1. //
  2. // 19e journée
  3. // Évian TG
  4. // Billet d'humeur

Las, Évian parano

Lors de ses deux dernières rencontres, Évian a encore pointé du doigt le comportement arbitral à son égard. Une réaction devenue régulière, et qui tend à verser dans un excès coupable. À la limite de la paranoïa.

Modififié
51 22
Évian Thonon Gaillard est souvent catalogué et trouve un coupable à chaque fois. Depuis son arrivée dans l'élite, le club savoyard, à travers les différentes voix qui le représentent, n'a eu de cesse de dénoncer les injustices dont il est la cible. Joueurs adverses, pelouses et surtout arbitres de foot ont pris pour habitude d'être snipés par la bande emmenée par Pascal Dupraz, chef de meute à la langue pendue. Fiel et expressions désuètes à la bouche, le coach d'Évian a d'ailleurs pris pour habitude de légitimer une défaite sur deux en parlant de l'incompétence des autres. Ces autres, animés par le seul désir de plomber le maillot rose, causeraient la perte de ce club qui, sous la forme d'offensives verbales, ne rapporte qu'un fond victimaire. D'ailleurs en Savoie, il ne fait aucun doute : l'ETG est lésé et se doit de dénoncer la cabale dont il est l'objet. Sauf qu'à force de hurler au loup, Évian agace. Beaucoup, beaucoup trop, beaucoup trop souvent. Et réussit même à faire de la complainte sa marque de fabrique. Un comble pour ce « petit » club qui a gravi les échelons rapidement avant de céder à une paranoïa risible.

Le gimmick du petit club


Cette saison, l'ETG a eu quelques raisons de se plaindre des mécréants. Après un début d'exercice marqué par les défaites, mais justifié par un fonds de jeu proche du néant, Évian a rapidement repris ses fondamentaux. Mais avec quelques succès parsemés, le club a débuté sa campagne de délation, dénonçant le comportement arbitral à son égard. Spolié face à Toulouse (1-0), enfumé contre Monaco (2-0), escroqué lors des rencontres face à Reims (3-2) et Lyon (2-3), l'ETG a d'ores et déjà rempli son quota de plaintes à l'aube de la 19e journée. Si quelques décisions arbitrales - notamment à Reims - peuvent logiquement prêter à discussion, la récurrence interroge. En France, comme à l'étranger, jamais club n'avait exprimé tant de véhémence avec une telle régularité. Un phénomène que Dupraz expliquait à l'issue du match face à Lyon : « On se dit que, en fait, tout est construit pour que le foot se joue entre 16 clubs, style franchises au hockey aux États-Unis. On fait notre petite tambouille tous ensemble, sans laisser de place aux petits clubs valeureux. On peut imaginer ça, mais faîtes-nous confiance, on va essayer de rester en Ligue 1. À moins d'un coup du sort, on ne pourra pas nous enlever si on se maintient en Ligue 1, car on est clean partout, nous. Il faut qu'on reste en Ligue 1, parce que ça embête.  » Ainsi, Évian embêterait. Mais qui ? La Ligue, qui verrait d'un mauvais œil la présence dans l'élite de ce club sans histoire, sans sex-appeal ? L'hypothèse est posée. Mais déduire d'une série de décisions défavorables un complot ourdi par les instances semble plus relever d'un statut dans lequel l'ETG se complaît, quitte à se mordre la queue.

