1. // CM 2018
  2. // Qualifs Europe
  3. // Pays-Bas-France

Layvin diesel

Annoncé comme le futur latéral gauche des Bleus, le Parisien et ancien Monégasque aurait dû prendre possession de son bien il y a deux ans sauf que, blessures, banquette et mauvaise hygiène de vie ont retardé cette arrivée en équipe de France. Cette fois, le destin semble être de son côté avec la mise en retraite anticipée de Patrice Évra. Alors, Kurzawa, enfin dans le bon wagon ?

Modififié
5k 25
18 novembre 2014, Vélodrome, 78e minute de jeu entre la France et la Suède. Layvin Kurzawa, en pleine bourre avec l’AS Monaco, pense avoir mis les deux pieds en équipe de France quand sa cuisse gauche se fait la malle. Comme souvent avec le latéral, la blessure est musculaire. Dans la douce chaleur marseillaise, c’est le Parisien Lucas Digne qui le remplace. On est à dix-huit mois de l’Euro 2016 et une place à gauche est vacante. Voire deux. À cette époque, les deux jeunes ont une idée, un peu folle, en tête : griller Patrice Évra pour le tournoi français. Avec le recul, on sait que cela n’arrivera pas. Pour Digne, c’est une question de talent, de caractère, de force mentale et un peu de physique. Pour Kurzawa, c’est autre chose. Et c’est encore plus rageant. Moins de deux ans plus tard, le Kurz' a raté la Coupe du monde 2014 et l’Euro 2016 – à l’inverse de Digne –, mais devrait débuter dans le onze de départ de Didier Deschamps face au Pays-Bas. Vendredi soir, contre les Bulgares, le gaucher était des hymnes nationaux. Il s’est employé à bien jouer dans la moitié de terrain adverse. Sur le quatrième but, tout part de lui. Le natif de Fréjus revient de loin. Entre sa sortie sur blessure de 2014 et son retour en équipe de France pour le rassemblement de septembre dernier, le gaucher n’a jamais remis les pieds à Clairefontaine. Un tunnel d’un an et demi. Dix-huit mois, c’est long. Surtout quand on a la sensation de voir le train passer...

Robben, l’Oranje amer

Sous Blanc, Kurzawa boulotte les restes


Durant ce temps, Kurzawa a joué un quart de finale de Ligue des champions contre la Juventus avec l’AS Monaco, digéré un transfert de plus de 20 millions d’euros au PSG, quitté son cocon familial, ses habitudes, ses amis d’enfance et son statut de titulaire en Principauté. Au PSG, Kurzawa est reparti de zéro. À savoir du banc de touche. Là, il observe Maxwell livrer des prestations tout aussi classes les unes que les autres à trente-quatre ans pendant que lui met un trimestre à desserrer son frein à main. Paris n’est pas Monaco. On savait le garçon bon footballeur, lui qui a commencé par jouer à un poste offensif et que ses copains du centre de formation appelaient « Ronaldo » , mais on découvre surtout que la défense n’est pas sa qualité première. Et un bon latéral est avant tout un mec qui sait défendre. Sous Blanc, Kurzawa va alterner entre les matchs où son pied gauche se montre décisif (3 buts, 5 passes en 16 matchs de Ligue 1), les blessures musculaires et les séjours sur le banc, notamment en Ligue des champions. En gros, il boulotte les restes. Comme Jacquouille.

Emery, le déclic


Et puis Laurent Blanc a pris la porte... Unai Emery est arrivé avec sa vision bien particulière des latéraux. L’Espagnol demande à ces gens-là d’aller très loin dans leur couloir. Dès les premiers matchs de préparation, la différence saute aux yeux. Kurzawa et Aurier jouent ailiers... En août, le gaucher a déjà planté trois buts en trois matchs. Deschamps s’en rend compte et décide de laisser Patrice Évra en réserve de la République pour les premiers matchs des Bleus. En gros, à Kurzawa et Digne de s’émanciper. « Kurz' » saisit enfin sa chance contre l’Italie (un but) et confirme enfin qu’il a les épaules pour être un titulaire en équipe de France. Mais comme souvent avec le gaucher, le corps ne suit pas. Mi-septembre, un nouveau tour à l’infirmerie lui rappelle la vie : à trente-cinq ans, Maxwell n’est pas fini. En deux matchs de Ligue 1, le Brésilien (trop) rapidement présenté comme numéro 2 au poste, balance trois passes décisives sans forcer. Pour définitivement enterrer Maxwell, Kurzawa doit s’entreprendre. Redoubler d’efforts et poursuivre sur sa lancée. L’an dernier, il découvrait Paris, ses vices, sa pression médiatique, le Parc et l’obligation de résultat. Cette fois, il a tout digéré. Il s’alimente mieux, dort plus, prend soin de lui, prend enfin confiance en lui et profite surtout de la providence : Patrice Évra n’est plus là. Pour l’instant. Parfois, dans une carrière, il suffit d’être au bon endroit au bon moment. L'endroit, c'est l'Amsterdam ArenA. Le moment, c'est maintenant.



