Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // France/Roumanie

Latéral droit : la malédiction de Sagnol !

Bonne nouvelle ! Sagna est forfait. A cause de la cuisse gauche... Naaaaan, on plaisante : Baky est le meilleur... après tous les autres. Du coup c'est Anthony Réveillère qui part en pole-titulaire contre les Roumanoffs. Tout ça pour dire qu'en équipe de France, le poste de latéral droit pose encore et toujours problèmes.

Modififié
Avouez-le, vous êtes comme nous : vous vous intéressez au foot depuis Adriana Karembeu. Et vous avez raison. Car à cette époque bénie (vous préférez Wahiba Ribéry ?) des Bleus de Jacquet et Lemerre, c'était Lilian Thuram qui jouait arrière latéral droit. Voulait pas être défenseur de côté, Lilian ! Voulait jouer dans l'axe, comme il voulait qu'on lui avait appris. Sauf que Aimé l'a pris entre quat'zieux et lui a dit : « Ecoute, bonhomme ! Dans l'axe, j'ai Lolo & Marcelo. Si tu veux jouer défenseur central, pas de problème. Seulement, à partir de maintenant, je te mets en concurrence avec les deux lascars ! Qu'est-ce que tu décides ? » . Alors Lilian, vite refroidi : «  OK, coach. Je joue arrière droit » . Authentique. Vous aimez les anecdotes ? Ca vous a plu ? Vous en demandez encore ? Alors écoutez l'histoire de Franck Leboeuf... En 98, Aimé l'a approché de façon aussi directe que Sarko avec Kouchner : « Salut, Franck. J'ai besoin d'un troisième défenseur axial. J'ai bien dit : un troisième, parce que les tauliers c'est Lolo & Marcelo. Soit tu l'acceptes, soit tu dégages. Qu'est-ce que tu décides ? » . Alors Francky, vire refroidi : « OK, coach » . Non, mais !

La malédiction de Sagnol

Mais, bon, là on s'éloigne... Retour à tribord, moussaillons. Donc ce foutu poste d'arrière droit. On va pas refaire l'histoire depuis le Cétacé. Thuram y voulait pas, donc il le fut par défaut. Mais le bonhomme fut très bon. Même carrément « bon » . En gros, Lilian a joué à ce poste pourri de 1995 à 2002, avant de s'épanouir dans l'axe où il fut très bon, voir carrément « bon » . Sauf à l'Euro 2008, mais en 2008 tout le monde était naze, coach compris. Donc, après le Mondial 2002, c'est Willy Sagnol qui va usiner sur la bande côtière. Du grand Willy ! Il fut toujours très bon. Mieux : il fut carrément « bon » . Normal, Willy était vraiment latéral de métier : en Bleu ou en Bavière, à certains moments, on peut dire qu'il fut le meilleur au monde à son poste. Très bon dans les duels, des montées intelligentes et une qualité de centre qu'on étudie encore à l'Académie militaire de West Point. Mais Willy souvent blessé après le Mondial 2006 connut une fin de carrière un peu tristos sanctionnée par un dernier match horrible à l'Euro 2008 : le funeste France – Pays Bas (1-4). Un match terrible because Willy imposa une malédiction qui hante encore l'équipe de France à ce putain de poste de latéral droit. Rappelez-vous... (Voix de Michel Drucker)... Le but unique marqué par Henry contre les Bataves à Berne... Qui fait le centre pour Titi ?... Willy Sagnol !... « Après moi le déluge » .... Willy signait-là son adieu aux armes d'une action, d'un geste, d'une inspiration que lui seul savait exécuter : les centres parfaits. Depuis, plus rien : pas de centres, pas de montées intelligentes, pas de duels qui ne laissent que les os des attaquants adverses côté gauche... Willy Sagnol est parti en emportant ses secrets avec lui. La France est orpheline de latéraux droits de la faute de Sagnol qui a tué le poste comme Picasso avait tué la peinture au début du XXème Siècle. La France est évidemment foutue. Mais ça tout le monde le sait.

«  Par défaut »

Alors ? Alors, Sagna. Baky est un bon garçon et comme son nom commence comme Sagnol, on a cru qu'on avait gardé la martingale. Que dalle ! La preuve ? Wikipedia ! Rigolez pas : Wiki dit tout haut ce que vous pensez rikiki : «  Le 11 mai 2010, il fait partie de la liste des 23 joueurs convoqués par Raymond Domenech pour participer à la Coupe du Monde 2010, en Afrique du Sud. Malgré ses 25 sélections, il n'a pas encore réussi à s'imposer en équipe de France où il lui manque toujours un match référence » . Avouez que vous êtes d'accord avec Monsieur Pédia. Du coup, après le Grand Sagnol, on parlera du poste en raisonnant toujours « par défaut » . Sagna est le meilleur, « par défaut » . Pas mauvais, Baky, attention ! Y joue Gunner à Arsenal. Mais, bon... Baky occupa le poste sous l'ère Raymond et il semble bien parti pour figurer aussi en premier choix avec Lol. « Premier choix » ?... Euh, non !... Dernier choix puisque l'unanimité n'a pas couronné sa légitimité. Mais alors question : quand Sagna n'est pas là, mékidonk ? Eh, ben du latéral droit par défaut, bien sûr ! Anthony Réveillère va le remplacer contre la Roumanie. Anthony est bon avec l'OL, donc rien à dire. Mais à 31 ans et 6 capes, ça fait un peu cheap. Qui plus est, sélectionner un gars qui était du France-Chine (0-1) le 4 juin dernier à la Réunion, ça devrait être rédhibitoire en Bleu (et cette sentence devrait s'appliquer aux onze qui ont perdu contre les Ming).