La chute du faux valeureux


Car sur le papier, la posture d'un petit club qui lutte contre des forces supérieures excite le badaud. Déjà en Ligue 2, sans même Dupraz aux commandes, le club dénonçait déjà le favoritisme dont bénéficiaient ses congénères plus huppés (Le Havre, Nantes). De quoi s'attirer la sympathie de cette France qui aime les souffreteux, les David triomphant de Goliath à la force du caractère. Mais le discours n'a qu'un temps. L'an passé, confronté à la remontée presque triomphante des Sochaliens, l'ETG s'est perdu dans son propre fil conducteur, sacrifié sur l'autel des sympathiques Doubistes et de la chemise blanc éclat de l'ami Renard. Une bataille perdue pour l'étiquette de petit club populaire, qui semble avoir touché le club et ceux qui en portaient la stratégie. Au fond, Évian ne cherchait qu'à se faire aimer, mais n'a réussi qu'à dégoûter en adoptant cette position victimaire. Autrefois valeureux guerrier, l'ETG n'est plus qu'une pleureuse qui ajoute à son désespoir une véhémence qui fait peur. Entre la charge sodomite de Cédric Barbosa envers le corps arbitral et les multiples sorties d'un Dupraz qui prépare ses formules chocs afin de se faire passer pour un bon client en salle de presse, la communication de l'ETG vient de franchir un point de non-retour. Invité du CFC la semaine passée, le coach savoyard a même poussé d'un cran l'indécence qui suinte autour du club. En réponse à une question sur une embrouille verbale avec un supporter lors du match contre Reims, Dupraz a expliqué : « Il y a quelqu'un qui en voulait à ma maman. Mais elle est morte depuis 10 ans  » . Il est vrai que dans un stade, ces choses-là n'arrivent jamais. Dénoncer sans pudeur, tirer la larme, comme le dernier ressort d'un coach qui dérive et entraîne son club avec. Alors Pascal, pour le dire avec tes mots : arrête cette attitude de mécréant. Tu fais chier.

Alban Feraud
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Stan Key Lubric Niveau : CFA
Bon papier. Et ce qu'il y a de plus savoureux dans tout ça, c'est que l'auteur fait un titre très très tiré par les cheveux, comme pour finir de se foutre de la gueule de Dupraz.
Note : 3
Super article ça résume ce que je pense. En tant que grenoblois j'ai vu Croix de Savoie monter aussi rapidement que le GF est descendu bon sur le coup ça fait chier et je veux bien croire que j'aime pas trop l'ETG pour ça, mais je peux accepter qu'un petit nouveau club arrive dans les meilleurs, c'est même souvent sympa. Mais là leur communication est tellement pourri que j'arrive à les trouver plus mauvais sur le terrain qu'il ne le sont réellement. Et passer de la position qui est assez enviable de petit poucet au niveau de l'amour du public à l'équipe que tout le monde veut voir descendre (ou qui au mieux provoque l'indifférence) en quelques années c'est jusque ce que Dupraz attendait, à croire qu'il préfère triompher seul contre tous, juste avec la Savoie comme supportrice
Sans vouloir tomber dans le psychologie de bas étage, j'avais lu une interview de Dupraz qui disait qu'il aurait pu faire pilote de chasse mais qu'il avait jamais voulu partir loin de sa mère. Sa montre bien à quelle point il est attaché à son club sa région et sa famille, ce qui le rend pas plus sympathique mais qui explique qu'il ait autant de mal à voir ce qu'il voit comme de l'injustice, parce que l'ETG c'est sa vie. Tenez un lien le dernier paragraphe est bien marrant
http://www.sofoot.com/dupraz-pour-moi-m … 82115.html
la montre Niveau : DHR
Le problème c'est qu'il justifie ces manques tactiques par les erreurs des autres: arbitres, joueurs, pelouse, supporters... Ses analyses sont proches du néant et le club ne progressera jamais tant qu'il sera entraîneur. Je préférais qu'il redevienne directeur sportif parce qu'il arrive a trouver des bons joueurs.
Merci Gaftarnik, il était grand temps que quelqu'un le dise.

En tant que Caennais, ces pitres de Dupraz ou Barbosa me font bien marrer. Caen cette saison, c'est 11 pénos contre nous dont 4 ou 5 très litigieux voire inexistants, un acharnement de la Ligue contre un président innocent, le fond du gouffre au niveau sportif, et pourtant on ferme nos gueules et on se bat comme on peut avec nos armes. S'ils étaient à notre place, je pense que les deux rigolos seraient déjà en taule pour le meurtre de Fred la Moustache.

Quant à son combat bidon pour les petits clubs, ça aussi il faut qu'il arrête fissa. Parce que quand le CFC lui a fait remarquer que le Stade Malherbe était déjà largué (dans les circonstances sportives et extra-sportives que l'on sait), je l'ai plus vu se réjouir que se ranger de notre côté. Le jour où il se battra pour défendre Guingamp, Lens, Bastia ou Malherbe, il pourra parler au nom des petits clubs. Mais pour l'instant, tu ne représentes rien d'autre que tes petites princesses toutes roses d'Éviergeffarouchées-Thonon-Gaillard. Pascalou, nous n'avons pas besoin de toi. Merci pour nous.
Je suis pas supporter d'evian, mais ils sont largement plus victimes d'erreurs d'arbitrages que paris lyon ou Marseille
Gros Noblois Niveau : CFA2
Message posté par la montre
Le problème c'est qu'il justifie ces manques tactiques par les erreurs des autres: arbitres, joueurs, pelouse, supporters... Ses analyses sont proches du néant et le club ne progressera jamais tant qu'il sera entraîneur. Je préférais qu'il redevienne directeur sportif parce qu'il arrive a trouver des bons joueurs.