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Zimedine Zimdane Niveau : Loisir
Surement l'un des défenseurs les plus excitant à voir jouer depuis le jeune Evra et Maldini (oui j'ose, mais je ne les compare pas)

technique, intelligent dans le jeu, il faut corriger ses lacunes défensives mais il est sur une pente ascendante

Un futur grand
Senzo Meyiwa Niveau : District
Kurzawa fait du bien à une EDF qui avait bien du mal sur les côtés pendant l'euro. Sidibé à droite doit prendre la place de Sagna aussi. Mais ça demande un travail défensif pour important pour les milieux défensifs (c'est pourquoi Kanté devrait remplacer Matuidi selon moi)
De part son niveau, sa régularité, son professionnalisme et je pense son intelligence pour transmettre le flambeau, Maxwell est peut-être la meilleure chose qui soit arrivé à Kurzawa.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
Comme le cite l'article, Kurzawa est le latéral gauche du "futur" de l'équipe de France.

Son choix de venir à Paris était dangereux mais s'avère aujourd'hui payant. Son comportement vis à vis de son rôle de doublure de Maxwell a été irréprochable. Même si il ne jouait pas beaucoup au départ, il est resté calme et ne l'a jamais ouvert inutilement dans la presse ou autre.
Je pense d'ailleurs qu'apprendre dans les pas de Maxwell fut un énorme bien pour lui.

Aujourd'hui Kurzawa est clairement un latéral gauche par définition (et non un arrière gauche). A lui de continuer à progresser et de garder ce comportement et sa carrière sera sans doute réussie
Je trouve l'article un peu forcé, on se doutait bien qu'Evra et Maxwell seraient pas éternels et que Kurzawa aurait sa chance au PSG et en bleu.
Message posté par El pibito
Je trouve l'article un peu forcé, on se doutait bien qu'Evra et Maxwell seraient pas éternels et que Kurzawa aurait sa chance au PSG et en bleu.


Parfaitement d'accord. L'article force le trait. Même s'il est évident que Kurzawa est AUJOURD'hui (= pas forcément hier) la meilleure solution à gauche.

Quand à la droite, Sagna malgré son match étrange face à la Bulgarie, est bien revenu à City et a fait un très bon Euro.

Alors évidemment tout le monde attend que Sidibé prenne sa place, et ça viendra, mais le dit Sidibé n'a pas encore donné de raison de s'emballer, contrairement au mythe sorti de nulle part comme quoi ses 3 premiers matchs en bleu seraient révolutionnaires.
Message posté par Zimedine Zimdane
Surement l'un des défenseurs les plus excitant à voir jouer depuis le jeune Evra et Maldini (oui j'ose, mais je ne les compare pas)

technique, intelligent dans le jeu, il faut corriger ses lacunes défensives mais il est sur une pente ascendante

Un futur grand


N'oublions pas Dja Djéjé et Cafu de l'autre coté!
jayjay972 Niveau : DHR
C'est vrai que sidibe c'est plutôt moyen pour l'instant. Si on devait classe les latéraux gauches selon leur côté spectaculaire je vois qui est devant Marcelo. Aussi bien pour ses gestes de classe que ses boulettes avec lui on est sur de ne pas s'enmerder.
Y'a pas eu un peu le même article y'a un mois (avant les matchs de l'EDF de septembre quoi)? Sachant que Kurzawa n'a pas joué depuis, je suis pas bien sûr que ce soit la peine d'en refaire un nouveau.

