapace inoffensif. C'est bien simple, lors de la Supercoupe d'Italie, les Laziali n'ont pas existé, Buffon passant une soirée des plus tranquilles. Une Juventus elle aussi convalescente n'a eu besoin de mettre qu'un petit coup d'accélérateur aux alentours de l'heure de jeu pour se débarrasser de son adversaire du soir, transformé en vulgaire sparring-partner.

Mercato en sourdine


Et pourtant, la Lazio avait fait le plus dur cet été, c'est-à-dire conserver ses éléments les plus prisés. Pas simple, quand on est un club aux disponibilités économiques finalement assez limitées. Felipe Anderson est encore là avec un nouveau numéro 10 sur les épaules, Candreva aussi, Marchetti et Radu ont prolongé. Mieux, l'effectif a enfin été dégraissé avec le départ de nombreux remplaçants superflus tels Perea, Pereirinha, Cavanda, Novaretti ou encore Ciani. Toutefois, cela risque d'être léger pour confirmer sa place dans le top 3 italien.

En effet, les clubs milanais ont décidé de passer à l'offensive et la concurrence s'est sacrément densifiée dans le haut de tableau. Idem pour le cousin romain qui montre toujours les crocs. Enfin, le Napoli et la Fiorentina comptent bien se mêler à la course au podium. C'est bien simple, à quatre jours du lancement de la saison, la Lazio figure en troisième ou quatrième ligne. Pour renforcer l'équipe, les dirigeants ont misé sur la jeunesse. Kishna, Morrison, Hoedt, Patric et Milinković-Savić, soit du 21 ans de moyenne d'age. C'est jeune, ça frétille, ça promet de belles plus-values, mais c'est probablement insuffisant pour jouer sur deux tableaux.

Un brassard orphelin


Pour ne rien arranger, le club connaît quelques turbulences en interne, notamment à cause de la désignation du nouveau porteur du brassard. Ses deux anciens propriétaires Ledesma et Mauri n'ayant pas prolongé, il s'est ainsi retrouvé vacant. Alors que beaucoup s'attendaient à ce que Candreva soit intronisé, le choix est finalement tombé sur Lucas Biglia. Cependant, quelques jours après l'officialisation de son nouveau statut, l'Argentin annonce en conférence de presse que sa permanence à la Lazio est incertaine. Il est fort probable que le capitanat lui ait été attribué pour le convaincre de rester. Une décision qu'Antonio Candreva a eu beaucoup de mal à digérer, et il ne s'en est pas caché, ce qui a un peu pourri l'ambiance à Formello.

Un dilemme qui pourrait être réglé par le retour de son ancien porteur, car Stefano Mauri pourrait rempiler avec le premier club de la capitale. Ce serait quelques jours après avoir eu l'assurance de ne plus rien risquer dans le cadre de la justice sportive suite à son implication dans le Calcioscommesse. La direction n'a donc pas hésité à se désolidariser en attendant que la situation se décante, comme pour ne pas compliquer un été déjà délicat.

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
clement6628 Niveau : CFA2
Beaucoup d'équipes surprises de la saison passée se sont finalement peu renforcées. Je pense à la Lazio, Wolfsburg, Borussia Mönchengladbach ou encore Valence. Pour être performant sur tous les tableaux, ça risque de faire juste. C'est dommage.
MezmorizedX Niveau : DHR
Message posté par clement6628
Beaucoup d'équipes surprises de la saison passée se sont finalement peu renforcées. Je pense à la Lazio, Wolfsburg, Borussia Mönchengladbach ou encore Valence. Pour être performant sur tous les tableaux, ça risque de faire juste. C'est dommage.


Je confirme , surtout pour des clubs comme Wolfsburg ou Valence qui ont des moyens et qui peuvent nourrir des ambitions plus élevées...Mais bon les prix du marché sont tellement faussés que les affaires intéressantes voire juste raisonnables sont rares...Dès que le joueur sort d'une bonne saison ou affiche ne serait-ce qu'une once de potentiel ça se compte en dizaine de millions.
Du Racing et des Ailes Niveau : DHR
Surtout que Leverkusen est un client. Ils sont là chaque année et même souvent au rdv des 1/8. Ils sont trop courts pour aller au-delà mais cette équipe sait jouer au foot.

