1. // CAN 2017

Laurent Duarte : « Cette CAN sera un réferendum pour ou contre Bongo »

Relais de la société civile gabonaise, Laurent Duarte n'est pas un grand fan de la compétition qui s'ouvre ce samedi à Libreville. Il expose ici les raisons de son appel au boycott.

Modififié
Bonjour Laurent, pouvez-vous vous présenter ?
Je suis le coordinateur de « Tournons la Page » , un collectif associatif présent dans neuf pays qui milite pour la démocratie et l'alternance en Afrique. C'est un mouvement non partisan et interconfessionnel qui regroupe plusieurs coalitions d'acteurs de la société civile. Au Gabon, nous nous appuyons principalement sur le mouvement pacifique mené par Marc Ona Essangui. Je suis pour eux une caisse de résonance. Depuis Paris, je leur offre la possibilité d'avoir accès aux médias ainsi qu'une liberté d'expression totale.

En décembre dernier, vous avez lancé un appel au boycott et au « sabotage » de la CAN. Pouvez-vous nous en expliquer les raisons ?
« Nous n'appelons pas au sabotage. Nous appelons seulement au boycott. »
Je tiens d'emblée à rectifier une coquille : nous n'appelons pas au sabotage. Cela a été écrit par erreur dans notre première tribune et puis cela a été repris dans tous les médias. Nous appelons seulement au boycott. Nous sommes un mouvement pacifique. En revanche, d'autres acteurs de la société civile gabonaise ont déjà appelé au sabotage.

Pourquoi ?
Parce que cette compétition a lieu sous l'égide d'un gouvernement illégitime. Nous avons assisté en août 2016 à un coup d'État constitutionnel (Ali Bongo a été réélu avec 50,66% des suffrages dans une élection entachée de sévères irrégularités, ndlr). Des résultats qui auraient permis à Jean Ping d'être élu président ont été ouvertement maquillés.

Vous avez un exemple précis ?
Dans le Haut-Ogooué, le fief du clan Bongo, les scores sont arrivés tardivement. Le taux de participation a été de 99%, ce qui est déjà admirable, mais en plus 95% des votants se sont déclarés pour Ali Bongo, alors que, dans le reste du pays, environ 60% des voix sont attribuées à Jean Ping. C'est une véritable mascarade électorale, qui a d'ailleurs été très bien documentée par les observateurs de l'Union européenne.

Des violences post-électorales ont éclaté dans la foulée...
« Il y a eu plusieurs dizaines de morts, avec bombardement du QG de l'opposition. Les chiffres divergent, mais selon notre rapport, il y a au moins trente morts avérés, auxquels il faut encore ajouter les disparitions. »
Il y a eu plusieurs dizaines de morts, avec bombardement du QG de l'opposition. Les chiffres divergent, mais selon notre rapport, il y a au moins trente morts avérés, auxquels il faut encore ajouter les disparitions. Il faut bien comprendre qu'un tel bilan au Gabon, c'est énorme. À population équivalente, c'est comme neuf cents morts en France. C'est le même impact. La répression sanguinaire et l'instabilité qui règnent actuellement imposaient selon nous de transférer l'organisation de la CAN vers un autre pays. À défaut d'avoir vu notre vœu exaucé par la FIFA, nous appelons fermement au boycott.

Quel est l'état d'esprit des populations à la veille de la compétition ? Pensez-vous que votre appel sera suivi ?
Il y a actuellement un ras-le-bol social généralisé au Gabon. La rentrée scolaire s'est effectuée dans le chaos, les magistrats sont en grève, tout comme les agents de la ville de Libreville... Notre appel ne sort pas de nulle part, il part de la base. On sent la colère. Il y a quelques jours, un match de préparation entre le Gabon et une équipe locale s'est déroulé devant une centaine de supporters, alors que le stade pouvait accueillir 20 000 places. C'est un camouflet pour Bongo, quand on connaît l'amour du foot qui anime le peuple gabonais. Il y a une véritable volonté de ne pas suivre cette CAN. Imaginez-vous, cela fait cinquante ans que la famille Bongo dirige le pays, 88% des Gabonais n'ont jamais connu d'autres dirigeants. Pourtant, aux dernières nouvelles, le Gabon n'est pas une monarchie.

