1. //
  2. // Entretien
  3. // Laurent Robert

Laurent Robert : « France 98, c’était un clan impossible à bouger »

Le teint toujours aussi bronzé, les cheveux légèrement plus grisonnants et la voix posée, Laurent Robert est un retraité comblé. Désormais retiré dans le Sud, le Réunionnais, bientôt 39 piges, partage son temps libre entre le golf et des parties de foot en indoor. De passage à Paris, l’ancien Bleu a accepté de regarder dans le rétro. Deuxième partie des confessions de l’une des plus belles pattes gauches françaises du début du XXIe siècle.

Modififié
Première partie de l'interview de Laurent Robert

Ensuite, ta carrière a été plus chaotique, tu as enchaîné avec Portsmouth, Benfica, Levante, Derby County, Toronto et Larissa…
Je ne dirais pas chaotique. Je quitte Newcastle pour Portsmouth car il y avait eu un changement d’entraîneur. Un mec arrive, il a ses têtes, c’était comme avec Luis à Paris. On tombe sur des personnes qui s’en foutent du football. Ils sont là pour prendre de la thune. J’étais en négociations pour prolonger avec Newcastle, mais cela ne s’est pas fait… Il y avait Alain Perrin à Portsmouth, c’est pourquoi j’y suis allé. Ça ne s’est pas trop mal passé, mais il n’y avait rien là-bas, quoi. J’aurais dû rester à Newcastle, ça a été un mauvais choix de ma part. Même si le club me mettait la pression pour partir, j’aurais dû rester. Je rebondis quand même à Benfica par la suite. Ils m’appellent, sont encore qualifiés en Champions League, donc je pars là-bas et joue les 8es de finale contre Liverpool, puis les quarts contre le Barça. J’ai mis mon petit but contre Porto et on gagne 1-0. Puis vient Levante où il y avait beaucoup de Français. Kapo, Luyindula, Courtois, Déhu, Berson… Le président voulait des Français, mais pas l’entraîneur, donc c’était compliqué de bosser dans de telles conditions. Le mec, on ne savait même pas d’où il venait, ce qu’il avait fait dans sa carrière. Il nous a clairement cassé les couilles. Je suis donc reparti en Angleterre à Derby County durant trois mois et j’ai eu une proposition de Toronto où le coach adjoint de Newcastle, John Carver, entraînait. C’était mon voisin en plus à Newcastle, donc on est très proches. Je pensais mettre un terme à ma carrière après cette expérience, mais mon pote grec Níkos Dabízas m’a proposé de venir à Larissa. Je suis allé faire une petite pige là-bas. Deux ans de contrat, mais je pars au bout de même pas un an. Ils ne payaient pas, je suis d’ailleurs encore en procès avec eux. En gros, c’était des mecs qui pensaient qu’en prenant Laurent Robert, tu allais gagner tous les matchs. Mais si tu n’as personne autour…

Regrettes-tu cette fin de parcours ?
Pas du tout. Ça m’a permis de connaître plusieurs pays. C’est vrai que j’aurais voulu terminer mieux que ça, mais j’étais prêt ! Apprendre de nouvelles cultures, c’est ce qui m’a guidé aussi. Mes enfants sont trilingues, c’est magnifique. Ils parlent français, anglais et espagnol. Je me dis qu’un petit Réunionnais qui arrive de 13 000 kilomètres de la Métropole, de faire ce parcours, d’être le premier Réunionnais international, c’était quand même une chance.

Tu as aussi été l’un des premiers Français à tenter l’aventure en Major League Soccer. À quel niveau la situes-tu ?
J’étais l’un des premiers Français à me lancer là-bas. Toronto, c’est une superbe ville. C’est le petit New York, quoi. J’ai beaucoup aimé parce qu’il y avait beaucoup d’Hispaniques, de Portugais. Notre stade était blindé tout le temps, tous les week-ends. C’était énorme. On jouait devant 35, 40 000 spectateurs quand même. On a joué contre le Galaxy de Beckham, on les a battus chez eux et chez nous. Le football est beaucoup moins fort que chez nous. Je dirais que c’est une D2, mais beaucoup plus technique, car il y a beaucoup de Latinos qui tripotent le ballon. Chez nous, la D2 est très physique. Une vraie expérience de fou.