Comme bon nombre des entraîneurs/présidents de L1, hélas.
Je reste convaincu que cette mentalité d'éternelle pleureuse n'est pas pour rien dans la médiocrité des clubs français sur la scène européenne.
Merci pour ce papier. Court, saignant et direct, comme j'aime.

Ca devient vraiment fatiguant et on en arrive presque à vouloir qu'ils descendent pour enfin en finir avec ces pleurnicheries hebdomadaires. Pascal regarde la Premier League? La Liga? Le Calcio? Parce que Hull City ou Augsbourg, quand ils jouent à Stamford Bridge ou à l'Allianz Arena, ils ne sont pas avantagés non plus, loin de là. Ca s'appelle le douzième homme et chez les gros, il y en a parfois même un 13ème. En plus de ca, Évian a certainement déjà bénéficié d'erreurs d'arbitrage et jamais je n'ai vu Dupraz dire ''Aujourd'hui, nous devrions dire merci à l'arbitre''- Forcément, ca casserait la dynamique de pleureuse.

Dernière chose: cette histoire de championnat à 16, machin truc. Il est complètement con ou quoi? C'est pas les autres équipes du championnat qui arbitrent ses matchs, juste un arbitre incompétent, comme on les voit tous les weekends sur nos pelouses de L1 et dont par ailleurs TOUT LE MONDE souffre. On appele ca des accusations calomnieuses.

Alors Pascal, je t'en supplie, ferme-là à tout jamais.
Message posté par Scheffo
Merci pour ce papier. Court, saignant et direct, comme j'aime.

Ca devient vraiment fatiguant et on en arrive presque à vouloir qu'ils descendent pour enfin en finir avec ces pleurnicheries hebdomadaires. Pascal regarde la Premier League? La Liga? Le Calcio? Parce que Hull City ou Augsbourg, quand ils jouent à Stamford Bridge ou à l'Allianz Arena, ils ne sont pas avantagés non plus, loin de là. Ca s'appelle le douzième homme et chez les gros, il y en a parfois même un 13ème. En plus de ca, Évian a certainement déjà bénéficié d'erreurs d'arbitrage et jamais je n'ai vu Dupraz dire ''Aujourd'hui, nous devrions dire merci à l'arbitre''- Forcément, ca casserait la dynamique de pleureuse.

Dernière chose: cette histoire de championnat à 16, machin truc. Il est complètement con ou quoi? C'est pas les autres équipes du championnat qui arbitrent ses matchs, juste un arbitre incompétent, comme on les voit tous les weekends sur nos pelouses de L1 et dont par ailleurs TOUT LE MONDE souffre. On appele ca des accusations calomnieuses.

Alors Pascal, je t'en supplie, ferme-là à tout jamais.


http://www.sofoot.com/dupraz-veut-laiss … 93125.html
Les seules personnes que l'ETG enmerde ce sont les amoureux du football. Et le plus moche c'est que je suis obligé, de valider ce post avec Lyon.
poivrot_de_guingamp Niveau : DHR
Quand l'équipe adverse se ballade tout le match dans ta surface, forcément tu as plus de chance de concéder un penalty.
La chance sourit aux audacieux et les penaltys litigieux sourient aux équipes qui dominent les matchs, c'est pas le cas d'Evian
Ce papier très largement à charge démontre bien quelque part que les critiques sont très souvent orientées...

C'est quand même drôle que dans un monde du football français où TOUT LE MONDE tape sur la médiocrité de notre arbitrage, vous soyez aussi là pour taper sur ceux qui le critique ouvertement. Pas hyper cohérent. N'y aurait il que vous qui auriez le droit de critiquer l'arbitrage ?