C'est un club sous-coté, particulièrement en France depuis les dernières oppositions contre Paris et Monaco (alors que Monaco a eu une baraka indécente lors des deux matchs de poules de l'année dernière) mais c'est bien dommage.

Donc face à la Lazio, l'opposition promet d'être intéressante et le club qui passera n'aura pas volé sa place.
Avant même de confronter les forces en présence; à ce moment de l'année, c'est la condition physique qui risque de s'avérer déterminante.
Tout le monde sait que dans ce domaine, les clubs italiens sont les bons derniers de la classe européenne, s'obstinant à commencer leur championnat plus tard que les autres nations.


Un peu tôt pour rire les romanistes , on a pas vos millions mais depuis 10 ans niveau palmarès je suis pas certain que vous ayez de quoi rire en comparaison (surtout avec tout ce que vous avez laissé filer).

Faut croire que Dzeko et Salah vous font deja croire que vous avez le Scudetto en poche (et la effectivement le chambrage serait de rigueur), mais bon c'est une spécialité de la Roma.

Pour ce soir j'ai effectivement assez peur contre des allemands qui ont deja 2 journées dans les jambes et avec la série A qui reprends plus tard.
declaubianco Niveau : CFA2
J'espère un bon résultat de la Lazio, mais ça me semble hyper difficile de sortir leverkusen.
Ils sont non seulement beaucoup mieux rodés mais beaucoup plus fort intrinsèquement, le petit Calhanoglu est très talentueux, Bender, Brandt, Bellarabi c'est du costaud.

Je rejoins Europa concernant la reprise de Serie A qui est beaucoup trop tardive, ce qui ne fait que compresser et accumuler les matchs sur la saison.
Message posté par wallaciu


Un peu tôt pour rire les romanistes , on a pas vos millions mais depuis 10 ans niveau palmarès je suis pas certain que vous ayez de quoi rire en comparaison (surtout avec tout ce que vous avez laissé filer).

Faut croire que Dzeko et Salah vous font deja croire que vous avez le Scudetto en poche (et la effectivement le chambrage serait de rigueur), mais bon c'est une spécialité de la Roma.

Pour ce soir j'ai effectivement assez peur contre des allemands qui ont deja 2 journées dans les jambes et avec la série A qui reprends plus tard.


Bon tu me connais mal donc je te laisse lire mes posts concernant le recrutement merdique de l'année dernière et les qualités de la Juve que nous n'avons pas. Je suis le supporter le plus critique de la Roma. Et le chambrage Romanista/Laziale est obligatoire, sinon, où est le fun ?

Mais voir le voisin galérer, se la ramener alors qu'il reproduit les mêmes erreurs que son ennemi juré, oui, je le dis AHAHAHAHAHAHAHA.
Le résultat final de la qualification risque de se jouer sur ce match aller. Si la Lazio négocie bien cette rencontre, elle pourrait faire un résultat en Allemgane. Sur les 3 dernières saisons elle. Été plus performante a l'extérieur qu'à Rome !

Speriamo bene. Daje Lazio
Message posté par rokprog



Mais voir le voisin galérer, se la ramener alors qu'il reproduit les mêmes erreurs que son ennemi juré, oui, je le dis AHAHAHAHAHAHAHA.



Le chambrage je suis bien d'accord avec toi c'est même la base ;)
Apres les memes erreurs j'ai du mal a voir les similitudes je dois dire. Même si le mercato de la Lazio n'est pas top (en espérant franchement le retour de Mauri) , il y'a des jeunes et quoi 15-20 millions dépensé en tout et pour tout (classique de Lotito a part pour Zarate ou le prophète)
Ce que la Roma dépense en un seul joueur depuis quelques années, certes avec succès parfois Nainggolan, Gervinho (et encore), Strootman etc..., mais combien de flop ??
Niveau moyen financier (recrutement et salaire) faut bien avouer que vous etes au dessus et je penses que de ce fait nos mercato sont pas comparables depuis pas mal de temps.