« Mon pied droit, c’est juste pour servir d’appui »
On a souvent pointé ton mauvais caractère. Avec du recul, est-ce que tu penses que cette réputation était surfaite ou cela a vraiment joué en ta défaveur parfois ?
C’est très français. Quand un joueur a un peu de caractère… C’est facile de balancer des choses sur quelqu’un, de mettre des étiquettes. La presse t’encense, puis elle te fracasse. Il faut être très costaud dans sa tête. Combien de joueurs ont été traumatisés par ça ? C’est pour ça qu’aujourd’hui, j’en jubile. Quand je vois un Zlatan qui joue au PSG et ce qu’il fait. Je me dis, putain, j’ai bien fait d’avoir du caractère à mon époque. J’ai du caractère parce que je n’aime pas perdre ? C’était ça, mon truc. Les personnes qui n’arrivaient pas à me comprendre, ils disaient que j’avais un sale caractère ou je sais pas quoi. Je me suis toujours expliqué avec mon entraîneur et mes partenaires car, merde, j’étais là pour gagner. On est là pour avoir des résultats et être des champions. Encore aujourd’hui, si tu me mets sur le terrain, je suis là pour gagner. Heureusement que je l’ai eu, ce caractère, car j’aurais pu me faire marcher dessus… Désormais, des joueurs ont beaucoup plus de caractère que moi et la presse française les suce, ça me fait rigoler. Je me dis : « Putain Laurent, tu as bien fait. » À un moment donné, si tu n’as pas de personnalité… Car c’est un milieu très dur et spécial. Un milieu de putes. Et si tu n’as pas de caractère, tu te fais niquer.

Avec l’équipe de France, tu comptes 9 sélections et as remporté la Coupe des confédérations en 2001. Ça reste l’un des moments les plus forts dans ta carrière ?
On avait une très belle équipe. Ça a été un passage magnifique. Tu portes les couleurs de l’équipe de France, c’est un privilège pour moi, ma famille, mes enfants. Je n’ai pas pu faire davantage de sélections, car je n’ai plus été appelé en équipe de France. On m’a un peu saqué… Il faut le dire aussi. J’ai mis le pied dedans et j’ai quand même gagné quelque chose. J’ai fini meilleur passeur en Angleterre et je n’étais pas appelé, tu ne comprends pas, il y a un problème… Le problème, je l’ai su et je le savais. C’était beaucoup de joueurs, c’était un clan, c’était France 98. On ne pouvait pas les bouger. Quand tu avais ta place, c’est frustrant.

N’as-tu pas l’impression qu’avec ton profil de gaucher, ce qui était peu fréquent à ton époque, tu as raté quelque chose en Bleus ?
En 2002, quand ils se font éliminer dès le premier tour, je me suis dit que j’aurais pu apporter quelque chose. J’étais vraiment au top de ma carrière à cette période-là. Les choix ont été faits, on ne peut plus revenir en arrière. On peut en reparler des milliards de fois. Les sélectionneurs ont fait leurs choix. Il n’y avait pas de pur gaucher. Après Pascal Vahirua, il y avait moi. Bernard Diomède, également, mais il ne jouait pas du tout à Liverpool. Sur le côté gauche, il n’y avait personne… Dommage pour moi.

Cette frappe lourde du gauche qui te caractérisait, tu l’as longtemps travaillé ou c’était quelque chose de presque inné ?
Inné, oui, peut-être. Mais surtout du travail, beaucoup de travail. Mon père était footballeur, il était avant-centre. La frappe du gauche que j’ai, il l’avait des deux pieds ! Mon pied droit, c’est juste pour servir d’appui (rires). Mais j’en ai mis quand même pas mal du droit, hein. Ça vient de mon père. Tout dépend de tes appuis. Je me disais : « Allez, putain, je vais rentrer dedans, je vais fracasser tout le monde avec ma frappe. » Mon but, à chaque fois, c’était de faire mal et que le gardien le sente. Comme ça, il évitera le prochain ballon… (rires) Ma frappe, mes coups de pied arrêtés, mes centres, c’étaient mes points forts. À l’époque, on avait de véritables ailiers. Aujourd’hui, ce sont plutôt des milieux offensifs car ça joue différemment.

Est-ce que tu t’es inspiré d’un joueur en particulier, notamment pour tes coups francs ?
Non, personne. Depuis tout petit, j’ai toujours frappé les coups de pied arrêtés. J’ai toujours souhaité faire des passes et donner du plaisir à mes coéquipiers. Pour frapper, je pensais à mettre de l’effet et, surtout, cadrer. Avec de la puissance et contourner le mur. Avec les nouveaux ballons, je pourrai me faire plaisir. Je les ai essayé et ça vole pas mal (rires).

Au gré de tes pérégrinations, si tu devais retenir un joueur qui t’a marqué, ce serait qui ?
Un joueur qui m’a marqué… Le seul, c’était vraiment Shearer. Son sens du but, c’était un très grand buteur. C’était impressionnant. Un mec que j’ai beaucoup apprécié.


Propos recueillis par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

des bons souvenirs ce Laurent.
"Je n’ai pas pu faire davantage de sélections, car je n’ai plus été appelé en équipe de France."

