1. //
  2. // 5e journée
  3. // Bordeaux/PSG

Laurent Blanc est-il toujours bordelais dans son jeu ?

En trois ans sur les bords de la Gironde (2007-2010), Laurent Blanc n’a pas fait que ramener des titres à Bordeaux, il a aussi envoyé du jeu. C’était beau, spectaculaire et osé. Certes, la fin de l’histoire est moche, mais il faut savoir se souvenir des belles choses. Trois mois après son arrivée dans la capitale, Blanc le Bordelais a-t-il réussi son acclimatation parisienne ?

Modififié
147 21
11 janvier 2009. Si on ne doit retenir qu’une seule date du règne de Laurent Blanc aux Girondins de Bordeaux, c’est la bonne. Ce soir-là, devant les caméras de Canal +, son Bordeaux s’amuse du Paris Saint-Germain (4-0). Une patate dans la tronche. On frôle même la perfection girondine. En témoigne ce but OVNI claqué par Yoann Gourcuff au cœur de la seconde mi-temps. L’ancien gendre préféré des ménagères de moins de 50 ans marche sur la gueule de toute la défense parisienne, et notamment sur celle de Sammy Traoré. C'est beau, putain ! Tout y est. On pose son cul sur le canapé, on sort les bières et on kiffe. Le Bordeaux de Blanc, c’était ça. Un système fluide et travaillé, sur et en dehors du terrain. Un mec qui a toujours clamé se toucher devant le jeu espagnol, et notamment du FC Barcelone, ne pouvait pas faire autrement qu’envoyer du mouvement une fois une équipe de football en main.

Centrez, centrez, centrez !

On l’avait souligné lors de sa signature au PSG, Blanc, c’est avant tout une promesse de jeu. Une promesse que l’on avait vu poindre à Bordeaux. Une promesse basée sur la possession de balle, un jeu très porté vers l’avant et une utilisation optimale des coups de pied arrêtés. Hasard ou non, on a déjà retrouvé cette patte du côté de la capitale. En quatre matchs, les Parisiens ont déjà confisqué la gonfle à leurs adversaires (66% de possession de balle en moyenne, plus de 3000 ballons joués, personne n'a fait mieux en Ligue 1). Mieux, les hommes du Président centrent comme des porcs (132 centres dans le jeu) et enquillent les coups de pied arrêtés à ne plus savoir qu’en faire. On se souvient d’ailleurs de ses propos sur ce compartiment lors de son passage aux Girondins : « Ils ont une grande importance dans le football moderne. »

Quand on revisionne la vidéo du match contre Guingamp, les Franciliens ont été dangereux sur la moitié d’entre eux. C'est énorme. Naturellement, le but de Rabiot se situe à la suite d’un coup franc. CQFD. Comme à Bordeaux, Blanc fait peut tourner son effectif pour le moment. Cela étant dit, le Président a surtout envie d’assurer les fondations de sa baraque avant de mettre des rideaux un peu loufoques. On le comprend. Dans son fonctionnement au quotidien, on retrouve également l’homme à la touillette de Bordeaux. Jean-Louis Gasset, son adjoint, et surtout Claude Makelele assurent l’animation des séances quotidiennes. Blanc, lui, est plus dans le management à l’anglaise. Il observe, dialogue, conseille et tranche. Pour le moment, le trio arrive à suivre le tempo. Maké connaît bien la maison et le groupe. Gasset a une grosse voix de poissonnier et une passion communicative. Blanc s’appuie sur eux. Mais sur le pré, le jeu flamboyant que le Président avait promis peine à arriver.

Des latéraux dans le dur

La faute aux adversaires, déjà. Contre Ajaccio et Guingamp, les Parisiens ont joué face à deux murs. Et comme les mecs prennent leur temps pour écarter le jeu (pléonasme), chaque attaque francilienne vient s’écraser dans l’entonnoir axial des défenses adverses. Bref, ça manque de solutions sur les côtés, notamment des milieux excentrés et surtout des latéraux. Elle est là, la grande différence avec le schéma bordelais. Dans le 33, Chalmé et Trémoulinas apportaient énormément de solutions offensives. Ce qui est loin d’être le cas à Paris, surtout sur le côté droit où ni Jallet ni Van der Wiel n'ont réussi à prendre la place. Forcément, ça conforte cette impression axiale en phase offensive, et on termine clairement par se faire chier face à un jeu trop stéréotypé. Laurent Blanc le sait et cherche encore la bonne formule (4-4-2 à la Ancelotti, 4-3-3) sans pour autant utiliser celle qui avait fait sa force du côté de Bordeaux : le milieu en losange avec un numéro 10. Bizarrement, c’est le poste de prédilection de Javier Pastore…