Puis se la ramener ? J'ai du louper une decla ou quoi mais c'est pas trop le genre de la maison , ça c'est plutôt chez vous :P
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Je pense que la Lazio Rome va faire un bon championnat,mais qu'ils seront trop courts pour prendre le meilleur sur Leverkusen dans une configuration aller/retour,en fin de période estivale.

D'une manière générale,sur les dix matchs de ce tour,la "logique" devrait être respectée partout excepté sur Valence-Monaco (je pense Monaco capable de se qualifier),et sur ce Lazio Rome-Bayer Leverkusen,donc.
Dragan Stojkovic Niveau : Loisir
Pas de Live pour ce match ? Dommage, bon si ça intéresse quelqu'un, sachez que la Lazio commence plutôt pas mal mais peine toutefois à se rapprocher de la cible. On en est à 10 min de jeu.
Note : 1
Mouais, j'ai vu Valence - Roma en amical y a dix jours, c'était pas follichon les valencians, ils ont pris le bouillon. Leurs défenseurs se faisaient prendre de vitesse par Totti !

On verra demain si les amicaux c'est vraiment de la merde ou si c'est quand même un bon indicateur.

M'enfin, je crois que j'ai déjà ma réponse, Marseille a battu la Juve cet été...
Message posté par Dragan Stojkovic
Pas de Live pour ce match ? Dommage, bon si ça intéresse quelqu'un, sachez que la Lazio commence plutôt pas mal mais peine toutefois à se rapprocher de la cible. On en est à 10 min de jeu.


Le lien du streaming en allemand :
http://www.gofeed2all.eu/watch/363790/1 … kusen.html

Klose vient de frapper sur le poteau. Chaud.
Dragan Stojkovic Niveau : Loisir
25ème:
Alors que le Bayer se met à dominer territorialement, la Lazio part en contre, avec Felipe Anderson qui remonte 50 mètres avant de lancer Klose en face à face avec Leno dans la surface du Bayer d'une superbe passe. Miro crochète le gardien, mais pousse trop loin la balle, et tire sur le poteau dans un angle impossible.
0-0 à la mi-temps, mais ça joue au foot. Candreva - Lulic-Klose et le brésilien, ça joue.

Côté Leverkusen, bellarabi essaye mais il est un peu suel.

Calhanoglu a quasiment marqué le but de l'année en frappant depuis sa moitié de terrain.
Dragan Stojkovic Niveau : Loisir
Mi temps, juste après un dernier frisson procuré par une frappe de plus de 50 mètres de la part de Bellarabi, qui a tenté de lober Berisha, avancé. Ca passe pas loin mais l'albanais avait l'air d'être en mesure de pouvoir l'arrêter.

Bilan de la MT: les deux équipes sont bien en place. La Lazio domine globalement, et a eu les occasions les plus franches, mais Leverkusen n'est pas submergé, quoique peinant à montrer quoique ce soit offensivement. Le match reste toutefois ouvert, d'un coté comme de l'autre.
Dragan Stojkovic Niveau : Loisir
Bofbof, je sais pas toi mais je suis un peu déçu par Anderson. Il a une indéniable qualité de passe/vision du jeu, mais niveau dribble j'ai vraiment l'impression que sans espace il galère à mort, et je le sens un peu lourd.
Ouais, je suis d'accord, il lui faut de l'espace, il est parfait pour jouer dans une équipe de contre.

Le contre mené avec Klose ce soir était superbe. Avec quelques années de moins Klose rattrapait le ballon avant la ligne et la redressait.

On le voit bien face à la Juve qui en serie A attend souvent les grosses équipes pour leur mettre des méga contres derrière. Anderson a du mal a exister dans cette configuration.
Dragan Stojkovic Niveau : Loisir
D'accord avec toi. Je dois dire que ça me déçoit un peu de sa part, je pensais qu'il était mieux capable d'assurer face à un bloc bas.

Enfin, pas de quoi s'inquiéter. Pour la LDC, la clef (à moins d'être le Barca ou le Bayern) c'est le contre.

Donc, si la Lazio ne fait pas un résultat négatif ce soir (c'est à dire sans encaisser de but) je les vois bien se qualifier au retour, car ils seront justement dans cette configuration de contre attaque.

Reprise du match à l'instant.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 36