Comme dit par je ne sais plus qui dans les commentaires il y a quelques semaines, ça serait sympa d'avoir de vraies analyses sur la confrontation à venir, plutôt que des zoom sur le joueur à la mode du mode
[citer id="2380985" auteur="Champion-mon-frère"]Son comportement vis à vis de son rôle de doublure de Maxwell a été irréprochable. Même si il ne jouait pas beaucoup au départ, il est resté calme et ne l'a jamais ouvert inutilement dans la presse ou autre.
[citer id="2381169" auteur="BigBaDaBoum"][citer id="2380985" auteur="Champion-mon-frère"]Son comportement vis à vis de son rôle de doublure de Maxwell a été irréprochable. Même si il ne jouait pas beaucoup au départ, il est resté calme et ne l'a jamais ouvert inutilement dans la presse ou autre.[/citer]

Mauvaise manip...

Tout ca pour dire que Kurzawa aurait quand même eu du mal à l'ouvrir tant Maxwell a été irréprochable sur son couloir.
[citer id="2381170" auteur="BigBaDaBoum"][citer id="2381169" auteur="BigBaDaBoum"][citer id="2380985" auteur="Champion-mon-frère"]Son comportement vis à vis de son rôle de doublure de Maxwell a été irréprochable. Même si il ne jouait pas beaucoup au départ, il est resté calme et ne l'a jamais ouvert inutilement dans la presse ou autre.[/citer]

Mauvaise manip...

Tout ca pour dire que Kurzawa aurait quand même eu du mal à l'ouvrir tant Maxwell a été irréprochable sur son couloir.[/citer]

Pourtant ca n'a pas empêché Digne de l'ouvrir quelques années plutot
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Le seul gros problème de la France, c'est toujours ce poste de 6. Les latéraux, c'étaient compliqués, mais Kurzawa d'un côté et Sagna ou Sidibé de l'autre ça me va très bien. Mais Kurzawa étant beaucoup plus offensifs que Evra (et tant mieux), le poste de 6 devient de plus en plus une véritable priorité. On ne peut pas mettre Pogba, ça le gâche trop à mon sens (même si à terme, il pourrait remplir ce rôle très bien), Matuidi non plus, Kanté est bon à la récupération, mais son profil est peut-être moins intéressant sachant qu'on aura la possession dans beaucoup de nos matchs d'ici la coupe du monde.

La solution aurait été le Diarra du début de saion dernière. Mais malheureusement, ça ne s'est pas fait.

Donc faut attendre qu'un jeune 6 émerge quelque part.
el.maestro Niveau : DHR
Message posté par GalateaTêtenjoy
Le seul gros problème de la France, c'est toujours ce poste de 6. Les latéraux, c'étaient compliqués, mais Kurzawa d'un côté et Sagna ou Sidibé de l'autre ça me va très bien. Mais Kurzawa étant beaucoup plus offensifs que Evra (et tant mieux), le poste de 6 devient de plus en plus une véritable priorité. On ne peut pas mettre Pogba, ça le gâche trop à mon sens (même si à terme, il pourrait remplir ce rôle très bien), Matuidi non plus, Kanté est bon à la récupération, mais son profil est peut-être moins intéressant sachant qu'on aura la possession dans beaucoup de nos matchs d'ici la coupe du monde.

La solution aurait été le Diarra du début de saion dernière. Mais malheureusement, ça ne s'est pas fait.

Donc faut attendre qu'un jeune 6 émerge quelque part.


Moi je pense que kanté en 6 ç apeut le faire à condition de réellement l'installer quitte à mettre Blaisou sur le banc. D'une ça permettra comme tu dis de colmater les brehces laissées par Kurzawa, de deux ça libérera pogba des tâches défensives.
Mais à droite si la pénurie se poursuit (je force un peu en parlant de pénurie mais c'est surtout pour souligner la différence avec le côté gauche), je sais pas pourquoi mais je me suis mis dans la tête que j'aimerai voir Sissoko faire un match en latéral droit (contre une équipe pas bien méchante histoire de le tester). Pour moi il est beaucoup trop limite techniquement pour être une solution durable en milieu offensif de couloir (quand il pousse loin le ballon, 1 fois sur 3 la balle part en touche ahah). En revanche je le vois souvent faire de superbes courses défensives combinées à de beaux gestes défensifs pour récupérer des ballons. Et puis son coffre lui permettra sans problème de répéter les efforts offensifs et défensifs pendant 90 mn. Voilà c'était mon instant curiosité de la journée!!
Le "probleme" c'est que Griezmann est beaucoup plus décisif en 9 et demi, que sur l'aile tandis que Pogba que ca soit 8, 10 ou 6 ca change pas énormément, c'est aussi flagrant que Griezmann.

