Laurey : « Pas catastrophique »

Modififié
3 4
Avec Troyes, Sunderland ou encore Newcastle, le Gazélec Ajaccio fait partie de ces rares équipes toujours à la recherche de leur premier succès au sein des championnats européens.

En déplacement samedi soir à Saint-Étienne, le moins que l'on puisse dire, c'est que les Corses ne sont pas favoris. L'entraîneur Thierry Laurey « ne se voile pas la face, on a des lacunes. (...) Malgré tout, il y a des rencontres lors desquelles on aurait pris plus de points si on avait été plus efficaces. Trois points, c'est la fourchette très, très basse de ce qu'on aurait pu avoir, note le technicien. Entre les deux surfaces de réparation, ce n'est pas trop mal. Même si ça n'a jamais frôlé le génie, ça se tient. Mais il faut être efficace... »

Thierry Laurey se veut optimiste : « On doit gratter des points par-ci par-là. Après, la situation n'est pas catastrophique. Quatre ou cinq points de retard sur le premier non-relégable, ce n'est pas quelque chose de rédhibitoire. »

En revanche, ça peut se payer très cher à la fin. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Quatre ou cinq points de retard sur le premier non relégable, ce n'est pas quelque chose de rédhibitoire"
Au bout de 10 journées, c'est quand même pas terrible non plus...
Laurey "Je serai (ta meilleure amie)"
ZidaneLeMagnifique Niveau : DHR
L'AC Ajaccio aussi avait pris un départ calamiteux en 2011/2012. Résultat,
Les acéistes ont réussi à se sauver tranquillement.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 4