Pensez-vous vraiment que votre appel puisse infléchir quoi que ce soit, dans le sens où même des manifestations réprimées dans le sang n'ont pas eu l'effet escompté ?
« Les dictateurs africains vivent de la légitimité internationale. Cette CAN 2017 a pour but de montrer que Bongo est capable d'être le garant de la stabilité et de la paix, c'est un moyen pour lui de se valoriser aux yeux du monde. »
Dans l'absolu, on sait bien que le boycott a peu de chances de pousser Ali Bongo vers la sortie, mais l'important pour nous, c'est de continuer à le rendre infréquentable. Les dictateurs africains vivent de la légitimité internationale. Cette CAN 2017 a pour but de montrer que Bongo est capable d'être le garant de la stabilité et de la paix, c'est un moyen pour lui de se valoriser aux yeux du monde.

Ce ne serait pas la première fois que Bongo utilise le football à des fins politiques. Il avait déjà organisé la CAN en 2012, en partenariat avec la Guinée équatoriale.
C'est un véritable passionné, qui mène une politique par le football. On l'a vu quand il a organisé le Trophée des champions entre le PSG et Bordeaux, ou des matchs amicaux de prestige face au Brésil et au Portugal. Par ailleurs, il est de notoriété commune que la Fédération gabonaise ne prend pas une décision sans son aval. Le départ de Costa et la nomination de Camacho à la tête de la sélection, c'est lui. Camacho a déjà menacé de partir, en dénonçant l'intrusion politique constante dans son travail d'entraîneur.

En juillet 2015, il y a aussi eu la très onéreuse visite de Lionel Messi, pour poser la première pierre du stade de Port-Gentil. Certains chiffres avancés à l'époque par France Football faisaient état d'un salaire horaire de 50 000 euros. Les Gabonais étaient alors circonspects sur l'opportunité de se livrer à de telles dépenses au moment même où le pays traversait une grave crise économique...
« Si Messi avait vraiment eu envie de faire un geste envers l'Afrique, il lui suffisait de rapatrier un peu de son argent depuis ses paradis fiscaux. »
Cela a été largement commenté à l'époque par l'opposition. Il avait fait la même chose avec Pelé. Sa volonté, c'était de faire parler du Gabon en bien et cela a parfaitement fonctionné. La preuve, même So Foot en a parlé. Après, la responsabilité est partagée. Les joueurs de foot n'ont aucune lecture politique. Si Messi avait vraiment eu envie de faire un geste envers l'Afrique, il aurait sans doute pu venir de lui-même, il lui suffisait seulement de rapatrier un peu de son argent depuis ses paradis fiscaux.

Puisqu'on parle d'argent, l'organisation de cette CAN va coûter 700 milliards de francs...
Il ne fait aucun doute que cela cache des détournements de fonds massifs. En 2012, l'organisation de la CAN avait déjà coûté 400 milliards. Les stades ont déjà été rénovés il y a quatre ans, mais il fallait apparement les rénover à nouveau cette fois encore. C'est une véritable gabegie financière, indécente dans le contexte actuel. Le Gabon, c'est un petit pays de 1,8 million d'habitants, avec un revenu par tête parmi les plus élevés d'Afrique. Mais ces chiffres cachent d'immenses inégalités. Il y a récemment eu beaucoup de restrictions, les élus expliquent que cela provient de la chute du pétrole. Bien sûr que les fluctuations existent et que cela impacte l'économie, mais la crise est avant tout due à une mauvaise gestion de l'argent public. Quand on prépare un budget, j'imagine qu'on anticipe la chute du pétrole. Je ne crois pas que les Émirats arabes unis aient déjà eu à virer en masse leurs fonctionnaires.