Du coup cette formation "condamne" Pogba a un role d'homme de l'ombre, même s'il est tres bon en récupérateur, il ne pas peut se permettre de dribble ou d'emmener le ballon bien loin parce que s'il est pris derrière c'est le feu. Faudra bien qu'il intègre ca, non seulement lui mais nous aussi , c'est a dire arreter de dire qu'il a pas fait un bon match parce qu'on a pas vu une roulette ou une frappe en lucarne!

Un peu comme à l'équipe en Vieira est cantonné au taches défensives parce que devant c'etait ZZ qui s'occuper de tout. Mais à l'époque c'etait plus simple, tant la différence était clair entre ZZ et Viera. La Pogba se voyait bien comme le nouveau maitre à jouer des bleus, sauf que c'est bien Griezmann qui a les clés du jeu.
Message posté par halfcab
Le "probleme" c'est que Griezmann est beaucoup plus décisif en 9 et demi, que sur l'aile tandis que Pogba que ca soit 8, 10 ou 6 ca change pas énormément, c'est aussi flagrant que Griezmann.

Du coup cette formation "condamne" Pogba a un role d'homme de l'ombre, même s'il est tres bon en récupérateur, il ne pas peut se permettre de dribble ou d'emmener le ballon bien loin parce que s'il est pris derrière c'est le feu. Faudra bien qu'il intègre ca, non seulement lui mais nous aussi , c'est a dire arreter de dire qu'il a pas fait un bon match parce qu'on a pas vu une roulette ou une frappe en lucarne!

Un peu comme à l'équipe en Vieira est cantonné au taches défensives parce que devant c'etait ZZ qui s'occuper de tout. Mais à l'époque c'etait plus simple, tant la différence était clair entre ZZ et Viera. La Pogba se voyait bien comme le nouveau maitre à jouer des bleus, sauf que c'est bien Griezmann qui a les clés du jeu.


Belle comparaison avec Viera. Je me souviens de la prépa à la coupe du monde 2006, où on partait sur un 442 en losange avec un Viera totalement inibé et perdu à droite du losange, jusqu'à ce que ce pauvre Cissé se pète!
Quand Domenech est passé en 4231, Viera a récupéré une place dans l'entrejeu et a fait une coupe du monde de porc! Sauf qu'il avait la chance d'avoir Makélélé à côté de lui pour colmater les brèches.
Je pense qu'il faut essayer un duo Kante-Pogba comme Makélélé-Viera, si ça marche pas, c'est qu'on peut rien faire avec Pogba dans le coeur du jeu.
C'est clair, il y a une analogie entre ces deux equipes, au niveau de la formation mais aussi au niveau du profil des joueurs qui la compose. Même si Griezmann a un profil plus offensif que Zidane.

Pour ca je pense aussi que Kanté devrait avoir sa place dans le 11 parce qu'en l'absence de Lass, c'est notre seule sentinelle de formation. Avec Matuidi, on a un bon remplacant pour jouer non seulement 6, mais aussi milieu gauche quand il faut fermer le jeu.
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
c'est toujours sympa d'avoir un lateral qui passe la ligne mediane et qui marque des buts.
FranckderKaiser Niveau : District
Message posté par GalateaTêtenjoy
Le seul gros problème de la France, c'est toujours ce poste de 6. Les latéraux, c'étaient compliqués, mais Kurzawa d'un côté et Sagna ou Sidibé de l'autre ça me va très bien. Mais Kurzawa étant beaucoup plus offensifs que Evra (et tant mieux), le poste de 6 devient de plus en plus une véritable priorité. On ne peut pas mettre Pogba, ça le gâche trop à mon sens (même si à terme, il pourrait remplir ce rôle très bien), Matuidi non plus, Kanté est bon à la récupération, mais son profil est peut-être moins intéressant sachant qu'on aura la possession dans beaucoup de nos matchs d'ici la coupe du monde.

La solution aurait été le Diarra du début de saion dernière. Mais malheureusement, ça ne s'est pas fait.

Donc faut attendre qu'un jeune 6 émerge quelque part.


Rabiot ?
Il va en mettre un ce soir.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Définitivement Pogba !
5k 25