1. //
  2. // Finale
  3. // Juventus-Real Madrid (1-4)

« On a pris un tsunami humain en pleine gueule »

Samedi soir, sur la place San Carlo de Turin où s’étaient réunis des milliers de Juventini pour assister à la finale de Ligue des champions diffusée sur un écran géant, une fausse alerte attentat a provoqué un mouvement de panique et fait plus de 1500 blessés, dont un enfant de sept ans toujours entre la vie et la mort. Accompagné de son épouse, Gaëlle, Laurent était présent et raconte une soirée qui aurait pu virer au drame.

Modififié
Quand aviez-vous décidé de venir voir le match ?
Quand la Juve a battu Monaco en demi-finale, on se doutait que la mairie allait organiser quelque chose. Nous n’avons aucune origine italienne, mais ma femme est supportrice bianconera depuis Platini, moi, par opposition, je supporte le Torino. C’est trop facile de supporter le Real, le Barça ou justement la Juve qui gagnent tout le temps. Nous habitons en Haute-Savoie, l’Italie est à côté, nous y passons régulièrement nos vacances. Turin est une ville que nous connaissons particulièrement bien, nous y allons deux, trois fois par an. C’est une ville à l’avant-garde concernant l’art moderne, l’idée était effectivement de se faire aussi une expo. On devait y passer deux nuits.

À quelle heure arrivez-vous Piazza San Carlo ?
Vers 18h30, c'était déjà bien rempli. Il y avait des barrières, ça faisait comme un entonnoir. La police était présente, très équipée, mais il n’y avait aucun contrôle. Moi, je m'attendais à une fan zone comme à l’Euro en France avec fouilles systématiques, mais les gens emmenaient ce qu’ils voulaient, notamment de la bière Moretti, qui n’est pas la meilleure au passage. Il y avait également les marchands ambulants avec les cageots remplis de glaces et de bières en bouteille.


Quels types de personnes composaient le public ?
C’était très bon enfant, il y avait des familles, des enfants, des femmes enceintes, c’était le peuple de la Juve. Les plus acrobatiques sont montés sur la statue d’Emmanuel-Philibert de Savoie, craquant quelques fumis. Les gens étaient heureux, mais pas saouls, ils avaient une bière dans le sang, pas plus. On devait être 20 000, 30 000 max. Nous, on est restés à l’entrée de la fan zone.

À quel moment se déclenche le mouvement de foule ?
Cinq minutes après le 3-1. D’ailleurs, beaucoup de spectateurs étaient déjà partis, sentant que le match était plié. Moi, je n’ai rien vu ni entendu. La seule chose que j’ai vue, c’est comme quand, petit, on jette un caillou dans une mare d’eau, cela provoque des ondes concentriques. C’est parti de la gauche de l’écran géant. Un tsunami humain, on l’a pris en pleine gueule, ça ne s’arrêtait pas. C’était un château de cartes, les gens s’effondraient. Mon épouse est tombée, elle était comme un trois-quarts qui se prend des deuxième et troisième ligne dans un match de rugby. Un magma d’êtres humains. En trois secondes, on s’est fait happer.

Vidéo

Vous résistez à l’impact ?
Moi oui, mon objectif numéro un était de trouver mon épouse, j’ai vu sa main sortant de ce magma humain, j’ai reconnu sa bague et son bracelet. Étant cycliste amateur, je suis musclé des mollets et des cuisses, mais beaucoup moins des bras. Ou ai-je trouvé la force ? L’amour, l’adrénaline, je ne sais pas, mais j’ai réussi à la sortir de là. Elle a perdu ses lunettes, mais je voulais qu'on se casse car, dans mon esprit, c’était un attentat.

Vous avez fait le lien direct ?
Étant français et « habitué » , je me suis dit : « Putain, c’est notre tour. » Je me voyais veuf.

Ça ne s’est pas arrêté à cette première vague ?
Non, quand j’ai extrait mon épouse, elle avait son bras ensanglanté, mais elle pouvait marcher. On est allé vers la droite de la place, une deuxième vague humaine est arrivée sur nous, on a failli se faire plaquer contre le kiosque à journaux. Là j’ai eu moins peur, car je tenais fermement mon épouse. On a tout fait pour sortir de l’entonnoir. La troisième vague, elle, a été effrayante. J’ai revu le Bataclan dans ma tête, les gens qui sortent en courant, vous savez, comme les abeilles quand on tape dans une ruche. Là, je me suis dit : « Faut pas qu’il y ait des cons avec des kalachs. » On a alors tambouriné à une porte cochère dans une rue adjacente. On nous a ouvert, on est entrés à trente, on s’est verrouillés à l’intérieur. Je criais en italien : « Comme à Paris ? » et en anglais je disais « upstairs ! » pour monter. On a toqué aux portes, des gens nous ont ouvert, dont une vieille dame qui nous a donné du désinfectant. On a nettoyé les plaies comme on a pu. Beaucoup étaient touchés à la voûte plantaire à cause des morceaux de verre des bouteilles, car ils étaient en tatanes.