En 2012, c'était la CAN Orange. Aujourd'hui, on a le droit à la CAN Total. Quel rôle joue la France dans tout ça ?
La Françafrique telle qu'elle a pu exister du temps d'Omar Bongo n'est plus d'actualité. Les choses ont changé. Néanmoins, l'influence de la France demeure. Les Français sont les premiers ressortissants étrangers au Gabon. Total reste la première entreprise étrangère en matière de bénéfices. Il y a donc de nombreux intérêts économiques et un besoin de stabilité politique dans la région, quitte à cautionner des dictateurs qui tirent sur la population et affament leur peuple.

Le gouvernement français n'a en effet pas été très clair sur sa position par rapport aux élections...
Au début, il y a eu une vraie prise de parole de Jean-Marc Ayrault, qui a dit qu'il fallait recompter les voix. Mais quand Manuel Valls est parti en voyage en Afrique de l'Ouest, précisément au Togo, il a expliqué que Bongo était légitime et qu'il fallait collaborer avec lui. C'est un revirement qui nous a beaucoup déçus.

En attendant, le situation est très tendue. Face à vos menaces, la ministre des Sports Nicole Asselé a lancé un appel patriotique et mis en garde la population contre les « prêcheurs en eaux troubles » , tels que vous et Marc Ona Essengui, qu'elle assimile à des « activistes voulant transposer leurs frustrations politiques résultant de leurs déboires électoraux sur le sport en général et le football en particulier » . Cela vous fait plaisir ?
La ministre s'attaque à nous car nous avons été les initiateurs de la contestation. C'est une prise de parole qu'on interprète comme une avancée, car si notre appel était insignifiant, le gouvernement n'aurait pas réagi. On sait à quel point le gouvernement gabonais est violent. Ils emploient la même violence dans leur rhétorique. On a touché juste, ils savent qu'à cause de nous, la CAN peut rapidement virer au fiasco.

J'imagine qu'ils ne vont pas rester les bras ballants. Comment le gouvernement compte-t-il contre-attaquer ?
Il y a beaucoup de rumeurs qui circulent actuellement sur les réseaux sociaux. Plusieurs personnes disent que des places leur ont été distribuées gratuitement. Il faut déjà dire que le prix du billet est de 530 francs CFA, soit moins d'un euro. La tactique du gouvernement, c'est de rendre le spectacle accessible à tous, afin que les stades ne sonnent pas creux.

C'est une véritable bataille politique qui se profile...
Absolument. Il suffit de regarder ce qui est arrivé à Samba la mascotte. Au départ, elle était habillée en jaune. Mais il se trouve que le gouvernement a réalisé que le jaune, c'était la couleur de Ping et des opposants. Depuis, ils ont changé, et maintenant elle est habillée de blanc. Cela montre bien les enjeux. Cette CAN sera un référendum pour ou contre Bongo. Et quelque chose me dit que cette CAN ne va pas très bien se passer...

Propos recueillis par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

On sait pourquoi le Gabon a ete choisi pour organiser la CAN alors qu'ils l'ont eu en 2012? Si je ne me trompe pas, l'Algerie etait en "finale" contre le Gabon pour avoir la CAN, qu'est-ce qui a empeche l'Algerie de l'avoir ?
Note : 1
2012 a été co-organisé par le Gabon et la Guinée Equatoriale.

Ces 2 pays ont acceuilli 2 autres CAN en si peu de temps, la raison vient principalement que les pays hôtes avait été choisis à l'avance et que pour diverses raisons les CAN 2013, 2015 et 2017 ont du être relocalisé "en urgence" et donc dans des pays prêts et ""stables"" (selon le point de vue de la CAF évidemment)

