Laurey : « Il ne faut pas aller plus vite que la musique »

Modififié
0 0
L’horizon s’éclaircit à Ajaccio.

Au lendemain de sa victoire contre Bastia, sa 4e consécutive en Ligue 1, Thierry Laurey pouvait avoir le sourire. Son équipe, que l'on croyait prête à faire une saison à la Arles-Avignon cuvée 2010-2011, est en train d’afficher des ambitions bien différentes que celles qu’on lui assignait il y a de cela un mois. «  On a retrouvé un petit truc qui fonctionne bien, explique-t-il en conférence de presse d’après-match. Ça fait plaisir que le travail porte ses fruits. »

Mais si le coach du Gazélec est heureux des derniers résultats, il met en garde ses joueurs contre un excès de confiance alors que la course pour le maintien ne fait que commencer. « Il ne faut pas aller plus vite que la musique, avoir beaucoup d’humilité. Être seizième est une satisfaction, mais il reste beaucoup de journées et d’inquiétudes. »

Grâce à sa victoire sur Bastia, le Gazélec sort de la zone rouge qu'il n'avait plus quitté depuis la troisième journée. Un peu d'air. FM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Un faux Robert Lewandowski
0 0