C'est le râleur qui râle sur un autre râleur parce qu'il râle. So Foot qui en arrive à critiquer ceux qui sortent un peu du discours "l'important c'est les 3 points", c'est aussi un peu la preuve que même les bons magazines deviennent ennuyeux...
Garande qui se plaint de l'arbitrage ce soir, le PSG a fait pareil contre Lens... TOUTES les équipes s'en plaignent. Parano l'ETG vous croyez ?
Message posté par Torziz
et pourtant on ferme nos gueules et on se bat comme on peut avec nos armes.


Amusant, c'est pas ce qu'on a pu voir ce soir...
@ yeca : je pense que tu as bien résumé la situation
C'est quand même horrible les ravages de la consanguinité.
Barney_Stinson Niveau : CFA2
Message posté par tamanoir
C'est quand même horrible les ravages de la consanguinité.


Tu sembles en connaitre un rayon là-dessus ...
Barney_Stinson Niveau : CFA2
En tant que supporter de l'ETG ce papier me fait mal mais il n'est pas faux non plus ... après c'est vrai que Pascal a tendance à beaucoup nous victimiser etc mais je pense qu'en faisant ça, il concentre les critiques sur lui et épargne son groupe.

Après c'est vrai que Barbosa n'aurait pas dû être aussi virulent la semaine dernière mais quand on regarde ce que fait Cambon, c'est quand même abusé ... vous avez déjà vu Zlatan prendre un rouge pour ça ? Ah pardon, quand c'est lui, c'est le "Z", c'est sa personnalité donc c'est trop cool. Et on parle de YFC mercredi alors qu'il avait lamentablement simulé ?
Donc bref, je n'excuse pas l'attitude de Cambon mais il faut qu'on soit tous sur un pied d'égalité, c'est super frustrant de voir ça.

De plus, il est vrai que notre fond de jeu était pitoyable ou même inexistant en début de saison, j'ai cru vomir en voyant le match contre Caen en ouverture de la saison (on est mené 3-0 à la 30ème ou presque) ... après ça s'est vachement amélioré et c'est frustrant quand on voit qu'on peut tenir des grosses perfs (Lyon est l'équipe en forme du moment avec Monaco) ou alors quand on lutte contre des concurrents directs pour le maintien (Reims par exemple) ...

Après dire qu'on n'a pas d'histoire, je trouve ça un peu abusé M. Gaftarnik, faut remonter un peu et vous verrez qu'il y a quand même un semblant d'histoire. Quant au reste, oui il faut arrêter de se victimiser, arrêter de perpétuellement chialer, je suis d'accord.

Quant au "on dérange" : je suis pas sur que l'ETG dérange, personne nous aime mais personne ne nous déteste non plus, on est relativement nouveaux dans l'élite. Cependant, le coup de la ligue fermée est à coup sûr, un rêve cher à Thiriez vu son aversion pour les petits clubs.
kris prolls Niveau : CFA2
Quant au "on dérange" : je suis pas sur que l'ETG dérange, personne nous aime mais personne ne nous déteste non plus, on est relativement nouveaux dans l'élite. Cependant, le coup de la ligue fermée est à coup sûr, un rêve cher à Thiriez vu son aversion pour les petits clubs.

Pr parler de foot avec des potes de différents clubs, si tout le monde vous déteste.
Dupraz, le stade(pr moi c surtout sa votre point faible),vos maillots, le manque d'histoire etc.


Par contre quand tu dis "lyon l'équipe en forme" , a domicile c'est la meilleur équipe de Ligue1 mais à l'éxterieur c'est du niveau d'une équipe du ventre mou.
Message posté par kris prolls


Pr parler de foot avec des potes de différents clubs, si tout le monde vous déteste.
Dupraz, le stade(pr moi c surtout sa votre point faible),vos maillots, le manque d'histoire etc.




Détester une équipe sur des aspects qui ne concerne qu'elle (maillot, histoire, stade) j'avoue que ça me dépasse un peu.

Sur des arguments aussi ridicules, toutes les équipes seraient détestées, des arguments moisis comme ça on en trouve plein quand on veut bien (pelouse pourrie, comportement des supporters, maillots oranges ou jaune, arrogance du président ou des supporters)... Pour tous les clubs je peux te sortir plusieurs trucs aussi débiles que ces arguments là.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
51 22