Bref, Blanc pose petit à petit ses pions. On le voit en conférences de presse où il se livre assez facilement, parfois taquin, affable et cohérent dans ses propos. Mais on l'attend surtout sur autre chose : sa gestion de la fameuse crise parisienne, qui arrivera bien un jour au l'autre. Elle arrive toujours. À Bordeaux, on n'a pas oublié sa politique de l'autruche lors de son dernier semestre chaotique. Le jour de sa signature au PSG, d'aucuns ont parlé de gestion de vestiaires, d'ego et de tout ce bordel. Des choses que Laurent Blanc ne maîtrise pas. En théorie. On en oublie que le Président a joué dans le Barça de Bobby Robson. Un club et une époque où Ronaldo, Guardiola, Figo et compagnie peuplaient un vestiaire dans lequel un certain José Mourinho faisait office de traducteur et/ou adjoint déguisé. Bref, Blanc connaît les clubs susceptibles de se bordéliser très rapidement (il a été capitaine de l'OM). Pour l'instant, le PSG de Laurent Blanc est encore invaincu avant d'entamer une semaine à trois matchs : déplacement à Bordeaux ce soir, ouverture de la Ligue des champions en début de semaine prochaine avant la réception de Monaco. Le genre de triptyque qui vous classe un homme.

Par Mathieu Faure

Suivez le match Bordeaux/PSG en direct sur sofoot.com, ce mardi dès 20h30.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Les chiffres sur la possession sont intéressants si on peu les comparer à ceux de l'an dernier aussi. C'est comme cela que l'on peu juger de l'apport Laurent Blanc.
Note : 2
Ca tarde à venir ? On est en septembre les gars ! Moi j'attends toujours le projet de jeu de ce fak.. euh génie d'Ancelotti
LapinCrétin Niveau : CFA
Ils ont pas joué contre des cadors mais des équipes qui jouaient à 10 derrière (sauf peut-être Nantes quand ils sont repassés à 4 en défense, donc la possession je suis pas sûr que ce soit très révélateur...
FranckZappaFC Niveau : Loisir
J'ai l'impression qu'au PSG Blanc veut vraiment faire jouer son équipe. Du coup la comparaison avec le jeu de Bordeaux me semble ne pas être le meilleur parallèle surtout après leur saison dernière. 1/0 0/1 1/0
fernandollorientais Niveau : CFA
4 matchs. Paris déjà derrière Monaco et l'OM alors que ceux-ci ont joué de meilleures équipes, et se sont déjà affrontés.
Bon, comme j'ai pas d'autre solution je poste ici mon com' sur votre article "en partenariat avec merci alfred" (quelques articles plus bas) :

Non, mais c'est sensé être drôle ??!! ... ou même juste "bien vu" ?!!... allo Sofoot, y' a quelqu'un? c'est quoi ce truc? c'est un pote à vous? non mais merde, quoi !!
Message posté par hmiller
Ca tarde à venir ? On est en septembre les gars ! Moi j'attends toujours le projet de jeu de ce fak.. euh génie d'Ancelotti


ah ben si... il a mis du temps à le mettre en place, mais Ancelotti, c'était ce qu'on a vu contre Barcelone: pressing tout terrain, jeu vertical, rapide, vers l'avant. Après, en ligue 1, il a pas pu le faire si souvent vu les espaces laissés, mais son plan de jeu, c'était ça! Et il va pouvoir se régaler à le mettre en place à Madrid avec des rampes de lancement comme Modric et Isco et des flèches comme Bale et Ronaldo.
Selbycool Niveau : CFA2
Moi aussi j'aimerais bien le voir tenter son 4-3-1-2 à la bordelaise... Et je suis persuadé qu'il nous l'aurait sorti ce soir sans la blessure de Pastore. A moins de le tenter avec Rabiot en 10, ce qui serait super couillu* mais vraiment joli :

Verrati - Motta - Matuidi

Rabiot

Ibra - Cavani

Mais je sens un bon match à venir ce soir, très envie de voir Digne au PSG notamment, et je pense qu'au printemps le PSG sera très chouette à voir jouer. Touille, ma touillette, touille...
Si tu dois monter un gars du milieu en 10 ça ne peut être que verratti... il jouait 10 d'ailleurs à la base
Note : -1
Message posté par momobarca


ah ben si... il a mis du temps à le mettre en place, mais Ancelotti, c'était ce qu'on a vu contre Barcelone: pressing tout terrain, jeu vertical, rapide, vers l'avant. Après, en ligue 1, il a pas pu le faire si souvent vu les espaces laissés, mais son plan de jeu, c'était ça! Et il va pouvoir se régaler à le mettre en place à Madrid avec des rampes de lancement comme Modric et Isco et des flèches comme Bale et Ronaldo.