« Mon épouse me reproche de voir noir, mais en entrant dans la fan zone, j’avais vraiment trouvé ça léger. Nous étions d’ailleurs étonnés que ça se passe à Piazza San Carlo et ses arcades. »

Combien de temps ça a duré tout ça ?
Moins de dix minutes. Dans le feu de l’action, on se questionnait tous pour savoir si c’était une bombe, personne ne savait. Ensuite, on est restés dans l’appartement de cette dame, le temps que l’adrénaline retombe. 45 minutes après, on a regardé dehors, ça s’était calmé. On est sortis, la police était cette fois casquée, mitraillette au cou. La croix rouge italienne soignait les gens sur place, certaines personnes étaient prises de convulsions. Nous étions entaillés, mais on a donné la priorité à ceux qui étaient plus durement touchés.

Quelle était l’ambiance à ce moment-là ?
Des retrouvailles, des gens qui pleuraient, qui se disaient qu’ils n’étaient pas passés loin. C’est seulement en rentrant à notre B&B deux heures plus tard et en allumant la télé qu’on a compris qu’il ne s’agissait que d’un pétard ayant provoqué la panique générale.


Vous avez pensé aussi au drame du Heysel ?
Non, même si j’étais devant ma télé en 1985. Maintenant, il y a de quoi se demander s’il n'y a pas une malédiction à Turin. Entre ça, le Heysel, la catastrophe de Superga...

Vous comprenez cette psychose chez les gens ?
C’est très humain. On est dans un tel état, nous les Européens, avec les attentats islamistes, les Italiens se sont dit : « C’est notre tour. » Je ne leur en veux pas du tout, l’Italie restera notre destination préférée. En revanche, concernant l’organisation de l’événement, il aurait fallu tenir compte de l’expérience française de l’Euro qui a été une réussite. Mon épouse me reproche de voir noir, mais en entrant dans la fan zone, j’avais vraiment trouvé ça léger. Nous étions d’ailleurs étonnés que ça se passe à Piazza San Carlo et ses arcades. En 2012, nous avions assisté à la finale de l’Euro à Piazza Vittorio Veneto, plus grande, plus aérée et qui donne sur un pont. Gérer 20 000 personnes ne s’improvise pas.

Deux jours après, vous êtes encore sous le choc ?
Gaëlle est bien éraflée au niveau de l’épaule. On a écourté notre séjour et on est rentrés tout de suite en France. On s’est arrêtés aux urgences de Sallanches et les médecins lui ont enlevé des petits gravillons de verre. Physiquement, ça va aller, mais psychologiquement, on a brûlé une vie.



Propos recueillis par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
cul-terreux Niveau : CFA2
Brrrr ce récit me fait froid dans le dos, j'aurais pas dû le lire de si bon matin.

Sinon, aucun fouille et son épouse qui pense qu'il voit tout en noir...? Les gens n'ont toujours pas compris.
Stephane_Guivar'ch Niveau : CFA2
Même avec des fouilles à l'entrée, y'a fort à parier que l'incident aurait quand même pu avoir lieu non ?
cul-terreux Niveau : CFA2
Oui bien sûr. Je parlais de réel attentat moi.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
je suis d'accord, un terroriste trouvera toujours une faille à exploiter pour mener à bien son projet. Surtout dans ce genre de rassemblement. Maintenant, sous le choc et dans l'émotion, les gens touchés pensent toujours à "comment aurait-on pu éviter cela?" et c'est profondément humain. mais on sait tous bien par expérience que la résolution du terrorisme est un mal plus profond qui nécessite une éducation, un dialogue avec les populations susceptibles de nourrir ces groupuscules, et c'est un travail de longue haleine, peu visible en surface et qui ne portera pas ses fruits immédiatement et qu'il ne faut surtout pas (c'est mon point de vue et ça n'engage que moi) réduire nos libertés. Mais va expliquer ça à des familles de victimes.
Note : 1
Bien sur que la lutte contre le terrorisme est un travail de longue haleine.
Par contre il est totalement legitime de se demander comment on aurait pu eviter tel ou tel evenement.
Dans le cas de Turin, l'absence totale de fouille et la possibilite d'entrer avec des bouteilles en verre, c'est clairement irresponsable de la part des organisateurs. Par chance il n'y a pas eu de drame mais ca reste une tres mauvaise gestion de l'evenement.
GreatestShowOnField Niveau : DHR
"on sait tous bien par expérience que la résolution du terrorisme est un mal plus profond qui nécessite une éducation, un dialogue avec les populations susceptibles de nourrir ces groupuscules"

