1. //
  2. // 1/4 finale aller
  3. // PSG/FC Barcelone (1-3)

Laurent Blanc reconnaît la supériorité catalane

Modififié
2 32
Après la défaite du Paris Saint-Germain face au FC Barcelone (1-3), ce mercredi soir, lors du quart de finale aller de la Ligue des champions, Laurent Blanc n'a pu que constater la supériorité de ses adversaires du soir.

« On a été dominés en termes de possession de balle. Quand une équipe fait courir, reculer l'autre, elle a plus de chance de gagner, notamment face à un trio offensif de cette qualité. Barcelone a été très bon, mes joueurs ont tout donné, d'où la déception » a-t-il expliqué lors de la conférence de presse d'après-match. « On ne pouvait pas faire mieux ce soir. On ira à Barcelone avec une équipe qui récupérera certains cadres, en voulant montrer un autre visage. »

Lucide, Laurent Blanc : le Barça était clairement au-dessus. GC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

OuimaisduMaggiori!!! Niveau : Loisir
David Luiz ne voit toujours pas le bout du tunnel...
cerveau-gauche Niveau : Loisir
En même temps, je vois pas trop comment il peut faire autrement...
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 2
personne ne peut blamer blanc.il a combattu avec ses armes et une grosse dose de malchance.les blessures de motta,Luiz,silva.l'absence d'ibra et du hibou.on savait tous que c'etait un affreux tirage et seul les tres optimistes et canal+ qui survent paris pour faire son business croyaient à l'exploit.
La différence entre Suarez et Cavani saute aux yeux aujourd'hui, alors qu'à l'époque où Cavani était à Naples et Luis à Liverpool, c'était quasiment le même niveau. Incroyable quand même le fossé qui les sépare maintenant.
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 2
Message posté par Pig Benis
La différence entre Suarez et Cavani saute aux yeux aujourd'hui, alors qu'à l'époque où Cavani était à Naples et Luis à Liverpool, c'était quasiment le même niveau. Incroyable quand même le fossé qui les sépare maintenant.


elle a toujours sauté aux yeux.regarde leurs performances avec la celeste,suarez a toujours été au dessus
Après le match contre Chelsea, quand certains, dont moi, se sont offusqués de l'action foirée par Cavani, en arguant que c'était lié à son mauvais contrôle, donc à sa faiblesse technique, toute la horde de supporters parisiens du forum les vouaient aux gémonies...
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Note : 3
Comment ça on peut pas blamer Blanc !

Ce type est le patron de l'équipe et a encore montré ses limites hier, ce type n'est pas un tacticien, ils jouent systematiquement de la même manière sans prendre en compte le physique et le profil des joueurs dont il dispose !

Juste hier pourquoi il garde son 4-3-3 quand tu sais que le match va commme souvent se jouer au milieu de terrain, renforce le en jouant avec 4 milieux voir 5 milieux quans tu sais que Thiago Motta et Verratti sont pas là !
Le milieu français c'est juste pas possible pour un match d'un tel niveau on a vu la diff hier !

Laurent Blanc ne change jamais de schéma tactique et ne tente quasiment jamais de coup de poker, trop d'indulgence avec ce type !
Message posté par Pig Benis
La différence entre Suarez et Cavani saute aux yeux aujourd'hui, alors qu'à l'époque où Cavani était à Naples et Luis à Liverpool, c'était quasiment le même niveau. Incroyable quand même le fossé qui les sépare maintenant.


Ce n'est surtout pas du tout le même profil d'attaquant. Et puis le Naples de Mazzari, c'est une équipe en 3-6-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-Cavani taillée pour le contre. Et Cavani avec son coffre, sa vitesse et sa relative adresse devant le but se régalait, tout comme Lavezzi d'ailleurs.
La connerie pour moi, c'est d'être allée les chercher sans chercher à comprendre les différences entre le calcio et la ligue 1, les raisons pour lesquelles ces deux là cartonnaient là-bas, et s'ils avaient les qualités adéquates pour s'adapter en France.
Parce qu'on chie souvent sur la ligue 1, c'est surement le championnat le plus dur pour les attaquants.
A la différence du calcio, qui est un championnat vieillissant...
Note : 1
Certains semblent un peu trop résumer le travail de l'entraîneur aux "coups de poker" et autre tour de passe-passe à la LVG. Ça ne représente que 1% du job. Hier soir, LB avait une marge de manœuvre extrêmement faible face à un adversaire difficile c'était quasiment peine perdue au coup d'envoi, on ne va pas lui reprocher de ne pas avoir fait un exploit. Sans manieur de ballon dans l'entre jeu, Paris était destiné à subir le jeu, et avec un attaquant aussi maladroit Paris était destiné à subir au score.
Message posté par féliré


Ce n'est surtout pas du tout le même profil d'attaquant. Et puis le Naples de Mazzari, c'est une équipe en 3-6-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-Cavani taillée pour le contre. Et Cavani avec son coffre, sa vitesse et sa relative adresse devant le but se régalait, tout comme Lavezzi d'ailleurs.
La connerie pour moi, c'est d'être allée les chercher sans chercher à comprendre les différences entre le calcio et la ligue 1, les raisons pour lesquelles ces deux là cartonnaient là-bas, et s'ils avaient les qualités adéquates pour s'adapter en France.
Parce qu'on chie souvent sur la ligue 1, c'est surement le championnat le plus dur pour les attaquants.
A la différence du calcio, qui est un championnat vieillissant...


Non non, ceux qui ont suivi Cavani, à Naples, connaissent le bonhomme et savent que son ratio buts marqués/occasions a toujours été moyen.

Je me souviens qu'il avait passé une période creuse de plus de 10 matchs sans planter, manquant meme certains pénos.

Ce joueur là a du coeur, mais ce n'est pas un grand joueur, en tous cas, il a trop de carences pour qu'on le place dans cette catégorie.

Regardez Suarez: il a deux ballons, il se crée les occases tout seul, et finit le job. Comme en cdm.

Ya une classe d'écart entre ces deux là (meme profil ou pas, ce sont tous deux des 9!)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Jordi Alba est aux anges
2 32