Ouais, le souci c'est qu'il n'y avait rien en Ligue 1 contre des équipes soit disantes plus faible. Il est bon pour la gestion de joueurs mais j'ai pas trouvé qu'il a mis en place quelque chose de si bandant que ça.. en comparaison avec Blanc par exemple. Ca a joué incroyablement bien pendant quelques mois, jusqu'à l'annonce de son départ. Et avec des moyens moindres.

Tout ça pour dire que je pense que le combo Blanc / Gasset est bien meilleur que ce qu'on dit dans la presse.
Gareth Root Bale Niveau : Loisir
"Blanc fait peut tourner"
"Dans le 33"

C'est un peu dur quand même, l'article pouvait attendre 5 min de relecture ...

Sinon, je suis d'accord avec l'auteur, il ne faudrait pas trop que le beau jeu tarde à se mettre en place.

Faire monter Lucas, pour jouer avec Ibra ou Cavani, ou en joker avec Menez, dans un 442 losange, ou Pastore serait la pointe, et ou Lavezzi apporterait sa percussion en rentrant dans le milieu, ne serait pas une mauvaise idée non plus. Histoire de taper fort, en un point, sur les défenses hyper-regroupées qu'on va affronter cette année.
Gareth Root Bale Niveau : Loisir
Avec des jokers aussi percutants et un match durant 90min, avec 3 changements, on peut largement se permettre de ne pas avoir une équipe type, surtout avec cet effectif.
Après faudra gérer les égos, mais ayant celui de Zlatan dans le groupe, il ne devrait pas y avoir trop de mal à faire dégonfler les autres.
So foot ce serait possible de pouvoir poster depuis un iphone?
le site mobile ne marche pas, je ne parle meme pas de votre application qui crashe y a rien qui fonctionnne bordel.
merci.
laudrup all night Niveau : Loisir
Message posté par hmiller


Ouais, le souci c'est qu'il n'y avait rien en Ligue 1 contre des équipes soit disantes plus faible. Il est bon pour la gestion de joueurs mais j'ai pas trouvé qu'il a mis en place quelque chose de si bandant que ça.. en comparaison avec Blanc par exemple. Ca a joué incroyablement bien pendant quelques mois, jusqu'à l'annonce de son départ. Et avec des moyens moindres.

Tout ça pour dire que je pense que le combo Blanc / Gasset est bien meilleur que ce qu'on dit dans la presse.


en comparaison avec blanc ?
le style de jeu d'ancelotti c'est parme, juve, milan, chelsea, pas un aller-retour perdu contre Saint-Étienne.
De toute les facons ce soir on va montrer aux buveurs de vin c'est qui qui porte la culotte dans ce championnat de mes deux.
"Et comme les mecs prennent leur temps pour écarter le jeu (pléonasme)"

Raté c'est un euphémisme....
Petit pronostic :
1 Bordeaux remonté à bloc après un début de saison crapoteux et 15 jours de boulot
- 1 PSG sans ses internationaux sud-américains (Silva, Lavezzi, Cavani, Lucas)et de nombreux remplaçants blessés (Menez, Pastore) ou pas encore affutés (Marquinhos)sans oublier les internationaux européens pas forcément au top après 2 match et des voyage aux 4 coins du continent = victoire bordelaise = mini crise = Blanc va t-il sauter ?
Message posté par juda
De toute les facons ce soir on va montrer aux buveurs de vin c'est qui qui porte la culotte dans ce championnat de mes deux.


Ta blague a échoué.
Et si on lui laissait le temps de mettre son jeu en place avant de tirer des conclusions? Combien de temps il lui a fallu pour faire "jouer" les girondins? Combien de matchs mettaient les lillois de Garcia avant de carburer? C'est pas comme si il avait le même projet de jeu que Jean Fernandez, il a besoin de temps.
Message posté par Pig Benis


Ta blague a échoué.


Merde alors.C'est embetant.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
147 21