La Guinée Equatoriale a réorganisé celle de 2015 (initiallement prévu au Maroc mais le pays a annulé à cause du virus Ebola) et donc le Gabon celle de 2017 (2017 se devait être la Libye qui avait été choisi à la base pour organiser la CAN de 2013 mais pour les raisons qu'on connait, cela a été interverti dans un premier temps, avec l'Afrique du Sud qui devait elle organisé cette édition de 2017, puis donc annulé au profit du Gabon).
Merci pour l'info !
2 réponses à ce commentaire.
Japhetauvillage Niveau : DHR
Justice; liberté : beau combat et condamné à ne jamais connaître de fin. Cela dit, le divertissement prend toujours le dessus. Même pour une coupe du monde en plein hiver, avec des controverses à en pleuvoir, les spectateurs (ou téléspectateurs) voudront leur dose.
Messi qui inaugure un stade au Gabon.
Les caprices de ces hommes politiques + Messi qui doit être à sec pour aller jusqu'à Libreville chercher son chèque...
Donc sofoot supporte l'opposition gabonaise, vous etes foutus les mecs!
Les fins de mois semblent très difficiles pour Basile Boli. A 60 ans, il a vraisemblablement choisi de jouer les chauffeurs VIP...
Merci pour la légende sous la photo.
Excellent !
Charmatin Niveau : CFA2
C'est un clin d’œil à un meme qui avait beaucoup circulé lors de la visite de Messi au Gabon. La plupart ayant été supprimés (dictature oblige), je peux te montrer celui-ci qui n'est pas le plus réussi mais qui montre quel genre de «dérives» cela a donné.

[img]http://www.lolakayacongo.com/www/wp-content/uploads/2015/07/11703091_915757768482947_6689124256826794458_n.jpg[/img]
Charmatin Niveau : CFA2
Merci! Du coup, qu'est-ce que j'ai fait de mal dans ma tentative?
3 réponses à ce commentaire.
Alvaro_Recoba Niveau : CFA2
Messi qui débarque de son jet à Libreville en short jean tout pourrave accueilli comme un chef d'état par le 1èr Ministre local ...
C'était très embarrassant
dizzymusictv Niveau : CFA
Note : 1
Sauf que si la CAN se passe mal, bah Bongo dira "voilà, Ping qui déshonnore son pays, et le ridiculise aux yeux du monde, vous pensez qu'il mérite d'être président ?"

et au contraire, si elle se passe bien, "voilà, je vous l'avais dit que j'étais un super président, que je ramènerai de l'ordre et de la joie dans ce pays".
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Tu veux savoir ce qui va se passer?

Bongo va donner un petit chèque à Hayatou, on va avoir le droit à d'énormes scandales d'arbitrages et le Gabon va se retrouver en demi-finale.

Comme la Guinée équatoriale.
1 réponse à ce commentaire.
dizzymusictv Niveau : CFA
Je me dis souvent que Dieu a envoyé son gamin en mission suicide parce que 3 ou 4 ploucs bossaient le dimanche ou prononçaient son nom en vain,
et là, face à des trucs bien plus graves, il envoie même pas un neuveu illégitime.

On est vraiment né à la mauvaise époque.
LA CAN ca reste ma competition preferée:

- Des pelouses pourries
- Un niveau de jeu de faible a indigent selon les années
- un neant tactique qui rappelle les bonnes heures en DH
- Des manips politique et des scandales d'arbitrage en veut tu en voila
- Le pays organisateur toujours dans le dernier carré on ne $ait par que££e grac€ divin€.
L'organisation de cette can au Gabon est tout simplement une honte. en premier lieu du a la situation poltique et sociale du pays, surtout apres cette mascarade d'élection qui remet en place un système et une famille qui dirige depuis 50 ans dont 42 par le père feu Omar Bongo alors que les fraudes sont évidentes mais l'union africaine et européenne le savent mais joeunt les aveugles,bien aidé par la France et ses réseaux ( De Gaulle, Foccart, Miterrand, juppé chirac miterrand Sarko enfi droite Gauche enfin toute la classe politique tt bord de la Vème république)
meme jm le pen est allé cherché sa valise de billets chez Omar qui jadis dit '' ca ne l'a pas dérangé de venir cherché l'argent chez un nègre en rigolant""
a peine 1millions et demi d'habitants pétrole uranium manganèse bois fer des ressources en pagaille mais qui ne profite qu'a une caste. bon comme beaucoup de pays africains tt simplement, le Gabon c'est un pays ou u vois défilé porshe cayenne mercedes classe s tu traverse une rue et te retrouve en face d'enfants sans chaussures vivant sans eau potable et toit en tole, alors qu'il devrait etre développé comme un petit emirat au vu de ses richesses. et l'opposition n'en parlait pas des opportunistes qui on quitté le régime mais qui roulait avec le père.
Ali Bongo qui se fait le chauffeur de Messi qui arrive en short devant un chef d'état normal..... bref cette can se passera bien la sécurité sera a son paroxysme, Le Gabon est un pays magnifique avec des gens accueillant qui ont le sens de la fete, du partage (surtt de la bière). esperons du bon football, voir quelque jeunes émerger parce que depuis les départs des eto'o drogba , essiien , appiah et d'autres je trouve que la relève n'est pas de ce standing. Bref les 700 milliards pr l'organisation auraient du servir a construire autres choses que divertir l'opinion internationale sur la soi disante stabilité politique d'un régime despotique.