Moi pareil
C'est pas Marama plutôt que Pascal Vahirua, le gaucher pour 2002 ?
Parce que Pascal, à 37 ans à l'époque, et jouant à Tours, il devait être un peu cramé.
Mattnirrep Niveau : CFA2
Tu vois direct que le mec a un melon de fou et doit être imbuvable.
Message posté par meles
C'est pas Marama plutôt que Pascal Vahirua, le gaucher pour 2002 ?
Parce que Pascal, à 37 ans à l'époque, et jouant à Tours, il devait être un peu cramé.


Je pense qu'il parle des gauchers de l'EDF historiquement. En tout cas ceux dont il se souvient je suppose.
Et Pascal Vahirua était là, puis y'a eu Diomède en 98. Et en 2002, personne.
CarlosHooker Niveau : District
Cette manie de parler de soi à la troisième personne... c'est vraiment insupportable. Quand on l'écoute, c'est pas Pelé, c'est pas Maradona, non c'est juste lui le meilleur. Imbécile, va.
Ce qu'il est vulgaire Lolo Robert... Après ça me fait doucement rire qu'il dise qu'il a du "caractère", sauf qu'il oublie de foutre un qualificatif devant : sale, mauvais, etc.
gregoirelenormand Niveau : DHR
" Désormais, des joueurs ont beaucoup plus de caractère que moi et la presse française les suce, ça me fait rigoler. Je me dis : « Putain Laurent, tu as bien fait. » À un moment donné, si tu n’as pas de personnalité… Car c’est un milieu très dur et spécial. Un milieu de putes. Et si tu n’as pas de caractère, tu te fais niquer."

C'est spécialement vulgaire pour une interview la non?
J'étais gêné de lire ça presque
1 réponse à ce commentaire.
gregoirelenormand Niveau : DHR
@joue-niño , bougre d'ane tu m'a devancé
gregoirelenormand Niveau : DHR
as*

et promis celui là c'est le dernier desolé de pourrir la discussion les copains mais ça m'a piqué les yeux
Bref, c'était un bon joueur mais pas vraiment une lumière comme on peut le voir. Je me rappelle de ses interviews télé, c'était un peu élocution à la Jourdren.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Aussi comique que la première partie.
Le mec se croit donc vraiment le meilleur de sa génération. Victime d'un complot de la part de ses entraîneurs, de France 98.

Le mec s'est jamais dit qu'au bout de 3 entraîneurs qui "ont leurs têtes" et qu'il est jamais dans ces têtes, c'est peut-être que ça vient de lui ?
nononoway Niveau : CFA
Note : 2
39 ans et il parle comme un wesh #footballeur
JaphetN'Doram Niveau : CFA
Cette interview - très bonne d'ailleurs - était probablement destinée à paraître dans le mag

Elle a dû se faire squeezer
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Je l'aime bien Laurent... D'ailleurs j'ai toujours aimé les roberts !
Vladivostock7 Niveau : District
"On est là pour gagner des titres, j'suis un gagneur, le meilleur...blabla."
Palmarès ? Une coupe des confédérations...
Triste.
didier gomis Niveau : CFA
Message posté par Monsieur_K


Je pense qu'il parle des gauchers de l'EDF historiquement. En tout cas ceux dont il se souvient je suppose.
Et Pascal Vahirua était là, puis y'a eu Diomède en 98. Et en 2002, personne.


et rothen, et dugarry
Ohhh Laurent!! Je me souviens d'un match à la Meinau à Strasbourg, on gagne 2-1 avec un doublé de Robert: un coup franc splendide et un lobe à cause duquel Chilavert (Chilavert, put*in!) se mange le poteau. Et celui qui marque pour le Racing c'était un jeune joueur d'à peine 20 ans, un certain Peggy Luyindula qui avait tracé tout le terrain. Ahhh souvenir, souvenir!
Robert avait 23 ans en 1998, 25 ans en 2000 et le type vient nous baratiner qu'il avait sa place en EdF mais que c'était une p*tain de secte et qu'il était black listé ??!! Ah elles me font marrer ces anciennes gloires qui se la racontent et qui bavent sur le dos de France 98 ! Déjà il a 9 sélections et il a gagné la coupe des conf', on peut parler de miracles ! Et sans ce "clan" dont il parle il ne l'aurait jamais gagné ! Il est ridicule, le type n'avait qu'un pied gauche et il vient nous parler d'injustice... Djibril Cissé like this...
La coupe des confédérations 2001 avec Eric Carrière et Laurent Robert :-(
il y a 3 heures Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) il y a 4 heures Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 6 il y a 5 heures Bagarre générale lors d'un match de charité 24 il y a 6 heures La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 7
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4
Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 57 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 6 Hier à 09:33 Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42