Et si on arrêtait d'aller soi-disant chercher des armes de destructions massives dans certains pays et qu'au lieu d'aller leur prendre du pétrole, des diamants, du phosphore ou que sais-je encore on leur foutait la paix, peut-être qu'il n'y aurait aucun malade qui se servirait de la souffrance de ces populations pour endoctriner les plus faibles à faire du mal au nom d'une vengeance complètement futile et/ou d'une religion qui n'a que faire des assassins ?
N'oubliez pas que la guerre est le meilleur moyen de maintenir une économie prospère.
https://www.youtube.com/watch?v=fKyA-snMrcI
5 réponses à ce commentaire.
Je ne sais pas pourquoi mais je sentais ce genre de trucs arriver.

D'une part, tu as des gens très tendus (oui Claudy, je suis tendu) et d'autre part, des abrutis finis qui déclenchent par un acte stupide des réactions pareilles.

A l'époque du "Brussels Lockdown", t'avais les flics et l'armée partout, et t'avais des petits malins qui s'amusaient à balancer des pétards faisant trouiller tous les gens qui avaient osé ou devaient aller bosser à Bxl, prêts à courir le 100 en 9.58.

Bref, j'espère que les bléssés se remettront vite et qu'on puisse ne plus assister à cela !
Pas sur que les lancers de petards soient le fait d'abrutis qui ont voulu faire peur a la foule.
Les petards autour d'un match de foot, c'est comme les fumis, c'est monnaie courante.
1 réponse à ce commentaire.
Même pas un mot sur l’étonnante passivité de la charnière défensive Bonucci - Chiellini...
J'y étais aussi et je peux vous dire que j'ai eu la peur de ma vie, j'étais de l'autre côté de l'écran par rapport à l'endroit où ça a a commencé et quand vous voyez la vague arrive c'est terrible.
J'ai tout de suite pensé à un attentat et je me disais 'si tu tombes tu es mort'.
Bon je suis tombé et toujours vivant et a part une pizza sur le genou (l'Italie ça vous gagne) rien de grave.
Mais comment la ville a pu laisser les bouteilles de verre entrer sur la place ?
Quand on a vu ce qu'il se passait à Londres le même soir avec mon collègue on c'est quand même dit 'monde de merde'
Turin maudite?

Il vaudrait mieux que la Juve n'aille plus en finale de la C1.

D'abord, elle perd à chaque fois ou presque. Pis le Heysel hante toujours les esprits.

1985 c'était une fête. L'aboutissement pour une équipe extraordinaire. Le sacre enfin!

Et puis, ça s'est transformé en cauchemar. Le foot devenant secondaire et risible.

A l'époque, j'ai lâché le foot pendant deux ou trois ans. Je n'ai même pas vu Maradona en 86. Ça m'a repris avec l’avènement du Milan de Berlusconi.

Mais ce n'était plus pareil. La magie avait disparu. Le Heysel a été ma sortie de l'innocence.
Jeune quille Niveau : CFA
 //  11:33  //  Socio de la Suisse
La foule, c'est dangereux.

Faisez comme moi, devenez ochlophobes.
Pfff, heureusement que le bilan n'est pas trop lourd, ça aurait fait un Heysel 2 pour les fans de la Juve, même si les circonstances sont différentes....
GreatestShowOnField Niveau : DHR
Ça fait flipper.
Ce que j'en ressors c'est que le gars pointe l'organisation complètement dépassée.
On n'entasse pas 30000 personnes sur une place juste en foutant des barrières autour...
Alexandra-69
Bonjour, j'étais présente ayant une belle famille supportrice de la Juventus. Il on regarder le match dans la foule au niveau de la statue jusqu’à la mi-temps ayant 3 enfants et vue l'heure et les 4h de route dans la journée on as voulus clôturer la journée pas un café a 50m de l’écran. à peine le temps de s’asseoir que la foule arrivais en courant, en criant ... Nous avons rien eu heureusement mais moralement sa fais du mal de devoir aujourd'hui vivre dans la peur. J'ai vécu la peur, l'angoisse .. même si il n'y avais pas de djihadiste sur le moment on c'est dit on n'est mort !!! Ma fille de 6 ans me pose beaucoup de question, ma nièce de 4 ans a dit a sa maman "Maman aujourd'hui on a bien courut" .... Mais dans quelle monde on vit. Quel monde de fou allons nous laisser à nos enfants. Les sons, les images sont la et sa fais mal. Bon courage à tous ceux qui on vécu ce moment la et soyons solidaire.
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 13
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3
dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23