Rien que le nom de la can est symbolique de cette mafia entre football politique et économique '' can TOTAL Gabon 2O17"" on a vu ' euro Boeing 2016" un peu de respect
Ce commentaire a été modifié.
Charmatin Niveau : CFA2
Je reposte ce que j'avais écrit sous la fiche du Gabon, et souligne par la même occasion mon bonheur de voir So Foot traiter de ce sujet. Ça correspond à la vision que je me fais de sa ligne éditoriale: décalée parfois, mais aussi avec ce petit côté Che Guevara, engagé contre certaines injustices. ***

Le journaliste a bien fait son taff, notamment sur l'Azingo nationale (qui veut dire plus «souffrance» que «douleur», l'équipe ayant une réputation de losers romantiques qui leur collait à la peau) et sur le pangolin qui serait une célébration géniale à voir.

Par contre, on n'est plus dans une dictature soft, surtout depuis le mois d’août, quand le président non élu a fait tiré sur des gens qui descendaient dans les rues pour contester le vol électoral qu'il n'a même pas pris la peine d'orchestrer intelligemment (en était-il capable? Ceci est une autre question)

Ainsi, tout le peuple Gabonais ne sera pas derrière son équipe, loin de là, il y a un appel au boycott face à cette vaste fumisterie qu'est la CAN en sol Gabonais cette année.

Le président non élu préfère investir des milliards de francs CFA dans des infrastructures comme des stades qui ne seront pas pérennisées (aucune équipe du championnat local ne peut se permettre de payer les loyers), de véritables éléphants blancs, pendant qu'il n'est même pas capable d'offrir un salaire à ces enseignants, des classes avec moins de 100 élèves, des hopitaux qui peuvent soigner les gens, des logements non insalubres et des routes qui ne s'évaporent pas à l'air, ou encore d'offrir un rémunération régulière aux joueurs du championnat local.

C'est comme lorsqu'il avait fait venir Messi pour des sommes faramineuses alors que les enseignants n'étaient pas payés depuis des mois

Le mec fait construire un stade à Oyem alors que des Gabonais vivent et se nourrissent dans une décharge publique.

Il a clairement toute sa tête et le sens des priorités.

Bref, tout ça pour dire que cette CAN est loin de faire l'unanimité, que tout le peuple Gabonais n'est pas derrière son équipe, qui, de toute façon, va se faire sortir au mieux en 1/4 car ils ne savent pas jouer comme une équipe, qu'il y aura des vagues de contestation qui ne seront pas diffusées à la télé, car après tout, le foot est une fête, et possiblement de la répression sanglante suite aux vagues contestataires.

Et si jamais j'avais les capacités en informatique d'Anonymous, voilà l'hymne que je ferai retentir dans le stade: https://www.youtube.com/watch?v=cTnWr-KAuoU
il y a 3 heures Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 4 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 97 il y a 5 heures Le rap des ultras de Genk 4 il y a 5 heures Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 3 il y a 7 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 15 il y a 7 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7