Larqué démonte Caïazzo

0 0
Cet été, Dominique Rocheteau a retrouvé Saint-Etienne. Trente ans après avoir quitté le club, l'ange vert est de retour à l'ASSE puisque le club lui a confié un poste au sein du conseil de surveillance. Cet été Rocheteau était en concurrence avec Willy Sagnol, lui aussi ancien Stépahnois.

Et visiblement les explications de Bernard Caïazzo, co-président des Verts, quant à son choix, hier sur RMC n'ont pas convaincu Jean-Michel Larqué. « Je voulais revenir sur les déclarations de Bernard Caïazzo, le président du Conseil de Surveillance de Saint-Etienne, qui a affirmé dans Luis Attaque qu'il n'avait pas choisi Willy Sagnol, parce que pour lui, il était moins motivé que Rocheteau. Je pense tout simplement que Willy Sagnol l'a repris de volée et qu'il voulait remettre les choses au point, remettre le ballon au centre, c'est tout. Dans la réaction de Caïazzo que j'ai entendu, ça n'apporte strictement rien au club... Strictement rien ! Si tu veux aujourd'hui trouver un problème là où il n'y en a pas, tu fais ou tu déclares ce qu'a déclaré Caïazzo. Il y a eu dans cette affaire là, sans doute, un manque de communication, un malentendu. Finalement les choses ne se sont pas faites. Et dieu sait... Si chaque fois que l'on devait revenir sur les choses qui ne se font pas, sur les contrats qui ne se signent pas, sur les affaires qui ne vont pas jusqu'au bout, mais on passerait son temps à parler de ça. Aujourd'hui si tu veux apporter quelque chose de positif à l'AS Saint-Etienne, tu ne parles pas de ça ! Là, c'est un règlement de comptes tout simplement » estime l'ex consultant de TF1.


Même lorsque l'ASSE marche bien, il trouve le moyen de râler.


SM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Rothen à Valenciennes ?
0 0