Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Laudrup et les matchs arrangés

Modififié
Quand on a joué en Italie dans les années 1980, les quelques scandales de matchs truqués, on en a entendu parler. Surtout que les petites combines ont continué à gangrener ponctuellement la bonne marche du football italien. Alors Michael Laudrup, qui a évolué pendant plusieurs années à la Lazio, puis à la Juve, connaît le sujet.

Interrogé lors d’une conférence pour savoir s’il pouvait accepter qu’une équipe reçoive des dessous de table pour chercher la victoire, voici ce que l’actuel coach de Swansea a rétorqué : «  Si Swansea joue le dernier match contre une équipe, et qu’une troisième équipe paie Swansea pour gagner la rencontre, je ne vois rien de mal à ça. »

Pas emmerdé par l’éthique, donc ? C’est plus compliqué que ça : « Dire que je suis contre les matchs arrangés, c’est comme de dire qu’aujourd’hui nous sommes jeudi, c’est une évidence. Le pire cas dont j’ai entendu parler s’est déroulé en Italie, avant que je n’y arrive, au début des années 1980, quand quelqu’un a acheté trois ou quatre joueurs dans une équipe pour perdre le match. Cela signifie que sept ou huit joueurs dans l’équipe jouaient pour gagner, tandis que trois ou quatre essayaient de perdre  » , a-t-il raconté.

Concernant les fameuses mallettes du championnat espagnol, l’ancien international danois n’y voit rien d’extraordinaire : « En Espagne, où il y a un ou deux matchs lâchés pendant la saison, on parle toujours de mallettes. Mais ce sont des mallettes pour gagner, je ne vois rien de mal à ça. Je crois qu’il faut définir précisément ce que sont les matchs arrangés, parce qu’il y a différents niveaux, je pense. »


Peut-être qu’il faudrait demander conseil à Bernard Tapie.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 5 il y a 6 heures Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 26

Le Kiosque SO PRESS

il y a 9 heures Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 29 il y a 9 heures Christian Vieri derrière les platines 23
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom
À lire ensuite
Tino Costa drague Deschamps