[page]
Donc, Anthony par défaut. D'autant plus par défaut qu'il peut aussi jouer latéral gauche. Mais, bon, apparemment il est droitier donc tout est OK. « Par défaut » également, Lassana Diarra. A la base, une erreur de jeunesse... Rappelez-vous... (Voix de André Dussolier dans les documentaires TV)... Le 8 septembre 2007... Italie-France à San Siro... Lassana joue latéral droit et le petit con est très bon. Mieux ! Il est « bon » . Le petit abruti récidive une ou deux fois avec succès au Real. Du coup on le prend pour un vrai latéral de métier. Or Lassana est milieu. Il l'a dit été répété cette semaine à Clairefontaine quand il avait fini par comprendre le mauvais tour de cochon que Lolo lui préparait. Alors il a parlé à la troisième personne : « Lassana Diarra est milieu est terrain » (sic). Misère des Bleus, misère de la France...

François Clerc, le plus grand

Alors ? Alors le meilleur fut évidemment François Clerc ( « que » 13 sélections). Rigolez pas. Le mec était très bon...avant ses blessures qui l'ont cassé net depuis deux ans. Gégé Houllier l'avait imposé à l'OL. Or, à part le choix pro-Raymond en 2008, Gégé est tout sauf un abruti. Donc, François Clerc... Un type intelligent, pas toujours super fort dans les duels, mais il aurait appris. Une intelligence des ondes et des fluides, en fait. Revoyez les images : François était toujours en haut de l'écran, sur son côté droit, lancé, en mouvement, prêt à prolonger les attaques dans son couloir en situation permanente d'appel (Réveillère a aussi cette intelligence, il faut le reconnaître). Plus prosaïquement, on appelle ça la disponibilité, « l'offre d'une solution permanente » . François clerc était toujours dans le tempo d'une action offensive qui se construisait, se déployait. C'est con à dire mais François Clerc avait le génie du placement et de l'appel en mouvement. En plus, le gars était plutôt rapide et il revenait bien se replacer en speedant... Alors OK, pas génial. Mais il était le meilleur. Ou du moins le moins mauvais si on compare évidemment à l'intouchable Willy 1er. Reste que les blessures cruelles et sa petite moustache de Chasseur Alpin ne l'ont pas aidé. On doute que le Néo-Niçois revienne un jour à son top. Maybe. Amen.

Sinon, quoi ? Rod Fanni (5 sélections depuis 2008) ? Bof... Déjà le nom de lose à la pétanque. En plus si Danzé continue d'aligner des pralines comme contre Toulouse, Rod va être mal. Mais, bon, le gars a ses partisans. Comme pour Jean-Louis Debré : ses supporters le poussent à se présenter en 2017. Debuchy est aussi dans les tuyaux. Le Lillois dans le Groupe France élargi c'est pas scandaleux, le gars est bon. A suivre... Sinon, le meilleur de L1, c'est actuellement Christophe Jallet, bien sûr. A 27 ans, il peut rendre des services. Sinon, que les Hengbart, Chalmé, Bonnart, Bocaly ou Danzé envoient leur CV à la FFF qui fera suivre à Clairefontaine. Une dernière question que vous n'osez pas poser : mais pourquoi donc l'équipe de France galère-t-elle donc autant avec le poste de latéral droit ? Parce que déjà tous les postes spécifiques en défense nécessitent des qualités très précises beaucoup plus contraignantes que les milieux : la France est une usine à milieux de terrains ! Y'a surproduction ! Stop ! Fabriquez des numéros 9 plutôt ! Structurellement, la formation à la française reconnaît un déficit chronique depuis longtemps et ne forme donc pas beaucoup de grands latéraux droits. Entre autre parce que peu de jeunes veulent jouer à ce poste ingrat et délaissé. On forme donc « par défaut » , quand on a convaincu que la seule réelle possibilité de jouer pro pour certains passe par ce poste qui ne fait pas rêver. Le poste de latéral gauche est plus sexy, c'est pourquoi la France n'est quasiment jamais en déficit dans ce secteur (Abidal, Cissokho, Evra, Clichy, etc...). François Clerc, ça vous trouble ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68